Le désir humain est infini

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par pierre_b le Mer 03 Sep 2014, 12:07

ah c'est une manière de voir le centre... elle n'est pas géométrique mais bon...
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par JO le Jeu 04 Sep 2014, 07:11

elle est humaine . Chaque étoile est un centre perdu dans l'infini . Insondable mystère, que nous, infimes, en prenions conscience . La conscience: pourquoi? comment ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Ling le Jeu 04 Sep 2014, 07:43

Le désir humain est infini car il n'a pas d'objet défini. Pour chaque désir satisfait, un nouveau désir naît.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par JO le Jeu 04 Sep 2014, 09:01

C'est pourquoi il ne faut pas tuer son désir en le réalisant .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Jipé le Jeu 04 Sep 2014, 09:06

C'est comme cela que l'on subit des frustrations...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26452
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Bulle le Jeu 04 Sep 2014, 10:24

Kemitos a écrit:Il en va de même pour la vaccination. (Douleur après plaisir)
Je ne comprends pas cet exemple pourrais-tu m'expliquer ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42935
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Kemitos le Jeu 04 Sep 2014, 23:47

Chère Bulle.....
Il s'agit de la notion qui a été développé par Épicure la métriopathie en fait Épicure pensais qu'il fallait calculer les plaisirs et les peines à attendre de la satisfaction d’un désir

Il développe ainsi certains plaisirs sont suivis de douleur tandis que certaines douleurs sont suivis de plaisir.
La vaccination à cet effet , elle est totalement désagréable pour certains et même très douloureux pour d’autres, l'injection d'une microbes pathogène, a juste dose à l'intérieur de notre corps, provoque, ainsi une réaction de nos anticorps et donc nous permet de nous immuniser ; C'est donc par le mal que l'on apporte le bien et ainsi, on passe d'une vaccination douloureuse pour certains, désagréable pour d’autres, à un état de plaisir puisque nous  ne sommes plus sous l’emprise de cette maladie.

Voilà j’espère avoir éclairé mes propos

Kemitos
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : france
Identité métaphysique : Kemitos
Humeur : vertu
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Kemitos le Jeu 04 Sep 2014, 23:52

JO a écrit:mais oui: là où je suis est le centre du monde: centres partout et circonférence nulle part... Mon monde est modeste, mais j'en suis le centre . Comme impact du caillou sur l'eau, les ondes s'élargissent, concentriques ...

Voilà qui est magnifiquement dit, simple et pur... bravo


Kemitos
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : france
Identité métaphysique : Kemitos
Humeur : vertu
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir humain est infini

Message par Bulle le Sam 06 Sep 2014, 14:36

Kemitos a écrit:Chère Bulle.....
Il s'agit de la notion qui a été développé par Épicure la métriopathie en fait Épicure pensais qu'il fallait calculer les plaisirs et les peines à attendre de la satisfaction d’un désir
Oui oui je connais fort bien cette "époque philosophique" prônant la diététique du désir.
Mais elle n'a, amha, strictement aucun rapport avec la vaccination.
La vaccination à cet effet , elle est totalement désagréable pour certains et même très douloureux pour d’autres, l'injection d'une microbes pathogène, a juste dose à l'intérieur de notre corps, provoque, ainsi une réaction de nos anticorps et donc nous permet de nous immuniser ; C'est donc par le mal que l'on apporte le bien et ainsi, on passe d'une vaccination douloureuse pour certains, désagréable pour d’autres, à un état de plaisir puisque nous  ne sommes plus sous l’emprise de cette maladie.
La vaccination est le plus souvent parfaitement indolore, et d'autre part le bien qui en résulte n'apporte aucun plaisir particulier. Si tu veux parler d'évitement d'une maladie dont on craint la contamination, pour Epicure la solution est l'évitement d'entrer en contact avec cette dernière.
Ainsi pour lui, il valait mieux préférer l'abstinence que les rapports sexuels susceptibles de contaminer. Il était donc question pour lui de faire la distinction entre les bons plaisirs (ceux de l'âme) qui étaient sans risques et les mauvais plaisirs (ceux du corps) s'ils étaient risqués. Les plaisirs naturels (corporels) étaient donc tout à fait secondaires d'une part et à proscrire s'ils devaient être toxiques.
Epicure était, contrairement à l'idée que certains veulent en donner, non pas dans une logique de vaccination, mais bien plutôt dans une logique d'austérité, dans l'hédonisme ascétique.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42935
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum