Classiques du classique

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Ven 3 Avr 2009 - 15:04


Non mais !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Ven 3 Avr 2009 - 15:40

Très chouette ça me fait pensé aux pattes barilla.

Ca n'est pas en réaction à ton post, je peut bien entendu comprendre que certains adorent Mozart mais je ne vois pas pourquoi Mozart serait au dessus des autres compositeurs.

Franchement je trouve la "folie" pour Mozart assez disproportionné.Pour moi personnellement Bach c'est vraiment le niveau au dessus si on ne devait en choisir qu'un.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Ven 3 Avr 2009 - 15:47



Pffiouu non franchement c'est une autre planète...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Ven 3 Avr 2009 - 15:54

Oui je connais ce concerto, ma mère l'écoute à longueur de journée.
Mais franchement Mozart fait mieux :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par raphael-rodolphe le Ven 3 Avr 2009 - 18:03

J'aime la musique classique, surtout quand elle vit de sentiments comme la colère, la peine, la joie .... j'aime ressentir cela ! les instruments qui me transportent sont le violoncelle et plus encore, la viole de Gambe.

avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Hannetton le Lun 11 Jan 2010 - 16:15


Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Lun 11 Jan 2010 - 16:41

Un peu de nostalgie, un peu de baume au coeur, après un débat difficile!
Merci Coatimundo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Hannetton le Mar 12 Jan 2010 - 12:38


Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Hannetton le Jeu 14 Jan 2010 - 17:51


Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Invité le Ven 22 Jan 2010 - 2:34

C'est bon de partager des moments forts de temps à autres!
j'ai une tendresse particulière pour la septième symphonie!
particulièrement le mouvement qui commence à 11minutes trente!
ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Mer 31 Aoû 2011 - 22:29

Si je peux me permettre d'ajouter un peu de cynisme musical à ce post:



Cette musique est incroyable! L'urgence, la frénésie, l'énergie, l'ironie, le cynisme, la violence, l'humour...

Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par MrSonge le Mer 31 Aoû 2011 - 22:37

Une des meilleures pages de Chostakovitch, à mon sens, en effet !
Et quelle interprétation !!! Que des monuments, et au somment de leur forme ! D'ailleurs l'archet de Joshua Bell aura laissé pas mal de crins dans l'affaire. Razz

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Mer 31 Aoû 2011 - 22:42

Et dans un autre registre, beaucoup plus classique:


Je n'ai jamais été un grand fan du second concerto pour piano de Beethoven... jusqu'à entendre cette version incroyable, pleine de vie, surtout sous les doigts d'Argerich!

Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Mer 31 Aoû 2011 - 22:43

MrSonge a écrit:Une des meilleures pages de Chostakovitch, à mon sens, en effet !
Et quelle interprétation !!! Que des monuments, et au somment de leur forme ! D'ailleurs l'archet de Joshua Bell aura laissé pas mal de crins dans l'affaire. Razz
Oui!
J'adore particulièrement la pénible gamme de Maisky, où il souffle son labeur, en jouant très légèrement faux... c'est tout simplement génial!

Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Mer 31 Aoû 2011 - 22:45

Muad'Dib a écrit:Et dans un autre registre, beaucoup plus classique:


Je n'ai jamais été un grand fan du second concerto pour piano de Beethoven... jusqu'à entendre cette version incroyable, pleine de vie, surtout sous les doigts d'Argerich!
Il est virtuellement impossible d'arriver au bout de la première vidéo sans aller jusqu'au bout du mouvement. Et comme la cadence est fabuleuse, je me dois de poster la second partie du mouvement:


Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par MrSonge le Mer 31 Aoû 2011 - 22:52


Cette version du dernier mouvement n'est pas mal du tout non plus. Personnellement, j'aime beaucoup François-René Duchable, trop méconnu du grand public, à mon avis, à cause de sa méfiance pour les médias en tous genres.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Mer 31 Aoû 2011 - 23:04

C'est pas mal du tout en effet! Duchable est un très bon "technicien" (ce n'est aucunement péjoratif!), il faut écouter par exemple ses études de Chopin!

Mais le "trop propre" me dérange parfois, comme chez Michelangeli (pas tout le temps, son Ravel est incroyable, mais j'ai détesté par exemple sa polonaise brillante en si b de Chopin).
Ici, tout est très juste, mais du coup très égal. Ca sonne un rien trop sec à mon goût. Et chez Martha, il y a ces petites subtilités qui font réaliser qu'est à un niveau encore au-dessus.

Par exemple, un détail: vers 4:57 chez Duchable, il y a un petit motif de 4 notes, en dialogue avec l'orchestre, deux fois de suite. Compare avec le même passage chez Martha et constate la différence. Duchable fait deux fois pareil, Argerich joue sur le côté un peu "lourdeau" de cette quadruple répétition en appuyant le second. C'est la marque d'un musicien de très haut niveau!

Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par MrSonge le Mer 31 Aoû 2011 - 23:14

C'est vrai, je l'avoue, pour moi Martha Argerich est sans doute la plus grande pianiste de l'époque. Et c'est encore plus frappant lorsqu'on l'écoute en public. Mais j'ai sauté sur l'occasion pour mettre ici la version de Duchable parce que c'est un des rares concertos (enfin extrait de concerto) que l'on trouve sur internet, et je trouve que c'est dommage parce qu'il doit sans doute y avoir pas mal de perles dans sa discographie. Enfin, je vous en dirais un peu plus quant à ses dons de concertiste d'ici quelques mois, il se trouve que je joue dans un orchestre qui aura bientôt le plaisir de l'accompagner dans le premier concerto pour piano de Brahms. Notre chef en trépigne d'impatience depuis des semaines !

En revanche, je trouve que son interprétation du second mouvement du 4ème concerto du même Beethoven est assez monumental de musicalité, mais sans affectation sentimentale superficielle :


MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par Muad'Dib le Jeu 1 Sep 2011 - 7:59

MrSonge a écrit:Mais j'ai sauté sur l'occasion pour mettre ici la version de Duchable parce que c'est un des rares concertos (enfin extrait de concerto) que l'on trouve sur internet, et je trouve que c'est dommage parce qu'il doit sans doute y avoir pas mal de perles dans sa discographie. Enfin, je vous en dirais un peu plus quant à ses dons de concertiste d'ici quelques mois, il se trouve que je joue dans un orchestre qui aura bientôt le plaisir de l'accompagner dans le premier concerto pour piano de Brahms. Notre chef en trépigne d'impatience depuis des semaines !
Mais je le comprends! Tout le monde s'émerveille du second concerto, personnellement je préfère le premier. Il est d'une puissance incroyable. Quelle chance de pouvoir le jouer! De quel instrument joues-tu d'ailleurs?

MrSonge a écrit:En revanche, je trouve que son interprétation du second mouvement du 4ème concerto du même Beethoven est assez monumental de musicalité, mais sans affectation sentimentale superficielle :

Effectivement, musicalement c'est très bon! Pour Duchable, en tout cas. Je comprends un peu le choix de faire sonner l'orchestre presque staccato mais je n'aime pas ce choix. C'est pas du baroque, quand même. Je dois reconnaître que le renversement des rôles dominant-dominé (orchestre-piano vers piano-orchestre) est très bien mené. Mais je préfère des phrases plus allongées, et dans un tempo un peu plus lent quand même.
Personnellement, je te conseille la version de Rubinstein (avec l'OS de Boston) pour ce 4e concerto. D'habitude, je suis pas un grand fan de Rubinstein, mais là il fait un travail incroyable.

Muad'Dib
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par MrSonge le Jeu 1 Sep 2011 - 19:17

Muad'Dib a écrit : Mais je le comprends! Tout le monde s'émerveille du second concerto, personnellement je préfère le premier. Il est d'une puissance incroyable. Quelle chance de pouvoir le jouer! De quel instrument joues-tu d'ailleurs?
Je vous avoue que je ne sais pas trop. Le premier est plein d'une fougue de jeunesse, et donne en effet une impression de puissance étonnante... Mais le second est tellement magnifique aussi. Quelle richesse thématique ! Le simple solo de violoncelle qui ouvre son troisième mouvement est une merveille. Sans parler de son scherzo, sombre, angoissant, presque oppressant. Bref, pour m'en tirer par une pirouette, je dirais que je préfère le second... sauf quand le premier me plait mieux ! Wink
Et d'ailleurs, en parlant du scherzo du second, je ne résiste pas à la tentation que représente pour moi la divine version de Barenboim, accompagné par un Celibidache particulièrement en forme :



(Je joue du violon et du piano. Et évidemment, dans le cas qui nous occupe, je suis dans les violons de l'orchestre ^^.)

Muad'Dib a écrit :Personnellement, je te conseille la version de Rubinstein (avec l'OS de Boston) pour ce 4e concerto. D'habitude, je suis pas un grand fan de Rubinstein, mais là il fait un travail incroyable.
Je connais celle de Rubinstein et je la tiens pour une des meilleures de ce concerto. Avec celle d'Arrau/Muti, peut-être. Mais d'un autre côté, il y a en a tellement de magnifiques !

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par _Krinou le Lun 26 Déc 2011 - 1:19

J'avais raté la section classique !
Bon alors moi, je serai bien incapable de reconnaître une bonne interprétation, d'une excellente interprétation, mais j'adore la musique classique.
Mon morceau classique favori, la symphonie n°5 de Gustav Mahler et plus particulièrement l'adagietto.



C'est bouleversant, non ? Un truc comme ça, ça vous redonne foi en l'humanité.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par orthon7 le Mer 21 Mar 2012 - 14:56




le centre de mes émotions, avez vous vue le film "Le joueur de violon"
Réalisé par Charlie Van Damme
Avec François Berléand, Richard Berry, ect ...

Les images du film donnent une note visuel magique à cette Oeuvre.


Dernière édition par orthon7 le Mer 21 Mar 2012 - 15:04, édité 1 fois (Raison : mise en page)
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4545
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par David2012 le Jeu 22 Mar 2012 - 11:41


David2012
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 229
Localisation : Milieu-Ouest
Identité métaphysique : Multiple
Humeur : relax
Date d'inscription : 14/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par zizanie le Lun 26 Mar 2012 - 0:03

Gyorgy Ligeti: "Lux aeterna" (1966) for sixteen solo voices

Utilisée pour la musique du film de Kubrick - 2001 L'Odyssée de l'espace
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classiques du classique

Message par _Krinou le Lun 26 Mar 2012 - 0:53

Dommage que tu n'aies pas mis ce fameux passage du film de Kubrick avec toutes ces couleurs multicolores et les voyages accélérés dans l'espace. Ça se marie si bien avec la musique de Ligeti.
J'ai du mal à la définir cette musique, elle est si étrange.
Captivante et flippante en même temps.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum