La définition de la religion

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Invité le Lun 11 Mai 2009 - 21:54

Eprouvette témoin a écrit:, toi pour qui la raison doit tout recouvrir et tout objet être vérifiable par un sujet présent à soi, 1-0 Wink
Mais..... je n'ai jamais dis tout ça, moi ??? Je ne suis même pas d'accord avec ce que tu dis là ...

Bien sûr qu'on discute amicalement
copains

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Eprouvette témoin le Lun 11 Mai 2009 - 22:08

Si j'ai rajouté le 1-0 c'était pour dire la moquerie honteuse que je faisais en assimilant ce que tu dis à un cliché cartésien, surement pour me venger d'avoir eu l'impression d'être assimilé à un intello qui ne veut rien dire. Donc le smyley pour dire c'est pas sérieux du tout.

Mais il faut bien se charrier =) !!

Eprouvette témoin
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Démocrate
Humeur : Conciliant
Date d'inscription : 10/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Invité le Lun 11 Mai 2009 - 22:19

Eprouvette témoin a écrit:Si j'ai rajouté le 1-0 c'était pour dire la moquerie honteuse que je faisais en assimilant ce que tu dis à un cliché cartésien, surement pour me venger d'avoir eu l'impression d'être assimilé à un intello qui ne veut rien dire. Donc le smyley pour dire c'est pas sérieux du tout.
Mais il faut bien se charrier =) !!
Aaaaah mais attention, si on fait une bataille de smileys, là je suis im-bat-ta-ble Là, plus besoin de définition :whistle:
Ca nous fait 1-1 🇸🇨



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Eprouvette témoin le Lun 11 Mai 2009 - 22:39

La définition de mon :panpan: bien heuresement son effet se fera ressentir sans définition.

Carton rouge mon vieux =)

Eprouvette témoin
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Démocrate
Humeur : Conciliant
Date d'inscription : 10/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Invité le Lun 11 Mai 2009 - 22:47

je continue sur ma lancée. Sans regarder dans un dico, essayez moi de définir le mot "définition" ou "définir".

Je crois que cela répondra à tes propos, Proevetteke (=petite éprouvette en Bruxellois)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Eprouvette témoin le Mer 13 Mai 2009 - 19:13

Je vais faire ça sérieusement et ne pas regarder (dès que j'ai finis j'y cours évidemment).

Définir : exprimer ce qu'est ou ce que "signifie" un objet ou un sujet.

Pour Socrate c'est l'essence, pour Saussure ce pourrait être l'en-soi d'un signifié, on pourrait le penser en terme d'équivalence...

Evidemment il suffit de changer de philosophie pour définir autrement la définition, puisque la question veut déterminer le sens de être, une ontologie. D'ou que je m'étais (devant l'imensité de la question) arrété à l'essence et au présent : condition irréductible ou invariante d'apparition d'un concept comme tel, et ce qui dans le monde se donne ou se présente comme tel concept.

Qu'ont toujours en commun les chose utiles et qui les rendent utiles ? Une réponse définirait l'être de l'utile. Penser au présent permet de voir que si certaines conditions sont nécessaires à une chose, ces conditions n'induisent pas toujours nécessairement cette chose. Je pense qu'une définition utile, qui dépasse la logique, doit penser ces deux aspects, pour pouvoir penser l'écart fabuleux entre les deux ; rendre utile.

PS : j'étais pas bien loin ce qui ne m'étonne pas trop. Je l'avais déja lu quelque part, comme j'ai déja lu des problématisation super bien de la définition de la définition. Qui comme le rappel wiki n'est jamais neutre, et implique donc responsabilité. Toutes ces définitions nous montrent déja comment peut naitre la poésie : symbole ("etre") ou convention ("présent").

Eprouvette témoin
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Démocrate
Humeur : Conciliant
Date d'inscription : 10/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par Invité le Mer 13 Mai 2009 - 19:42

bravo ! On reconnaît l'homme de lettres
Comme tu dis, il y en a beaucoup.

Moi j'ai surtout retenu:
définir = poser des limites.

Donc définir un mot est une suite de limites successives. Par exemple une table est
- un meuble
- posé sur un ou plusieurs pieds
- sur lesquels est posé un plan horizontal
- destiné à poser des objets

La définition n'est pas 100% complète, mais elle permet d'avoir la même idée de l'objet que cela désigne. Après, on peut discuter des différentes sortes de tables, formes, originalités, designs, de celles qui ne ressemblent pas à toute la définition, etc.

Tu vois que je suis têtue :fou:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par bereshit le Mer 27 Mai 2009 - 18:23

Quelques pistes.
Pourquoi redéfinir le mot religion ?

Leela, dans le cas que vous citez c’était par pragmatisme républicain voulant défendre son intégrité en luttant contre les sectes. C’est vrai que l’échange suppose que nous ayons les mêmes concepts pour se comprendre et par là des définitions : ceci est vrai pour tout domaine. Mais définir c’est aussi enfermer ce qui est un risque quand une civilisation évolue rapidement et exige donc de nouveaux concepts. Et il est des mouvements qu’il serait bien difficile de classer soit religion soit secte soit croyances alternatives etc.

Pour ma part, j’inclurais toujours Dieu dans une éventuelle définition que je ferais car je ne confonds pas religion et spiritualité. Je rajouterai qu’il y a tout de même un critère important c’est celle d’emprise psychologique qui est devenu un véritable management ayant la même finalité qu’une entreprise. On ne peut trouver ce genre de tactique dans une vraie religion.

Je pense à cette notion de finalité et donc à son inverse. Qu’est ce qui nous amène l’utilisation d’un vocable, ou pour dire autrement, quelles sont les raisons d’un comportement défini par une terminologie ?

Si on cherche à définir un terme comme religion nous sommes bien obligé de le définir et de poser à son tour la question, pourquoi la croyance, c’est le premier stade.
La peur viscérale de la mort, du néant. Rattaché à cette peur, le besoin de donner un sens à la vie.
Si nous définissons l’homme comme étant sous l’emprise des deux pulsions, l’éros et du thanatos, cette peur se rattache à l’éros, le thanatos étant l’instinct de mort.
Dans le cadre d’une réflexion plus scientifique, nous pouvons considérer que nous sommes un système qui a développé deux conditions pour être, la nécessité de conserver son intégrité et celle de survivre au delà du temps, donc de se reproduire. Pour cette deuxième condition, la nature a trouvé la solution sur le plan biologique par l’éros. Mais nous ne sommes pas que biologique. Nous avons « trois cerveaux » et le reptilien ne correspond qu’à la partie animale de note être.
La part de notre cerveau lymbique (les émotions), et le cerveau intellect, (raisonnement et imaginaire), vont eux aussi participer dans le même sens à la réponse que la nature a trouvé sur le plan biologique, se conserver et survivre. La croyance est cette réponse, un au delà de la vie comme l’est un enfant, un au delà de notre vie.

A Leela je réponds donc dans ce cadre que la spiritualité fait partie intégrante de l’humain.
Ceci est une réponse purement matérialiste.

Par contre, ce qu’il faut rajouter c’est que la notion de système et par là toutes les approches systémiques sont les plus élaborées pour approcher la place de l’homme dans l’univers. Ors le grand TOUT qui est un système ouvert et auto consistant possède des propriétés que ne possède aucun des sous systèmes, ceci est propre à tout système même le plus simple. Nous sommes un sous système, peut être le plus élaboré, mais il n’empêche que nous ne pourrons jamais connaître ces propriétés du tout, seulement les supposer. Et c’est à ce niveau que vous pouvez en induire la possibilité d’un Dieu. C'est une induction avec les problèmes que pose cette démarche.
avatar
bereshit
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 16
Localisation : toulouse
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sombre
Date d'inscription : 07/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La définition de la religion

Message par bernard1933 le Mer 27 Mai 2009 - 22:44

En hors-sujet, et puisque Bereshit parle de nos trois cerveaux, France 2 a diffusé hier " L'odyssée de l'amour " qui tente d'expliquer plaisamment le fonctionnement de nos neurones et des neuro-médiateurs dans l'attirance sexuelle et le sentiment amoureux. Document intéressant rediffusé
à 4 H 15 dans la nuit de jeudi à samedi.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum