Réchauffement climatique et Pensée Unique

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par SEPTOUR le Mar 31 Mar 2009 - 18:51

La thése du CO2 est la plus plausible: les courbes de temperatures se justaposent exactement avec celles de l'augmentation du co2 dans l'atmosphére et cela depuis plus d'un siécle(statistiques).

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Jeu 27 Fév 2014 - 16:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ce site est top. une de mes références.
En particulier, ce que raconte l'abbé Moreux.
mais il y a également Terre du futur qui a de très bonnes analyses.
Pour les scientifiques Russes, les choses sont claires: la Terre est en train de se refroidir. On pourrait même atteindre l'équivalent du minimum de Maunder.
Quoiqu'il en soit, la Terre est bien loin d'être une belle bille. Plutôt une boule modelée à la main. Et  ce constat est valable pour les océans. Hausse +10 par ici, -10 ailleurs, 0 là bas....
Personnellement, je pense que tout ce remue ménage alarmiste est largement exagéré. Et si les glaciers fondent un peu, c'est surtout grâce à la suie qui s'y dépose. bien connu.

source

et pour ce qui est de l'énergie, les moyens ne manquent pas.
Nazare avait une excellente solution qui a été rapidement occultée.

source
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par M'enfin le Ven 28 Fév 2014 - 4:00

C'est peut-être la suie qui fait fondre les glaciers, mais que va-t-il se passer quand ils auront tout fondu? La température globale ne va-t-elle pas augmenter faute de réflexion des infra rouges dans l'espace? La tour aérogénératrice me semble une bonne idée: est-ce qu'un prototype a été construit?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par dedale le Lun 3 Mar 2014 - 14:41

Invité a écrit:Quand il y a opinions divergentes, j'essaie de voir QUI a intérêt à dire QUOI. Dans ce cas, grosso, modo, il y a autant de personnes qui ont intérêt à dire que l'homme est responsable du réchauffement (y compris les rêveurs écolos qui parfois n'hésitent pas à mentir pour "conscientiser" le peuple), que d'autres pour dire qu'il ne l'est pas (industrie...).

Le réchauffement anthropique n'est pas une nouvelle théorie pondue en la circonstance par le GIEC.
C'est une théorie qui existe depuis plusieurs décennies, que l'on trouve dans les étude anthropologiques/paléoclimatologiques et qui concerne la période de l'anthropocène, débutant aux alentours de 10000 - 12000 avJC, qui se caractérise par un réchauffement climatique global, une très importante montée des eaux, et le fait que le réchauffement est plus important dans les zones d'activité humaine.
Les paléoscientifiques ont donc nommé cette période l'anthropocène en raison de l'influence de l'homme sur les écosystèmes, le climat, l'épuisement des ressources, l'urbanisation, etc.
En -10000, ce sont, bien évidemment, les balbutiements de l'influence anthropique, qui augmente au cours des milliers d'années suivants.

SI le réchauffement est lié à l'activité solaire, il devrait y avoir refroidissement dans le décennies futures. SI ce n'est pas le cas, le réchauffement se poursuivra, et SI les deux influencent, alors tout est possible.

Le réchauffement n'est pas lié à l'activité solaire, et les toutes dernières études le confirment de nouveau, selon Géosciences.
Les études ont été menées tout récemment par l'université de Cambridge, publications de décembre 2013.
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les éruptions volcaniques ont tété beaucoup plus influentes sur le climat, sur le dernier millénaire et dans l'hémisphère nord.

D'autre part, depuis 20 ans, les différentes études montrent que le soleil est responsable pour 5% du réchauffement, ou plutôt nous dirons, des variations de climat.
A moins que tous les centres d'observation conspirent pour désinformer le peuple, ils ont des résultats identiques.

Siva a écrit:En tout cas, je trouve quand même que si les scientifiques qui dénonces ces conclusions hâtives sur l'impact de nos activités sur le réchauffement climatique ont raison, il y a quand même supercherie, non ?

Il n'y a pas de "supercherie", le réchauffement est une théorie portée par des milliers de scientifiques de toute origine, et en particulier par les glaciologues.
Ce sont les glaciologues qui, les premiers, se sont inquiétés de la fonte spectaculaire de la banquise.
Dans les années 90, le space-imaging, les images satellite, ont démontré qu'ils avaient raison alors que jusque là, leur cri d'alarme était resté dans l'ombre.
Mais cette inquiétude remonte aux année 70.

Et c'est au vu de ces images satellite que nos "responsables" se sont eux-mêmes alarmés, pour des raisons principalement socio-économiques.
Le phénomène est brutal, et les modèles prévisionnels, quoique reposant sur de nombreuses incertitudes en raison de la grande complexité du système climatique, sont catastrophiques.
Dans les années 90-2000, il n'a pas été question de fin du monde en perspective, mais presque.
Par "fin du monde", il faut entendre "fin de la civilisation humaine", extinction en masse de nombres d'espèces, etc.
Ceci étant basé sur des modèles paléontologiques.

Dans le meilleur des cas, en supposant que le réchauffement s'amplifie, cela laisse supposer au minimum, d'énormes répercussions socio-économiques.
Donc averti de cela, le G8 à l'époque, si ma mémoire est bonne, a commandé au GIEC une étude à la fois climatique, prévisionnelle et un topo sur les éventuelles retombées socioéconomiques d'un tel changement, en prenant en compte aussi bien un scénario léger sans grandes conséquences, qu'un scénario catastrophe, où l'on peut envisager le pire.

Spin a écrit:Les glaciers reculent partout sauf en Antarctique (ce qui fait que pour le moment il n'y a aucune élevation du niveau des océans).

Ca ne veut rien dire que les glaciers reculent ou pas : En Antarctique, ce ne sont pas les mêmes processus qu'en Arctique, où la fonte de la banquise est évidente, visible en surface.
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette étude de l'université de Californie montre que le changement, en Antarctique, s'opère en dessous des glaciers.

J'essaie de prendre des équipes indépendantes, qui ne participent pas à la controverse qui oppose les "climatosceptiques" aux "réchauffistes", qui est une controverse très idéologique, plus politique que scientifique.
De toute façon, le travail du GIEC a fait l'objet d'une validation de la plupart des académies des sciences, qui ont bien sûr pris en compte les critiques et les contre-arguments des sceptiques du climat.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Mar 4 Mar 2014 - 19:46

on sait bien que le RC est une farce, sinon les sommets de kyoto et copenhague auraient débouché sur des solutions urgentes.
Or en l'occurence, ce ne fut qu'un amusement de plus qui a débouché dans le vide.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par dedale le Mer 5 Mar 2014 - 23:42

Antinea a écrit:on sait bien que le RC est une farce

Tu n'en sais rien.

je suis un sceptique et je connais les arguments des climatosceptiques, dont beaucoup ne sont ni climatologues ni glaciologues, à part 2 ou 3 comme Vivian et Stanhill, et n'ont jamais fait aucune recherche scientifique valide, une recherche sur le terrain, n'ont jamais fait de publication à comité de lecture dédiée aux spécialistes de la question : Ils ne cherchent qu'à toucher l'opinion.
Mais les sciences ne se font pas selon l'opinion de Tartampion.

A mon avis, sur le site de pensée unique, il n'y qu'eux à émettre une pensée unique, à faire des amalgames qu'il ne peuvent présenter qu'à un public qui n'y connaît rien en faisant croire que le RC est une imposture des grands méchants vilains du GIEC.
Ce ne sont pas des sceptiques, ce sont des contestataires : Nuance.
Et ce sont des contestataires qui tirent profit de cette controverse : Evident que des publications à comité de lecture s'avérerait bien moins lucratif pour eux; ils préfèrent les best-sellers que l'on trouve en grande surface.
En général, on remarque que toutes ces personnalités qui nous dénoncent le RC comme une imposture, sont proches des lobbies industriels.Vive le "tout-développement"!



sinon les sommets de kyoto et copenhague auraient débouché sur des solutions urgentes.

Aucun rapport. le protocole de Kyoto est un traité d'accord politique visant à réduire les GES, à financer le développement durable.
Beaucoup de pays voient ça comme une espèce de conspiration socialiste-altermondialiste ou encore, un moyen comme un autre de filer du fric à des pays qui n'attendent que ça.
Cependant, on en est à 190 pays qui ont ratifié le protocole. La Canada s'est retiré, pare que son gouvernement pense que c'est un coup des socialistes.

D'autres pays, comme l'Allemagne, l'Angleterre, ont commencé à appliquer les mécanismes du protocole.
Pour certains pays, bien sûr, la question du réchauffement est très secondaire - pour la Chine par exemple. Mais il semble qu'ils viennent soudainement de changer d'avis.
Pour les pays de L'OPEP, l'application du protocole exige une compensation financière

Or en l'occurence, ce ne fut qu'un amusement de plus qui a débouché dans le vide.


Simplement, c'est très insatisfaisant et ce n'est peut être pas non plus la bonne stratégie.

C'est un défi énorme.
Réchauffement ou pas, il serait peut être temps de penser aux générations futures, et de leur laisser une planète vivable. Non?
Car qui peut croire que toutes les saletés que l'on émet n'ont aucune conséquence?

L'homme a la responsabilité de préserver ce monde.
C'est du moins ce que je pense.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par cana le Jeu 6 Mar 2014 - 10:36

dedale a écrit:
L'homme a la responsabilité de préserver ce monde.
C'est du moins ce que je pense.
Et bien c'est une lourde responsabilité pour bipèdes cavernicoles que nous sommes.  sourire 
Peut être que le monde se protège seul (avec ou sans nous)

A part respecter la Nature je ne vois pas très bien comment protéger le monde  qvt
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 47
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Jeu 6 Mar 2014 - 19:18

le GIEC travaille à partir de modèles informatiques.
des équations qui reflètent donc des ensembles d'idées.
Or si ces idées sont erronées, ou incomplètes, le résultat est forcément aléatoires.
Bref la communauté scientifique est très partagée.
D'une part la Nasa accrédite la thèse d'un probable refroidissement qui a commencé depuis 1998
Les savants Russes, quant à eux sont convaincus que la Terre est entrée dans une ère de refroidissement globale.

source
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par dedale le Ven 7 Mar 2014 - 8:43

Antinea a écrit:le GIEC travaille à partir de modèles informatiques.
des équations qui reflètent donc des ensembles d'idées.

Tu comprends bien que ces modèles reposent sur des observations; ils ne sont pas faits au pif.
Aujourd'hui, tous les chercheurs travaillent avec applications informatiques, parce que généralement, il y a beaucoup de données à traiter.
Le fait que le modèle soit informatique ne change rien à la rigueur méthodologique.

Tout le monde sait, il n'y a donc pas de mystère, que la climatologie globale est un domaine particulièrement complexe parce que beaucoup de facteurs entrent en jeu, qui ne sont pas uniquement climatiques : le volcanisme, des facteurs astronomiques, écosystémiques, etc, peuvent jouer. Il y a donc des inconnues, des incertitudes, ben sinon on ne se questionnerait pas sur le climat.

Mais on est dans le même cas dans beaucoup d'autres domaines : Est-ce que les modèles des géophysiciens permettent de prévoir sans aucune incertitude quand tel ou tel séisme surviendra, quand tel ou tel ancien volcan encore actif entrera de nouveau en éruption?
- Non. On peut seulement dire : Il y a des risques et ils auront probablement telle ampleur.

C'est ça une prévision : Ca permet de situer la nature des problèmes et la possibilité qu'ils ont de survenir.
Un modèle prévisionnel n'est pas une prophétie.

Or si ces idées sont erronées, ou incomplètes, le résultat est forcément aléatoires.

Oui, mais admettons que ça ne soit pas erroné.
Ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir?

Doit-on attendre les pires conditions pour réagir?

D'une part la Nasa accrédite la thèse d'un probable refroidissement qui a commencé depuis 1998

Je pense que tu veux parler du cycle solaire n° 23 qui a vu 600 jours sans aucune tâche solaire.
Primo, il faudrait se mettre d'accord si c'est le soleil ou pas qui influe le réchauffement, puisque durant cette période de presque 2 ans sans tâche solaire, la banquise continuait de fondre alors que selon toute logique, cette fonte aurait dû ralentir. Donc c'est contradictoire.

Par contre il y a une théorie selon laquelle le réchauffement au final conduirait à un refroidissement, en raison de l'effet radiatif des GES qui d'abord provoquent un effet de serre, opacifiant l'atmosphère, et la lumière ne pouvant plus passer, finissent pas engendrer un effet de refroidissement.

Bref la communauté scientifique est très partagée.

Je ne pense pas que les scientifiques nient les faits.
Par contre, selon ce que je sais, certains ne sont pas d'accord avec la stratégie politique des états, des écolos, avec la récupération "lucrative" qui est faite de ce phénomène, et également avec l'hypothèse anthropique.
Certains ne sont pas d'accord non plus avec le systématique dans lequel le GIEC s'est installé, et le peu de sérieux de certains responsables.

Je conviens que tout ça est très politisé. Mais il n'en reste pas moins le travail et les observations des chercheurs.
Il s'agit d'un phénomène touchant la planète, les centres climatiques, les pôles, les grands courants de diffusion atmosphériques et océaniques, de l'équilibre de la salinité de l'océan, etc.
Dans un siècle, on se posera encore des questions.

Il est tout a fait normal , sur le plan scientifique, qu'il y ait de la critique : Mais il y a des critiques pertinentes, objectives, et des critiques partisanes, idéologiques.
Il faut savoir faire la part des choses.

Les savants Russes, quant à eux sont convaincus que la Terre est entrée dans une ère de refroidissement globale.

Non. Il y a des scientifique russes qui contestent le réchauffement (certains mais pas d'autres).
Les russes ont des projets très sérieux qui prennent en compte le réchauffment

Puis ça dépend.
Beaucoup de scientifiques ne contestent pas le réchauffement en lui-même, mais par contre, ils contestent les prévisions du GIEC et les politiques menées sur la base de ces prévisions.

Personnellement, je ne fais pas de politique, ce sont les paramètres qui m'intéressent.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Ven 7 Mar 2014 - 17:35

tant que la science ne comprendra pas que tout ce qui se produit sur Terre est intimement lié à la mécanique céleste, elle tournera en rond comme un chien après sa queue.

je comprends bien que les scientifiques travaillent à partir d'observations, mais justement le problème est là:
il y a:
Ce qu'on peut voir et qu'on voit.
Ce qu'on pourrait voir mais qu'on ne voit pas.
Ce qu'on ne peut pas voir.

quoiqu'il en soit:
global cooling
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par M'enfin le Ven 7 Mar 2014 - 18:23

Tu ne vois pas que tu refroidis toute l’atmosphère du forum avec ton histoire de refroidissement global Antinea?  
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Ven 7 Mar 2014 - 21:18

juste histoire de peser le pour et le contre.
pour les anglophones, qui liront que depuis 1990, la tendance au réchauffement s'inverse.
En fait, tout dans la vie est oscillations, ondes, tourbillons.
Rien n'est absolument linéaire.
On a enregistré 0.55°C de hasse moyenne avant ww2, et aujourd'hui, on a 0.7)c de hausse moyenne. C'est peanuts.

source

"il se pourrait même qu'un long réchauffement climatique n'ait jamais lieu".

source
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par M'enfin le Ven 7 Mar 2014 - 21:35

Enfin, un petit réchauffement! C'est toujours ça de pris! Faut dire qu'ici, il fait toujours -10 et il y a toujours un mètre de neige au sol! Y parait qu'on a eu un hiver plus froid que la moyenne. Vivement le co2!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par dedale le Sam 8 Mar 2014 - 4:13

Antinea a écrit:"il se pourrait même qu'un long réchauffement climatique n'ait jamais lieu".

source

Laisse tomber les sites créationnistes. Il n'y a pas pires imposteurs, avec leur fossiles de géants bibliques, leur humains qui cohabitaient avec les dinosaures et leur croisade antidarwiniste qui est en retard de 2 siècles.
Ces sites, te font-ils observer grâce aux satellites, ou aux documentaires de glaciologues, que la banquise fond de manière alarmante?2013 a été une année de crise pour la banquise; Il n'y a pas d'autres termes : C'est catastrophique.
Et qu'est qui fait fondre la glace à part un réchauffement?
- L'opération du saint esprit peut être?

Antinea a écrit:tant que la science ne comprendra pas que tout ce qui se produit sur Terre est intimement lié à la mécanique céleste, elle tournera en rond comme un chien après sa queue.

Tu crois que les sciences n'établissent pas de lien avec les phénomènes célestes?
D'accord.

Je ne peux pas aller à l'école à ta place.

Rien n'est absolument linéaire.

Dans un forum, tu peux dire de telles choses. Tu ne prends pas de risque.
Mais imagine que tu sois dans une conférence face à des (paléo)climatologues qui expliquent le réchauffement, et tu leur dis ça en pensant que tu leur apprend quelque chose.
C'est tellement basique.

Tu risquerais fort de te faire zyeuter comme un animal de zoo.

juste histoire de peser le pour et le contre.
pour les anglophones, qui liront que depuis 1990, la tendance au réchauffement s'inverse.
En fait, tout dans la vie est oscillations, ondes, tourbillons.
Rien n'est absolument linéaire.
On a enregistré 0.55°C de hasse moyenne avant ww2, et aujourd'hui, on a 0.7)c de hausse moyenne. C'est peanuts.

source

"il se pourrait même qu'un long réchauffement climatique n'ait jamais lieu".

source

Oui il n'y a pas de preuve empirique par les températures au sol
Mais la preuve formelle est que banquise fond. donc il y a un réchauffement des centres de régulation climatique. C'est un fait incontestable.

- Quand les faits sont démontrés, ne pas les admettre ne relève que de l'obscurantisme.

- source
- source
- animations

Pour ce qui est de la durée de ce réchauffement : Vu ce que la banquise a perdu et ce que les pôles vont continuer à perdre, ça m'étonnerais que ça se reconstitue par magie l'année prochaine.
A part les glaciologue et certains domaines touchant la naturologie, très peu de personnes se figurent réellement les conséquences de ce réchauffement.









avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par Millenium le Sam 8 Mar 2014 - 10:30

La banquise en fondant dilue une quantité d'eau douce qui risque de modifier le courant océanique ( le Gulf Stream )

Cette année, il n'y a pas eu d'hiver pour ainsi dire chez nous, à l'inverse en Amérique du nord l'hiver a été très rude.

Peut être est-ce une conséquence d'un changement du courant océanique ?
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Sam 8 Mar 2014 - 12:28

c'est le NAO qui fait que quand on a un hiver froid, il fait doux en Amérique du Nord.
D'autre part, il convient d'attirer l'attention sur un point essentiel dans l'étude du Climat:
Les satellites sont récents à l'échelle géologique et en effet si on constate des phénomènes de fonte de la banquise Nord, on a pas de repères dans le passé qui permettent de dire que cela n'est pas normal, à l'exception des périodes très récentes où on cultivait la vigne beaucoup plus au nord et où le Groenland était une Terre Verte exempte de glace.
Donc un phénomène cyclique.
Peu de scientifiques admettent que l'activité solaire ait un rôle dans ce "RC" et à fortiori, parler de l'influence de la mécanique céleste comme l'a souligné l'abbé Moreux, est largement ridiculisé.
Néanmoins on étudie au Cern, l'influence des rayons cosmiques dans la genèse des nuages et l'importance de la couverture nuageuse.
Les relevés effectués à l'échelle planétaire sont également une avancée technologique qui n'a pas d'équivalent par rapport aux premiers relevés effectués avec les moyens du bord par quelques scientifiques il y a 300 ans.
En fait, à part les carottes de glace, on a rien pour comparer, de plus tangible.
Et même en parlant de glaciologie, des spécialistes expliquent que ce n'est pas le carbone qui explique le RC, mais l'inverse, avec un déphasage temporel, ce qui est beaucoup plus plausible.
Enfin si RC global il y a avait, il n'y aurait pas d'un côté fonte de la banquise arctique et de l'autre expansion de la banquise antarctique, car on sait que les courants maritimes et aériens font le tour de la Terre, ce qui ne cantonne pas deux hémisphères en autonomie l'une par rapport à l'autre.
Par ailleurs, les catastrophes naturelles sont largement le fait des hommes qui ne comprennent rien aux lis naturelles telles qu'à pu les observer Viktor Schauberger.
Et quan des gens intelligents, de bonne volonté comprennent à leur tour, ce qu'il en est, on voit que les déserts peuvent reverdir, que l'eau peut revenir, et les cours d'eau se remettre à couler. La morale de l'histoire est qu'on ne peut pas asservir la nature sans s'en mordre les doigts.

source


Dernière édition par Antinea le Sam 8 Mar 2014 - 13:32, édité 2 fois (Raison : utre)
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par Zarzou le Dim 9 Mar 2014 - 9:30

Antinea a écrit:Les satellites sont récents à l'échelle géologique et en effet si on constate des phénomènes de fonte de la banquise Nord, on a pas de repères dans le passé qui permettent de dire que cela n'est pas normal, à l'exception des périodes très récentes où on cultivait la vigne beaucoup plus au nord et où le Groenland était une Terre Verte exempte de glace.

Non, je suis issue des pyrénées et j'ai toujours connu les glaciers, c'était (par ce qu'ils disparaissent) des tâches familières sur les montagnes de mon enfance. Où sont ils passé ?? (sic!) je ne suis pas une scientifique mais j'ai des yeux pour voir que les faces de mes montagnes ont changées radicalement et très rapidement sans satellite pour la vue du ciel. En deux générations ( environ 50 ans ) les glaciers (millénaires?) qui chapautaient les pyrénées ont fondu de façon alarmante!

Je n'ose imaginer ce qu'il se passe sur les pôles de cette planète mais les images d'il y a cinquante ans à aujourd'hui sont quand même très explicite. Ce n'est pas normal, peut tout à fait se dire...
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Dim 9 Mar 2014 - 13:52

bien sûr. mais c'est à ton échelle dérisoire.
on sait bien qu'on pouvait se rendre de Savoie en Italie par des cols exempts de neige et de glace à une époque très récente.
Les glaciers vont et viennent. ça a toujours été.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par Zarzou le Dim 9 Mar 2014 - 14:29

Ben non, pas à mon échelle dérisoire Antinea je te parle de glaciers qui ont "toujours" été là pour mes grands parents comme pour moi jusqu'à ce qu'il y a une bonne vingtaine d'année ils disparaissent comme peau de chagrin. Maintenant ce problème touche toute la planète, tous les glaciers fondent sans exception. Ce qui peut éveiller des inquiétudes sur les aléas climatiques mais la chaîne des pyrénnées n'est pas la seule concernée. Les Alpes connaissent le même sort... Mais nul besoin de satellites pour comprendre le phénomène auquel est confronté notre planète, il y a longtemps que les gens savent écrire pour retranscrire ce qu'ils voient, ce qu'ils vivent...

A voir: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Dim 9 Mar 2014 - 17:43

100 ans ,c'est tellement dérisoire.
200 tout autant quand on parle de cycles de 80 ans, de 150 ans, de mille ans...
Les glaciers ont toujours fait du yoyo.
Au moyen âge, ils étaient encore plus hauts qu'aujourd'hui.

Quoiqu'il en soit, non, tous les glaciers de a planète ne connaissent pas le même sort.

source

en fait les choses sont tellement plus subtiles qu'on imagine.

une remarque: selon que l'activité solaire est intense, ou  basse, la couverture nuageuse est plus ou moins forte. Moins de précipitation, c'est moins de stock de neige en altitude pour compenser une fonte normale ou amplifiée dans certains endroits par des particules de suie noire issue de la pollution. phénomène connu.

Après chacun est libre de penser ce qu'il veut. Personnellement, je n'y crois pas un instant. Il n'y a que des variations climatiques normales, si tant est qu'il existe une norme.
En outre, hormis le battage médiatique des ces dernières années, il ne faut pas perdre de vue qu'on parle de RC depuis 1978...pratiquement la date de la première crise Iranienne. Toute l'actualité, les évènements, est dictée par des considérations énergétiques. là est le vrai problème.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par Zarzou le Dim 9 Mar 2014 - 18:33

Oui, c'est dérisoire je suis d'accord, cependant en 100 ans notre consommation effrénée d'ydro carbure a presque multiplié par deux les émissions de co2 dans l'athmosphère.... Pendant des millions d'années notre planète connaissait un taux de CO2 quasiement stationnaire et subitement de 1900 à aujourd'hui nous enregistrons près du double d'émission de ces gaz. Ben moi j'vous l'dis ce s'ra pas sans conséquence!

Il n'y a pas que le soleil qui détermine la "stabillité" de notre echo système mais un peu de tout. Entendu que s'il y a un déséquilibre dans la composition des gaz qui constituent ce qui nous fait vivre et le reste avec, et bien je me demande comment alors certains rayons du soleil arriveront jusqu'à mes tomates qui poussent comme elles peuvent par ce que l'air est saturé ( oui saturé ) de CO2. Moi, ça m'fait souffrir de voir tous les problèmes qui nous pendent au bout du nez. Non pas pessimiste, ou oui alors, mais à raison c'est sûr!

Bien sûr qu'il y a une norme Antinea, et cette norme se trouve inscrite dans le permafrost millénaire. Le carotage permet de lire tout ce que vivait ce monde depuis des milliers d'années. Comme je le soulignais, grâce aux gaz piégés dans les kilomètres qu'offrent les glaciers nous pouvons savoir ( sans aucun doute ) de quoi au juste se composer l'air que respirait les romains et peut être même les dinosaures mais c'est à vérifier. En tout cas, il est apparu que notre planète a toujours profité d'un air pur et sain, bien équilibré. Aujourd'hui grâce à nous, l'atmosphère est saturé d'un gaz qui empêche mes légumes de pousser et si tu ne me crois pas, vient voir mon potager...

Ce déséquilibre va nous pourrir nos lendemains. Par ce que, que les légumes prennent du retard par ce que le CO2 est trop haut ou trop bas, passe encore mais je ne te dis pas si le blé refuse de pousser par ce que les jeunes pousses ne peuvent plus respirer. La famine ??

Va voir les carotages et on en reparlera du probable et certain bouleversement climatique par saturage de gaz dans l'atmosphère. Et non les carrotages ne disent pas qu'elle est le seuil à ne pas dépasser, dommage, mais il est sûr que l'on a explosé les quotats millénaires ou alors les liseurs de carottes sont des gros nuls. Dans l'attente, je verrais cette année comment se débrouilleront les miennes...

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Dim 9 Mar 2014 - 19:19

n'oublions pas qu'avant le pétrole était le charbon et le bois.
et que l'émission de gaz à cette époque ne se ferait sentir ses effets que maintenant, déphasage oblige.
En fait personne n'a jamais pu établir un lien quelconque entre gaz carbonique est un soi disant RC. C'est un peu comme le sel avec l'hypertension.

quant à la famine, probable qu'elle nous attend au coin de la rue, qu'il s'agisse de refroidissement, ou de réchauffement.
ça s'est déjà produit en 1340, avec ce qu'on a appelé, à tort, la grande peste.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par Zarzou le Lun 10 Mar 2014 - 8:53

Je comprends Antinea, mais le "résultat" ( y'a que ça qui compte ) c'est que notre exploitation des hydrocarbures a contribué à générer au fil de son utilisation un déséquilibre dans l'ecosystème de notre planète. Comprenons qu'avec un résultat de CO2 qui a doublé (quasiement) dans l'atmosphère nous ignorons ce qu'il va en sortir. Pas un scientifique ne peut y répondre, mais on peut affirmer que ce n'est pas une bonne nouvelle. Il n'y a pas que nos hydrocarbures qui augmente le volume de CO2 mais aussi tout le CO2 qui se libère de façon alarmante de la fonte des glaciers pour y avaoir été piégé au fil des siècles. Là non plus, on ne peut dire quel volume est libéré, on estime.

Nécessairement, le rayonnement solaire en est affecté, c'est là où je te rejoins... C'est même une réalité mesurable à  l'oeil nue.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par _Antinea le Lun 10 Mar 2014 - 9:10

la quantité émise par l'activité humaine,en giga tonnes est dérisoire. le carbone est là dans la nature. l'homme n'en fabrique pas, ou alors c'est une nouveauté.
Le problème tient essentiellement à deux choses:
1/ la destruction des forêts qui modifie, et parfois anéantit les réseaux hydrauliques, et ne joue plus à fond son rôle de pompe à carbone.
2/ le mépris des lois naturelles d'écoulement des fleuves, rivières, ruisseaux. (barrages, endiguement...)

enfin concernant l'effet de serre; le carbone d'accord, mais que dire d'autres gaz 10 fois plus efficaces comme le méthane ?
et, si du rayonnement est piégé, il faut aussi dire que du rayonnement ne pénètre pas, de sorte qu'il y a un certain équilibrage.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique et Pensée Unique

Message par dedale le Mar 11 Mar 2014 - 14:03

Antinea a écrit:Groenland était une Terre Verte exempte de glace

C'est une grosse ânerie de Claude Allègre qui a fait rigoler tous les glaciologues et climatologues.
Pour infos : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les satellites sont récents à l'échelle géologique et en effet si on constate des phénomènes de fonte de la banquise Nord, on a pas de repères dans le passé qui permettent de dire que cela n'est pas normal,

Faut être logique :
- Il y a déglaciation depuis environ 20 000 ans. La tendance globale du climat est donc au réchauffement depuis 20 000 ans.
- Ces derniers temps, la banquise a fondu presque de moitié.
- Elle n'a pas fondu à ce rythme dans les 20 000 années précédentes sinon cela fait longtemps qu'il n'y aurait plus de banquise.
- On a des cartographies maritimes du 18-19° siècle qui montrent avec précision l'état d'avancement de la banquise il y a 150 ans env.
- On a aujourd'hui la surveillance et l'imagerie satellitaire qui confirme l'accélération du réchauffement (de la fonte glaciaire) depuis env. 150 ans. Et plus on s'approche de nôtre époque, plus ça s'accélère.

Ce n'est pas une accélération progressive, uniforme. L'effet de réchauffement se présente sous forme de sauts. Il y a par exemple en 2013 une fonte saisonnière normale de la banquise, au bout de laquelle cette dernière ne se reconstitue plus à l'état dans lequel elle se trouvait avant cette fonte saisonnière.

Donc il faut bien comprendre que l'anthropocène est une période de tendance naturelle au réchauffement (déglaciation) qui est amplifiée ou pas par certains facteurs tels que les GES.
La période naturelle en question est un cycle de glaciation constitué de périodes interglaciaires ponctuelles, courtes ou plus étendues dans le temps, qui peuvent être régionales ou plus globales.

On a des repères des grandes glaciations passées, partout en Europe, en Méditerranée, ne serait-ce au minimum que la trace géologique de glaciers qui n'existent plus aujourd'hui, d'une faune tel que les Mammouths, de spécimens fossiles de flore ne pouvant exister que sous des conditions propres aux glaciations, de montée des eaux puisqu'on retrouve dans l'hémisphère nord nombres de sites au-dessous de la surface de la mer - qui était donc + de 30 m plus basse.

à l'exception des périodes très récentes où on cultivait la vigne beaucoup plus au nord

Ce n'est pas le climat qui est la cause de la disparition des vignes nordiques - mais des maladies de la vigne.
La viticulture était possible grâce au Gulf Stream pour les anglais.

Donc un phénomène cyclique.

Donc rien du tout, sinon de fausses informations conduisant à de fausses conclusions.

Peu de scientifiques admettent que l'activité solaire ait un rôle dans ce "RC" et à fortiori, parler de l'influence de la mécanique céleste comme l'a souligné l'abbé Moreux, est largement ridiculisé.

La question qu'on peut se poser est "que vient faire Moreux dans cette histoire?" Sinon que le site de la pensée unique en fait une sorte de prophète?

Je ne pense pas que l'abbé Moreux soit ridiculisé, au contraire. C'est l'emploi que font les climatosceptiques de ses théories qui est ridicule :
- Ils veulent nous faire croire que les climatologues pro-réchauffment ne prennent pas en compte les paramètres astronomiques que l'on connait depuis 1 siècle.

Néanmoins on étudie au Cern, l'influence des rayons cosmiques dans la genèse des nuages et l'importance de la couverture nuageuse.

Oui mais on sait à ce jour que le bombardement cosmique n'explique pas la quantité d'aérosols trouvée dans les couches basses de l'atmosphère.
Kirkby et ses collègues ont observé que les ions augmentent le taux de nucléation des aérosols. Cependant, cet impact est plus fort à 15 km d’altitude que dans les couches basses de l’atmosphère. A environ un kilomètre de la surface de la Terre, les trois composants habituels de la nucléation ne suffisent pas pour produire la quantité d’aérosols observée dans le monde réel, expliquent les chercheurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et ce n'est pas une information de dernière minute.

Les relevés effectués à l'échelle planétaire sont également une avancée technologique qui n'a pas d'équivalent par rapport aux premiers relevés effectués avec les moyens du bord par quelques scientifiques il y a 300 ans.

Aucune théorie climatologique ne se base sur des rapports vieux de 3 siècles.
Ou alors faudra nous dire laquelle.

En fait, à part les carottes de glace, on a rien pour comparer, de plus tangible.

Tout paramètre fossile permet de comparer.
On connait le taux d'oxygène dans l'atmosphère à l'époque des dinosaures : les matières capturent la chimie environnementale.

Mais la glace c'est le top, puisque les calottes peuvent faire plusieurs km d'épaisseur et remonter très loin dans le temps avec une excellente conservation.
Pour le moment, les relevés des carottes glaciaires confirment les conclusions floristiques et polliniques, ainsi que ce qui est déterminé par les datations paléontologiques ou géologiques.

Et même en parlant de glaciologie, des spécialistes expliquent que ce n'est pas le carbone qui explique le RC, mais l'inverse, avec un déphasage temporel, ce qui est beaucoup plus plausible.

Oui mais alors, qu'est-ce qui explique l'accélération du RC?

Le forçage radiatif (l'absorption de la chaleur IR par les GES est démontrée depuis le 19° siècle par plusieurs domaines des sciences : Physique, chimie, géologie).
Ce sont des phénomènes classiques et élémentaires, observables, thermodynamiques, que l'on peut reproduire.

Il y a donc des glaciologues (la plupart d'ailleurs) qui pensent tout le contraire de ce que tu dis, et qui affirment que c'est la réponse la plus plausible.

Enfin si RC global il y a avait, il n'y aurait pas d'un côté fonte de la banquise arctique et de l'autre expansion de la banquise antarctique, car on sait que les courants maritimes et aériens font le tour de la Terre, ce qui ne cantonne pas deux hémisphères en autonomie l'une par rapport à l'autre.

On ne peut pas comparer les 2 pôles, pour la simple raison que l'Antarctique est un continent avec des chaîne de montagne, des lacs, etc , subglaciaires.
Il y a bien une fonte de la masse glaciaire en Antarctique, avec un détachement de plaques de la masse principale, plaques qui sont entraînées par les flux d'eau douce et viennent ensuite se ré-agglutiner sur les rivages de la banquise, tandis que d'autres dérivent dans l'océan.

L'eau douce est moins dense que l'eau salée et issue de la fonte glaciaire. L'eau salée évolue donc au-dessous de l'eau douce lorsqu'elle rentre en contact avec elle.
La masse d'eau océanique, globalement, se réchauffe. Il y d'importants phénomènes comme El Nino, qui contribuent à cela.
L'eau salée, plus chaude, attaque donc la masse subglaciaire de l'Antarctique. Ce n'est donc pas à l'horizontale qu'elle fond comme en Arctique, mais en épaisseur.

Seulement, vu que le' réchauffement s'accélère, on observe actuellement l'un des plus gros glaciers de l'Antarctique (Glacier du Pin) fondre comme la banquise du pôle nord, alors qu'en théorie, la température de l'Antarctique est plus froide que celle de l'Arctique, ce qui devrait freiner la fonte glaciaire. Les faits contredisent la théorie.

D'un côté, les prévisions (sérieuses) sont excessivement catastrophiques et c'est critiquable.
D'un autre, quand elles ne le sont pas assez, c'est en dessous de la réalité

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4046
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum