C.G. Jung, ce génie.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C.G. Jung, ce génie.

Message par akaliku le Mer 19 Aoû 2009 - 17:36

Cet érudit est selon moi un homme d'une immense sagesse.
Car il ne s'est pas contenté d'étudier la psyché ou l'âme de l'homme, il donne aussi une vision "nouvelle" du cosmos au vue et à la lumière de ses théories psychanalytiques (scientifiques).

J'aurais l'occasion de souvent le citer dans mes post. En général on garde le meilleur pour la fin, mais je ne peux m'empêcher de vous donner ici une de ses déclaration à propos des hommes "primitifs":

"Leur sort est infiniment plus satisfaisant que celui de l'homme de notre propre civilisation qui sait qu'il est (et restera) un moins que rien dont la vie n'a pas de sens spirituel."
In L'homme et ses symboles

Qu'en pensez vous?



Dernière édition par akaliku le Mer 19 Aoû 2009 - 17:54, édité 1 fois
avatar
akaliku
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 15
Localisation : Cosmos
Identité métaphysique : Citoyen du monde
Humeur : vivant
Date d'inscription : 11/08/2009

http://www.verite.forumj.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par Invité le Mer 19 Aoû 2009 - 17:48

"L'homme et ses symboles" !   bravo C'est un livre que j'ai adoré !  Une révélation.

Je ne dis pas que je suis d'accord avec la phrase que tu cites, parce que souvent, ils n'en sont pas conscients (j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte par moi-même).  Nous avons tendance à les idéaliser.  Il y a certes des sages parmi eux, mais ils sont l'exception plutôt que la règle.  Souvent ils vivent dans une peur permanente, subissent des famines,, de la malnutrition (nourriture déséquilibrée), leur mortalité est grande, souvent la violence règne...

Je dirais que c'est quand on commence à subir les mauvais côtés de la "civilisation" qu'on se tourne vers eux et qu'on se dit "qu'est-ce qu'on a perdu !".  Mais rien n'empêche d'y retourner dans la mesure du possible, en retirant les inconvénients.

C'est le futur, je le pense sincèrement, c'est même la seule possibilité: garder les acquis principaux, ceux qui sont utiles, et laisser tomber la sur-consommation, la vie artificielle, les loisirs nocifs,  revenir au respect de la Vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 15:36

Jung a eu deux génies:

-celui de trouver Freud ridicule avec sa psychanalyse systématiquement rapportée à la pulsion de sexe (il a étudié le cerveau reptilien, pour sortir ça ?)

-celui de discerner l'inconscient collectif, et de s'intéresser entre autres aux alchimistes.
Par contre, à la différence de Invité sous le topic de psychologie "Une conscience collective ??", je ne crois pas que l'inconscient collectif n'émerge d'interactions, sans quoi il ne serait pas si inconscient.

Je pense qu'il y a bien une base, issue de tout le vécu des générations précédentes, qui s'est inscrit dans le cerveau.
Si nous acquérons des réflexes, alors pourquoi pas l'inconscient !


P.S.:
Malheureusement, c'est Freud qui est de mise dans les région francophones, France et Suisse romande bien que C.G. Jung était suisse.
Jung est par contre réputé dans les pays germanophones, anglo-saxons et nordiques.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mar 29 Nov 2011 - 15:51

Il n'a encore été traduit que partiellement, mais il y a des psychanalytes jungiens et il a eu une disciple intéressante en Marie- Louise Von Frantz
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 15:53

Ah oui, ce nom me dit quelque chose.

Elle s'est occupée de la symbolique des rêves, c'est bien cela ?
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mar 29 Nov 2011 - 15:59

Entre autres, oui. Des mythes, aussi. Et des grands archétypes . Elle a collaboré aussi, avec Etienne Perrot, à la Fontaine de Pierre
(
)
Etienne Perrot est aussi un auteur intéressant .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 16:01

Je connais de nom l'édition "La fontaine de Pierre.", mais je ne connais pas Etienne Perrot.

De fait, il me faut lire déjà le livre de von Frantz, que j'ai quelque part.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par troubaadour le Mar 27 Déc 2011 - 9:08

A l'affiche actuellement :



Bien que les deux soient des adeptes, voir des précurseurs, de la thérapie "par la parole" (dixit le film). Dans le film il est mis en relief la différence d'interprétation majeur entre Freud et Jung. Ils ne s'opposent pas sur qui a raison par rapport à l'autre, mais plus intelligement en confrontant leurs concepts interprétatifs, jusqu'au moment ou l'élève Jung s'affranchi totalement du maitre Freud via une ultime provocation.

- D'un coté nous avons un Jung qui reproche à Freud de tout interpréter en fonction du sexe. D'être focalisé sur une seule et unique raison. De ne pas chercher à guérir mais à comprendre les causes.
- Et de l'autre un Freud qui reproche à Jung d’être trop mystique et de donner trop d'importance au mysticisme.De vouloir se prendre pour un dieu en remplaçant un mythe par un autre mythe. Bien que Jung ne fasse pas de référence au divin mais plutôt au paranormal.



avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Age : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par Jipé le Mar 27 Déc 2011 - 9:29

Merci troubaadour !
Il est vrai que Freud a tourné beaucoup autour du sexe, trop sans doute, mais il me semble que l'ensemble de son travail et ses fondamentaux a apporté plus que celui de Jung...Mais les deux ont permis de mieux comprendre l'humain et sa manière de fonctionner psychologiquement, et je leur dis merci!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par Ferragus le Dim 8 Jan 2012 - 5:46

Jipé a écrit:[...]mais il me semble que l'ensemble de son travail et ses fondamentaux a apporté plus que celui de Jung...[...]

Cela reste à voir. En réalité, j'aimerais surtout savoir de quels travaux fondamentaux vous parlez et surtout, dans quel(s) domaine(s) ce bénéfice a été supérieur. La situation française est très spéciale pour C.G. Jung, alors il est normal que vous avanciez ce que vous dites. Par peur d'un sempiternel débat « Freud vs Jung : qui a le plus gros Phallus ? », je vous inviterai plus à ouvrir un débat à deux qu'une discussion libre (si cela arrive, ce que je n'espère pas, cela termine toujours très mal ces histoires).

*

Pour ce qui est du film, nous sommes tous juges. Il a été pour moi qu'une beauté visuelle mais d'une pure fausseté historique. Si vous allez voir ce film sans avis préalable sur les sujets qu'ils abordent, je conseille à tous de vous renseigner avant ou après l'avoir vu, il y a de très bonnes documentations sur les multiples controverses évoquées dans ce film. D'ailleurs, il est un peu trop « puritain » voire moraliste à mon goût ; une vaine tentative de Cronenberg d'imiter « Dangerous Liaisons » de Stephen Frears ? Probablement, à mon avis.
avatar
Ferragus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 23
Localisation : Admirant le lever de l'aurore.
Identité métaphysique : Je cherche à savoir, pas à croire.
Humeur : J'hume les mœurs.
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _miamol le Lun 23 Jan 2012 - 0:47

Alors, moi j'aime beaucoup les travaux de Jung et d'après mon expérience "mystique" ce qu'il dit a beaucoup de sens.

J'ai très peu de connaissance mais il me semble qu'il met en avant le principe d'analogie bien mieux que Freud.
En fait je trouve que Freud s'attache beaucoup à un espèce d'inconscient égotique alors Jung va beaucoup plus loin, dans une zone plus pure qui est celle de l'universel. Ce qu'il dit sur le soi est tout à fait vrai selon moi.

Je crois que par cette citation sur les primitifs, Jung parle de l'hypocrisie inhérente à la civilisation mais je ne suis pas sûre du tout.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Lun 23 Jan 2012 - 7:52

Son autobiographie (ma vie) est très intéressante et plus facile à lire que ses bouquins thématiques. Il me semble que l'intérêt principal de sa vision est qu'il l'élargit à l'inconscient collectif . Ainsi, il a relié chaque pensée à un tout commun au monde,psychique, dans lequel chacun puise son propre inconscient . Que les pulsions y puisent, c'est évident , elles font de nous un complexe psycho physique . On peut donc parler de psychomatière, à propos du réel .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _miamol le Lun 23 Jan 2012 - 20:12

Merci pour cette info, je crois que j'y jetterai un oeil. La liste de mes bouquins à lire est déjà super longue. ^^
J'ai quand même lu le petit essai d'exploration de l'inconscient et j'ai aussi à lire dialectique du moi et de l'inconscient et l'âme et la vie.
Je trouve que cette idée d'inconscient collectif est vraiment la clé pour trouver une vérité universelle et réunir tout le monde dans la même logique, mais il me semble qu'elle nécéssite de plonger dans son moi et inconscient individuel pour commencer.

J'ai lu par exemple l'eau et les rêves de Bachelard que j'ai eu un mal de chien à lire tellement ça m'agaçait car ce philosophe utilise les théories de l'archétype de Jung mais en les analysant à la manière de Freud... Ce fut désagréable à lire avec cette impression d'imposture et d'hypocrisie mais enfin...

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mar 24 Jan 2012 - 9:06

J'ai aussi du mal à lire Bachelard, et j'avoue que j'avais acheté le lot de ses "éléments", mais me suis noyée dans le premier . Les autres attendent .
Tu devrais essayer Marie- Louise Von Frantz, la disciple et héritière spirituelle de Jung .La richesse de l'inconscient collectif s'y déploie dans un symbolisme éclairant . Je pense aussi que nous puisons tous dans un fond commun à l'humanité, et que l'inconscient personnel en émerge, puis le sub-conscient pulsionnel et enfin le conscient rationnel, personnel. Individué, ou en cours d'individuation .En somme: il y a une grosse boule de pâte et chacun s'efforce d'en tirer son petit pain perso à cuire ... Ce qui expliquerait pourquoi, en régression, on vive des histoires qui ne nous appartiennent pas forcément, mais vibrent sur notre longueur d'ondes .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _miamol le Mar 24 Jan 2012 - 21:53

Ah oui je suis tout à fait d'accord avec ça, je jetterai un oeil sur les travaux de la disciple de Jung et c'est marrant parce que de la même manière j'ai acheté le lot des éléments de Bachelard et je regrette bien...
J'ai trop eu l'impression que ce monsieur faisait des interprétations faciles sans voir plus loin que le bout de son nez, de la même manière que Freud ramène presque tout à la sexualité et je dirais même au phallus. Il y règne en somme une espèce de désir latent d'une supérorité de l'ego. (pour pas dire narcissime exacerbé).
Je n'ai jamais aussi bien compris qu'à cette lecture ce que voulait dire Nietzsche par la citation qui est dans ma signature.
Mais bon je crois que ce n'était pas vraiment conscient ni mal intentionné mais cela reste, à mon sens, relativement révélateur de la mentalité de ceux qui ont intégré les croyances dominantes. Et donc à l'époque de Bachelard celles de Freud, pour pas dire à notre époque également, l'avenir c'est Jung, ça me semble logique. Mais quand même Freud a fait des choses bien, à ce propos j'ai entendu parler de son livre l'inquiétante étrangeté qui me semble intéressant.
Enfin bref, je suis contente de voir que sur ce forum les esprits semblent en moyenne plus ouverts. Merci pour ces infos. Wink

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _Spin le Mer 25 Jan 2012 - 8:30

akaliku a écrit:Cet érudit est selon moi un homme d'une immense sagesse.
Car il ne s'est pas contenté d'étudier la psyché ou l'âme de l'homme, il donne aussi une vision "nouvelle" du cosmos au vue et à la lumière de ses théories psychanalytiques (scientifiques).
Je suis pour ma part très branché Jung, j'estime lui devoir quelque chose, mais néanmoins rattacher "psychanalytique" et "scientifique", hmm dubitatif Ou alors, il faut préciser...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _Spin le Mer 25 Jan 2012 - 8:33

ACourvoisier a écrit:Je connais de nom l'édition "La fontaine de Pierre.", mais je ne connais pas Etienne Perrot.
C'en est le boss (enfin, était, il est décédé en 1996). Je plussoie sur Marie-Louise Von Franz, bien plus didactique que Jung.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mer 25 Jan 2012 - 8:49

Si vous tombez dessus , lisez "les rêves et la vie", d'Etienne Perrot . Du temps d'une émission radio qui fit fureur . Compilation commentée, très riche, psychanalytiquement .
Freud se trompait en voulant faire de sa discipline une science : c'est un art qui s'appuie sur une méthode, mais ne peut être une science .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _Spin le Mer 25 Jan 2012 - 9:09

JO a écrit:Freud se trompait en voulant faire de sa discipline une science : c'est un art qui s'appuie sur une méthode, mais ne peut être une science .
A préciser dans l'autre sens aussi, parce qu'il n'y a aucun consensus sur ce qu'est ou n'est pas une science entre les spécialistes de question. Enfin, autre sujet.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mer 25 Jan 2012 - 9:11

oui: on dit , fallacieusement , "sciences humaines" ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par _Spin le Mer 25 Jan 2012 - 9:43

Et sinon, Jung était quand même moins dogmatique que Freud, affirmant suivre le système de Freud quand il le jugeait bon. Il a même, après leur rupture, envoyé à Freud un de ses patients qui en éprouvait le besoin (et a quand même fini par retourner chez Jung et trouver une amélioration).

Extrait de Ma vie de Jung :
"J'ai encore un vif souvenir de Freud me disant : "Mon cher Jung, promettez-moi de ne jamais abandonner la théorie sexuelle. C'est le plus essentiel ! Voyez-vous, nous devons en faire un dogme, un bastion inébranlable...
- Un bastion ? contre quoi ?
- Contre le flot de vase noir de (petite hésitation) l'occultisme !"
Commentaire de Jung : "Ce choc frappa au coeur notre amitié. Je savais que je ne pourrais jamais faire mienne cette position. (...) Pour moi, la théorie sexuelle était tout aussi "occulte" - c'est à dire non démontrée, simple hypothèse possible, comme bien d'autres conceptions spéculatives...".

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par JO le Mer 25 Jan 2012 - 11:10

si juste ! Il manquait à Freud, l'ouverture à d'autres vérités que la sienne . Du coup, toute opinion devait entrer dans son cadre conceptuel et non le contraire : si les faits démentent une opinion, elle est à réviser . Fut-elle "occulte" .L'or est inaltérable , le réel aussi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par colimasson le Mer 25 Fév 2015 - 21:32

Un petit essai de décryptage symbolique des mondes communiste et capitaliste ?

« Le monde communiste, on le remarquera, possède un grand mythe (que nous baptisons illusion, dans l’espoir que notre supériorité de jugement l’anéantira). Ce mythe, c’est le rêve archétypique, sanctifié par un espoir millénaire, de l’Age d’or (ou Paradis), dans lequel chacun aura de tout en abondance, et où un grand chef, juste et sage, règnera sur un jardin d’enfants. Cet archétype puissant s’est emparé du monde communiste sous sa forme la plus puérile, mais il ne disparaîtra pas du monde parce que nous lui opposerons la supériorité de notre point de vue. Nous aussi, nous l’alimentons par notre propre puérilité, car la civilisation occidentale se trouve sous l’emprise de la même mythologie. Inconsciemment, nous nourrissons les mêmes préjugés, les mêmes espoirs et la même attente. Nous croyons aussi à l’Etat Providence, à la paix universelle, à l’égalité de tous les hommes, à nos droits éternels, à la justice, à la vérité, et (mais ne le disons pas trop haut) au Royaume de Dieu sur Terre. »
Essai d'exploration de l'inconscient
avatar
colimasson
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 10
Localisation : Thonon
Identité métaphysique : Spiraleuse
Humeur : Biliaire
Date d'inscription : 22/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par Bulle le Jeu 26 Fév 2015 - 8:50

Pas grand chose à mon sens à voir avec le décryptage des mondes communistes et capitalistes, puisque tu poses la question.
Mais tout à voir avec les archétypes inconscients contre lesquels il est impossible de lutter ; impossible et non souhaitable puisque Jung estime que l'irrationnel (dont l'espoir en un arrière monde paradisiaque) fait partie de l'équilibre.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40274
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.G. Jung, ce génie.

Message par colimasson le Jeu 26 Fév 2015 - 22:37

Pas souhaitable de lutter contre, je ne remets pas ça en question.
Mais essayer de les révéler pour comprendre ce qu'ils dissimulent... c'est ce qui me semble intéressant, surtout dans le contexte politique très embrouillé du moment (mais aussi, sans doute, de tous les moments).
avatar
colimasson
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 10
Localisation : Thonon
Identité métaphysique : Spiraleuse
Humeur : Biliaire
Date d'inscription : 22/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum