Le bonheur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bonheur...

Message par Imala le Dim 6 Sep 2009 - 10:34

Que vous en semble : peut-on apprendre à être heureux ? Autrement dit : le bonheur peut-il être appris ?


Certains penseurs disent que l'on peut considérer que nous sommes heureux lorsque nos désirs sont satisfaits. Les désirs, les besoins et les aspirations de l'homme seraient subjectifs et personnels. Chacun,chacune aurait son propre idéal du bonheur, et il n'y aurait pas de loi générale pour définir le bonheur, ni donc pour apprendre à être heureux.

D'autres au contraire, considèrent que de même qu'il y a des lois générales pour définir la bonne santé, il y aurait également des lois générales pour définir le bien-être et le bonheur, et il serait possible d'apprendre à être heureux de la même manière qu'on peut apprendre à avoir une bonne santé...

Et vous : que dites-vous ?

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Invité le Dim 6 Sep 2009 - 10:42

Le bonheur n'a pas à être défini
Il ne peut l'être
et ne doit pas l'être

En revanche
il est possible d'éduquer sa capacité à être heureux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par bernard1933 le Dim 6 Sep 2009 - 11:03

Bonne question, Imala ! Excellent pour l' épreuve du bac... J' aurais tendance à répondre oui . On peut apprendre à apprécier les bonnes choses de la vie, la gentillesse et la serviabilité de notre prochain, la beauté des paysages, l' harmonie d' une musique, l' émotion que dégage une poésie...
On peut aussi apprendre à se détacher de ce qui nuit à ce bonheur:
l' envie des choses inutiles, des caprices de la mode et du
" quand dira t ' on ", tendance à tout ramener à soi...
Quand je vois des sourires radieux sur les visages d' enfants ou de femmes qui vivent dans des conditions épouvantables, - et des images de ce genre on en voit tous les jours - je constate aussi que le
sentiment de bonheur est aussi très subjectif ! J' ai rarement vu la tête
d' un banquier ou d' un profiteur avec un sourire aussi authentique...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par _bradou le Lun 7 Sep 2009 - 1:00

Le bonheur c’est d’abord la qualité de vie, qualité de vie qui ne dépend pas de nous. Elle peut être excellente, lumineuse comme une ampoule quand la tension électrique est au poil, ou pâlir quand il y a chute de tension. Or cette qualité de vie sur laquelle l’individu a peut de prise, nous l’avons perdue : nous ne respirons plus d’air pur, l’eau est infeste, les légumes fades, les fruits sans goût, les oiseaux, les papillons, les fleurs ont disparu, les paysages sont sinistres……et nos semblables sombres et stressés. Paradoxalement, plus on a de prise sur la nature, plus nous devenons malheureux. Et nous sommes devenus tellement dépendant de tout, bousculés par le temps, les emplois du temps, les rendez-vous, le calvaire des transports……(faut pas oublier le fisc et Boutef). Y a plus de joie, on ne vit plus, on végète….mais on ne s’en rend pas compte.
Après ça, pour revenir au sujet, il nous reste si peu de marge de manœuvre qu’on peut se demander si cela vaut la peine d’en parler…….
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Invité le Lun 7 Sep 2009 - 1:41

Chacun trouve son bonheur où il veut!
certain le ramasse, petit, sur le bord du chemin.
un autre le trouve dans le pré (cours y vite...il a filé)
d'autres s'en vont au bout du monde pour le chercher et ne le trouvent jamais.
d'autres encore, le cultivent au jour le jour, et s'en réjouissent chaque matin, chaque soir.
d'autres encore, mettent du temps à l'apprivoiser.

Mais si le bonheur n'est pas au programme de l'enseignement public (ni privé, d'ailleurs)
Je suis certaine qu'il s'apprend. Au fur et à mesure qu'on apprend à ne pas se considérer comme le centre du monde.
Au fur et à mesure qu'on apprend à ouvrir ses yeux, ses oreilles, ses mains et son coeur les petits bonheurs font leur apparition, puis les plus grands et quand on les additionne, on prend conscience de la chance qu'on a d'être aussi heureux!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par _athéesouhaits le Lun 7 Sep 2009 - 11:39

tu es Algérien bradou?

le bonheur Myrrha ; ou plutot la faculté a etre heureux; est certainement lié aux premiers jours de notre vie et peut etre même avant;.
La découverte du bonheur est un apprentissage comme tu le dis; mais précoce.c'est la maman (et de plus en plus le papa) qui enseigne le bonheur; a reconnaitre ce qui est agréable; en donnant de l'amour (du bonheur) a son enfant...

J'ai quelqu'un de très proche dont les parents n'ont pas assumé ce role..et je pense que beaucoup de parents sont dans ce cas...qui est inaccessible au bonheur..ou très peu
le bonheur absolu n'existe pas; on vit des instants qu'il nous faut savoir reconnaitre comme etent du bonheur..le verbaliser et en profiter et l'inscrire dans notre mémoire...
le bonheur varie aussi en fonction de l'age ...
Perso; je fond litteralement de bonheur quend mon petit fils se jette dans mes bras et me dit
"papy; je t'aime plus grand que le ciel"

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Imala le Mar 8 Sep 2009 - 18:29

athéesouhaits a écrit :
papy; je t'aime plus grand que le ciel"

Que c'est beau !!

Perso; je fond litteralement de bonheur quend mon petit fils se jette dans mes bras

Comme je te comprends !! Ce sont des instants magiques, inoubliables !

Escape a écrit :
En revanche il est possible d'éduquer sa capacité à être heureux

Comment ? En travaillant sur nos défauts ? Mais cette lucidité que nous aurions sur nous-même, permet-elle vraiment d'atténuer la force de ces défauts. Je connais des personnes qui ont fait des années de cure psychanalytique et ont acquis, certe, le mérite de ne plus reporter la faute sur les autres, mais dont la lucidité n'a rien changé à leur capacité à être heureux...

Bernard a écrit :
On peut apprendre à apprécier les bonnes choses de la vie, la gentillesse et la serviabilité de notre prochain, la beauté des paysages, l' harmonie d' une musique, l' émotion que dégage une poésie...

Oui, tu as raison, on peut. Mais être heureux profondément, n'est-ce pas autre chose, autrement ? Plus qu'apprécier ?...

On peut aussi apprendre à se détacher de ce qui nuit à ce bonheur:
l' envie des choses inutiles

Oui, là aussi, on peut. Mais qui dira que cette chose est inutile ? Si toi tu crois que cette chose est justement utile à ton bonheur, voir indispensable à ton bonheur... Qui t'apprendra, ou plutôt comment apprendras-tu qu'en réalité elle ne l'est pas ? Parfois, il arrive que sa capacité à être heureux est si gravement malade, que l'on va se donner des alibis (même débiles!!) pour être sûr de n'avoir aucune chance de l'être...



tendance à tout ramener à soi...

Oui, mais alors c'est que l'on est déjà profondément malheureux, non ?...

Bradou a écrit :
(...)Après ça, pour revenir au sujet, il nous reste si peu de marge de manœuvre qu’on peut se demander si cela vaut la peine d’en parler…….

... Et l'espoir Bradou ? On peut être dans une situation où il n'y a pas d'espoir sur "comment je vais vivre demain" et en même temps vivre une sorte de certitude, de l'ordre de l'espérance, sur "un jour je (nous) m'en sortirai"... C'est ce qui fait que les gens continuent de se battre pour continuer à vivre... et de planter des rosiers, ou des pommiers, non ?

Myrrha a écrit :
Chacun trouve son bonheur où il veut!

Oui, et où il peut...

... ... ...

Je crois que la paix s'apprend, mais pas le bonheur.
Consentir à ce qui advient. Consentir = accepter lucidement ma situation telle qu'elle est = être solidaire de soi-même : je "sens avec moi" et je ne lutte pas contre ce qui m'habite...
Dans la mesure où j'accueille ce que je vis, je peux m'ouvrir à autre chose...
Et être en accord avec soi, c'est être en paix, c'est une bonne part du bonheur, mais ce n'est pas encore LE Bonheur...

Mais si le bonheur n'est pas au programme de l'enseignement public (ni privé, d'ailleurs)
Je suis certaine qu'il s'apprend. Au fur et à mesure qu'on apprend à ne pas se considérer comme le centre du monde.

Oui, même si je ne crois pas que l'on puisse apprendre à être heureux, apprendre le bonheur, je crois aussi que le bonheur n'est pas sans les autres... Il me semble que le bonheur, c'est lorsqu'on garde l'amour, ou pour le dire autrement : lorsque c'est l'Amour qui nous porte. L'amour de la vie, l'amour pour les autres...

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Invité le Sam 12 Sep 2009 - 18:08

Comme a dit escape le bonheur ne peut pas être défini
il y a des gens qui attachent le bonheur avec l'amour, d'autre avec l'argent, famille...
je pense que le bonheur est juste une sensation et qu'on peut la créer
pour le vrai bonheur c'est le bonheur étérnel :ange:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par gaston21 le Mer 16 Nov 2011 - 9:35

Je reprends un vieux sujet qui n'a pas eu le bonheur (!) de durer bien longtemps ! J'ai regardé hier soir, sur France 2,
l' émission " Leurs secrets du bonheur ", de Frédéric Lopez , qui m'a interpellé .
L'émission commence par le témoignage d'une jeune femme qui a perdu son bras droit et ses deux jambes et qui, pourtant , irradie le bonheur; elle se consacre à la peinture, domaine où elle a très bien réussi .Un sondage présenté par un psychologue montre que ceux qui ont gagné le gros lot sont moins heureux que le quidam normal .
J'avais écrit un jour que je suis toujours très étonné de voir le sourire des enfants qui vivent dans des situations épouvantables et que cette joie m'intriguait. Sans vouloir me comparer à ces gosses, j'ai vécu une enfance dans des conditions très rudimentaires et très difficiles, et j'en garde pourtant un très bon souvenir . Nos parents nous fournissaient l' amour et se consacraient totalement à nous apporter le maximum qu'ils pouvaient faire , et nous étions heureux avec le peu que nous avions . Et j'en suis à me poser cette question un peu provoquante : ne souffrons-nous pas davantage du malheur des autres que du nôtre, au moins dans certains cas ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Opaline le Mer 16 Nov 2011 - 23:52

Tu as bien raison, Gaston, de reprendre ce sujet qui est si important pour nous , humains parfois inhumains, qui courons après le bonheur sans nous demander si nous y mettons tous nos moyens pour l'atteindre .

J'aime beaucoup , bien sûr , l'exemple d' Athéesouhaits qui parle de tendresse .

Ton exemple d'une enfance dans un milieu matériellement précaire mais très chaleureux est particulièrement édifiant !

Je suis un peu plus réservée quand tu lies la souffrance et le bonheur : comme si on ne pouvait atteindre ce dernier sans passer par la case souffrance !
Tu dois connaître ce proverbe ( qui me hérisse!) qui dit : "L'homme est un apprenti, la douleur est son maître , Et nul ne sait aimer tant qu'il n'a pas souffert !" d'A. de Musset
C'est , certes, très romantique mais un peu trop doloriste à mon goût !

Ou encore : " La prospérité montre les heureux,
L'adversité révèle les grands. "
Pline le Jeune
C'est consolant ( pour le prospère c'est tout ! )
Mais ça ne peut convaincre que les fragiles , ceux qui n'ont plus d'espoir, hélas !

Tu rajoutes ceci :
Un sondage présenté par un psychologue montre que ceux qui ont gagné le gros lot sont moins heureux que le quidam normal .
Ton psychologue est un imbécile qui tire un avis avec un exemple tout cousu de fil blanc :
Si le bonheur ne pouvait s'atteindre que dans le plus grand dénuement, cela se saurait !
C'est bidon son truc !
Le bonheur mérite mieux que la souffrance ou la possession ou l'attente du bonheur !
Un caractère "heureux" pourrait nous aider à cotoyer le bonheur (comme dirait Franck Dubosc) ! rire
Je te l'accorde, on peut dire que l'adversité nous impose un caractère heureux
sinon c' est la désespérance totale !

Mais je préfère penser que l'accès au bonheur peut se passer de l'adversité !
Vraiment !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par _Tan le Jeu 17 Nov 2011 - 12:14

Opaline a écrit:Si le bonheur ne pouvait s'atteindre que dans le plus grand dénuement, cela se saurait !
Personne n’a dit que le dénuement était une condition sine qua none au bonheur. Il est dit qu’il n’est pas nécessaire d’être riche pour être heureux. C’est différent.
Par exemple, la jeune femme de l’émission dont parle Gaston n’a pas trouvé un certain bonheur en gagnant au loto, mais en perdant un bras et deux jambes.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Opaline le Jeu 17 Nov 2011 - 14:41

Tan a écrit:
Opaline a écrit:Si le bonheur ne pouvait s'atteindre que dans le plus grand dénuement, cela se saurait !
Personne n’a dit que le dénuement était une condition sine qua non au bonheur. Il est dit qu’il n’est pas nécessaire d’être riche pour être heureux. C’est différent.
Par exemple, la jeune femme de l’émission dont parle Gaston n’a pas trouvé un certain bonheur en gagnant au loto, mais en perdant un bras et deux jambes.
Personne ne dit que le dénuement est une condition du bonheur , OK mais le strict nécessaire ne signifie pas la richesse et pourtant, il est refusé au plus grand nombre.
C'est ce qui était sous-entendu !

Pour l'exemple de la jeune femme, j'ai répondu que la résistance à l'adversité imposait de se forger un caractère heureux !
Ma conclusion : Un caractère heureux prédispose au bonheur sans qu'il soit nécessaire de passer par la case souffrances !
C'est l'inverse ! Tu vois la nuance ?
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par gaston21 le Jeu 17 Nov 2011 - 15:18

L'attitude de cette jeune et jolie femme m'a vraiment sidéré . Elle est sans doute vraiment d'un caractère exceptionnel , mais rayonner ainsi la joie et le bonheur est stupéfiant. Et j'ajoute qu'aucune croyance religieuse n'intervient dans son raisonnement . L'homme a-t-il en lui des capacités innées de résistance, d'adaptation et d'aspiration au bonheur ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par JO le Jeu 17 Nov 2011 - 15:59

Cyrulnik nous en persuaderait .Le bonheur, c'est une aptitude . Quand, enfin, personne ne va mal autour de soi : quel soulagement !Gaston a raison : c'est le malheur des autres qui empêche d'être heureux .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par SEPTOUR le Ven 18 Nov 2011 - 9:45

LE bonheur est une decision personnelle. PEU importe ce qui se passe autour de soi, tu as decide de ne pas te laisser entamer par des evenements obligatoirement attaches a la vie...car TU SAIS que cela est voulu et necessaire.
TU flottes alors au dessus de la melee, sachant que tout ceci est une vaste illusion.....suffisemment vraie pour y croire....

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par freefox le Ven 18 Nov 2011 - 10:11

Invité a écrit:
il est possible d'éduquer sa capacité à être heureux
bravo

Le bonheur n'est pas l'accumulation de plaisirs,
Le bonheur n'est pas la réalisation de mes objectifs,
Le bonheur ce n'est pas toi ce n'est pas moi,
.......................patatipatata etc.
Le bonheur peut être tout cela et plus encore mais avant tout d'abord,
Le bonheur est la "magie" qui transforme une respiration en béatitude,
Le bonheur c'est ma présence dans l'instant présent,
La "magie" qui transmute le plomb en or.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par né de nouveau le Ven 18 Nov 2011 - 23:32

Bonsoir à tous,
Le secret du bonheur ? C'est se renier soi même, penser aux autres plutôt qu'à soi et surtout avoir la paix de l'esprit : être en accord avec sa conscience.
En tant que chrétien, la paix avec Dieu .
Bonne soirée,
Pierre

né de nouveau
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Jipé le Sam 19 Nov 2011 - 8:18

né de nouveau a écrit:Bonsoir à tous,
Le secret du bonheur ? C'est se renier soi même, penser aux autres plutôt qu'à soi et surtout avoir la paix de l'esprit : être en accord avec sa conscience.
En tant que chrétien, la paix avec Dieu .
Bonne soirée,
Pierre
Se renier soi-même ? Quelle drôle d'idée... Je pense que pour aimer les autres, il faut commencer par s'aimer, aimer ce que l'on est. Je ne parle pas de tomber dans le narcissisme, car alors ce serait plus s'aimer soi que les autres.
Renier, c'est abandonner ce à quoi on aurait dû rester fidèle, donc complètement contradictoire avec ce que tu dis plus loin; "être en accord avec sa conscience"...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par né de nouveau le Sam 19 Nov 2011 - 8:37

Jipé a écrit:Renier, c'est abandonner ce à quoi on aurait dû rester fidèle, donc complètement contradictoire avec ce que tu dis plus loin; "être en accord avec sa conscience"...
Nous n'avons pas la même manière de voir les choses mais c'est tout à fait normal puisque nous ne prenons pas en compte les mêmes éléments.
Pour moi, se renier soi même, c'est cesser de s'accorder une quelconque importance et se laisser guider par la parole de Dieu.
Pour prendre une image, tu cesses de chercher à dessiner un itinéraire et tu suis un chemin déjà tracé.
Il n'y a donc pas de contradiction puisque ma conscience est basée sur les principes bibliques.
Se renier soi même ce n'est pas perdre l'estime de soi mais c'est ne plus être blessé par les critiques ou flatté par les compliments.
Au plaisir,
Pierre

né de nouveau
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Jipé le Sam 19 Nov 2011 - 9:09

né de nouveau a écrit:
Jipé a écrit:Renier, c'est abandonner ce à quoi on aurait dû rester fidèle, donc complètement contradictoire avec ce que tu dis plus loin; "être en accord avec sa conscience"...
Nous n'avons pas la même manière de voir les choses mais c'est tout à fait normal puisque nous ne prenons pas en compte les mêmes éléments.
Pour moi, se renier soi même, c'est cesser de s'accorder une quelconque importance et se laisser guider par la parole de Dieu.
Pour prendre une image, tu cesses de chercher à dessiner un itinéraire et tu suis un chemin déjà tracé.
Il n'y a donc pas de contradiction puisque ma conscience est basée sur les principes bibliques.
Se renier soi même ce n'est pas perdre l'estime de soi mais c'est ne plus être blessé par les critiques ou flatté par les compliments.
Au plaisir,
Pierre
Effectivement, me laisser guider par la parole de dieu, ne représente rien pour moi...
Et pourtant, je suis en accord avec ma conscience, je suis pour aimer mon prochain et l'aider de mon mieux, et tout cela sans passer par la case "dieu", ou les principes bibliques, comme quoi...
Je ne vois pas comment on ne pourrait pas être blessé par une critique, si elle est fondée ? Ce serait alors un refus de se remettre en question, une forme de vanité.
Se remettre en question, c'est accepter la blessure et vouloir la soigner.
Quant au compliment, s'il ne permet pas d’hypertrophier son égo, n'est pas bien méchant.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par gaston21 le Sam 19 Nov 2011 - 10:21

freefox a écrit:
Invité a écrit:
il est possible d'éduquer sa capacité à être heureux
bravo

Le bonheur n'est pas l'accumulation de plaisirs,
Le bonheur n'est pas la réalisation de mes objectifs,
Le bonheur ce n'est pas toi ce n'est pas moi,
.......................patatipatata etc.
Le bonheur peut être tout cela et plus encore mais avant tout d'abord,
Le bonheur est la "magie" qui transforme une respiration en béatitude,
Le bonheur c'est ma présence dans l'instant présent,
La "magie" qui transmute le plomb en or.
freefox, magnifique ! Je crois que tout est dit...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par yacoub le Sam 19 Nov 2011 - 13:19

Le bonheur est un mot terriblement amer
Qui parle du bonheur a souvent les yeu tristes

Aragon

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par Opaline le Sam 19 Nov 2011 - 15:06

yacoub a écrit:Le bonheur est un mot terriblement amer
Qui parle du bonheur a souvent les yeux tristes

Aragon
Les yeux d'Elsa ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par yacoub le Sam 19 Nov 2011 - 15:23

Opaline a écrit:
yacoub a écrit:Le bonheur est un mot terriblement amer
Qui parle du bonheur a souvent les yeux tristes

Aragon
Les yeux d'Elsa ?
Merci de l'avoir corrigé.
Non, c'est dans le roman inachevé

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur...

Message par yacoub le Sam 19 Nov 2011 - 16:55


yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum