Dire ses émotions

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dire ses émotions

Message par Geveil le Dim 10 Mai 2009 - 16:11

Nous sommes dans un monde où règne la séparation.
Je nomme séparation le fait que chacun est le centre d’un monde dans lequel il ne peut accéder à l’autre que par les sens et la raison.
Les sens, qui nous donnent une image des autres.
La raison, qui nous permet d’agir ensemble dans le monde.
Entendons nous bien, les images et autres sensations qui naissent en moi sont intransmissibles telles que, elles ne peuvent être suggérées que par une description artistique ou littéraire.
Les pensées peuvent être suscitées chez l’autre par le langage, mais ne peuvent être vécues en même temps, telles que je les vis.
Toutes ces manifestations sont de l’ordre de l’intime et c’est en ce sens que nous sommes séparés.

Et les émotions ?
Les émotions sont aussi de l’ordre de l’intime, mais elles peuvent faire obstacle à la communication car elles sont très prégnantes, au point qu’elles peuvent aveugler sur ce qu’on nomme la réalité ou obscurcir notre raison. Si bien qu’elles nous isolent encore plus dans notre séparation ontologique.
Bien sûr, elles peuvent être perçues par le comportement ou l’expression, comme la tristesse, la peur, la colère, l’envie, la joie, etc, mais elles ne deviennent un facteur de lien que lorsqu’elles sont dites, exprimées par la parole, l’écrit ou l’art.
En quoi le fait de les dire est un facteur de lien ?
Parce que la parole est le moyen de communication privilégié des humains. Je veux dire que la mine de quelqu’un peut exprimer une émotion, la tristesse par exemple, mais il est plus probable que cette personne obtiendra du lien si elle dit sa tristesse que si elle se contente de la manifester sur son visage. Car entre adultes il y a comme une retenue qui peut tenir soit à l’indifférence, soit au respect de l’intimité d’autrui. A moins qu’il n’existe déjà des liens de parenté ou d’amitié, de quel droit aborderais-je quelqu’un en lui disant «  Vous semblez triste, venez, je vous offre un pot . Ce serait peut-être possible dans une société où le lien est abondant, mais difficile en France.

Il va sans dire que les émotions ne peuvent être dites que si on en a conscience.
Or, dans notre société, elles sont le plus souvent refoulées, au point que les gens arborent un sourire de convenance même quand ils sont tristes, ne reconnaissent presque jamais qu’ ils ont peur. Seule la colère s’exprime, mais elle n’est pas forcément dite. A quelqu’un qui criait et dont la face était toute rouge je demandai : «  Pourquoi es-tu en colère ? »
- Mais » me répondit-elle en criant «  je ne suis pas en colère ».

Il serait intéressant de savoir pourquoi nous refoulons nos émotions.
J’émets une hypothèse : nous sommes depuis des milliers d’années soumis à la concurrence des autres humains et aux dangers de la nature.
Si on est chef d’un clan sujet à une agression naturelle, il est important de garder son calme et de ne pas montrer sa peur pour que le clan garde confiance et ne cède pas à la panique. S’il s’agit de l’agression d’un autre clan, il est important aussi non seulement de ne pas montrer sa peur, mais de se montrer froid et déterminé.
Vous avez une illustration de cette hypothèse dans le poker, où il ne faut absolument pas montrer ses émotions, ou mieux, en montrer de fausses, pour tromper l’adversaire.

Et maintenant, voici le noyau de ce sujet, la raison pour laquelle je l’ai proposé :
Non seulement il importe de débusquer nos émotions pour pouvoir les dire et ainsi créer du lien, mais surtout, parce que, tant qu’elles resteront inconscientes, les hommes de pouvoir s’en serviront pour vous dominer et vous exploiter. C’est ainsi qu’ils joueront sur vos frustrations et votre colère, pour vous mobiliser dans des conflits injustes, ne concernant que leurs intérêts matériels ou psychiques.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Lun 11 Jan 2010 - 14:16

gereve:
Non seulement il importe de débusquer nos émotions pour pouvoir les dire et ainsi créer du lien, mais surtout, parce que, tant qu’elles resteront inconscientes, les hommes de pouvoir s’en serviront pour vous dominer et vous exploiter.
Les émotions ne sont pas inconscientes...elles sont instinctives et contrôlables, donc bien conscientes.
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par _Spin le Mar 12 Jan 2010 - 12:02

Bonjour,

Jipé a écrit:
Les émotions ne sont pas inconscientes...elles sont instinctives et contrôlables, donc bien conscientes.
Contrôlables, jusqu'à un certain point quand même (qu'on peut bien sûr améliorer) !

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Geveil le Mar 12 Jan 2010 - 16:24

Jipé a écrit:gereve:
Non seulement il importe de débusquer nos émotions pour pouvoir les dire et ainsi créer du lien, mais surtout, parce que, tant qu’elles resteront inconscientes, les hommes de pouvoir s’en serviront pour vous dominer et vous exploiter.
Les émotions ne sont pas inconscientes...elles sont instinctives et contrôlables, donc bien conscientes.
Et voilà comment on balaye d'un revers de mains, d'une chiquenaude tout un raisonnement.
Comment interprèterais-tu l'exemple de la femme en colère? Etait-elle consciente de sa colère, et si oui, pourquoi m'a-t-elle répondu " Je ne suis pas en colère ?" Et la peur, tu connais beaucoup de gens capable de dire " Oui, j'ai peur" ou la tristesse ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Mar 12 Jan 2010 - 16:44

gereve:
Comment interprèterais-tu l'exemple de la femme en colère? Etait-elle consciente de sa colère, et si oui, pourquoi m'a-t-elle répondu " Je ne suis pas en colère ?" Et la peur, tu connais beaucoup de gens capable de dire " Oui, j'ai peur" ou la tristesse ?
Oui, elle était certainement consciente.
Elle a nié sa colère car c'est toujours gênant de le reconnaître, c'est avouer perdre le contrôle de soi, on s'énerve souvent lorsqu'on n'a pas assez ou de mauvais arguments.
Quant à la peur ou la tristesse, c'est parfois par pudeur qu'on ne le dit pas, mais on en est conscient, d'où le déni qui peut subvenir après.
Il faut bien qu'il y ait qq chose qui vient à la conscience pour vouloir le rejeter!
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Geveil le Mar 12 Jan 2010 - 16:57

OK, mais que dis-tu de ceci:
Non seulement il importe de débusquer nos émotions pour pouvoir les dire et ainsi créer du lien, mais surtout, parce que, tant qu’elles resteront inconscientes, les hommes de pouvoir s’en serviront pour vous dominer et vous exploiter. C’est ainsi qu’ils joueront sur vos frustrations et votre colère, pour vous mobiliser dans des conflits injustes, ne concernant que leurs intérêts matériels ou psychiques.
Du coup, je pense que si tu as raison, que les émotions sont par nature toujours conscientes, ce dont je ne suis toujours pas certain, car dans un groupe de paroles auquel j'ai participé, la psy demandait souvent " quelle émotion éprouves-tu ?" et la personne interpelée avait du mal à la trouver. Ton argument sur la pudeur ou la honte de perdre contrôle tient mal, car dans un groupe de paroles, tout peut se dire sans craindre un jugement, du moins, l'expression d'un jugement.

De toutes façons, si tu as absolument raison, je corrigerais mes propos comme suit: nous sommes conscients de nos émotions mais souvent pas de ce qui les suscite, par exemple, dans le film ' douze hommes en colère", l'un d'eux qui veut absoluement la condamnation de l'accusé finit après des heures de palabres par PRENDRE CONSCIENCE qu'en fait, c'est à son fils qu'il en veut. Il est bien conscient de sa colère et même la revendique, mais ne connaît pas l'objet de cette colère.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Cochonfucius le Mar 12 Jan 2010 - 17:02

Souvent la colère est aveugle.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23625
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Magnus le Mar 12 Jan 2010 - 17:07

Colère.
Court dialogue :


- Mais pourquoi donc te mets-tu en colère ?
- JE ne me mets pas en colère, c'est TOI qui m'y mets !!!

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Mar 12 Jan 2010 - 17:17

gereve:
la psy demandait souvent " quelle émotion éprouves-tu ?" et la personne interpelée avait du mal à la trouver.
Oui et alors...? cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas consciente de ses émotions, mais qu'elle n'arrive pas à les exprimer, à verbaliser.
l'un d'eux qui veut absoluement la condamnation de l'accusé finit après des heures de palabres par PRENDRE CONSCIENCE qu'en fait, c'est à son fils qu'il en veut. Il est bien conscient de sa colère et même la revendique, mais ne connaît pas l'objet de cette colère.
Qui te dit qu'il vient de prendre conscience à ce moment là, que c'est bien de son fils qu'il parlait ?
Peut-être en avait-il conscience avant mais devant un tel sentiment naissant, il a fait du déni, trop mal à l'aise de se percevoir ainsi.
Le fait de parler d'un "étranger" lui a permis de verbaliser sans se mettre dans la position de père qui dénigre, condamne le fils.


Dernière édition par Jipé le Mar 12 Jan 2010 - 17:27, édité 1 fois
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Geveil le Mar 12 Jan 2010 - 17:21

Oui, bon, laisse tomber.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Mar 12 Jan 2010 - 17:25

Pourquoi ? tu n'acceptes pas de ne pas avoir raison ? (si toutefois tu as tort rire)
Comme tu voudras...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Geveil le Mar 12 Jan 2010 - 17:29

Le point clé de mon argumentation, c'est que nous ignorons le plus souvent les causes de nos émotions, et que c'est en jouant sur cette ignorance que les marchands nous vendent des ersatz ou nous font partir à la guerre.
C'est sur ce point que j'aimerais connaître ton opinion.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Mar 12 Jan 2010 - 17:38

Oui je comprends et qq part je te donne raison.
C'est différend présenté comme cela.
L'hypnothérapie est d'ailleurs là (entre autres)pour ouvrir un chemin afin de reprendre conscience de la causalité.
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Invité le Mar 12 Jan 2010 - 17:45

Cochonfucius a écrit:Souvent la colère est aveugle.

Mon barrage lacrymonale vient de pêter ! c'est malin ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par JO le Mar 12 Jan 2010 - 18:20

Il me semble que tout le monde gagne à s'observer et à se demander, quand il est ému, pourquoi il l'est, à le reconnaitre et à l'exprimer : pourquoi non ? Par pudeur , gêne , éucation restrictive ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Geveil le Mar 12 Jan 2010 - 18:31

Pourquoi non?
J'ai émis une hypothèse dans le message d'introduction, qu'en penses-tu ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par _athéesouhaits le Mar 12 Jan 2010 - 19:22

nous exprimons nos émotions bien plus souvent que nous les retenons..souvent...peur, angoisse, phobies, tendresse, tristesse, joies,amour, timidité, .. etc etc....
quand on ne laisse pas s'exprimer nos emotions c'st que nous nous voulons garder le controle .
de meme que nous retenons nos instincts primitifs, nous cachons nos émotions en cas de crainte d'etre jugé.

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par JO le Jeu 14 Jan 2010 - 9:25

Je viens de relire le post d'introduction . Gereve émet l'hypothèse que la maitrise des émotions déjoue la mainmise manipulatrice d'autrui sur nous . Stratégie utile dans le jeu de la domination par le plus malin, celui qui prend barre sur l'autre . Reliquat simiesque ou progrès humain ?
Dans les deux cas, il est important d'être conscient de son propre état émotif .La pratique des forums( fora si vous voulez)vous révèle ça très bien : relire une dispute entre usagers montre à quel point la couleur émotionnelle qu'on perçoit dans une réplique , en change parfois complêtement le sens .
Leela, je crois, a écrit qu'elle se repère émue à la sensation de perturbation intime que suscite une réplique . Peut-être est-ce cette perturbation qu'il faudrait savoir avouer, si on cherche le dialogue et dissimuler, dans le cas inverse ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 9:46

JO a écrit:Leela, je crois, a écrit qu'elle se repère émue à la sensation de perturbation intime que suscite une réplique . Peut-être est-ce cette perturbation qu'il faudrait savoir avouer, si on cherche le dialogue et dissimuler, dans le cas inverse ?
Tout à fait juste, sauf que je faisais plus allusion à la vie réelle qu'au fora, où les participants sont trop virtuels pour avoir une influence sur nous. J'analyse ces émotions pour trouver leur origine et en guérir, parce qu'une réaction émotionnelle à quelque chose que quelqu'un dit est généralement révélatrice un problème qu'on a encore à résoudre. La sérénité est de ne plus être atteinte par ce que disent ou pensent les autres. J'ai déjà fait d'immenses progrès dans ce domaine, je ne cherche plus du tout à plaire ou à être aimée, ni même appréciée. Cela ne m'empêche pas de déguster pleinement et avec un bonheur immense l'affection, l'harmonie, l'amitié... La capacité de bonheur augmente à mesure qu'on se débarrasse de ses émotions perturbatrices.

Il est donc essentiel de laisser sortir ses émotions, même parfois de les titiller. Récemment, j'ai ressenti une émotion négative forte, mais indéfinie. Pour la faire sortir et l'identifier, j'ai joué un rôle, vraiment comme un jeu de rôle. A travers ce canal, l'émotion bloquée est sortie, elle s'est exprimée, j'ai eu des crises de larmes qui m'ont montrée que j'avais vu juste, et j'ai été libérée de ce blocage. Ca a fait un peu de dégâts dans certaines de mes relations, mais je me sens mieux, tout est plus clair.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Jipé le Jeu 14 Jan 2010 - 9:59

leela:
Récemment, j'ai ressenti une émotion négative forte, mais indéfinie. Pour la faire sortir et l'identifier, j'ai joué un rôle, vraiment comme un jeu de rôle. A travers ce canal, l'émotion bloquée est sortie, elle s'est exprimée, j'ai eu des crises de larmes qui m'ont montrée que j'avais vu juste, et j'ai été libérée de ce blocage. Ca a fait un peu de dégâts dans certaines de mes relations, mais je me sens mieux, tout est plus clair.
C'est ce que font ou essayent de faire les psy, de guider les patients sur ce chemin parfois long et difficile
.
Toi tu as pu/su le faire par toi-même, c'est très bien.
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par _athéesouhaits le Jeu 14 Jan 2010 - 10:12

l'introspection ou l'auto analyse ne fonctionne pas toujours...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 10:20

en réalité, j'ai été consulter 2 psys pour des problèmes familiaux, à cette occasion j'ai demandé à faire une psychothérapie. Ils ont tous les deux refusé, disant que je n'en n'avais pas besoin (je précise que je les connaissais par ailleurs, l'un était un ami de mes parents, et l'autre, je la voyais une fois par semaine à la chorale). J'ai dit que j'avais peut-être des angoisses refoulées, que je voulais vraiment me "nettoyer" à fond, ils m'ont ri au nez, dans le style "tu ne vas quand même pas t'angoisser parce que tu ne ressens pas d'angoisse, reviens me voir quand tu as un problème précis". Ce que j'ai fait, 3 ou 4 fois dans ma vie. La femme psy, peu avant sa mort, m'a dit "tu es assez lucide pour faire ta propre analyse". Elle m'a donné confiance en moi, ce dont j'avais besoin à l'époque. C'était il y a 20 ans, et j'ai fait du chemin depuis, mais il m'en reste encore beaucoup à faire.

Je n'ai évidemment pas inventé cette méthode toute seule, elle fait partie du cheminement enseigné dans le bouddhisme, c'est en même la base. Le reste (rituels, etc) ne sont que des décors, du folklore, parce que certains en ont besoin.
Je suis retournée voir l'un d'eux, un homme remarquable (médecin, érudit, altruiste), pour me guider justement dans ce cheminement, éviter les pièges multiples quand on se lance dans un truc aussi différent de notre culture... On a eu une dizaine de séances sur une année, comparant l'enseignement bouddhiste à la psychanalyse et aux enseignements judéo-chrétien (il y est spécialiste). C'était vraiment passionnant. J'ai lu beaucoup de livres de vulgarisation sur la psychologie (surtout Jungienne, je n'aime pas la freudienne): Jung, Pierre Daco, Leleu, Corneau, Vittoz et bien d'autres, sans compter les livres bouddhistes, bien sûr.

C'est pour cela que je suis devenue si incohérente, illogique, aberrante, comme tu dis souvent (ailleurs) pette de rire Le pire est que je me sens bien comme cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 10:22

athéesouhaits a écrit:l'introspection ou l'auto analyse ne fonctionne pas toujours...
très juste; c'est une technique qu'il faut apprendre, être guidé au début, pouvoir se référer à une personne compétente quand on tombe sur un "os".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par JO le Jeu 14 Jan 2010 - 19:12

on s'aperçoit généralement qu'une réflexion remue quelque chose de déstabilisant , en soi .La difficulté, c'est de remonter au pourquoi de ce dérangement émotionnel .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dire ses émotions

Message par Invité le Jeu 14 Jan 2010 - 23:24

un moyen est de se poser la question pendant une relaxation, puis se mettre en état d'onde "alpha" et de laisser apparaître les images qui se présentent à l'esprit.

Ou, plus simplement, analyser les mots qui nous ont remué, les redire en laissant venir les images.

Le tout est d'être capable de faire face aux émotions parfois très violentes qui peuvent remonter à la surface: si on a vécu des choses graves, il vaut mieux se faire aider par un pro.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum