Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 10:57

Voilà encore un principe qu'on retrouve aussi ailleurs que dans le bouddhisme, mais il lui a donné une dimension particulière.
Mon avis personnel ? Je n'ai pas adopté l'idée de "vie difficile ici-bas" = "punition pour mauvaises actions" parce que, si la réincarnation existe (je n'y crois pas plus que cela), l'âme peut avoir "choisi" une vie difficile pour comprendre certaines choses ou pour d'autres raisons. Une autre raison pour laquelle je n'adhère pas à cette vision est que je ne crois pas à l'ego (même si je suis encore empêtrée dedans), je crois plutôt à un "karma collectif", global, et que chacun de nos actes l'influencent.

Le Karma - Loi de cause à effet
Publié le 15 octobre 2000 , par Lama NAMGYAL
« Si vous voulez savoir ce que vous étiez dans les vies antérieures, regardez ce que vous êtes actuellement ; si vous voulez savoir ce que vous deviendrez dans les vies futures, regardez ce que vous faites maintenant » Proverbe Tibétain
Tout acte est le mûrissement d’une cause antérieure et celui-ci aura une conséquence dans le futur. Ce que nous sommes aujourd’hui est le résultat des actes passés et ce que nous effectuons maintenant, déterminera l’avenir. Cette loi de causalité du karma est ce qui conditionne toute notre existence. Cependant, tous ces conditionnements ne sont pas définitifs car nous avons une certaine part de liberté et, quelles que soient les circonstances, il demeure toujours une possibilité de choix. En résumé, il y en a deux : soit de progresser vers la lumière de l’éveil, soit de régresser vers les ténèbres de l’ignorance. C’est la raison pour laquelle nous avons le libre arbitre. Bien que nous soyons prédisposés depuis la naissance, ces propensions ne nous déterminent pas totalement. Il est donc en notre pouvoir de nous libérer ou de nous aliéner.
Tout acte en bien ou en mal, du corps, de la parole et de l’esprit aura une conséquence bonne ou mauvaise, dans cette vie, dans la suivante ou bien après. Il est impossible, à moins d’appliquer l’antidote approprié, que le karma se détruise ou se perde, même après d’innombrables ères cosmiques.
Il existe un très grand nombre d’actes nuisibles, mais on peut les ramener à dix. Trois pour le corps : le meurtre (et le suicide), le vol et l’inconduite sexuelle ; quatre pour la parole : le mensonge, la calomnie, les paroles blessantes et les paroles inutiles ; et trois pour l’esprit : la convoitise, la malveillance et les vues fausses sur la nature essentielle de la réalité. Les dix actes positifs consistent à abandonner les dix actes négatifs. Il s’agit de protéger la vie des êtres animés, de pratiquer la générosité, et d’avoir une conduite éthique, de dire la vérité, de créer l’harmonie entre les gens, de parler de manière pacifique et de tenir des propos sensés ; d’avoir peu de désirs tout en étant satisfait de ce que l’on a, de développer la bienveillance en soi et d’adhérer à ce qui est authentique (loi du karma, réincarnation, etc.).


La suite de l'article est intéressante aussi: http://sangharime.com/ed/index.php?title=Karma

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Jeu 11 Juin 2009 - 16:59

leela a écrit:Voilà encore un principe qu'on retrouve aussi ailleurs que dans le bouddhisme, mais il lui a donné une dimension particulière.
Mon avis personnel ? Je n'ai pas adopté l'idée de "vie difficile ici-bas" = "punition pour mauvaises actions" parce que, si la réincarnation existe (je n'y crois pas plus que cela), l'âme peut avoir "choisi" une vie difficile pour comprendre certaines choses ou pour d'autres raisons. Une autre raison pour laquelle je n'adhère pas à cette vision est que je ne crois pas à l'ego (même si je suis encore empêtrée dedans), je crois plutôt à un "karma collectif", global, et que chacun de nos actes l'influencent.
Je crois en la réincarnation, totalement.
La toute première chose, nous ne choisissons pas seul et en toute liberté la date notre passage sur cette terre, pas plus que librement et seul nous choisissons les épreuves difficiles et les compensations positives dans cette vie ou toutes autres.
Il y a une hiérarchie qui nous guide dans nos choix en fonction de nos espérances certes, mais aussi dans ce que nous devons apprendre aux travers de nos difficultés et nos récompenses chèrement acquises ultérieurement.
Si le karma personnel est l'accomplissement de la Justice Divine, il existe également le karma collectif en commençant par la famille et qui dépasse de loin notre entourage proche car il est aussi au niveau du pays ...
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 20:04


et qu'est-ce qui te fait croire à la réincarnation, RR ?

Je trouve cela étonnant pour un "Christique", qui annonce plutôt une résurrection unique ?
(C'est juste de la curiosité Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Jeu 11 Juin 2009 - 20:42

leela a écrit:
et qu'est-ce qui te fait croire à la réincarnation, RR ?
Je trouve cela étonnant pour un "Christique", qui annonce plutôt une résurrection unique ?
(C'est juste de la curiosité Wink
Les souvenirs très précis (lieu, paysage, corps, métier...) d'une vie (entre autres) et mes échanges depuis mon enfance avec ceux et celles qui ne sont pas physiquement présents.
Pour préciser, je n'ai jamais lu entièrement ou étudié la Bible ou un Livre Sacré, j'ai donc fait le choix de n' être influencé (pour ainsi dire ou pratiquement) par aucuns des écrit d'Hommes inspiré par Dieu.
Cependant, je sais que quelques livres portent en eux des réponses comme 'l'Apocalypse de Jean (qui me sont utiles pour recroiser et comprendre, apprendre certains faits ou autres).
Mais je ne suis pas le seul (et heureusement ) à partager cela et peu m'importe ce que l'on en pense.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par bernard1933 le Jeu 11 Juin 2009 - 21:12

Et derrière tout ça, un Dieu qui épie, qui juge, qui punit ! Tu n'as pas été sage , tu as couché avec la femme de ton copain, tu as trop apprécié le bourgogne, eh bien , tu vas revenir sur terre et, comme punition, tu vas te réincarner dans un cochon d'élevage industriel ! Une sacrée image de Dieu!
Et vous arrivez à l'aimer ? Franchement, je préfère le mien ! Il me" fout"
une paix royale et de mon côté, je ne l'emm...pas !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 21:15


Merci, RR, je n'ai pas souvent rencontré de personnes ayant raconté cette expérience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Jeu 11 Juin 2009 - 21:22

bernard1933 a écrit:Et derrière tout ça, un Dieu qui épie, qui juge, qui punit ! Tu n'as pas été sage , tu as couché avec la femme de ton copain, tu as trop apprécié le bourgogne, eh bien , tu vas revenir sur terre et, comme punition, tu vas te réincarner dans un cochon d'élevage industriel ! Une sacrée image de Dieu!
Et vous arrivez à l'aimer ? Franchement, je préfère le mien ! Il me" fout"
une paix royale et de mon côté, je ne l'emm...pas !
Première chose que j'ai apprise, nous sommes des êtres humains, pas des animaux donc pas la possibilité de devenir un animal.
Ensuite Bernard, simplement, quant ton enfant fait une bêtise, des bêtises, tu fais quoi ?
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 21:27

bernard1933 a écrit:Et derrière tout ça, un Dieu qui ...
"un Dieu" ? Où vois-tu un dieu, ici ???

C'est justement cela, le karma: ce n'est pas un être extérieur qui "puni", mais toi même qui subit les conséquences de tes actes. C'est plus "adulte" comme conception. On pourrait donner plein d'exemples. Prenons une personne qui est négative, défaitiste pour une recherche d'emploi: elle va, elle même, faire en sorte que les circonstances seront moins favorables à en trouver un. Une personne critique et acariâtre va faire fuir d'éventuels amis et elle se trouvera seule. Donc ce n'est pas "récompense-punition" mais chacun qui construit son futur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Jeu 11 Juin 2009 - 21:36

Pour comprendre le karma, on ne peut le séparer de ceux qui décident de la teneurs de celui ci et le fait est que si Dieu est effectivement le haut de la pyramide, Il n'est pas penché sur chacune de Ses Créatures.
Les Commandements qui sont justement là pour aider certains à s'accomplir dans cette incarnation.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 21:50

tu penses vraiment qu'il y a une espèce de "tribunal" qui décide, avec un Dieu-juge qui le dirige ?

Des personnes ayant frôlé la mort ont vu défiler leur vie: selon les rosicruciens (qui ont beaucoup emprunté à l'Orient) c'est à ce moment là que l'on fait son bilan, qu'on constate soi même les lacunes à combler. Bon, cela reste une "proposition", mais elle me paraît plus plausible que l'idée du tribunal. Une fois hors de l'"énergie-espace-temps", il paraît que l'on dispose de plus de conscience et de facultés: on revient d'un "stage" sur la terre et on est capable de faire son bilan, pour décider du stage suivant...
Je dis cela, mais je ne pense pas qu'on s'y retrouvera en tant qu'individu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 22:53

bernard1933 a écrit:Et derrière tout ça, un Dieu qui épie, qui juge, qui punit ! Tu n'as pas été sage , tu as couché avec la femme de ton copain, tu as trop apprécié le bourgogne, eh bien , tu vas revenir sur terre et, comme punition, tu vas te réincarner dans un cochon d'élevage industriel ! Une sacrée image de Dieu!
Et vous arrivez à l'aimer ? Franchement, je préfère le mien ! Il me" fout"
une paix royale et de mon côté, je ne l'emm...pas !


mais non, ce n'est pas Dieu qui punit.
Dieu n'intervient pas, il est le témoin silencieux, impartial. C'est à nous de savoir si on veut rentrer à la maison ou continuer à satisfaire nos désirs dans ce monde, avec le prix à payer, qui est la conséquences bonnes ou mauvaises de nos actes. Nous avons le droit de faire nos expériences mais nous sommes responsables de nos actes. Sachant cela, tu évites de faire trop de dégats autour de toi, tu respectes toute vie, tu peux choisir de traîner en chemin, ou d'accumuler du bonus.
Mais la réincarnation n'est jamais un but en soi, c'est ce qui te permet de continuer de poursuivre l'éveil de ta conscience, par les expériences qui sont le fruit de tes désirs, la vie t'offre toujours une seconde chance, mais il ne faut pas en abuser, alors quand tu crois à la réincarnation tu te dis cette fois-ci je ne vais pas recommencer les mêmes conneries que j'ai faites dans ma vie précédente. Si tu écoutes ta conscience, tu sais ce que tu as à faire, malgré le voile de l'oubli qui est nécessaire. Tu ne pourrais pas vivre avec tous les souvenirs conscients de tes vies passés. Déjà dans une vie on oublie ce qu'on a fait quand on était jeune, et parfois il vaut mieux... Comment voudrais-tu devenir parfait en une seule vie ? avec aucune possibilité de te racheter ? là oui ce serait de l'injustice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Ven 12 Juin 2009 - 11:21

Je n'ai pas adopté l'idée de "vie difficile ici-bas" = "punition pour mauvaises actions" parce que, si la réincarnation existe (je n'y crois pas plus que cela), l'âme peut avoir "choisi" une vie difficile pour comprendre certaines choses ou pour d'autres raisons.
je ne crois pas qu'on puisse réduire la loi karmique à l'idée, légèrement puérile de punition/récompense qui à fait tant de mal à la pensée judé-chrétienne.
je préfère parler de conséquence de nos actes.
ce principe se retrouve aussi dans notre passage ici-bas. si je mange trop de chocolat () je vais être malade. ce n'est pas une punition mais une conséquense biologique de mon attrait incommensurable pour cette délicate friandise. (précisons au passage que cet exemple n'est qu'un exemple et qu'il peut se décliner à toute autre situation)

quand Jésus déclare "vous serez mesurés de la mesure dont vous avez mesuré", j'entends que nous ne récoltons que ce que nous avons semé. si je plante de l'ivraie, je récolterai de l'ivraie, si je plante des fraises, je récolterai des fraises. c'est une conséquence sans conotation positive ou négative.
si je plante des fraises et que je récolte de l'ivraie, il doit y avoir une ou plusieurs raisons et la prochaine fois je devrai agir en fonction de ses raisons.


Une autre raison pour laquelle je n'adhère pas à cette vision est que je ne crois pas à l'ego (même si je suis encore empêtrée dedans), je crois plutôt à un "karma collectif", global, et que chacun de nos actes l'influencent.
mais tu viens de dire que c'est l'âme qui se réincarne, ce n'est donc pas l'égo...
quant au karma collectif il n'est pas forcément incompatible avec le karma individuel puisque chaque individu fait partie de la collectivité.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Ven 12 Juin 2009 - 12:30

ben oui, on peut imaginer toutes les combinaisons possibles, mais ce seront toujours des suppositions...

Tout ce que je retiens, c'est qu'il y a "une certitude raisonnable" de penser qu'il y a une suite à cette vie-ci et qu'elle dépend de ce qu'on y a fait, peu importe la forme que cela prendra. C'est déjà un "choix" qui pourrait aller jusqu'à la croyance ! J'ai donc choisi de baser ma vie sur cette idée, un peu comme le pari de Pascal, et puis, pour le reste : on verra bien quand on y sera, si j'ai disparu, je ne serai plus là non plus pour râler d'avoir fait le mauvais choix. rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Ven 12 Juin 2009 - 16:37

zelda a écrit:je ne crois pas qu'on puisse réduire la loi karmique à l'idée, légèrement puérile de punition/récompense qui à fait tant de mal à la pensée judé-chrétienne.
je préfère parler de conséquence de nos actes.
Même si nous étions plus avancé dans l'évolution de notre "âme-esprit", nous aurions besoin quand même d'avis plus éclairés sur notre chemin à parcourir, car nous ne sommes pas plus parfait ici que l'à haut; même si nous retrouvons toutes nos Connaissances et Savoirs.
La Hiérarchie Céleste composée d'innombrables niveaux et degrès en d'autant très vieilles âmes qui ont gagnées leurs connaissances et leurs savoirs dans d'innombrables vies, à tel point, qu'elles n'ont plus besoin de se réincarner ici sur cette terre d'un niveau astral peu évolué, actuellement.
Et vous voudriez vous priver de ces sources de connaissances et savoirs ? sous prétextes que l'on se sent évolué ? (en tout les cas plus qu'un enfant ..., mais des grandes âmes lorsqu'elles s'incarnent, sont au départ des enfants et cela ne peut être donc péjoratif ou infantilisant que d'être comparé à des enfants ou pris en affections comme tel).
Pour en revenir juste à la dernière partie de ta phrase Zelda, ce qui à fait tant et tant de mal, ce n'est pas la Justice Divine mais le fait que l'on ai entièrement occulté l'une des bases, qui est la réincarnation (qui est lié au karma) à toute fin de manipuler et uniquement par la peur, une masse de pauvres gens qui sont devenus serviable et corvéable à souhait pour les intérêts de quelques uns (qui ont les mêmes intérêts et sont pratiquement les mêmes personnes, car nous sommes dans un cycle que nous partageons tous ensemble).
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Sam 13 Juin 2009 - 11:49

Même si nous étions plus avancés dans l'évolution de notre "âme-esprit", nous aurions besoin quand même d'avis plus éclairés sur notre chemin à parcourir, car nous ne sommes pas plus parfait ici que là haut
tout à fait.
...Et vous voudriez vous priver de ces sources de connaissances et savoirs ? sous prétextes que l'on se sent évolué ?
je n'ai jamais écris ni pensé quoi que ce soit de semblable.

Pour en revenir juste à la dernière partie de ta phrase Zelda, ce qui à fait tant et tant de mal, ce n'est pas la Justice Divine mais le fait que l'on ai entièrement occulté l'une des bases, qui est la réincarnation (qui est lié au karma) à toute fin de manipuler et uniquement par la peur, une masse de pauvres gens qui sont devenus serviable et corvéable à souhait pour les intérêts de quelques uns
je suis tout à fait d'accord avec toi RR.
je voulais juste nuancer l'idée de la carotte et du baton que je trouve erronée pour à peu prés les mêmes raisons que toi, et réductrice car elle ne permet pas d'évoluer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Cochonfucius le Sam 13 Juin 2009 - 15:43

Le Karma est une illusion, car

la causalité est une illusion, car


le temps est une illusion.


(selon Einstein).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25909
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par bernard1933 le Sam 13 Juin 2009 - 15:54

Tout n'est qu' illusion... mais ça fait tant de bien de rêver ! Se dire que dans l'Univers, son petit soi n'a pas plus d'importance que le poireau,
ça me fait dresser sur la tête les cheveux...que je n'ai pas !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Sam 13 Juin 2009 - 16:13

bernard1933 a écrit:Tout n'est qu' illusion... mais ça fait tant de bien de rêver ! Se dire que dans l'Univers, son petit soi n'a pas plus d'importance que le poireau,
ça me fait dresser sur la tête les cheveux...que je n'ai pas !

Mais le poireau a peut-être une grande importance? rire Et, c'est sûr, devant l'Univers, nous ne sommes vraiment pas grand chose, ni dans le temps, ni dans l'espace!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Sam 13 Juin 2009 - 16:21

Le karma, c'est aussi parfois, devoir terminer ce qui a été commencé par quelqu'un d'autre. Ce qui n'est pas chose facile.Pourtant, parfois, ce peut être quelque chose qu'a fait un ancêtre, et c'est pourquoi ce n'est pas si vain de faire de la généalogie.
Car, si je ne suis pas absolument persuadée qu'on se réincarne en "n'importe qui" (même s'il me semble avoir vécu dans una autre civilisation que la mienne dans une vie "antérieure") je crois que nous nous "réincarnons" en partie dans nos descendants, et que nous avons le devoir de continuer la tâche que notre ancêtre (celui à qui nous "ressemblons" et ça peut sauter plusieurs générations) n'a pas terminée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Sam 13 Juin 2009 - 16:46

juste, Myrrha ! J'ai aussi entendu cela: une des raisons de la réincarnation est d'achever un travail. Cela pourrait expliquer que certains parents qui ont un enfant si lourdement handicapé, inconscient (en apparence du moins): peut être est-ce nécessaire pour les rendre bons et désintéressés ? Mais les parents ont peut-être aussi "choisi" cette situation eux-même.

L'engagement dans le Mahayana est de se réincarné jusqu'à la libération de TOUS les êtres (pas seulement la sienne, mais.... il paraît que cela revient au même, ce qui ferait penser que nous ferions partie d'un grand tout, d'une entité incarnée en des milliards d'êtres: nous SOMMES donc aussi tous les autres humains.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Dim 14 Juin 2009 - 13:41

leela a écrit:juste, Myrrha ! J'ai aussi entendu cela: une des raisons de la réincarnation est d'achever un travail. Cela pourrait expliquer que certains parents qui ont un enfant si lourdement handicapé, inconscient (en apparence du moins): peut être est-ce nécessaire pour les rendre bons et désintéressés ? Mais les parents ont peut-être aussi "choisi" cette situation eux-même.
Quelques soit l'handicape, la contrainte physique ou moral, l'âme-esprit perçoit au moins partiellement mais cependant très nettement sa propre vie. C'est pour cela que les handicapés mentaux (entre autre) méritent toutes notre attention et notre respect, respect dû à chacun des êtres vivant dont nous partageons l'existence.
Avant de répondre sur les parents, il faut préciser qu'une famille c'est un karma personnel mais aussi collectif qui est partagé entre chacun en part inégal en fonction de ce que nous devons recevoir de bon et de moins bon.
De ce fait, avant de venir, nous acceptons (avec l'aide de Ceux qui ont les Connaissances Savoirs et la sagesse) d'aider celui ou celle qui nous a peut-être aidé dans une autre vie, c'est un bonheur aussi de ce retrouver (pas toujours), donc de s'aimer et de s'entraider.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 14:15

c'est un bonheur aussi de ce retrouver (pas toujours),
Mais si, RR, c'est toujours un bonheur, mais parfois on est aveuglé par des chicanes, des disputes ou des jalousies entre père et fils ou frères et soeurs...!
...qui nous pourrissent la vie parce que nous ne faisons pas l'effort de régler les conflits!!! Qui devront donc l'être par nos descendants (?)... :)-

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par raphael-rodolphe le Dim 14 Juin 2009 - 14:49

Myrrha a écrit:
c'est un bonheur aussi de ce retrouver (pas toujours),
Mais si, RR, c'est toujours un bonheur, mais parfois on est aveuglé par des chicanes, des disputes ou des jalousies entre père et fils ou frères et soeurs...!
...qui nous pourrissent la vie parce que nous ne faisons pas l'effort de régler les conflits!!! Qui devront donc l'être par nos descendants (?)... :)-
Je reconnais ces sentiments là et intentions qui habitent ton coeur :bras: , mais lorsque l'on retrouve des parents qui sont violents (physiquement ou/et psychologiquement) ce n'est guère un plaisir ...les retrouvailles.

Mais pourquoi nos descendants auraient-ils à régler nos propres problèmes restants après notre départ ?

Je pense que nos descendants son "nos" descendants (et nous leurs parents ...) parce qu'ils partagent certains points principaux d'un karma semblable, ainsi ils n'ont pas pour mission de réparer ou supporter le notre, mais de continuer cette histoire commune qui lie les "âmes-esprit" ayant des points communs importants dans cette vie.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par bernard1933 le Dim 14 Juin 2009 - 15:23

En faisant tourner ma petite tête, j'ai bien du mal à concevoir vos histoires de karma. C'est une belle construction de l'esprit, mais, pour moi, ça s'arrête là .Pourquoi revenir sur terre , pour achever quoi ? Pourquoi payer pour les autres ? Pourquoi payer pour soi ? A supposer que dans ma vie antérieure, j'aie violé ma belle-mère, à quoi me servirait d'expier plus tard ce petit faux-pas ( ce n'était que ma belle-mère...) , puisque je n'en conserve aucun souvenir . Je continue à penser que l'origine de cette croyance est l'angoisse de la disparition définitive, de sa mort entière et inéluctable. Par contre, notre matière survivra , ou redeviendra un jour de l'énergie , et notre conscience
se dissoudra dans la grande Conscience , une goutte dans l'Infini...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: LE KARMA

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 15:33

si tu as bien lu, Bernard, ce que tu dis ici
se dissoudra dans la grande Conscience , une goutte dans l'Infini...
correspond précisément à ce qui est enseigné: seuls les grands esprits, ayant développé un haut niveau de cosncience, seront libérés de ce cycle.

Ce serait une construction mentale rassurante ? Bien sûr, comme toutes les autres, y compris celle de croire qu'on sera dissout dans le grand tout quoiqu'on fasse, donc démotive des faire quoique ce soit.
Ce qui me fait penser (j'ai pas dit "croire", hein ? Ce n'est qu'une inclination à penser) qu'il y aurait bien une vie après celle ci, qui dépendra de ce qu'on a fait ici, est qu'on le voit dans la nature: rien ne se perd, tout est recyclé. Et comme à mes yeux les sentiments et pensées sont aussi de la matière... cela rejoindra le karma collectif, et peut-être .... peut-être...

De toutes façons, j'ai exposé ici un enseignement, personne n'est obligé d'y adhérer et moi pour commencer. Je me dis qu'il sera toujours temps de se tracasser quand on y sera, maintenant, j'ai mieux à faire: vivre le moment présent ! Parce quel que soit la théorie qu'on adopte, y compris la tienne, c'est qu'il faut essayer de vivre au mieux le moment présent. Cette unanimité est vachement plus rassurante que les théories sur l'après-vie, non ? En tous cas, elle me suffit amplement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum