Cain et Abel...

Aller en bas

Cain et Abel...

Message par Lilith-Thanatos le Mar 14 Juil 2009 - 22:34

Comment Cain en ai-t-il arrivé à tuer son frère Abel?

Cette question m'intrigue, car il n'y a pas de réponse définitive. Selon les différentes religions, différente version... Mais elle semble s'entendre sur le fait que Cain a tué Abel par jalousie. Est-ce que le fait d'être refusé peut pousser a tué son frère seulement par jalousie? Et comment Cain savait qu'il pouvait "enlever la vie" a une autre personne?

De plus, selon une version que j'ai lue (je ne me rappelle plus où), ils disent que Cain est actuellement le demi-frère d'Abel. Cain étant le fils unique d'Adam et Lilith avant que celle-ci se rebelle contre lui. Lorsque Lilith devint démone, Cain la suivie et c'est par la suite qu'intervient l'accident avec l'offrande et Cain tua Abel par jalousie, mais aussi par satisfaction. Car il voit cet acte comme une sorte de vengeance envers Adam et Ève, car il les croit responsable du départ de sa mère.

Alors, voilà mon point de vue. J'aimerais savoir ce que vous en pensez.
Comment Cain en ai-t-il arrivé à tuer son frère Abel?

Lilith-Thanatos
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 5
Localisation : Québec, Canada
Identité métaphysique : J'essaie de garder un esprit ouvert.
Humeur : Très changeante...
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par Cochonfucius le Mer 15 Juil 2009 - 10:48

Une réponse par Lord Byron :

http://coeurdechene.unblog.fr/2008/03/27/cain-lord-byron/

(qui donne un grand rôle à un certain Lucifer).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26288
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par Lilith-Thanatos le Mer 15 Juil 2009 - 16:52

Je vois... Il y a plusieurs versions. Mais plusieurs sont fantastique avec très peu d'attachement au texte de la Génèse. Mais bon, merci pour ta réponse, Cochonfucius! :acc:

Lilith-Thanatos
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 5
Localisation : Québec, Canada
Identité métaphysique : J'essaie de garder un esprit ouvert.
Humeur : Très changeante...
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par idrom le Mer 15 Juil 2009 - 17:25

d'après la genèse, me semble bien que c'est due essentiellement a une colère refoulée.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par Cochonfucius le Mer 15 Juil 2009 - 17:50

Caïn, en colère contre le Créateur, aurait voulu le tuer, mais ne sachant pas comment s'y prendre, il tua un membre du fan-club de ce Dieu qu'il jugeait injuste.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26288
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par Ilibade le Jeu 16 Juil 2009 - 3:39

Lilith-Thanatos a écrit:Comment Cain en est-il arrivé à tuer son frère Abel ? Cette question m'intrigue, car il n'y a pas de réponse définitive.
Le point de départ du raisonnement biblique est la clé : "Au commencement était le Verbe". Il fait donc essayer de comprendre les personnages bibliques ou leurs actions comme des opérations du Verbe ou du mental, en essayant de fournir un trait de scénario à chaque étape. Par ailleurs, il faut jouer avec les lettres.

Identifions les acteurs :
1- ADAM = ADA + M. Le M est ici la lettre qui évoque le caractère MULTIPLE de ADA. Si le A (Aleph) est de part et d'autre d'un Daleth, comme Aleph est aussi la lettre qui vaut 1 ou qui équivaut au principe unique de toute chose, le rôle d'ADA est de montrer que le principe A est dans toutes les directions, comme le principe unique qui transcende la DIVISION D ou encore la DISTINCTION D, division ou distinction qui sont des opérations formelles, liées au DISCERNEMENT D des choses multiples ainsi obtenues à partir du principe unique A, mais par construction géométrique, individualisation, formalisation. Ainsi, bien que le principe A soit unique, en ADAM, le principe A apparaît comme une multitude d'êtres et de choses tout autour de D, point de division et de discernement mais qui est aussi point de rassemblement et de fusion, puisque A est transcendant. Le D est également le point de la conscience du principe unique. Toutefois, ADAM ne sait rien tracer lui-même sans :

2- EVE = HVH = Hawah. Elle est le principe de construction de la forme physique, la matrice. Chaque lettre H représente un champ spatial ou temporel, une étendue, une dimension géométrique. HVH est la génératrice ou le principe de confection des formes géométriques ou des corps des lettres. Ainsi, le V est comme le centre d'un cercle qui trace des H en circonférence. Grâce à HVH, ADA-M peut ainsi produire les premières formes du Verbe. Avec HVH, le Verbe devient Ecriture et Symbolisme.

3- I : Le Iod est dans beaucoup de langues l'expression de JE, c'est-à-dire l'expression de l'identité propre de chaque chose (Essence) selon ses propres caractéristiques naturelles. Ainsi, dans les langues anglosaxonnes, Je se dit "I" comme dans "I (aï) love you". On le trouve ailleurs comme ich(allemand), yo(esp), io(it), eu(port), je, jag (suédois), jeg (danois et norvégien),ya (Я russe), I(i jap) etc. Ce principe de l'identité iod est aussi ce qui permet l'identification d'une chose et par là-même sa reconnaissance et sa distinction. Ce I est aussi l'idée maîtresse (i-deo), essence d'une chose, qui, au départ, n'a pas de forme précise, mais doit en gagner une pour devenir une idée manifestée dans la Création et individualisée. C'est pourquoi, le principe qu'une idée soit associée à une forme d'expression est I+HVH, à savoir IHVH, l'être complet, à la fois essentiel et substantiel, le Verbe à la fois intellectuel et sensible, la conscience à la fois abstraite et concrète. Il est celui qui s'entend et se fait voir. Ecrits ensemble, IHVH est le SYMBOLE TYPE, le MOT TYPE, le NOM PERPETUEL de tous les êtres de la création, que l'on peut rendre par "JE SUIS",dans le sens je suis l'être complet ou encore, "je suis vivant".

C'est avec IHVH qu'Eve conçoit Caïn :
Gn 4,1 Adâm pénètre Hava, sa femme. Enceinte, elle enfante Caïn. Elle dit: «J’ai eu un homme avec IHVH–Adonaï.»
Ici, ADA-M, principe de la conscience des choses existantes, pénètre, c'est-à-dire comprend le fonctionnement de HVH, Eve. En fait, HVH est faite de deux H légèrement différents, l'un aspiré vers l'extérieur et l'autre retenu à l'intérieur. (C'est l'explication de Het-vav-Hé : souvent, dans les exemplaires papier, le hêt a une jambe gauche confondue avec le vav, ce qui se lit caph-vav-hé. Dans les versions électroniques, il s'agit bien d'un het. Je noterais cette différence par HVh). HVh est donc légèrement asymétrique dans la vision d'Adam, alors que HVH est pleinement symétrique dans la réalité du Verbe total IHVH. Le mot "enceinte" montre bien que cet enfantement est volumique donc géométrique.

Caïn est donc la première forme d'expression ou mot obtenu par construction géométrique, cette construction s'inspirant du symbole type IHVH, sauf que Eve est en réalité HVh, légèrement dissymétrique. Aussi, le mouvement de création de Caïn est le résultat d'un discernement ou d'une distinction de Caïn par sa forme, ce qui l'oppose à son contraire, son non-je, qui est Abel. La création de Caïn est dissymétrique et donc représente une différenciation du verbe symétrique IHVH en Caïn d'un côté, pleinement manifesté et Abel de l'autre. Abel a le sens d'une exhalaison, une sorte de spectre caché dont la forme est ignorée, non visible et inconsciente.

C'est pourquoi le texte dit que Caïn tue Abel, de la même façon que dans la logique d'expression d'un langage, affirmer une chose A revient à taire le contraire Non-A. L'affirmation logique est une opération dissymétrique, où le tout complet qui est "A et Non-A" se différencie en A d'un côté, visible, formel et exprimé, et Non-A de l'autre, invisible, informel et sans expres​sion(comme mort). On peut dire alors, que, du point de vue du verbe, par l'affirmation créative, A tue Non-A :
A = Non(Non-A)

Alors bien sûr, tout oppose Caïn et Abel :
Caïn est végétarien alors que Abel est pasteur de troupeau donc carnivore. Caïn est dans la forme concrète (fixé comme agriculteur), et Abel dans la forme subtile (exhalaison), forme beaucoup plus nomade l'obligeant à élever et entretenir ses propres symboles. Caïn n'a pas d'autres symboles que ceux qu'il rencontre naturellement. Caïn est purement matériel, cultivant la terre (la glèbe) alors que Abel est spirituel, élevant des symboles et manipulant des idées en conscience. Caïn est l'être matériel et sensible, Abel est l'être intellectuel et abstrait.

Abel est carnivore, ce qui signifie mangeur de chair, mangeur de matérialité et de corps, car sa réalité est intellectuelle. Il est esprit. Les intellectuels sont peu sensibles et parfois même peu préoccupés de leur vie matérielle et corporelle. Ils sont abstraits et traitent le côté subtil et idéologique des choses, qu'ils entretiennent intellectuellement, souvent même en dépit des apparences.

Caïn est végétarien et profite des productions naturelles du jardin, qu'il aide à faire venir en le cultivant. Son intérêt est plus instinctif. Il est hypersensible, profiteur du monde, et très expressif. Il est de la chair, comparable à Canaan, qui est le domaine biblique de la chair.

Enfin, Caïn est le symbole de ce qui est conscient (A) et Abel de ce qui est inconscient (Non-A).

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par idrom le Jeu 16 Juil 2009 - 14:04

Ilibade a écrit:....
c'est incompréhensible, comme d'habitude.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par bernard1933 le Jeu 16 Juil 2009 - 16:31

N'est-ce-pas tout bêtement le symbole de la lutte entre le nomade et le sédentaire ? Abel l'éleveur et Caïn qui vit de sa culture . Le conflit est très ancien et dure toujours . C'est une des causes des guerres au Rwanda et au Darfour .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cain et Abel...

Message par Cochonfucius le Ven 17 Juil 2009 - 10:32

Il y a aussi l'album "Des barbelés sur la prairie"

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/16922

dans lequel le personnage christique appelé Lucky Luke parvient à réconcilier l'éleveur avec le cultivateur.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26288
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum