Le procès du gang des barbares

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Calice le Jeu 18 Juin 2009 - 13:57

Gereve a écrit:
Pas LES gens, mais peut-être une majorité. Je te signale que lorsque l'abolition de la peine de mort a été votée au parlement, la majorité des gens étaient pour la peine de mort.

Et non justement :lis l'article de Pierre Lance (et aussi les commentaires) , Badinter lui-même reconnait que les 2/3 des gens étaient pour la peine de mort quand l'abolition a été voté , regardez l’incroyable cynisme de Badinter s’étalant dans le journal « TV Grandes chaînes ». On lui pose la question : « Quel était l’état de l’opinion publique à propos de l’abolition ? » Et il répond : « Les deux tiers des Français étaient alors favorables à la peine de mort. »


C'est une loi anti démocratique (il n'y a pas eu de référendum) qui est passée en force pour satisfaire l'intelligentsia de gauche.

On ferait un référendum actuellement , malgré la lavage de cerveau l'abolition ne passerait surement pas plus qu'en 81.

Il y a trente ans, Marie-Laure Rassat, professeur de droit pénal à l’Université de Paris XII :

« …s’il est vrai (des faits récents le prouvent, hélas) qu’on ne peut jamais être à l’abri d’une exécution injustifiée, il n’en reste pas moins qu’on ne peut abolir une institution au nom de la seule éventualité du mauvais usage qui pourrait en être fait, car bien peu de mécanismes humains résisteraient au tri comme insusceptibles d’abus. » (« Contre ou pour la peine de mort », Librairie philosophique J. Vrin, Paris 1979, pp 29-30).



Le but de la vie sur terre est uniquement accumuler des richesses pour l'au delà et non accumuler des richesses matérielles .C'est pour cela que quand quelqu'un a fini sont temps ici bas et est arrivé à son maximum , qu'il a fini son travail , même si c'est un enfant , il est naturel et juste qu'il s'en aille.

Et quelles richesses spirituelles un nourrisson tué a-t-il accumulé pour l'au-delà ?

Il y a une raison d'être à tout .Il y a des gens qui ne viennent sur terre que pour souffrir pour les autres par exemple et qui meurent très jeune.La majorité des nourrissons ne meurent pas .Pour la majorité des gens leur passage sur terre leur sert à se perfectionner et accumuler des richesses intérieures , pour d'autres ils ont juste une mission ponctuelle et quand leur travail est fini ils peuvent partir .L'âge de la mort ne signifie pas l'avancée spirituelle de quelqu'un :des gens peuvent mourir vieux sans être avancé et d'autres sont éclairés mais ont la mission d'éclairer aussi les autres d'ou leur longévité.
Un personne de 20 ans peut avoir accomplie tout ce qu'elle avait à faire ici et disparaitre.
Le cas du nourrisson est semblable à celui du foetus :leur vie ou mort est en rapport avec leur milieu .ex;tel femme , telle famille devait subir la mort d'un nourrisson.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Invité le Jeu 18 Juin 2009 - 14:18

Tiens, Calice, ça faisait un bail !!

Comment vas-tu, tabernacle, hostie, christ de cochon ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Bulle le Jeu 18 Juin 2009 - 15:28

Ah pardon , l'étude la plus complète effectuée sur le sujet, aux Etats-Unis, a montré qu'une exécution capitale diminue, dans les jours qui suivent, le nombre d'homicides de 18 unités, en moyenne.
Ceux qui ne croient que les mensonges véhiculés par les abolitionnistes (type Amnesty ) consulteront avec profit les travaux de Hashem Dezhbakhsh, Paul H. Rubin et Joanna M. Shepherd, de l'Université Emory (Georgie).Il faut bien chercher car le net fait plutôt une propagande honteuse contre la peine de mort.


Mais qu'est-ce que t'es bidon avec tes copier-coller que tu ponds comme étant de toi alors !


Source

Tu ne sais vraiment faire que ça hein, copier coller des réponses ...
Et tu ne prends même pas la peine de vérifier !
Le rapport que tu cites comme étant incontestable est, désolée de te le dire, tout à fait contesté !
Il est d'ailleurs cité (je n'ai trouvé aucune trace ailleurs) dans un colloque "Fédéralisme et Droits de l’homme aux Etats-Unis-Récentes évolutions sur la peine de mort 2002-2008"

Ici : Totalité du colloque

Fort intéressant à lire. Mais il ne s'agit absolument pas d'une étude prouvant que ceci ou que cela.

"Cet article examine les récentes décisions de la Cour suprême, en particulier les arrêts Atkins et Ropers, salués comme des avancées significatives en matière de protection des droits de l’homme, car grâce à eux l’exécution des handicapés mentaux et des mineurs est contraire à la Constitution. Il explique pourquoi le fédéralisme joue un rôle déterminant dans le maintien de la peine de mort aux Etats-Unis."
Le colloque en question précise à propos des études sur l'efficacité de la peine de mort que les raisons du maintien dans certains états peuvent s'expliquer ainsi :

[quote]Le système fédéral américain apparaît comme un frein à l’abolition de la peine de mort. En l’absence d’une volonté politique des représentants élus de l’Etat fédéral et des Etats fédérés, qui, parce qu’ils redoutent d’être perçus comme « peu enclins à lutter contre la criminalité (soft on crime) quelque soit le parti auquel ils appartiennent, refusent de reconnaître l’inhumanité de la peine capitale et de s’interroger sur son efficacité à réduire la criminalité38, la majorité conservatrice de la Cour se retranche derrière la volonté populaire, laissant aux jurys la primauté de choisir qui sera exécuté et qui aura la vie sauve. Austin Sarat n’a pas manqué de souligner les effets pervers de cette situation : « il se peut que notre attachement à un Etat qui tue, soit paradoxalement le résultat de notre profond attachement à la souveraineté populaire », Sarat 2001, 17.

Or, le renvoi 38 dit ceci
- Les études sur les effets dissuasifs ou non de la peine de mort sont complexes. Voir C. Sunstein et A. Vermeule, J. J. Donohue et J. Wolffers, (2006), H. Dezhbakhsh, P. Rubin et J. Shepherd (2003) et J. Shepherd (2005).

Alors Calice tu penses ce que tu veux mais par pitié évite les "sources sûres" surtout si elles sont perpétrées par le Front National.
Et vérifie avant d'être aussi catégorique.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mai 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41397
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par bernard1933 le Jeu 18 Juin 2009 - 15:41

Calice, j'aime bien l'histoire du Pharaon ! Tu as trouvé ça dans les journaux de l'époque ? Sacré Bon Dieu ! Il s'occupe personnellement du Pharaon et moi, et moi, et moi ! Qu'est-ce-qu'il attend pour me régler mon compte ? Quant aux histoires des nourrissons, leur passage sur terre doit être réglé par Colissimo ! Quelle va être ta prochaine trouvaille ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Pseudo le Jeu 18 Juin 2009 - 16:11

Bulle a écrit:Alors Calice tu penses ce que tu veux mais par pitié évite les "sources sûres" surtout si elles sont perpétrées par le Front National.
Et vérifie avant d'être aussi catégorique.

Depuis quand "perpètre"-t-on une source ?

Pour quelqu'un qui se fait fort de me reprendre en français, vous vous laissez aller, je trouve !
croule de rire

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 17:10

Voici le genre de pensée dégradante de l'humanité (Mes commentaires en couleur) :
Il faut être contre la peine de mort, non pas sous l'effet d'une ridicule sensiblerie, mais pour des raisons fortes :
- La peine de mort n'est pas dissuasive, toutes les études l'attestent. FAUX et MENSONGER. LES ETUDES QUI SONT RARES, PROUVENT LE CONTRAIRE
- Elle est irréversible, donc il ne peut y avoir réparation en cas d'erreur judiciaire. LES ASSASSINATS SONT IRREVERSIBLES AUSSI !
- Elle est contradictoire avec les valeurs que la société entend défendre : si le meurtre est un interdit, le meilleur moyen de le démontrer est que l'Etat ne transgresse pas cet interdit (sinon, il serait loisible de voler les voleurs, ou de violer les violeurs ! ). LA SOCIETE EST SENSEE ETRE LA MAJORITE DES GENS ET PAS UN GROUPUSCULE DE NEVROSES. N'EST-IL PAS ECRIT OEIL POUR OEIL ET DENT POUR DENT ? QUELLE MEILLEURE EQUATION QUE CELLE-LA POURRAIT ETRE APPELEE JUSTICE ? LA PEINE CAPITALE EST DONC BIEN DANS LES VALEURS DE JUSTICE DE LA SOCIETE !
- Enfin, il me paraît évident que la seule peine digne d'un Etat démocratique est la privation de liberté EVIDEMMENT, DANS L'ESPRIT ANTI-CHRETIEN, LA LIBERTE EST LA SEULE VALEUR A DEFENDRE. C'EST POURQUOI LES MODERNES NE DEFENDENT PLUS LA VIE (EUGENISME, AVORTEMENT, EUTHANASIE ET LIBERTE DES ASSASSINS): le niveau de civilisation d'un Etat se mesure à la façon dont il traite ses délinquants IL S'AGIT ICI NON DE DELINQUANTS MAIS DE TUEURS. Seules les dictatures ont besoin de supplices exemplaires, pas les Etats forts DONC UN ETAT FORT EST CELUI QUI EST PRET A GRACIER SES CRIMINELS AU LIEU DE PLEURER SES VICTIMES, UNE SORTE DE SIDA ETATIQUE, UNE IMMUNODEFICIENCE SOCIO-JUDICIAIRE, RESULTAT D'UNE DICTATURE DE LA PENSEE ABSURDE !. (Source)

Un vrai tissu d'âneries... . Pour autant, pour comparer l'impact de la peine capitale en matière de dissuasion criminelle, on ne peut l'étudier que dans un pays qui offre simultanément les deux modes d'action judiciaire. Dans un article de 2003, Hashem Dezhbakhsh & Joanna M. Shepherd, 2003. "L'effet dissuasif de la peine capitale: la preuve d'une expérience judciaire," Economie Emory 0314, Département d'économie, Université Emory (Atlanta). Article complet téléchargeable à http://www.economics.emory.edu/Working_Papers/wp/dezhbakhsh_03_14_paper.pdf montre à l'évidence que la peine capitale a un effet dissuasif qui est particulièrement manifeste à travers les graphiques de la fin du document. Calice a donc bien raison ! De toutes façons, aujourd'hui, le plus jeune tueur intentionnel a moins de 10 ans ! C'est dire si Badinter peut aller se faire voir ailleurs ! L'arbre a déjà donné ses mauvais fruits ! Une pure honte pour ces gens-là.

Il en est de même en France. La suppression de la peine capitale, contre l'avis de la majorité des français, se traduit sur le plan théorique par la suppression du principe de la peine, ne laissant en place dans le système judiciaire que le seul principe du pardon gradué. Le problème, c'est qu'une balance à laquelle on aurait amputé un bout d'un des bras, en le raccourcissant, en quelque sorte, n'a aucune chance d'être autre chose qu'une fausse balance. Avec la suppression de la peine de mort, toutes les peines se sont effondrées, et naturellement, la dissuasion des peines s'est évaporée. Un jeune à l'école peut insulter son prof, puisque la justice lui donne raison. Combien de moyens seront alors nécessaires pour leur faire entendre raison ou les empêcher de nuire ? Une époque sans justice, sans éducation, sans morale, sans intelligence ! ET ILS APPELLENT CELA LE PROGRES !

Le pire c'est que la justice ne reconnaît plus le droit de la victime à la vie. La peine de mort au moins, rendait justice aux victimes.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Jipé le Jeu 18 Juin 2009 - 19:02

Ilibade:
pourquoi tes souces seraient meilleures que les miennes?

La peine de mort pas dissuasive, selon une étude auprès de criminologues
Il y a 10 heures

WASHINGTON (AFP) — La peine de mort ne dissuade pas de commettre un crime selon une écrasante majorité de criminologues interrogés dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Northwestern university à Chicago (Illinois, nord) et publiée cette semaine.

Dans cette étude de 2008, calquée sur une recherche similaire en 1996, des universitaires ont interrogé 79 experts en criminologie appartenant à la Société américaine de criminologie, la plus grosse association mondiale dans ce secteur, ou ayant remporté un des prix qu'elle remet.

Ils leur ont demandés "de ne pas répondre en fonction de leur opinion personnelle" sur la peine de mort mais "de leur approche basée sur l'expérience".

Résultat: 88,2% répondent non à la question de savoir si "la peine de mort est dissuasive", en légère augmentation par rapport à 1996 (83,6%). En comparaison, expliquent les chercheurs Michael Radelet et Traci Lacock, lorsque la question a été posée dans un sondage auprès du grand public en 2006, 64% estimaient que le risque d'être exécuté ne réduisait pas le nombre d'homicides.

Quant à savoir si l'abolition de la peine capitale dans un Etat américain modifierait le nombre de meurtres, 87% des criminologues interrogés "pensent" ou "sont convaincus" que non (86,5% en 1996).

Leur écrasante majorité (90,5%) affirme aussi que la possibilité d'être condamné à la perpétuité réelle et non à mort n'est pas moins dissuasive, de même que la perspective de voir raccourci le temps moyen passé dans le couloir de la mort, aujourd'hui de 8 à 10 ans: 87,6% que ce ne sera pas plus dissuasif.

Seuls 2,6% en revanche pensent que les exécutions pour meurtre découragent quelqu'un de commettre un meurtre.

En outre, 75,4% pensent que les politiciens la défendent pour montrer qu'ils répriment sévèrement les crimes, contre 86,6% il y a 13 ans.

"Notre étude montre qu'une large majorité des plus brillants criminologues au monde estiment que l'expérience révèle que l'hypothèse de la dissuasion est un mythe", affirment les auteurs de l'étude en conclusion.

Les Etats-Unis ont exécuté 37 personnes en 2008 et 32 dans les six premiers mois de 2009.

Source:
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hRr99hhh8VcFJxhhrr0F7ixey0AA
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26027
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 19:44

Jipé a écrit:Ilibade: pourquoi tes souces seraient meilleures que les miennes?
Tout d'abord, il aurait fallu écrire "Pourquoi vos sources seraient..." et non pas "tes sources...". Le tutoiement sans vraie raison est comme une sorte de relation adultérine dès lors qu'il n'est pas un signe résultant d'une alliance confraternelle.

Ensuite des informations données par l'AFP, qui est une agence de presse et non une institution de recherche, produisant des informations contrôlées par le pouvoir occulte de notre planète, et sans référence de publication précise, n'a aucune valeur. Il existe sur la peine de mort une certaine difficulté à faire des études qui aient un sens mathématique. Or la lecture de ma source fait état d'une méthodologie intelligible, alors que "selon une écrasante majorité de criminologues interrogés dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Northwestern university à Chicago (Illinois, nord) et publiée cette semaine" ne fait que révéler une étude sur le sentiment d'une majorité de criminologues, au détriment de la minorité qui n'a pas été interrogée, et cela dans une étude dont on n'a ni la référence, ni le protocole, ni le questionnaire posé aux criminologues, ni rien. L'argument se basant sur le nombre des autorités ne tiendra jamais face à une étude véritable.

L'étude dont j'ai fait le lien, n'explore pas les sentiments de criminologues dont la plupart sont fonctionnaires, mais se base sur les faits eux-mêmes, comme d'ailleurs une étude de ces faits en France montre que depuis l'abolition de la peine de mort, le nombre de crimes crapuleux a explosé. Par exemple, l'assassinat d'une femme avec viol a été puni de 8 ans de prison ferme. L'intéressé, libéré au bout de 6 ans, a été hier à nouveau arrêté pour viol d'une mineure. Je ne donne pas la source de cette information récente, car ce genre d'information se multiplie dans notre quotidien.

C'est pourquoi, il est toujours bon d'essayer de remonter aux sources d'une information, et non de considérer que parce qu'elle est publiée, elle annonce une vérité. Ainsi il en est du Sida, information mise en oeuvre par une campagne télévisée basée sur l'autorité scientifique d'un professeur américain soutenu par l'autorité politique du chef du département de la santé de l'administration américaine. Une telle information n'était pourtant pas une réalité scientifique, puisqu'aucune étude n'a à la date d'aujourd'hui établi un lien quelconque entre un virus et le Sida. Vous allez mes dire : "Je ne vous crois pas". Et bien je vous répondrais : "Je ne crois pas au Sida ! Faites comme vous voulez ! "

Pour la peine de mort, l'exaltation de la pornographie, la libération sexuelle, les droits de l'homme, le contrôle des naissances, les campagnes de vaccinations, le planning familial, la discrimination positivée, l'antiracisme, et tout un tas de slogans comme ceux de la sécurité routière, du réchauffement climatique, de l'existence d'une sacrée épidémie à la grippe mexicaine (moins de 500 morts dans le monde depuis la visite de Sarközy au Mexique, qui a vendu une usine pharmaceutique au Mexique, et donc, il fallait une bonne épidémie pour lancer la première production), les évènements du 11 septembre 2001, l'Iran (infiltré pendant les élections par 11 millions de SMS envoyés par la CIA et faisant état de fraude électorale), etc. Tout doit être vérifié et aujourd'hui, on finit par bien connaître la façon de faire des officines du mensonge.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Bulle le Jeu 18 Juin 2009 - 20:01

Depuis quand "perpètre"-t-on une source ?
Pour quelqu'un qui se fait fort de me reprendre en français, vous vous laissez aller, je trouve !
croule de rire
Depuis que l’on « commet des écrits », perpétrer étant synonyme de commettre.:sicroll:

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mai 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41397
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Calice le Jeu 18 Juin 2009 - 20:59

Dis donc Bulle , pleine de haine quand on n'est pas d'accord avec toi .C'est celui qui dit qui y est .
Alors reprends toi et ne donne pas ce spectacle désolant de l'insulte gratuite parce que tu ne sais pas t'exprimer autrement.

Les abolitionistes truquent les études pour mieux opérer un lavage de cerveau et que les gens soient contents d'être du bon coté , en fait ils se font avoir comme des agneaux .
Il est avéré que la peine de mort est dissuasive et aussi que l'abolition est passé sans la majorité dixit Badinter lui-même , il ne s'en cache même pas .


Dernière édition par Calice le Jeu 18 Juin 2009 - 21:17, édité 1 fois

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Pseudo le Jeu 18 Juin 2009 - 21:09

Bulle a écrit:
Depuis quand "perpètre"-t-on une source ?
Pour quelqu'un qui se fait fort de me reprendre en français, vous vous laissez aller, je trouve !
croule de rire
Depuis que l’on « commet des écrits », perpétrer étant synonyme de commettre.:sicroll:

Vérifiez au dictionnaire le sens du mot "pertpétrer".
Vérifiez au dictionnaire le sens du mot "synonyme".

Si vous le permettez, je vais faire une petite rectification, et ce même si vous estimez être suffisamment calé en français que pour ne pas avoir à recevoir de leçons d'un nul comme moi. Des synonymes expriment, dans leur sens général, une idée commune mais ils diffèrent l'un de l'autre par la nuance particulière qui lui est propre.

Eh oui, si les synonymes, comme vous le croyez de manière abrutie, étaient identiques de signification, on évacuerait tous les termes moins un. Et le pire, dans tout cela, c'est que vous prenez un terme tout aussi inapproprié que "perpétrer" dans le contexte de l'emploi que vous avez fait.

On ne "commet" pas plus d'écrit qu'on n'en "perpètre". Lorsque "commettre" a la valeur sémantique de "faire", c'est toujours une action répréhensible. Alors, à moins que l'écrit dont vous parliez est répréhensible, le verbe "commettre" ne s'applique pas et son utilisation est erronée.

On ne "perpètre" pas d'écrit non plus. On "perpètre" un crime : notez la notion de malveillance et de répréhensible qui sous-tend l'acception de ce terme.

J'ai hâte de vous lire, de vous voir affirmer avec vigueur le contraire de ce que soutiennent les dictionnaires et les grammaires ! :ptdr:

Au passage, je note votre message à l'encontre d'Ilibade. C'est sans doute un humanisme plein d'entrain qui vous fait vous exprimer de la sorte. Comme c'est beau d'être athée ! Vous dégoulinez d'amour...

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 21:22

Pseudo a écrit:Au passage, je note votre message à l'encontre d'Ilibade.
Ne vous donnez pas tant de peine pour moi, cher ami. Les "pauvres merdes" sont toujours a minima de ces engrais naturels qui n'ont jamais pollué la terre ni intoxiqué les esprits. Aussi, en l'absence de modération, nous modérons très bien nous-même.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Pseudo le Jeu 18 Juin 2009 - 21:47

Formons la guilde des "indésirables au motif que nous refusons d'entrer dans le moule".

Ce qui m'étonne, c'est que les premiers à faire valoir la liberté d'expression sont les premiers à y mettre des limites...là où ça les arrange.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 22:04

Ce qui m'étonne, c'est que les premiers à faire valoir la liberté d'expression sont les premiers à y mettre des limites...là où ça les arrange.
La véritable démocratie est toujours dans le principe, un débat d'idées et non un combat de personnes. Mais s'en prendre aux personnes n'est pas un acte technique des controverses naturelles de la connaissance. Cela met généralement un terme aux échanges, par nullité d'argument.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par bernard1933 le Jeu 18 Juin 2009 - 22:17

J'en tombe sur le c...! Ce sont ceux qui se réclament de la religion qui défendent la peine de mort ! De vrais disciples de celui qui a " piqué " la fameuse formule : "Aimez-vous les uns les autres ! "
Et avec, en prime, l'enfer ! Rien que ça ! Où mène le conditionnement
" habillé" de l'accoutrement d'un intellectualisme abscons ? Mais ça fait
sérieux quand on fait semblant de paraître pour un initié !
" Celui-là qui veut péter plus haut qu' il n'a le cul doit d'abord se faire
un trou dans le dos !" disait Rabelais...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 22:49

Bernard1933 a écrit:J'en tombe sur le c...! Ce sont ceux qui se réclament de la religion qui défendent la peine de mort ! De vrais disciples de celui qui a " piqué " la fameuse formule : "Aimez-vous les uns les autres ! "
Encore une réaction sentimentale sans aucun lien à l'esprit de la religion ou du texte.
Aussi, puis-je vous demander où vous avez vu ou lu que le NT venait abolir la peine de mort et de façon générale la mort ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Jeu 18 Juin 2009 - 23:19

Comme Ilibade n'est manifestement pas l'objet du thème, revenons à la problématique de la peine de mort.
En matière de justice, lorsqu'un membre de la société à tué un autre membre de la société, sur quelle base la justice va-t-elle pouvoir définir une peine qui soit juste, afin d'équilibrer l'acte assassin ?

Si on pose le principe de la balance en terme d'équation, quelle peine X peut être telle que :

X de l'assassin = MORT de la victime ?

Le principe de la justice est bien obligé d'admettre qu'au maximum d'exactitude, X = MORT. Cela ne veut pas dire que les circonstances ne vont pas minimiser la décision des juges, ni empêcher ce qui va avec la peine maximale, à savoir la grâce présidentielle. Ce principe est d'ailleurs très ancien en droit, et le droit occidental étant l'héritage du droit canon, il faut admettre que la peine de mort a toujours été accompagnée de la grâce des pouvoirs, qui symbolisait le pardon de Dieu envers les hommes tous condamnés à mort. Même aux USA, la peine de mort existe en relation avec le droit de grâce. La religion est donc saine et sauve, mon cher Bernard.

En l'absence de cette peine, la peine de la perpétuité qui n'est jamais effective, puisque les conditions économiques favorisent une relaxe anticipée, on a assisté à une chute de toute l'échelle des peines, qui rendait injuste l'acte de justice lui-même. Aujourd'hui, la vie des victimes n'est plus le critère qui demande réparation, mais tout un tas d'idées nouvelles sans fondement logique et qu'aucune civilisation n'avait pris en compte.

Jayram, citant un article, a écrit:Le procès de la barbarie et de l'incompréhension. Youssouf Fofana est jugé à partir d'aujourd'hui à Paris, en compagnie de 26 autres comparses, pour le meurtre d'Ilan Halimi. En février 2006, ce Parisien de 23 ans, de confession juive, avait été enlevé, séquestré durant trois semaines, torturé et finalement laissé pour mort près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Mercredi, avant de s’asseoir, il a ainsi lancé « Allah vaincra ! », un index pointé vers le ciel. Sommé de décliner ses « nom, date et lieu de naissance », l’ex-caïd de Bagneux (Hauts-de-Seine) se lève d’un bond. Dans le micro, d’une voix puissante, il vomit d’un trait : « Mon nom, c’est Arabs, africaine révolte armée barbare salafiste, ma date de naissance, c’est le 13 février 2006, à Sainte-Geneviève-des-Bois. »

La peine de mort étant abolie, cette affaire risque d'entraîner d'autres troubles au sein de la société, alors que la Justice aurait normalement du disposer du moyen de réparation qui aurait du ramener la paix sociale.


NB : aucun de mes propos n'est antisémite !

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Magnus le Mar 23 Juin 2009 - 23:47

Ilibade a écrit:NB : aucun de mes propos n'est antisémite !
Après analyse fouillée de ces propos, il s'avère que c'est exact.
Ce thread, après nettoyage, est par conséquent déverrouillé.
Les échanges peuvent donc reprendre, sans insultes, svp.
Un effort est donc demandé pour réagir autrement qu'émotionnellement.
Aucune contestation publique de cette modération ne sera acceptée.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23977
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009 - 14:44

ilibade a écrit:Ensuite des informations données par l'AFP, qui est une agence de presse et non une institution de recherche, produisant des informations contrôlées par le pouvoir occulte de notre planète, et sans référence de publication précise, n'a aucune valeur.
peux-tu nous en dire plus sur ce pouvoir occulte de notre planète ? brrr ça a l'air de faire trés peur !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Mer 24 Juin 2009 - 17:20

peux-tu nous en dire plus sur ce pouvoir occulte de notre planète ? brrr ça a l'air de faire trés peur !
Vous ne croyez pas si bien dire.

On raconte cette histoire du Père Noêl, qui, brave comme tous le connaissent, est arrivé sur une cheminée ce soit sacré là, avec une énorme hotte pleine des jouets qu'il avait promis à tous les enfants de cette famille nombreuse. Dans l'âtre, un feu diffusait une douce chaleur d'autant plus appréciée que dehors, il faisait très froid. Mais au moment où, se glissant dans la cheminée, le Père Noêl tenta de faire passer sa hotte remplie de promesses, celle-ci boucha la cheminée. Une épaisse fumée refoulait dans la maison, et finit par asphyxier toute la maisonnée. Le lendemain, jour de Noêl, on retrouva le bon Père Noêl, les fesses carbonisées et les habitants de la maison inconscients et ne respirant plus.

C'est cela le pouvoir occulte.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009 - 18:10

C'est cela le pouvoir occulte.
non, "cela" c'est une pirouette.
je t'ai demandé quel était ce pouvoir occulte, pas de me prendre pour un demeuré.
et j'aurais apprécié que tu m'expliques en quoi consiste plus précisément et concrètement ce pouvoir. que contrôle-t-il à part l'afp et pour quelles raisons.
merci de ta collaboration.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Calice le Mer 24 Juin 2009 - 18:36

Ce sont les fils du serpent , les Illuminatis et autres , il est dangereux d'en parler car ils règnent pour le moment en maitres sur ma toile comme ailleurs, comme les serviteurs du Prince de ce monde .Ils ont des serviteurs zélés humains mais pas seulement , il y a des forces occultes dans l'invisible qui tirent les ficelles.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Ilibade le Mer 24 Juin 2009 - 22:14

je t'ai demandé quel était ce pouvoir occulte, pas de me prendre pour un demeuré.
Oh pardon ! Merci de m'excuser, mais je croyais vraiment que votre question était pour rire, peut-être au regard de son style.

Que peut bien être le pouvoir occulte de la planète ?
Et bien, il semble que ce soit un pouvoir qui agisse indépendamment de ce dont les gens ont en conscience. Au lieu de s'exercer au grand jour, il s'exerce dans l'ombre et dans l'invisible.

Si l'on compare cela à un individu humain, c'est tout ce que l'individu humain vit de façon inconsciente, parfois sous une forme manifeste et plus ou moins consciente (psychopathies, lubies, maniaqueries de toutes sortes, habitudes), soit inconsciente (processus psychosomatiques), auquel il faut rajouter ce que l'individu fait consciemment tout en s'efforçant que cela ne se sache pas.
C'est donc :
A- l'inconscient qui se voit
B- L'inconscient qui ne se voit pas
C- le conscient secret

Il y a une autre catégorisation, plus subtile, qui distingue l'inconscient d'un individu mais qui est conscient chez les autres (X), et son compagnon, l'inconscient d'un individu et dont personne n'est conscient (Y).

Alors entre le groupe ABC et le groupe XY, il y a des relations complexes, qui tiennent de réactions individuelles pures, collectives ou générales.

Ce qui est vrai de l'individu, l'est aussi pour l'humanité toute entière, où des choses appartenant à la terre, aux espèces, mais aussi à l'environnement, aux astres du système solaire, ou aux autres systèmes, interfère aussi par une catégorisation équivalente. Globalement, l'humanité présente les mêmes catégories, sauf que la catégorie C est représentée par quelques individus, qui agissent de façon secrète, en menant un certain type de pouvoir qui, associé aux autres catégories, forment le pouvoir occulte de l'humanité et qui peut interagir avec toutes les autres forces de l'univers général.

De façon très simple, l'augmentation des sociétés secrètes ou clandestines des 450 dernières années, s'est progressivement transmuée en une mosaïque d'institutions, ayant pignon sur rue et qui présentent au grand jour un certain nombre d'activités honorables, mais qui, lorsque le pouvoir occulte en a besoin, peuvent opérer des opérations particulières. Certaines institutions se sont même instituées secrètes pour détourner l'attention des institutions moins secrètes mais dont l'activité occulte nécessite le secret absolu. Il est bien évident que l'humanité ordinaire, qui d'ailleurs peut participer elle-même à ce pouvoir occulte sans jamais en être consciente (par exemple en votant), ne soupçonne rien de ce qui est décidé dans l'ombre par une poignée d'individus. Enfin, pour rendre encore plus insoupçonnable ces cercles de décision, les états se sont officiellement dotés de services secrets, qui sont employés dans le cadre d'opérations classifiées, qui opèrent à la fois des opérations dans le cadre des missions de ces services, et le plus souvent, en dehors du cadre officiel.

Enfin, métaphysiquement, cette voie occulte apparaît comme le côté caché ou ésotérique des traditions religieuses, non pas dans leur volet non-dualiste ou métaphysique, mais bien sur le plan dualiste, qui va amener sur terre la confusion de Babel la plus intense qui soit (c'est déjà 450 ans de confusion croissance des esprits, un progrès dans le flou) qui amènera alors les conditions d'une gouvernance mondiale et d'une religion mondiale, qui seront comme une usurpation véritable du pouvoir éternel. Le principe de cette évolution est effectivement le Serpent, non pas le Verbe incarné, mais l'incarnation de la seule disjonction exclusive, instituée comme règle de gouvernement, par le principe "diviser pour mieux régner". A ce jeu-là, celui qui est dominant a toujours le pouvoir.

Voilà, maintenant vous en savez davantage. Comme tout est secret, je n'ai pas le droit de vous en dire plus.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009 - 22:48

Voilà, maintenant vous en savez davantage. Comme tout est secret, je n'ai pas le droit de vous en dire plus.
croule de rire
bof.
et comment les connais-tu ces secrets ? serais-tu l'un des leurs ?
tu peux toujours m'en dire plus en mp ... à moins que les mp soient sous écoute subtile !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le procès du gang des barbares

Message par Pseudo le Jeu 25 Juin 2009 - 8:55

Je vois que vous vous esclaffez. C'est sans doute le ridicule de votre propos. En effet, on parle de "mise sur écoute" et non pas de "mise sous écoute". Mais ne vous tracassez pas, vous trouverez une avocate dans le chef de Bulle. Elle partage la même incurie que vous.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum