Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par _pandore le Dim 21 Fév 2010 - 8:25

Merci à toi aussi Leela et au plaisir.

blabla

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par yoann17 le Mar 23 Fév 2010 - 0:27

personnellement, je n'ai jamais étudier le bouddhisme, mais il me semble que cela est une sorte de psycho-philosophie comme toutes les religions d'ailleurs... à la différente qu'elle me parait plus ouverte, moins dogmatique et du coup plus complète et enrichissante... je ne me suis jamais investi dans les religions, mais pense être arrivé aux mêmes conclusions, d'après le peu que j'en connaisse, par un mixe de connaissances vulgarisées et très diverses soutenu par l'introspection...cela dis, le bouddhisme m'intéresse à priori plus que les autres, ça à l'air tellement plus limpide, dénué de fioritures et ouvert... pour la première fois j'ai vraiment envie d'en savoir plus, même si je ne pense plus en avoir énormément besoin pour mon bonheur personnel, car je suis désormais heureux quoi qu'il arrive, tellement détaché des préoccupations existentialistes, de la haine... mais on ne cesse jamais d'apprendre, peut être d'abord pour le soi individuel, puis pour le communiquer aux autres qui est le "bonus" naturel et logique, un rôle sans notion d'échec ou de réussite, vivre, exister, aimer! ce n'est pas un besoin, mais une envie parmi d'autres (certains mots, certaines capacités, certaines objectivités, je ne les trouves pas individuellement, ça ne m'empêche pas d'aimer, mais dans mon à priori subjectif, l'efficacité et non pas l'intensité, s'en trouve amoindrie, le bouddhisme me parait intéressant en ce sens) ...
avatar
yoann17
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 104
Localisation : la branche du milieu
Identité métaphysique : universaliste
Humeur : cRooa..
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

RE:COMMENT PERCEVEZ-VOUS LE BOUDDHISME

Message par leonnard le Mar 23 Fév 2010 - 10:46

Ce qui me parait essentiel n'a pas encore été évoqué, d'ailleurs pour moi la connaissance du Bouddhisme se résume à cette phrase prononcée par le Bouddha: "la vie est souffrance" suivie par le témoignage vécu qu'il y a moyen d'y échapper. Voila à quoi se limite ma connaissance du Bouddhisme. Mais ça me concerne complètement et là où ça me touche le plus, c'est pas dans la tête, c'est pas dans le cœur, c'est dans le ventre, dans le centre vital.
C'est ce qui remet ma vie en perspective, lui donne un fil conducteur et qui me dit à chaque moment où je me situe par rapport à cette direction, en interrogeant ma sensation, qui elle, ne peut pas me raconter d'histoire. La souffrance est toujours le sujet d'actualité, on arrête de donner le change, de sauver la face, de refuser d'admettre ses limites, de parler de Bouddhisme du bout des lèvres, et dans le miroir des êtres réalisés, on mesure la distance qui nous sépare d'eux, et la proximité qui nous en rapproche, par le potentiel que nous portons.
Ils nous reconnaissent pour ce que nous sommes et nous invitent à faire de même, à nous reconnaître pour ce que nous sommes: une réalité derrière la soi-disant normalité de surface, et ainsi nous montrent là où le travail doit se faire... Et il y a effectivement du travail.

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Cochonfucius le Mar 23 Fév 2010 - 10:53

"La vie est souffrance, et la souffrance est entretenue par l'état d'ignorance".

C'est, en effet, le fondement de la démarche bouddhiste.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25159
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 10:57

merci pour vos contributions Yoan et Léonard.

Je me permets tout de même de rappeler à Léonard que la constatation que la vie est souffrance est le point de départ de la quête de Bouddha Sakkyamuni, l'aboutissement étant son extinction. Il l'exprime dans les 4 nobles Vérités, qui constituent la base de l'enseignement bouddhiste:

1. la vie est souffrance (maladie, vieillesse, mort)
2. la cause de la souffrance est l'illusion, l'ignorance de la vraie nature des choses (choses= matière, émotions, pensées)
3. la correction de ses causes, et la diminution des souffrances évitables (psychologiques, psychosomatiques...)
4. la disparition de la souffrance pour ceux qui ont atteint l'éveil.

Explications Jusque maintenant, je ne comprenais pas bien ces 4 nobles vérités: il a fallu que je lise Wiki pour enfin en saisir le sens pette de rire


Merci, Cochonnet, on a posté ensemble Wink Léonard évoque la première, toi la seconde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par _Spin le Mar 23 Fév 2010 - 11:25

Bonjour,

Voici un autre énoncé des 4 vérités, qui me paraît plus proche de ce que je lis un peu partout (y compris Rahula Walpola, L'enseignement du Bouddha, je le recopierais si je l'avais sous la main) :

- La Première Vérité énonce que tout est éphémère ; les joies momentanées que nous éprouvons ont nécessairement une fin, ce qui occasionne de nouvelles douleurs. Le moi n'est que temporaire et subit naissance et mort, tandis que la conscience est seule soumise aux enchaînements karmiques qui occasionnent les réincarnations.
- La Seconde Vérité précise que le malheur des êtres provient de leurs désirs des choses de la vie et de leur volonté de vivre toujours.
- La Troisième Vérité est le résultat de l'acquisition des deux premières. Si l'on parvient à supprimer les désirs, les frustrations et souffrances qui en découlent disparaîtront.
- La Quatrième Vérité enseigne comment réaliser sa libération de l'enchaînement karmique, comment parvenir à la méditation pure, comme celle qui permit à Siddhârta de devenir Bouddha.

Source : http://pagesperso-orange.fr/compilhistoire/bouddhisme.htm

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 11:45

Merci, Spin, j'en ai vu d'autres versions encore plus hermétiques.

Je trouve que "nos" deux versions disent la même chose, avec d'autres mots, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Thierry le Mar 23 Fév 2010 - 12:38

Merci Spin.
J'aime beaucoup ça.
"Le zen

Le zen, une des formes les plus tardives du bouddhisme, est l'école de la méditation « dhyâna » apportée de Chine au Japon par des moines qui reçoivent les laïcs dans leurs monastères.

Le zen consiste à rechercher la sagesse et la maîtrise de soi par la méditation, une vie simple et naturelle, une discipline rigoureuse et la pratique de toutes sortes de travaux physiques (le zen considère les travaux manuels comme un support à la méditation).

Le but du zen est de parvenir à l'illumination « satori » sans que soit exigé un travail intellectuel ni une recherche spirituelle ou philosophique.

Il suffit de découvrir intuitivement la nature de Bouddha comme le dévoilent les « koans », sorte de problèmes insolubles qui démontrent que le raisonnement et l'intelligence ne sont pas nécessaires pour que s'éveille la « prajna » (sagesse) qui sommeille dans tout être humain.

L'intuition est jugée supérieure au raisonnement intellectuel, car le zen n'a pour objectif que le développement de l'être et la connaissance de soi selon l'aphorisme : « Regarde en toi, tu es le Bouddha ».
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par _Spin le Mar 23 Fév 2010 - 13:32

leela a écrit:Merci, Spin, j'en ai vu d'autres versions encore plus hermétiques.
Je trouve que "nos" deux versions disent la même chose, avec d'autres mots, non ?
Certes. Il y a aussi plus concis :
1) la douleur,
2) la cause de la douleur,
3) la cessation de la douleur,
4) la voie vers la cessation de la douleur.

"Douleur" étant quand même une traduction trop restreinte de "dukkha" qui implique également "illusion", "déception".

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Alex le Mar 23 Fév 2010 - 16:40

perso je m'interresse au bouddhisme depuis quelque temps. il y a des choses contradictoires; comment un bodhisatva ayant atteint un niveau de détachement serein par rapport à la vie (une confiance inébranlable en la vie) peut faire voeux de revenir reincarné jusqu'a ce que tout les êtres soit libérés du samsara? ne peut-il pas tout simplement avoir la foi en l'existance?
une mère thérésa ou un abbé pierre ont été concernés par le malheur ambiant et pourtant leur foi mise à rude épreuve est resortie grandie, plus puissante, leur amour aussi.
comment se détacher des êtres et avoir envie de les aider? that's my question

j'aime bien le zen. j'arrange "mon bouddhisme" à la sauce moi-même n'ayant pas reçus d'enseignements religieux ou spirituels étant enfant.
avatar
Alex
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : microcosme/macrocosme
Identité métaphysique : méta-guerrier
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 16:46

merci Alex.
Tous les bouddhistes actifs que je connais, aussi les lamas, participent à des oeuvres charitables ou humanistes. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Alex le Mar 23 Fév 2010 - 17:25

je l'aurai un jour...je l'aurai! lol!
avatar
Alex
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : microcosme/macrocosme
Identité métaphysique : méta-guerrier
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Radha2 le Mar 23 Fév 2010 - 18:12

À l'inverse de Pandore je pense que la spiritualité revêt bien des dangers.

Ce n'est pas par hasard que Guenon parlait de plusieurs modes à la 'contre-initiation', ou l'éloignement dans le temps des principes Traditionnels. La 'solidification par le bas' et la rigidité des sciences distinctes était selon lui un danger symétrique à la 'dissolution par le haut', ou dérives new-ageuses et orientalisantes trop ouvertes et floues, très éloignées de leur sens d'origine. Les modifications 'maisons' et autres accomodements raisonnables étant du ressort de la spéculation intellectuelle et diamétralement opposée à l'expérimentation individuelle d'une réalité spirituelle.
Un des premiers à dénoncer la cause économique du succès croissant du bouddhisme en occident et la dillution conséquente des enseignements d'origine.
Spin rappelait précédemment un point important en évoquant le Brahma du bouddhisme. La seule réponse fût;
ah, merci de l'info.

Comme je n'attache pas beaucoup d'importance aux textes d'origine si floue... il y aura toujours énormément de choses que j'ignorerai !

Fatalisme qui me choque toujours autant deux pages plus tard. Aussi je me questionne. Jusqu'à quel point peut-on parler de mode opératoire à la cessation de la souffrance sans connaître les autres paramètres de la définition de la Dukkha: les influences énergétiques, les lois naturelles, l'histoire et les mythes, les influences cosmiques, le ou les dieux. Qu'est-ce donc que le bouddhisme sans cet ensemble.... ou sans ses textes...? Sunyata n'est pas un vain mot. Interdépendance magnifiquement illustrée dans le canon pali

Paradoxale sensation de constater que parfois le 'neo'-bouddhiste cherche davantage un soutien, une communauté, que la cause du manque.

Une question toutefois mérite approfondissement ; quelle est la position des enseignements bouddhiques par rapport a un Dieu unique ? par rapport à des dieux ? Les références sont toujours bienvenues.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 19:04

ce n'est pas dans les textes anciens que j'apprends toutes ces notions, mais dans les enseignements. Je n'ai lu aucun sutra, sauf quelque extraits ici et là, mais je trouve leur mode d'expression très difficile à comprendre.
Je m'en tiens donc aux explications qui me sont accessibles Wink C'est l'enseignement qui m'intéresse, ce qui peut m'être utile au quotidien, pas les textes.

Je ne pense pas qu'il y ait une définition de ce qu'est le "bon" bouddhiste: chacun a ses préoccupations, et étudie en fonction d'elles. Mon approche est proche du zen: on n'y étudie pas de texte du tout, trop peu, même. Wink

Bouddha Sakkyamuni refusait de parler de Dieu ou de prendre une quelconque position à ce sujet, de peur de diviser les hommes. Il disait "je vous donne le moyen d'aller vous rendre compte de ce qu'il en est par vous même". Du moins d'après ce que j'en ai lu et entendu, notamment la vie de bouddha écrite par Thich Nath Tan (qui est sans doute fort "enjolivée").

Tu n'as rien lu à ce sujet dans les anciens sutras ? C'est pourtant de là que viendrait cette information.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Radha2 le Mar 23 Fév 2010 - 19:33

Tu as écrit sur un autre topic
Je suis bouddhiste parce que je trouve mieux de profiter de l'expérience d'une lignée de sages, plutôt que de refaire toutes les expériences soi-même

Dans Tam Dang et le Bi chi est faite mention de la théorie des 9 kalpas (Cûu kiêp) qui suppose un principe d'éloignement d'une conscience centrale dans le temps avant son éternelle réunification
Si ces sages (idem vedas avec l'avènement de l'âge de Kali) ont pris soin de rédiger les étapes de leur réalisation pour les populations à venir, aux capacités décrites comme plus réduites - c'est nous -, qu'est-ce qui donne crédit à l'enseignement de 'professeurs' modernes , sinon ces textes ?

Je ne pense pas qu'il y ait une définition de ce qu'est le "bon" bouddhiste

Mais ce qu'est le bouddhisme est clairement définit dans les textes.

Bouddha Sakkyamuni refusait de parler de Dieu ou de prendre une quelconque position à ce sujet, de peur de diviser les hommes. Il disait "je vous donne le moyen d'aller vous rendre compte de ce qu'il en est par vous même"

De fait, les premiers sages ayant expérimentés les vérités du Bouddha ont compilés les Tripitaka, base de la branche theravada. C'est justement à travers l'étude de ces textes que l'on trouve les 'comptes-rendus' de ce qu'il en est... Mais je doute que les ouvrages traduits mentionnent ces éléments. Les athées représentent tout de même une bonne part de marché

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 19:42

Radha a écrit:qu'est-ce qui donne crédit à l'enseignement de 'professeurs' modernes , sinon ces textes ?
Ben justement, l'étude de ces textes très difficiles, je la laisse aux spécialistes. C'est le métier des enseignants de nous les "traduire" en termes compréhensibles, non ? La "lignée de sages" a enrichi les textes originaux.
Mais ce qu'est le bouddhisme est clairement définit dans les textes.
Je le suppose, mais j'ai confiance dans les enseignants. Ils se recoupent assez que pour pouvoir les croire. Le bouddhisme présenté par des Mathieu Ricard, Sogÿam Trungpa, Taisen Deshimaru et bien d'autres me suffit amplement.
Radha a écrit:De fait, les premiers sages ayant expérimentés les vérités du Bouddha ont compilés les Tripitaka, base de la branche theravada. C'est justement à travers l'étude de ces textes que l'on trouve les 'comptes-rendus' de ce qu'il en est... Mais je doute que les ouvrages traduits mentionnent ces éléments. Les athées représentent tout de même une bonne part de marché
Ah, si tu as des références, ce serait sympa d'en parler. Mais de toutes façons, ce n'est pas pour cela que je me mettrai à y croire: d'abord ces textes sont d'origine incertaine ou peuvent avoir été modifiés, ensuite, j'aime bien le précepte de ne croire en rien de ce qu'on n'a expérimenté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Radha2 le Mar 23 Fév 2010 - 19:54

Ben justement, l'étude de ces textes très difficiles, je la laisse aux spécialistes. C'est le métier des enseignants de nous les "traduire" en termes compréhensibles, non ? La "lignée de sages" a enrichi les textes originaux.

Je pense que c'est le rôle de l'initiation.

Je le suppose, mais j'ai confiance dans les enseignants. Ils se recoupent assez que pour pouvoir les croire. Le bouddhisme présenté par des Mathieu Ricard, Sogÿam Trungpa, Taisen Deshimaru et bien d'autres me suffit amplement.

Et méritables sont leur disciples ! Je crains juste qu'a défaut de les connaître personnellement, nous ne goûtions qu'un extrait de leur nectar. Les personnes que tu cites en revanche, ont été initiées.

Ah, si tu as des références, ce serait sympa d'en parler. Mais de toutes façons, ce n'est pas pour cela que je me mettrai à y croire: d'abord ces textes sont d'origine incertaine ou peuvent avoir été modifiés, ensuite, j'aime bien le précepte de ne croire en rien de ce qu'on n'a expérimenté.

Je doute personnellement que l'on puisse expérimenter quoi que ce soit sur de telles bases.
J'ai conscience de parler peut-être dans le désert et je n'hésiterai pas à répondre sur ce dernier point. Si ça interesse quelqu'un.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 20:05

Cher radha
l'initiation est donnée par un être vivant, c'est une transmission directe de maître à disciple, quand ce dernier est prêt à la recevoir. On le la trouve pas dans les livres.
En quoi trouverais tu que ces maîtres transmettent mal les enseignements originaux ? Je les trouvais au contraire très cohérents, même l'un par rapport à l'autre. Après les avoir écouté et expérimenté leurs enseignements, je ne ressens pas le besoin de rechercher les textes "originaux" (si tant est qu'ils le soient vraiment)

Il est notamment enseigné que la Voie est comme un oiseau qui a besoin de ses deux ailes pour voler: l'une est l'étude, la réflexion, l'autre la pratique dans la vie quotidienne, l'observation de ce qui se passe autour de nous et en nous.

Nous les occidentaux avons une tendance à accumuler plus de connaissances que nécessaire. On se bourre la tête jusqu'à devenir savant, mais on oublie la pratique. J'ai aussi cette tendance, mais j'y résiste. Les chinois apprenant le karaté se contentent d'un seul kata pendant 3 ans, nous voulons tous les connaître en 2 ou 3 ans et "consommer" les ceintures.

Je préfère prendre mon temps. Le Lodjong, par exemple, est tellement énorme qu'il me faudra le reste de ma vie pour commencer à le comprendre et le pratiquer, si j'y arrive un jour. Je suis méfiante quant à une "sur consommation" de "spiritualité", et de connaissances qui restent à l'état ... de connaissances. Je ne parle pas de toi, Radha, mais seulement de moi Wink


Ton avis sur le "dernier point" m'intéresse, bien évidemment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Radha2 le Mar 23 Fév 2010 - 20:18

Chère Leela,

Pas de problèmes, nous ne faisons que discutailler !

Je pense que tu n'as pas considéré mon propos sur la théorie des âges.

Je ne fais que dénoncer le fait de prendre un élément distinct d'un Tout et de lui coller l'étiquette du tout. Mais on ne peut pas omettre certaines choses.

La filiation orale ou disciplique a été rompue il y a longtemps et les textes en sont la dernière résurgence. Je reviendrai sur l'autre point plus tard

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mar 23 Fév 2010 - 20:28

Je sais blabla

dubitatif ben je ne sais pas ce que c'est, la théorie des âges.

Ca vaut peut-être la peine d'ouvrir un nouveau sujet ? Qu'en penses tu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par _pandore le Mar 23 Fév 2010 - 23:16

Voici que l'homme s'interroge;
Sur le sens de sa vie,sa quête naît...
Il parcours la terre à la recheche des sages tous sont occupés;l'un fend du bois,l'autre cuisine ,l'autre prie ,hum je vais aller le voir ,ce dit l'homme, lui sera m'instruire sur ma quête.

Il s'assoit et l'écoute,pour finalement demeuré avec lui ,le temps passe il ressent toujours de l'inconfort ,il veut bouger et décide de partir.

Un peu plus loin,il voit un ascète dans la position du yoga ,ah je ne connais pas cette voie ,je vais la tenter peut-être deviendrais-je meilleur,pendant quelques années il a excercer son corps et son esprit dans différentes postures,il en viens à ce dire ,je veux bouger et il part.
Toujours en chemin de sa quête car intérieurement il ce sent mal,il croise un gourou ,ce gourou à des pouvoirs magique et des formules secretes pour ouvrir le troisième oeil,aligner les chakras et faire monter sa kundalini,hum peut-être est-ce la voie de l'illuminiation,ca m'interrésse ;le gourou ouvre son chakras frontal d'un coup il vie dans l'amour total de soi et tombe en extase...
Merveilleux c'est la voie pour sur...celle que je cherchais...il demeure plusieurs années dans cette état et avec son gourou,le gourou lui dit ; tu dois travailler ,il faut entretenir mon temple,faire du lavage et la cuisine ,si tu as de l'argent donne la moi...
Sur ce l'homme s'excécute croyant avoir atteint son but et sa quête...après quelques années l'homme s'aperçoit de lui même que le maître ne lui a jamais rien enseigner,il ne s'occupe même plus de lui et il se rends compte ,qu'il fait toujours le même truc ;le petit stratagème est découvert...il ce mais à analyser le comportement du maître et constate qu'il est profiteur ; il demande toujours de l'argent ,de l'argent et ne s'occupe de vous que si vous êtes riche...
L'homme attristé quitte le maître avec les poches vide...mais son coeur et son âme
sont bléssés,il prendra plusieurs années pour s'en remettre,la colère l'envhit et il crie à Dieu et à tous l'abus dont il a souffert.
Pourquoi je suis tombé dans ce piège ,maudit que je suis épais...maintenant il s'en veut et s'en prends à lui..j'aurai dû voir venir...et la cicatrice se referme...
Jamais plus jamais on ne m'aura!
J'ai appris ma leçon non de Dieu!
Sur ce ,il a perdu son identité ; qui suis-je à présent,je ne me reconnais même plus!
J'ai la tête pleine de toutes mes satanées idioties!
Bon ,la vie continu ,il faut que je me reprenne en main !
Avec la douleur du passée ,il apprend à conjuger.
Il n'est pas heureux ,sa quête lui manque,son désir d'être heureux l'assaille encore..il a ce rêve depuis si logtemps...
Il se fait un nouvel ami,il le trouve serein et fini par lui demander ; comment as-tu atteins cette sérénité,ce positivisme ,cette façon que tu as de rire qui est si vive?
L'ami lui dit; par le passer j'ai connu un homme ,un sage,nous avons discuté et il m'a ouvert l'esprit.
Ah ,je comprends où est cette homme ,tu es chanceux il es ici...vas au bout de la rue .il habite la dernière maison...
L'homme cirsconpect pars ;je verrai bien ,ce dit t'il !
À son arriver ,il le trouve allonger sous un arbre ,brindille en bouche...en train de comtempler le ciel.
Il s'approche de lui et s'assoit ,l'homme ne bouge pas d'un iota...
Puis il décide de se coucher lui aussi...
Pour essayer de voir ce que l'autre regarde...
Le ciel ,rien de particulier...
Il lui demande puis-je vous parlez?
Oui ,réponds l'autre calmement.
Mon ami m'a parlez de vous...et de votre science ...votre sagesse..
Laquelle au juste? lui demande l'homme.
La liberté,l'harmonie etc.. vous savez ce genre de trucs..
Ah ,lui dit l'homme.sans rien d'autre..
Je suis interessé,pourriez vous me révéler ce que vous savez?
S'en problème;
vie ta vie sans juger.
Agis pour ton mieux.
Laisse ton passé,il est mort.
Ne te fatigue pas pour ton avenir.
Vie dans l'instant présent.
Maintenant ,que veux tu faire? fais le ...
Ta vie, est à toi ...
L'homme lui dit;c'est tout!
L'autre dit ;Oui!
Mais c'est facile ,je pensais que c'était bien plus long..hum...
Il repars ,encore une fois insastifait...il n'a pas compris...
Sa sottise en main...et ce dit ;c'est bien trop simple pour être vraie!!
Tout aussi convaincu de sa raison...il est déçu et voulait bien plus que ça!
Il s'accroche à son rêve et à sa quête...convaincu ...qu'il a raison...
Les années passes et il vaque à ces occupations,il a laissé ses rêves un à un ,sa vie à fait son chemin et de lui un homme vieux,aux temples grisonantes et maintenant il se souvient, de cette homme,qui jadis lui avait rapportés ces quelques mots!
Stupéfait ,il constate sa véracité...en laissant tombé un à un ses rêves,ces jugements etc..,il est devenu lui-même...ce sage !
Chaque arbre voit tomber son fruit quand il est mûr,certains plutôt ,d'autres plus tard...

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Alex le Mer 24 Fév 2010 - 9:24

Nous les occidentaux avons une tendance à accumuler plus de connaissances que nécessaire. On se bourre la tête jusqu'à devenir savant, mais on oublie la pratique. J'ai aussi cette tendance, mais j'y résiste. Les chinois apprenant le karaté se contentent d'un seul kata pendant 3 ans, nous voulons tous les connaître en 2 ou 3 ans et "consommer" les ceintures.

je suis karatéka, c'est un trés bon parallèle leila.
un autre exemple: meditation quotidienne pendant 20min... tout à fais risible et tellement occidental! mieux vaut 5min de paix interieure que 20min de somnolence...

les textes originaux doivent évoluer, je pense que même l'enseignement le plus basique bouddhiste sur la souffrance est toujours trés d'actualité! paradoxalement.
radha tu veux que les personnes s'en tiennent aux textes originaux. réservé à une élite qui ont la chance d'avoir accès au savoir.
mais tout ces gens qui souhaite mettre ne serais-ce qu'un peut de saveur bouddhiste dans leur vie! on va les taxer de bobo new-age? dommage.
de par mes recherches perso et le fait de ma pratique martiale je me sens proche du zen dans sa philosohie mais je sais pertinament que je ne vois que la face apparente de l'iceberg à ma manière
avatar
Alex
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : microcosme/macrocosme
Identité métaphysique : méta-guerrier
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par leonnard le Mer 24 Fév 2010 - 9:44

Alex, on peut faire le lien entre tes deux dernières interventions : entre reconnaître sa part d’ombre et son humanité et cette idée que sa propre illumination ne pourra être achevée que lorsque tous les êtres l’auront atteint. En fait, comme l’humanité nous contient inconditionnellement, nous contenons l’humanité, elle résonne en nous, « rien de ce qui humain ne m’est étranger » (je n’en connais pas l’auteur). Non seulement, nous n’en sommes pas étranger mais, nous en sommes constitués et donc solidaires parce que potentiellement complices. Ou plus évidemment parce que nous sommes une part du Tout d’où nous venons et où nous retournerons
C’est pour cela qu’aller chercher le dernier pour le faire passer devant peut être une métaphore de notre relation à nous-mêmes, nous-mêmes comme un échantillon du Tout avec lequel nous partageons toutes les propriétés, toutes les potentialités, sans distinction.
Maintenant, je ne suis pas émerveillé par les engagements humanitaires, il y a en eux quelque chose de démonstratif (même dans le parfait anonymat) qui me gène. Ces actions n’appartiennent pas à ceux qui les accomplissent. D’ailleurs les Maîtres ne disent-ils pas que ce que l’on fait pour soi-même, on le fait pour l’humanité.

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mer 24 Fév 2010 - 9:48

"Tout ce qui se fait dans le monde, c'est nous qui le faisons, à notre échelle, et le bout de l'univers est au coin de ma cuisine."

(Colloque des Oisives, *ebg1, extrait)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment percevez-vous le bouddhisme ?

Message par Invité le Mer 24 Fév 2010 - 10:23

Alex a écrit:je suis karatéka, c'est un trés bon parallèle leila.
un autre exemple: meditation quotidienne pendant 20min... tout à fais risible et tellement occidental! mieux vaut 5min de paix interieure que 20min de somnolence..
tu as tout à fait raison. Je préfère aussi, pour le moment, essayer de rester zen pour mes tâches quotidiennes (ménage, conduire la voiture)...
Un lama enseignant disait: "pendant 10 ou 20 ans, on ne médite pas, on ne fait que semblant de méditer" pette de rire Il a raison. C'est pourquoi je préfère faire ma vaisselle calmement et joyeusement, plutôt que de faire semblant de méditer... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum