Hallâj (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hallâj (1)

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 11:15

Hussein ibn Mansour Al Hallâj a dit
(parole prononcée lors d'une prière)

Si j'avais fait tomber sur les montagnes de la terre un grain de ce que j'ai dans le coeur, elles en auraient fondu. Si je m'étais trouvé en enfer le jour du Jugement dernier, j'en aurais enflammé le feu. Si j'étais entré au paradis, j'en aurais ébranlé l'édifice.

Que vous inspirent ces images ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par bernard1933 le Jeu 16 Juil 2009 - 17:31

On peut jouer son joker ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par libremax le Jeu 16 Juil 2009 - 23:08

...Une révolte chez celui qui l'écrit?
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 9:06

Nan, je crois qu'il avait l'intention d'utiliser un laser - mais c'était pas encore inventé -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _Spin le Ven 17 Juil 2009 - 16:46

Bonjour,

Escape a écrit:
Hussein ibn Mansour Al Hallâj a dit
(parole prononcée lors d'une prière)
Si j'avais fait tomber sur les montagnes de la terre un grain de ce que j'ai dans le coeur, elles en auraient fondu. Si je m'étais trouvé en enfer le jour du Jugement dernier, j'en aurais enflammé le feu. Si j'étais entré au paradis, j'en aurais ébranlé l'édifice.
Que vous inspirent ces images ?
On a des choses similaires chez Jean de la Croix et pas mal d'autres mystiques chrétiens ou autres. C'est si j'ose dire banal... c'est que ce n'est pas rien, une extaaaaaaaaaaaaaaaaaase !

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _bradou le Sam 18 Juil 2009 - 11:54

Il pète le feu, pas de doute.
Se prend-il pour Dieu ?
En lisant ces quelques vers de Halladj, on dirait que c’est ça.

(1) Ton Esprit s'est emmêlé à mon esprit, comme l'ambre s'allie au musc odorant.
(2) Que l'on Te touche, on me touche; ainsi, Toi, c'est moi, plus de séparation.
***
(1) Je suis devenu Celui que j'aime, et Celui que j'aime est devenu moi ! Nous sommes deux esprits, infondus en un (seul) corps !
(2)Aussi, me voir, c'est Le voir, et Le voir, c'est nous voir.
***
(1) "Ah !", est-ce moi, est-ce Toi ? Cela ferait deux dieux. Loin de moi, loin de moi la pensée d'affirmer "deux"!
(2) Il y a une ipséité tienne, au fond de mon néant pour toujours, et mon tout, par dessus toutes choses, s'équivoque d'un double visage.
(3) Où donc est Ton essence, hors de moi, pour que j' y voie clair? Mais déjà mon essence s'élucide, au point qu'elle n'a plus de lieu.
(4) Et où retrouver Ton visage, objet de mon double attrait, au nadir de mon coeur ou au nadir de mon œil ?
(5) Entre moi et Toi, il y a un "c'est moi" qui me tourmente, ah ! enlève par Ton "c'est Moi", mon "c'est moi " hors d'entre nous deux!
***

(1)J'ai essayé de prendre patience, mais mon coeur peut-il patienter, privé de son centre ?
(2) Ton Esprit s'est peu à peu mêlé à mon Esprit, faisant alterner rapprochements et délaissements.
(3) Et maintenant je suis Toi-même, Ton existence c'est la mienne, et c'est aussi mon vouloir.

Celà me paraît même rendre plus compréhensible l'idée si confuse de la Trinité. Mais je m'écarte du sujet...
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _Spin le Sam 18 Juil 2009 - 12:35

Bonjour,

bradou a écrit:Il pète le feu, pas de doute.
Se prend-il pour Dieu ?
En lisant ces quelques vers de Halladj, on dirait que c’est ça.

(1) Ton Esprit s'est emmêlé à mon esprit, comme l'ambre s'allie au musc odorant.
(2) Que l'on Te touche, on me touche; ainsi, Toi, c'est moi, plus de séparation.
Bon, c'est plutôt l'union mystique, très connue dans la sphère chrétienne. Se prendre pour Dieu n'est vraiment gênant que quand on en revendique l'autorité et le pouvoir.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par bernard1933 le Sam 18 Juil 2009 - 16:06

Une bonne cuite, Bradou, et tu te dis : " Où est donc ton essence, hors de moi, pour que j'y voie clair ?" Tout ce que dit ce brave Halladj est à portée de goulot ! Mais comment s'appelle donc ce grand poète persan
qui trouvait son génie dans le vin...de Perse ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _Spin le Sam 18 Juil 2009 - 17:18

bernard1933 a écrit:Une bonne cuite, Bradou, et tu te dis : " Où est donc ton essence, hors de moi, pour que j'y voie clair ?" Tout ce que dit ce brave Halladj est à portée de goulot ! Mais comment s'appelle donc ce grand poète persan
qui trouvait son génie dans le vin...de Perse ?
Omar Khayyam, il me semble...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_Khayyam

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _La plume le Sam 18 Juil 2009 - 17:49

bradou a écrit:Il pète le feu, pas de doute.
Se prend-il pour Dieu ?
En lisant ces quelques vers de Halladj, on dirait que c’est ça.

(1) Ton Esprit s'est emmêlé à mon esprit, comme l'ambre s'allie au musc odorant.
(2) Que l'on Te touche, on me touche; ainsi, Toi, c'est moi, plus de séparation.
***
(1) Je suis devenu Celui que j'aime, et Celui que j'aime est devenu moi ! Nous sommes deux esprits, infondus en un (seul) corps !
(2)Aussi, me voir, c'est Le voir, et Le voir, c'est nous voir.
***
(1) "Ah !", est-ce moi, est-ce Toi ? Cela ferait deux dieux. Loin de moi, loin de moi la pensée d'affirmer "deux"!
(2) Il y a une ipséité tienne, au fond de mon néant pour toujours, et mon tout, par dessus toutes choses, s'équivoque d'un double visage.
(3) Où donc est Ton essence, hors de moi, pour que j' y voie clair? Mais déjà mon essence s'élucide, au point qu'elle n'a plus de lieu.
(4) Et où retrouver Ton visage, objet de mon double attrait, au nadir de mon coeur ou au nadir de mon œil ?
(5) Entre moi et Toi, il y a un "c'est moi" qui me tourmente, ah ! enlève par Ton "c'est Moi", mon "c'est moi " hors d'entre nous deux!
***

(1)J'ai essayé de prendre patience, mais mon coeur peut-il patienter, privé de son centre ?
(2) Ton Esprit s'est peu à peu mêlé à mon Esprit, faisant alterner rapprochements et délaissements.
(3) Et maintenant je suis Toi-même, Ton existence c'est la mienne, et c'est aussi mon vouloir.


Ces vers de Hallaj sont magnifiques !

Il est surprenant de constater comment l'islam a pu donner naissance à de tels extrêmes, l'expression de l'amour divin le plus sublime d'un côté et l'intégrisme le plus obscur de l'autre ? Chaque religion doit avoir ces deux côté, un lumineux et l'autre sombre. On ne lui a pas pardonné d'avoir prononcé de telles paroles, "Je suis la Vérité" il est mort supplicié.

Et pourtant, ce sont des paroles qu'un Christ n'aurait pas reniées, mais lui aussi est mort supplicié, il faut croire que la même lumière provoque la même réaction. L'histoire ne fait que se répéter.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _bradou le Dim 19 Juil 2009 - 12:03

Hallaj exprime un « deux en un » qui rappelle étrangement le « trois en un » de la Trinité.
Très compliqué ces histoires de mysticisme. On ne sait d’ailleurs pas si ce ressenti qu’ils
Expriment est la perception d’une réalité objective ou un simple délire……Ces mystiques sont-ils des capteurs exceptionnels ou des fous ? Qu’attendent les psy pour expliquer tout ça. Personnellement j’ai essayé de me concentrer et de lancer des appels vers le haut, mais jamais reçu de signe en retour.Pourquoi? Je connais aussi des personnes, très rares, à l’allure plutôt bizarre, qui passent leur vie à guetter les enterrements pour y assister. Elles n’en ratent pas un seul, c’est leur unique occupation. Elles ont quelque chose de commun avec les mystiques? Elle est connue cette catégorie ? Elle a un nom ?
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 12:13

Ce n'est pas une attitude mystique.

<< Laisse les morts enterrer leurs morts >>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 12:17

j'aime beaucoup ces vers, Bradou. Merci !


Dernière édition par leela le Dim 19 Juil 2009 - 13:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _Spin le Dim 19 Juil 2009 - 12:29

Bonjour,

bradou a écrit:Hallaj exprime un « deux en un » qui rappelle étrangement le « trois en un » de la Trinité.
En quoi est-ce gênant ?

Ce qui est gênant, diaboliquement gênant, c'est que quelqu'un se réclame de Dieu pour imposer un pouvoir, ce que font tous les intégristes...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _bradou le Dim 19 Juil 2009 - 12:55

Spin a écrit:Bonjour,

bradou a écrit:Hallaj exprime un « deux en un » qui rappelle étrangement le « trois en un » de la Trinité.
En quoi est-ce gênant ?

à+

Non ce n'est pas génant. On peut toutefois se demander s'il y a et jusqu'où similitude, et si oui ce qu'il faut en penser.
Pour revenir au sujet, au tout premier texte, hallaj ne veut-il pas dire qu'il remet en cause les croyances, les idées religieuses de ses contemporains....."Les montagnes, l'enfer et le paradis qu'il anéanti par la force de sa foi"(la goutte de son coeur).
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallâj (1)

Message par _Spin le Dim 19 Juil 2009 - 13:23

bradou a écrit:Pour revenir au sujet, au tout premier texte, hallaj ne veut-il pas dire qu'il remet en cause les croyances, les idées religieuses de ses contemporains....."Les montagnes, l'enfer et le paradis qu'il anéanti par la force de sa foi"(la goutte de son coeur).
Peut-être qu'il a remis en cause un certain nombre d'associations à Dieu faites en toute bonne conscience au nom de la religion... il paraît qu'il a dit aussi : "Dire que Dieu est un, c'est déjà le diviser...".

Cela dit, difficile de savoir exactement ce qu'il a dit, son histoire a été pas mal "falsifiée" entre ceux qui veulent en faire un musulman dans la norme et ceux qui lui ont inventé des aveux de culpabilité...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum