L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 6:26

Ce texte est une bonne introduction et en souligne les points important. La préparation de la mort est, beaucoup plus qu'on ne le croit, au centre de l'enseignement bouddhiste. Il présente aussi une particularité, c'est de "soigner" le décédé après sa mort, pour l'aider dans son passage, et cela est décrit dans le "livre des morts tibétain". Cela pose-t-il un problème pour le prélèvement d'organes ? (pour ma part, j'ai décidé que non: aider d'autres personnes est plus important qu'une hypothétique vie après la mort)

De la vie comme préparation à la mort
et de la mort comme récapitulation de la vie


Si la mort et l'après-mort dépendent de la qualité de nos actes antérieurs, il est capital d'acquérir de bonnes habitudes et de maîtriser, si possible, notre esprit et nos actes durant cette vie-ci. Ainsi raisonnent les bouddhistes, qui considèrent cette existence comme une préparation. Selon le Bouddha, la cause de la souffrance est l'ignorance de notre véritable nature. Ne sachant pas qui nous sommes, nous nous identifions à notre sentiment du "moi", lequel, pour survivre, manifeste diverses émotions. Ces émotions nous poussent à agir égoïstement et donc à créer du karma, le germe de notre souffrance à venir. Sachant cela, le pratiquant s'efforce de s'abstenir d'actes nuisibles par la discipline de l'éthique. Il apprend à mieux se connaître en se tournant vers l'intérieur pour observer et maîtriser son esprit dans la pratique de la méditation. Enfin, il étudie les enseignements du Bouddha, y réfléchit et les applique dans sa pratique, développant ainsi la sagesse. Il peut espérer ainsi mener une bonne vie et donc avoir une bonne mort, garante d'une meilleure renaissance ou, mieux, de la libération définitive de la souffrance s'il atteint l'Éveil, qui est dissipation de tous les conditionnements, apaisement de toutes les émotions perturbatrices et épanouissement de toutes les qualités de notre être véritable. Tel est l'enjeu de cette vie, la mort étant le fidèle miroir de ce qu'aura été notre existence. Le moment de la mort est crucial : en lui se récapitule la totalité de la vie qui vient d'être vécue. D'où l'importance de régler litiges, dettes, rancœurs et conflits avant le dernier instant et d'aborder en paix et sans regret le grand passage.

(...)
Les pratiques rituelles de l'après-mort

Comme nous venons de le voir, on ne considère pas que le processus de mort soit achevé à l'arrêt du cour, mais qu'il se prolonge jusqu'après la claire lumière, quand la conscience va enfin quitter le corps. Cette période importante peut durer habituellement de quelques heures jusqu'à trois jours (ou plus pour les grands pratiquants). Il est donc souhaitable de ne pas manipuler le corps pendant cette période afin de ne pas perturber la sortie de la conscience. Celle-ci peut s'effectuer en divers lieux du corps, le meilleur étant le sommet de la tête. Pour des méditants chevronnés qui meurent en posture méditative, la région du coeur peut demeurer chaude plusieurs jours, voire une semaine ou plus après la mort clinique. Puis le corps s'affaisse, signe que leur méditation dans la claire lumière est achevée. On ne dispose du corps qu'à ce moment.

Pour un défunt plus ordinaire, pendant les trois jours, moines et pratiquants laïcs proches du défunt exécutent auprès du corps soit le p'owa (dès la cessation de la respiration externe), soit des prières-guides pour rappeler à l'esprit du mourant les instructions de pratique, soit des prières de purification avec des offrandes de lumière aux Bouddhas faites au nom du mort, soit encore les trois à la fois. Le but est d'éviter à la conscience de renaître dans de mauvaises destinées où la souffrance est intense.


Source, et plus d'infos

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par bernard1933 le Mar 28 Juil 2009 - 11:20

Curieux que les bouddhistes pensent que la conscience tarde à quitter le corps . Pour eux donc, il semblerait que la mort soit progressive , ce qui rejoint l'idée d'un arrêt et d'une décomposition progressive de nos organes
et de nos cellules .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 11:26

je l'ai découvert aussi en cherchant un article: je ne l'avais pas encore entendu précédemment, mais seulement 3 jours où l'esprit reste aux environs du corps et perçoit ce qui s'y passe, donc entend ce qu'on dit.

Il y a peut-être plusieurs théories ? Je ne suis pas très versée en théorie, même en bouddhisme Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par _La plume le Mar 28 Juil 2009 - 12:14

Personnellement je suis contre le prélèvement d'organes tout simplement parce que ce n'est pas dans l'ordre naturel des choses, et que je trouve que cela a quelque de choquant. On greffe des mains, des bras, des visages, je me demande jusqu'où ira la médecine ?

De mon point de vue, nous ferions mieux d'apprendre à ré-accepter la mort, et lui trouver un sens, plutôt que de vouloir prolonger la vie physique à n'importe quel prix.

Donc je ne donnerai pas mes organes, y compris mon magnifique service trois pièces en état de marche rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 12:49


Ce serait un sujet intéressant à développer dans un autre
fil Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par bernard1933 le Mar 28 Juil 2009 - 16:15

La plume, ton service 3 pièces est-il encore valable ? A partir d'un certain âge, il n'est plus coté ; à un âge avancé, bon pour la chatte ( l' animal ! ).
Le don d'organes sauve des vies . Je trouve abusif qu'on greffe n'importe quoi et à n'importe qui . A un certain âge, il faut savoir dire non . Mais le renom des chirurgiens est en jeu ! Par contre, sauver un jeune de la mort ou lui épargner une existence douloureuse, c'est fantastique !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par _La plume le Mar 28 Juil 2009 - 16:44

J'oserais pas le donner, il est plus coté, un peu long à démarrer mais fonctionne encore rire

oui c'est assez délicat ce sujet des dons d'organes, sans compter les trafics qui existent et qui peuvent aller parait-il jusqu'au meurtre d'enfants au Brésil, je ne sais pas si c'est une légende mais je veux bien le croire.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 17:07


c'est terrible ce qui se passe pour satisfaire la demande en organes: on les vole carrément (yeux, rein..) sur des vivants, ou on les achète pour une somme dérisoire. C'est devenu la première source de revenus de la Mafia internationale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par raphael-rodolphe le Mar 28 Juil 2009 - 18:29

La plume a écrit:Personnellement je suis contre le prélèvement d'organes tout simplement parce que ce n'est pas dans l'ordre naturel des choses
C'est assez difficile comme sujet, il est vaste, ma "vision" est différente.
C'est sans aucune hésitation que je donnerai une partie de mon corps. Si je peux donner ne serais ce une particule de mon corps à une personne dans le besoin, c'est modestement, à mon petit niveau, continuer a faire ce que j'aurai essayé et tenter de faire une grande partie de ma vie: donner, partager, échanger.
Etant nous même issu d'une particule particulièrement divine, c'est un juste retour au source que de redonner à nouveau.
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Bulle le Mar 28 Juil 2009 - 20:26

Perso je donne tout ce qui peut servir si cela peut aider et éviter la souffrance.
Plume, tu dis que ce n'est pas dans l'ordre naturel des choses, mais la maladie non plus n'est pas dans l'ordre des choses ; un enfant qui a les reins morts non plus ...
Et les progrès et les avancées de la science au service des humains c'est dans l'ordre des choses non ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41242
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par _La plume le Mar 28 Juil 2009 - 20:49

Oui tu n'as pas tors sur le fond, je n'hésiterais pas à donner un rein de mon vivant à un de mes enfants, mais pas au-dela et anonymement, le don d'organes après la mort me trouble, ne me demandes pas pourquoi, probablement de vagues croyances, qu'on peut qualifier de superstitions.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 21:43

Et que pensez vous de cette idée qu'il faut préparer sa mort ?
Voulez vous être conscient à ce moment là ou non ?

Personnellement, je ne voudrais pas rater cela ! J'espère que je serai consciente sans trop de souffrance.

Et vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Talek le Mar 28 Juil 2009 - 21:58

La maladie n'est pas dans l'ordre naturel des choses ??? Je pense au contraire qu'elle fait partie intégrante de la nature.

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 10:42

Le voyageur se laisse convoyer dans un colis
la vie étant le trajet
et la maladie est les scellés

Ha !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par bernard1933 le Mer 29 Juil 2009 - 11:11

La transplantation d'organes a sauvé de nombreuses vies ; c'est un énorme progrès . Le trafic d'organes est une réalité et elle est entre les mains des mafias, comme le dit Leela .
Vivre le moment de sa mort ? Impossible puisque l'inconscience arrive avant . Je n'ai jamais vécu le moment exact de l'arrivée du sommeil .
Rester des heures ou des jours à l'attendre ? ...Du sado-masochisme ?
Mieux vaut attendre une gentille masseuse...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 11:21

Cet homme attend le massage de l'au-delà
comme d'autres attendent le message

Qu'est-ce qui vaut le mieux
un message ou un massage
quand il s'agit de se remettre en forme
et d'entonner un vivat à la vie qui va ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par _La plume le Mer 29 Juil 2009 - 11:28

Bernard à écrit :
Vivre le moment de sa mort ? Impossible puisque l'inconscience arrive avant . Je n'ai jamais vécu le moment exact de l'arrivée du sommeil .

Je ne serais pas aussi affirmatif. On ne sait pas ce qui se passe juste après la perte de conscience des sens physiques. Dans le cas de NDE, si le patient voit ce qui se passe autour de la table d'opération, ce n'est pas avec ses yeux physiques.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Tempérance le Mer 29 Juil 2009 - 11:44

Bonjour,

La plume, ca voudrait dire que l'âme à déjà quitter le corps alors ? ce qui contredirait les boudhistes qui disent que l'âme restent "enfermée" durant 3 jours avant d'être pleinement libre (si j'ai bien suivi Razz )
avatar
Tempérance
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Penseur frivole
Humeur : Calmant
Date d'inscription : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par _Spin le Mer 29 Juil 2009 - 13:01

Bonjour,

Tempérance a écrit:Bonjour,
La plume, ca voudrait dire que l'âme à déjà quitter le corps alors ? ce qui contredirait les boudhistes qui disent que l'âme restent "enfermée" durant 3 jours avant d'être pleinement libre (si j'ai bien suivi Razz )
Sauf erreur, c'est le Bardo Thödol qui dit ça. Il est loin de faire l'unanimité dans le Bouddhisme (si tant est que quoi que ce soit fasse l'unanimité dans le Bouddhisme...).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par raphael-rodolphe le Mer 29 Juil 2009 - 13:12

leela a écrit:Et que pensez vous de cette idée qu'il faut préparer sa mort ?
Voulez vous être conscient à ce moment là ou non ?
Personnellement, je ne voudrais pas rater cela ! J'espère que je serai consciente sans trop de souffrance.
Et vous ?
J'espère être conscient lorsque l'on va venir me chercher, mais la mort terrestre ne se fait pas toujours dans une douleur ou dans la douleur.
Gardons espoir en un départ serein ... 🇪🇹
avatar
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 14:32

:roll:
Personne ici ne prépare sa mort (à part énoncer ses dernières volontés) ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Bulle le Mer 29 Juil 2009 - 14:41

Talek a écrit:La maladie n'est pas dans l'ordre naturel des choses ??? Je pense au contraire qu'elle fait partie intégrante de la nature.
Personnellement je la trouve plus dans le désordre dysfonctionnement des choses...
Mais cela ne veut pas dire qu'elle ne fait pas partie intégrante de la nature, il faut bien que les bactéries vivent rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41242
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Bulle le Mer 29 Juil 2009 - 14:45

leela a écrit::roll:
Personne ici ne prépare sa mort (à part énoncer ses dernières volontés) ???
Oui oui, si préparer sa mort est faire en sorte de n'avoir pas de regrets !
Perso l'une de mes premières pensées le matin quand je me lève est "super je suis encore en vie" et le soir de faire le "compte de ma journée", genre d'auto-évalution.
C'est une manière de préparer la mort non ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41242
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 14:54

oui, bien sûr, c'est sans doute le principal ! Si tu réfléchis bien, cela peut aller très loin, parce que en pensant à cela, on influence fortement son échelle des valeurs.

Je suis curieuse de lire d'autres réponses et je vais réfléchir à la mienne. Je ne me suis pas encore bien posée la question, sauf pour faire en sorte de ne pas laisser de boulot à mes descendants. Donc j'essaie de vider la maison de tout ce qui ne sert pas, etc...

En pensée, elle est présente, comme une amie, mais je ne sais pas encore en dire plus pour le moment. Je n'ai pas encore suivi d'enseignements bouddhistes spécifiques, je sais seulement que c'est un enseignement basique.

Spin: le Bardo Todol = le livre des morts tibétains

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement bouddhiste sur LA VIE ET LA MORT

Message par bernard1933 le Mer 29 Juil 2009 - 16:23

Bien sûr qu 'il faut la préparer , ne fût - ce que pour faciliter les démarches de la famille et rendre les choses plus aisées . Outre son testament pour répartir son bien de la façon souhaitée et amoindrir la jalousie ( on se bat pour une petite cuillère...), la préparation de la cérémonie facilite la chose et peut faire disparaître le regret de ne pas en avoir assez fait pour le défunt . En règle générale, ce dernier se fiche bien de ce qu'il aura sur le ventre quand il sera dans la boîte !
Et la mort attendra son heure, comme une bonne fille !
Et ça peut être l' occasion de faire la dernière blague !
A l'époque où on pouvait se faire enterrer dans son jardin , un vieil homme de Blaisy-Bas ( Côte d'Or ), avait prévu de se faire enterrer dans son pré, au bord d'un ruisseau, et avait mis en réserve toute une cave pour désaltérer le village entier ! Et il est toujours vers le ruisseau, à attendre le Jugement dernier ...Et son vin n'a pas aigri...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum