La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 14:08

Je me permets juste d'ajouter, pour ne pas passer pour un illuminé utopiste, que j'ai eu la chance d'être brisé. Je sais de quoi je parle.
Tu m'en vois désolée pour toi. Et tant mieux si ça t'a permis de t'élever.
Ce n'est tout de même pas une "chance" d'être brisé! Je n'ai pas eu toute ma vie la vie rêvée d'un ange, non plus, mais j'ai tout de même compris que beaucoup de gens ont souffert, ou souffrent encore de peines, de difficultés ou de douleurs physiques et morales bien plus graves que ce que j'ai pu vivre, puisqu'aujourd'hui, je suis toujours vivante, encore plutôt jolie (sans fausse modestie), aimée, et que je profite à fond des moments de bonheur que j'ai la chance de pouvoir vivre!
J'ai appris à "positiver" comme dit Gereve! et à m'émerveiller plutôt que de me morfondre, à partager plutôt que tout garder pour moi, parfois aussi, à recevoir, ce qui est beaucoup plus dur que donner! J'ai appris que la vie vaut la peine d'être vécue parce que l'amour est plus fort que la mort!
J'ai surtout appris qu'un sourire vaut mille fois mieux qu'un regard méprisant ou qui se détourne... et en plus, c'est contagieux!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Thierry le Dim 14 Juin 2009 - 14:38

Je ne renie rien de mon histoire et j'honore ce que la vie m'a permis de comprendre. Sans tout ça, je ne me serais pas mis à écrire et plus que tout je ne porterai pas ce regard merveilleux sur la vie.
Oui, Myrrha, un sourire est toujours bien plus enrichissant qu'un regard détourné.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par bernard1933 le Dim 14 Juin 2009 - 15:54

Oui, la souffrance peut être très utile. Si la carie ne nous faisait pas mal, dans quel état serait nos mâchoires ? Et la souffrance nous endurcit, nous renforce dans notre ténacité à avancer, nous incite à réfléchir . Mais point trop n'en faut ! Et il y a des souffrances insupportables et injustes, et elles sont les plus nombreuses . En définitive, mieux vaut être beau et riche plutôt que...
Leela, je précise, j'aime les sorcières !
" Adorable sorcière, aimes-tu les damnés ?" ( Baudelaire )...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 16:37


oki oki, mais quand même, ne compte pas sur moi pour tes écrouelles !
:yahoo:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 17:14

plus que tout je ne porterai pas ce regard merveilleux sur la vie.
je crois que c'est quelque chose que nous avons en commun!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Thierry le Dim 14 Juin 2009 - 17:21

Myrrha a écrit:
plus que tout je ne porterai pas ce regard merveilleux sur la vie.
je crois que c'est quelque chose que nous avons en commun!

Il me semble aussi. 💋
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par SEPTOUR le Dim 14 Juin 2009 - 22:09

Désirer, n'est pas le mot. CE qui arrive nous l'avons choisi, mais il faut bien comprendre que pour une ''experience'', IL FAUT ÉTRE AU MOINS 2; en qq sorte nous sommes tous "complices" de ce qui arrive et de ce fait il n'y a ni bourreaux, ni victimes, nous changeons de role s'il est besoin de le dire. ET comme nous revenons sans cesse dans un corps, VOLONTAIREMENT et en connaissance de cause, il n'y a donc(bis répétita) ni hasard, ni victimes, ni bourreaux.
Et voici, peut étre pq: SI tu te sais un étre bon(par exemple), tant et aussi longtemps que tu n'auras pas fait un acte de bonté, ce que tu penses étre demeurera un concept ou une vue de l'ésprit, mais aussitot apres cet acte, cette bonté s'averera.
Cependant Pour étre bon, il te faut un autre étre (ou plusieurs) qui t'aidera a demontrer ta bonté en recevant celle ci. Tu ne peux donc étre seul EN QUOI QUE CE SOIT....

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 6:23


Septour, tu décris là l'interdépendance bouddhiste: on n'existe que parce que l'autre existe, on n'est pas séparé de l'autre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par SEPTOUR le Lun 15 Juin 2009 - 11:10

OUI LEELA
Nous sommes UN, jamais séparés, ni des autres ni de DIEU. Il n'y a que la chair qui nous "sépare", le temps d'une vie. Donc "aimez vous les uns les autres" un rappel qui prend la tout son sens.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 16:20

SEPTOUR a écrit:OUI LEELA
Nous sommes UN, jamais séparés, ni des autres ni de DIEU. Il n'y a que la chair qui nous "sépare", le temps d'une vie. Donc "aimez vous les uns les autres" un rappel qui prend la tout son sens.
surtout quand on a enfin compris qu'on ne peut aimer autrui si l'on n'a pas compris la nécessité de commencer par soi-même: s'aimer comme on est, avec nos qualités et nos défauts! mais, ça, ça ne se fait pas en un jour, loin de là!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance: un obstacle ou un moteur ?

Message par SEPTOUR le Lun 15 Juin 2009 - 17:53

C'est vrai, s'aimer soi méme c'est trés difficile, mais il ne faut pas confondre le physique et le mental.
Je n'aime pas tout a fait mon corps, mais mon mental je le supporte assez bien.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum