Féminisme et abolition des genres

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Jipé le Ven 10 Avr 2009 - 16:59

Calice:
le coït permet à l'homme et à la femme de se recharger en énergie au contraires de toutes les autres pratiques :fellation , cunni , sodo etc .(et c'est d'ailleurs pourquoi certaines personnes mal intentionnées l'utilise pour pomper de l'énergie à l'autre et le laisser dévitalisé).
Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
La sodomie , ni même les pratiques masturbatoires ou autres n'ont pas la même valeur que le coït au niveau de la régénération et de l'épanouissement.
Ce n'est pas scientifique ce que tu dis, plutôt ésotérique...
Ensuite chacun est libre de pratiquer comme il veut , mais il serait juste de ne pas mettre toutes les pratiques au même niveau et de reconnaitre ce qui est.
Toutes les pratiques ne sont pas au même niveau oui, mais toutes, si elles sont appréciées, sont bonnes.
En quoi cela te gène t'il ?
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25880
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Ven 10 Avr 2009 - 17:07

Mais mon cher Jipé tu n'as pas encore compris que rien ne me gêne (c'est plutôt toi qui géné) mais qu'il est important d'établir la vérité donc ce qui est sur les pratiques.
Je cherche simplement à dire la vérité. Et cela embête seulement ceux que la vérité gêne.
Tu n'es pas obligé de me croire mais je suis libre d'exprimer mes idées.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Jipé le Ven 10 Avr 2009 - 17:15

Mais ma chère Calice, bien sûr que tu as le droit de t'exprimer, tout comme les autres d'ailleurs, mais en quoi est-ce LA vérité ?
C'est ton opinion oui, mais rien de ce que tu dis n'est démontré.
Quant à moi, je ne suis gêné en rien, je pense qu'il faut connaître un maximum de choses dans la vie pour pouvoir juger ! Du moment que cela reste un plaisir...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25880
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Ven 10 Avr 2009 - 17:52

Calice a écrit:
Je cherche simplement à dire la vérité. Et cela embête seulement ceux que la vérité gêne.
Tu n'es pas obligé de me croire mais je suis libre d'exprimer mes idées.
Mais tu parles de quelle vérité ?
La tienne ? Une vérité scientifique ?
Et si cette vérité est scientifique, merci de donner tes sources.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par bernard1933 le Ven 10 Avr 2009 - 17:59

Mais, Calice, reconnais que Dieu est un brin vicieux. Tu reconnais que l'amour, c'est cool, jouissance ou orgasme, peu importe ! Sur un autre post, tu vantes la virginité de Marie... La moindre des choses que ce Dieu aurait pu lui accorder, c'est de jouir un bon coup ! Un coup divin !
Que ne faut-il pas croire...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Ven 10 Avr 2009 - 23:57

Tu sais Calice, moi quand je me masturbe ça me régénère !!! 🇳🇦
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Sam 11 Avr 2009 - 0:58

En parlant de science , vous êtes sûr que la science avait la capacité de rejeter le fait qu'on naisse hétéro ou homo ? Rejeter que ce soit un acquis de naissance ?Parce qu'on dirait que certains se posent encore la question..

Je remet le lien d'un de mes messages ici : http://www.tetu.com/actualites/media/existe-t-il-uncerveau-homosexuel-14086


Parce que ça change tout non ?Ca change tout si on ne peut pas encore le savoir..la première question à se poser est :"innée ou acquis ?".Si on ne sait pas on dit qu'on ne sait pas.Parce que votre discussion là n'a aucun sens scientifique si on ne sait pas si c'est une chose innée.


Pour la vision psy on peut savoir quelle méthode a été utilisé pour savoir que l'homosexualité a telle ou telle origine ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Sam 11 Avr 2009 - 9:54

Les études sont contestées ; elles portent sur un trop petit nombre de personnes pour être fiables, et d'autre part les zones mises en évidences se développeraient à postériori...
Autre article

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Sam 11 Avr 2009 - 18:07

Tiens, il y avait longtemps que je n''étais pas venue faire un tour sur ce fil... On lit quand même de drôle de choses :
Calice a écrit: Siva :les animaux et les hommes n'ont pas la même nature et donc impossible de comparer les 2 , ce qui convient à la nature de l'animal ne convient pas à la nature de l'homme.L'homme a un esprit et l'animal en est dépourvu l'animal n'a qu'un corps et une âme.

Qui a dit ça ? Des preuves ?


La sexualité en effet ne sert pas qu'à la reproduction mais elle est un moyen d'accomplissement et de progression et c'est pour cela qu'elle est en quelque sorte "sacrée" (et c'est ce qui a été oublié dans nos sociétés dégénérées)
Bon, ben, il n'y a plus qu'à dire Amen aussi ? accomplissement de quoi ? progression vers quoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Sam 11 Avr 2009 - 18:22

La sexualité en effet ne sert pas qu'à la reproduction mais elle est un moyen d'accomplissement et de progression et c'est pour cela qu'elle est en quelque sorte "sacrée" (et c'est ce qui a été oublié dans nos sociétés dégénérées)

Moi aussi je pense que la sexualité est un moyen d'accommplissement. Mais la sexualité n'est pas seulement la pénétration vaginale, il y a plein d'autres pratiques qui permette la communion de deux êtres.
Puisque la sexualité et la reproduction sont deux choses différentes, il n'y a aucune raison de mettre la pénétration vaginale sur un piedestal par rapport aux autres pratiques.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Sam 11 Avr 2009 - 20:21

Tibouc a écrit:
Moi aussi je pense que la sexualité est un moyen d'accommplissement. Mais la sexualité n'est pas seulement la pénétration vaginale, il y a plein d'autres pratiques qui permette la communion de deux êtres.
Puisque la sexualité et la reproduction sont deux choses différentes, il n'y a aucune raison de mettre la pénétration vaginale sur un piedestal par rapport aux autres pratiques.

Ca dépend de ce que tu entends par "accomplissement". Comme tu n'as pas repris "progression", j'en déduis que tu ne vois pas les choses de la même façon. Il faudrait savoir ce que tu entends par "accomplissement" et "communion de deux êtres" : l'entends-tu dans un sens spirituel, en d'autres termes, penses-tu que l'extase sexuelle représente la "fusion de deux âmes" qui alors s'élève vers le divin ? Dans ce sens là, ce serait comme le yoga tantrique, alors... Si c'est ce que tu veux dire, il me semble (sans y connaitre grand chose) qu'il faut quand même que les partenaires soient de sexe différent (une histoire de fusion du principe féminin et du principe masculin) : dans ce cas, tu ne peux pas t'en dépêtrer, même si ce n'est pas de la sexualité avec pénétration vaginale, c'est quand même dans le cadre homme-femme. Donc tu rejoins les idées de Calice : hors la relation hétéro, point de salut ! (enfin, c'est ce que j'ai compris)

Spoiler:
Et en plus, tu te contredis sur le fond, car le titre de ton fil est "abolition des genres" !

Sinon, tu veux peut-être dire simplement accomplissement personnel, bonheur, tout bêtement ? Ce serait beaucoup moins ambitieux, mais déjà pas mal. Et en fait, ce n'est pas seulement de sexualité qu'on parle, là, c'est d'amour. Comme a écrit Aragon :"S'aimer, ce n'est pas se regarder dans les yeux. C'est regarder dans la même direction". (ou quelque chose comme ça, je cite de mémoire)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Tibouc le Sam 11 Avr 2009 - 22:14

Je voulais dire que la sexualité est un plaisir de la vie, comme manger, dormir, discuter, chanter etc... Elle participe au bonheur.
Et pour moi le bonheur participe à l'élevation dans le divin.

Pour ce qui est de l'amour, il permet une confiance mutuelle, et peut aller jusqu'à la "fusion de deux ames". Je ne sais pas ce que disent les tantristes là dessus, mais en tout cas moi j'ai déja dit que nous sommes tous à la fois masculin et féminin donc les relations homos n'empechent nullement l'harmonie du masculin et du féminin.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Invité le Dim 12 Avr 2009 - 0:51

Bulle a écrit:Les études sont contestées ; elles portent sur un trop petit nombre de personnes pour être fiables, et d'autre part les zones mises en évidences se développeraient à postériori...
Autre article
Fascinnant de voir avec ce magazine psy et cerveau qu'il y aurait actuellement des recherches qui permettent de lier psychologie et études du cerveau humain !

Des liens donc ?Sur ces expériences qui permettent d'être sûr de ce que vous racontez dans ce fil ?A savoir par exemple qu'on devient hétéro ou homo en relation avec les adultes qui nous entourent ?

On dirait bien plutôt que personne ne peut encore affirmer ou infirmer que le penchant pour les femmes ou pour les hommes soit innée ou acquis.Avec la science de 2009 ni la génétique ni autre chose n'est encore assez avancé pour pouvoir affirmé quelque chose sur le sujet apparemment.

Et ça change tout à mon sens !Ca permet d'affirmer que la vision psy ici n'est juste qu'une théorie et qu'on ne doit pas l'oublier !Une théorie qui risquerait d'être pris pour un charlatanisme si on découvre qu'on est hétéro ou homo par la naissance.

En tout cas merci aux scientifiques libres penseurs (qu'on interview dans psycho et cerveau et dans tétu) de défendre les idées de la psychologie contre les études du cerveau !C'est important d'avoir des spécialistes du cerveau pour défendre des croyances non étudiés en science, en critiquant une étude scientifique...
Félicitations !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Dim 12 Avr 2009 - 9:57

Qwatybaal a dit : Et ça change tout à mon sens !Ca permet d'affirmer que la vision psy ici n'est juste qu'une théorie et qu'on ne doit pas l'oublier !
Pas qu'à ton sens Qwatybaal ! Depuis le début de ce fil il est dit et répété qu'à l'heure actuelle aucune des théories abordées ne permettent d'affirmer quoique ce soit en la matière.
Du côté de la psychiatrie il y a pas mal de temps que les classification qui fondent le discours de Calice ont été abandonnées y compris par l'OMS...

Tibouc a dit : Et pour moi le bonheur participe à l'élevation dans le divin.
Entièrement d'accord avec toi :sri:

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par ElBilqîs le Mar 14 Avr 2009 - 2:01

Siva a écrit: Comme a écrit Aragon :"S'aimer, ce n'est pas se regarder dans les yeux. C'est regarder dans la même direction". (ou quelque chose comme ça, je cite de mémoire)

euh! ce n'est pas tout à fait ça!
Saint-Exupéry a écrit dans "le Petit Prince":

Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction

mais tu as mille fois raison: amour et sexualité sont deux choses complémentaires, pas identiques!
cela dit, le petit prince apprivoise le renard.... est-ce de l'homosexualité?
et quand sa rose l'apprivoise, est-ce de l'amour ?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Lun 20 Avr 2009 - 10:39

Tibouc a écrit:
La sexualité en effet ne sert pas qu'à la reproduction mais elle est un moyen d'accomplissement et de progression et c'est pour cela qu'elle est en quelque sorte "sacrée" (et c'est ce qui a été oublié dans nos sociétés dégénérées)

Moi aussi je pense que la sexualité est un moyen d'accommplissement. Mais la sexualité n'est pas seulement la pénétration vaginale, il y a plein d'autres pratiques qui permette la communion de deux êtres.
Puisque la sexualité et la reproduction sont deux choses différentes, il n'y a aucune raison de mettre la pénétration vaginale sur un piedestal par rapport aux autres pratiques.

Et si Tibouc , il s'agit de coit et non de pénétration vaginale qui n'est pas la même chose .
Le coït véhicule l'idée de complémentarité d'échange , les 2 corps ne font plus qu'un , c'est une véritable osmose entre 2 corps fait pour s'emboiter.
Alors que "pénétration vaginale " c'est juste l'acte technique , on peut pénétrer vaginalement sans y engager véritablement son coeur et son âme .
Dans le coit le corps , le coeur et l'âme sont engagés .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Lun 20 Avr 2009 - 15:11

Calice a dit : Le coït véhicule l'idée de complémentarité d'échange , les 2 corps ne font plus qu'un , c'est une véritable osmose entre 2 corps fait pour s'emboiter.
Et non Calice ! Le coït ne véhicule rien d’autre que l’idée d’accouplement !



Il faut perdre l’habitude de donner aux mots le sens qui t’arrange tu sais rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Dim 26 Avr 2009 - 19:55

Bulle a écrit:
Calice a dit : Le coït véhicule l'idée de complémentarité d'échange , les 2 corps ne font plus qu'un , c'est une véritable osmose entre 2 corps fait pour s'emboiter.
Et non Calice ! Le coït ne véhicule rien d’autre que l’idée d’accouplement !



Il faut perdre l’habitude de donner aux mots le sens qui t’arrange tu sais rire

Justement l'accouplement ne peut se faire qu'entre un mâle et une femelle, c'est définition du coit ;le sexe mâle dans le sexe femelle.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Dim 26 Avr 2009 - 19:58

Invité a écrit:
Ca dépend de ce que tu entends par "accomplissement". Comme tu n'as pas repris "progression", j'en déduis que tu ne vois pas les choses de la même façon. Il faudrait savoir ce que tu entends par "accomplissement" et "communion de deux êtres" : l'entends-tu dans un sens spirituel, en d'autres termes, penses-tu que l'extase sexuelle représente la "fusion de deux âmes" qui alors s'élève vers le divin ? Dans ce sens là, ce serait comme le yoga tantrique, alors... Si c'est ce que tu veux dire, il me semble (sans y connaitre grand chose) qu'il faut quand même que les partenaires soient de sexe différent (une histoire de fusion du principe féminin et du principe masculin) : dans ce cas, tu ne peux pas t'en dépêtrer, même si ce n'est pas de la sexualité avec pénétration vaginale, c'est quand même dans le cadre homme-femme. Donc tu rejoins les idées de Calice : hors la relation hétéro, point de salut ! (enfin, c'est ce que j'ai compris)

oui c'est tout à fait ca , pour qu'il y ait communion de deux être les sexe doivent être différents car complémentaires , l'un possédant ce qui manque à l'autre .L'union totale est alors possible .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Lun 27 Avr 2009 - 11:14

Calice a écrit :

Justement l'accouplement ne peut se faire qu'entre un mâle et une femelle, c'est définition du coit ;le sexe mâle dans le sexe femelle.
Bien entendu ; mais il désigne une mécanique destinée à la procréation, tant pour les animaux que pour les humains.
C’est la raison pour laquelle je dis que le coït ne véhicule rien d’autre que l'idée de l’accouplement ; la charge affective que les « idées de complémentarité », «véritable osmose » apporte désigne l’acte d’amour et non pas le coït.
Or, pour les animaux, le coït est suffisant. Et pour certains humains cela peut l’être et personne n’a à les juger.
Et de la même manière cette charge affective peut exister dans les relations homosexuelles.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Lun 27 Avr 2009 - 13:59

Bulle a écrit:
Et de la même manière cette charge affective peut exister dans les relations homosexuelles.
de la même manière qu'une charge affective peut exister entre un frère et une soeur mais la relation la plus complète est celle qui unit le corps et l'âme , et la relation physique est alors créatrice et agit sur la personnalité de chacun et c'est ca qui est devenir un homme ou devenir une femme , c'est là le passage obligé de l'individuation .
Ds la relation homo il n'y a pas d'union des corps comme ds la relation hétéro , c'est facile à comprendre .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Lun 27 Avr 2009 - 14:03

Bulle a écrit:
Or, pour les animaux, le coït est suffisant. Et pour certains humains cela peut l’être et personne n’a à les juger.
si je pense tout à fait qu'on peut juger , juger n'est pas empêcher l'autre de faire ce qui lui plait , et chacun est libre d'avoir une opinion .

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Lun 27 Avr 2009 - 18:15

Calice,

L’individuation ne se réduit absolument pas à ce que tu dis !
L'individuation n'a rien à voir avec la relation homme femme
Encore une fois tu donnes aux mots une signification différente de ce qu'ils veulent dire !
L’individuation c’est le centre de la théorie de Jung et il la définit ainsi :
"processus par lequel un être devient un individu psychologique c'est-à-dire une unité autonome et indivisible une totalité " (Jung/Jaffé - Ma vie – LP - p. 457) il est donc question non pas de plaire aux normes sociales mais tout le contraire : il s'agit pour l'homme ou la femme, bien sûr, d'établir sa place dans le monde. Et l’équilibre est en quelque sorte celui entre l’anima (partie féminine de chacun) et l’animus (partie masculine de chacun).
Donc l’homosexualité n’est pas, contrairement à ce que tu dis un manque d’individuation. Voire au contraire, si la personne est en paix avec elle-même ainsi, elle a parfaitement réussi son individuation.
"L'individuation, ce n'est pas rejeter tout ce qui vient du dehors, c'est le recevoir, le digérer, l'intégrer, le faire sien tout en préservant sa propre individualité. L'individuation, c'est faire vivre harmonieusement tout ce qui nous constitue, tout ce qui nous vient de l'inconscient personnel, familial, collectif, réunir nos deux pôles féminin et masculin, notre persona et notre ombre, notre esprit, notre cœur et notre corps. l'individuation, c'est marier en soi l'héritage familial, social, religieux et ce qui nous appartient en propre, ce qui fait que nous sommes un individu différent de l'autre, ce quelque chose qui nous fait unique." - Roland Cahen (le psy) dans un article qu’il avait fait sur Jung mais dont je n’ai pas gardé la source.

Je suis par contre entièrement d’accord avec ta remarque ; tout le monde a le droit de juger, c’est condamner que j’aurais du employer.[b]

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Calice le Mar 28 Avr 2009 - 17:32

l'indviduation c'"est devenir ce que l'on est , ce que l'on a en germe c'est effectivement équilibrer ses cotés masculin et féminin pour devenir un homme ou une femme à part entière et arriver au stade final c'est( ca l'idée d'individuation , passer par les étapes normale de la construction de l'être , de même que le bébé dans le ventre de sa mère passe par des étapes codifiées et ne reste pas plus de 9 mois .La femme a des étapes à passer , le fait donner la vie , de nourrir au sein etc et ces expériences vont forger sa personnalité et son être entier et chaque sexe à de étapes différentes à passer .
Il y a des notion d'étapes et de croissance pour développer le potentiel du départ selon son sexe .
De quel sexe se revendique les homosexuels ? bien souvent l'unisexe ils ne différentient (nous l'avons bien vu de long en large avec ce post que les homo niaient dans leur inconscient la différence des sexes ) pas et donc ne peuvent aboutir à l'individuation qui est le fait de devenir pleinement homme ou pleinement femme.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme et abolition des genres

Message par Bulle le Mar 28 Avr 2009 - 17:49

(...) pas et donc ne peuvent aboutir à l'individuation qui est le fait de devenir pleinement homme ou pleinement femme.
Mais non ! Encore une fois, je cite : L'individuation, c'est faire vivre harmonieusement tout ce qui nous constitue, tout ce qui nous vient de l'inconscient personnel, familial, collectif, réunir nos deux pôles féminin et masculin, notre persona et notre ombre, notre esprit, notre cœur et notre corps.
Autrement dit dans le cas qui nous occupe, c'est passer l'étape de la culpabilité liée à la différence, se connaître, s'accepter et avancer.
Donc un homosexuel qui assume son homosexualité vit "harmonieusement avec ce qui le constitue"... Et un hétéro peut parfaitement louper son individuation, même s'il vit heureux dans l'amour de son couple "normal".

C'est simple pourtant !

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40779
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum