Les effets secondaires nocifs du yoga

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Jeu 24 Sep 2009 - 15:01

leleu a écrit: Tradition vient de trait, le trait, la colonne vertébrale de la manifestation, sa projection ou création. Le trait c’est le tronc de l’arbre de vie passé, présent, futur. Toutes les traditions y sont souchées, c’est leur fond commun.

Ce mode de pensée est connu : il s'agit de la pensée analogique. le champion de la pensée analogique était, paraît-il, l'homme de Néanderthal, qui avait semble t-il un plus gros cerveau que l Homo Sapiens Sapiens. L'humanité a conservé des restes de ce mode de pensée : T analogie : Trait analogie : colonne vertébrale. Mais la pensée analogique, pour poétique quelle soit, a été dépassée par le raisonnement hypothético-déductif : qui est le mode de pensée de l'homme moderne et de l'homme de science. Quand vous vous gargarisez avec le mot "science hermétique", en mettant une majuscule à Tradition, vous vous dévoilez pour ce que vous êtes : un tenant de la pensée néandhertalienne. Pensée qui n'est pas à mépriser, mais qui a été dépassé depuis longtemps quand il s'agit de connaissance du monde qui nous entoure. Je vous suggèrerais, au lieu d'un Chimpanzé comme avatar, un bon vieux crâne de Néanderthal : j'ai personnellement une grande sympathie pour cette souche qui nous a laissé un certain héritage... Donc, je vous prie de ne pas prendre mal cette suggestion....
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Radha2 le Jeu 24 Sep 2009 - 16:44

Amusant Bab, car certains dépossédent les H. erectus de l'étiquette "Homo", et en faisant de même pour les néandertaliens. Ce sont les étudiants de la bipédie initiale qui proposent le nom de genre Hyperanthropus, c'est-à-dire : "au-delà de l'homme", faisant allusion au phénomène évolutif de déshominisation

... mais là je me répète

Voir http://www.forum-metaphysique.com/general-f32/les-religions-les-doctrines-et-lhomme-t4013.htm

Auquel cas la différence entre le chignon occipital de Neanderthal et les frontaux de sapiens s'explique différemment. Nous en reparlerons peut-être dans un fil adéquat ? À moins que vous n'optiez pour un avatar de Darwin

Mais le sujet est interessant et plutôt que d'évoquer des majuscules

Yoga = littéralement 'union avec l'Absolu, Dieu'

yoga-sthah kuru karmani
sangam tyaktva dananjaya
siddhy-asiddhyoh samo bhutva
samatvam yoga ucyate BG.II.48

Sois ferme dans le Yoga, O Arjuna. Fais ton devoir sans être lié ni par le succès ni par l'échec. Cette égalité d'âme on l'appelle Yoga.


En effet Arjuna est un ksatrya et participe donc au varnasrama-dharma dont le but est de satisfaire Visnu . C'est en 'offrant' les fruits de ses actes à Visnu qu'Arjuna obtient cette égalité d'âme à Kuruksetra
Aux méthodes de yoga des âges précédents - que développe Krsna dans les chapitres suivants-, Arjuna réponds

cancalam hi manah krsna
pramahti balavad drdham
tasyaham nigraham manye
vayor iva suduskaram BG. VI.33

Le mental, Ô Krsna, est fuyant et fébrile, puissant et tenace; le subjuguer semble plus ardû que maîtriser le vent


Faisant bien sur référence aux dérivés de l'astanga Yoga fixé par Patanjali difficiles d'application aujourd'hui
C'est la raison qui explique que Krsna évoque le Bhakti-yoga, ou le Buddhi-yoga - service dévotionnel applicable constamment- comme moyen adapté à notre époque

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Jeu 24 Sep 2009 - 18:14

Hum... Que dire ? dubitatif
Eh ! Bien, rien... on ne peut rien ajouter je pense.
Bonne continuation !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par bernard1933 le Jeu 24 Sep 2009 - 18:33

Content de te revoir sur le forum, Babylon ! Et mes amitiés !
Je ne connais rien en matière de yoga . Je connais par contre pas mal de personnes, surtout des femmes, qui le pratiquent ou l' ont pratiqué . Toutes sont restées calmes, placides, sensées, bien dans leur peau . Effet ou non du yoga ? Je n' en sais rien. Par contre, je n'ai vu aucun effet nocif .
Et une chose me tracasse. Je veux bien croire au kundalini et à tout ce qui s' y rapporte, mais donnez-moi une preuve quelconque. L' énergie sexuelle est certes sans doute la plus forte . C' est normal puisqu' il y va de la sauvegarde de l' espèce . Mais l' organe sexuel , c' est le cerveau .C' est lui qui produit la testostérone et commande la mécanique . S'il n' est pas excité, tintin pour le reste ! Alors, placer la racine de l' énergie au niveau du coccyx , c' est-à-dire des organes génitaux, me paraît très subjectif .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Jeu 24 Sep 2009 - 18:48

J'en fais depuis trente ans et je crois que je suis plutôt équilibrée ...
Mais, en ce qui concerne Kundalini, je précise que nous avons, au bas du dos , les vertèbres SACREES, et, pour moi, l'énergie sexuelle des psychanalystes est davantage que génitale : le pouvoir créateur . Créer un être vivant, ou une oeuvre d'art, c'est participer à l'oeuvre divine et puise à la même source énergétique, pour moi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Radha2 le Jeu 24 Sep 2009 - 19:13

Hello Bernard,

D'accord avec JO.
En fait le bouddhisme comme l'hindouisme parle d'énergies subtiles - peut-être proche de certaines fréquences EM, il faudrait y revenir mais c'est un sujet assez peu documenté

Il faut bien considérer que la kundalini est l'énergie 'symptôme' de l'éveil de chakras - et se situe en sommeil dans l'os sacrum
Les chakras auraient pour fonction la régulation de « l'énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l'univers
Et donc il semble qu'ils ne correspondent pas à des couleurs pour rien. Le chakra racine et le rouge qui lui est associé marque une nette différence avec le bleu du chakra ajna

Rouge = 480-405 THz , bleu = 690-580 THz ; peut-on y voir un parallèle entre l'augmentation du 'nombre d'information' (fréquence) propre au passage d'une couleur à une autre, et la hierarchie usuelle des chakras ...? Cela impliquerait des 'récepteurs' chez l'homme que la science n'a pas encore découvert.

Ou bien peut-être en partie

Le sahasrâra-chakra se situerait au niveau de la Glande Pinéale, qui sécrète la mélatonine, hormone liée au sommeil

Nous savons que la glande pinéale est bourrée de magnétites. Elles réagissent aux champs EM et on parle dailleurs aujourd'Hui de traitement par champs electromagnétiques. La chromothérapie offre également des résultats surprenants

C'est un peu la raison pour laquelle l'hypothése 'ions négatifs' contenu dans l'air de Van Lysebeth - en rapport avec le pranayama - me paraît insuffisante. Il faudra bien sur du temps avant de mesurer les 'qualités' de certaines fréquences

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Jeu 24 Sep 2009 - 19:32

Bonjour Bernard,

Je vais dire une ENORMITE mais une ENORMITE pleine de bon sens : sans entrer dans un langage scientifique, je me pose tout de même une question comme toi. Pourquoi situer le Serpent Kundalini au niveau du sacrum ? Il me semble que la spiritualité hindouiste a été conçue par des hommes, n'est-ce pas ? Eh ! Bien, cela m'étonne que personne n'y ait pensé, mais regardons une planche anatomique du bassin masculin, que voyons-nous à proximité du sacrum ? La prostate.
Voici un lien vers une video qui explique d'ailleurs comment un cancer de la prostate peut causer des douleurs osseuses dans les hanches et les vertèbres sacrées :
http://www.ehow.com/video_4399201_late-stages-prostate-cancer.html
Donc, en un sens, sans rentrer non plus dans l'ésotérisme tantrique, on trouve une certaine logique : oui, l'énergie sexuelle, chez l'homme, se concentre bien dans cette région.... et chez la femme ? la femme ? On va donc lui coller le même circuit énergétique ? Où est (sont) les organes équivalents à la prostate chez la femme ? Pas au même endroit. Il est inconcevable de plaquer à la femme le même fonctionnement qu'à l'homme. Chez la femme, il y a fort à parier que la fameuse énergie ne se ressente pas au niveau du sacrum... mais au niveau du bas-ventre. Excusez-moi, c'est très terre à terre... mais c'est comme ça. Donc, je me demande bien comment les maîtres yogas enseignent aux disciples femmes le kundalini... à moins que le kundalini ne soit que pour les hommes ?

PS : merci de répondre à mon interrogation sans charabia ésotérique mais clairement et sans non plus essayer de noyer le poisson.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Jeu 24 Sep 2009 - 20:57

Excusez-moi, j'avais oublié dans mon intervention à propos de cette mystérieuse source d'énergie spirituelle :

"Elle [la prostate] est située devant le rectum et une partie, que l'on soupçonnerait être un « point G masculin », peut être sentie pendant un examen rectal"

Je n'ai pas la source, mais c'est sur un site médical.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Jeu 24 Sep 2009 - 21:08

Les chakras n'ont pas de correspondance viscérale , seulement repérables sur la colonne vertébrale , et encore : les deux canaux énergétiques du tantra, sont longitudinaux, de part et d'autre de ladite colonne et sont purement subtils, énergie non matérielle .
Je ne vois rien de choquant à ce que l'énergie s'érige, depuis la base jusqu'au chakra coronal : la "couronne" ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Leleu le Ven 25 Sep 2009 - 1:32

Babylon5 dit :
Quand vous vous gargarisez avec le mot "science hermétique", en mettant une majuscule à Tradition, vous vous dévoilez pour ce que vous êtes : un tenant de la pensée néandhertalienne.
C’est extraordinaire ce qu’une telle phrase peut contenir de haine, et tout cela pour une majuscule !!! Aucun argumentaire sur le fond comme toujours dans ces cas là, mais du mépris de la vulgarité comme estocade suprême.
« pensée néandhertalienne » veut certainement signifié arriéré à moins que ce soit sous-homme. J’ai de la chance je ne suis pas juif !
Cà fait tout de même bizarre d’être apostrophé aussi violemment pour si peu dans un forum de métaphysique où la Tradition et les traditions sont naturellement évoquées ! Comme quoi les adeptes de la violence rodent partout à la recherche de prétextes.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Leleu le Ven 25 Sep 2009 - 2:02

Bernard dit :
Mais l' organe sexuel , c' est le cerveau .C' est lui qui produit la testostérone et commande la mécanique . S'il n' est pas excité, tintin pour le reste ! Alors, placer la racine de l' énergie au niveau du coccyx , c' est-à-dire des organes génitaux, me paraît très subjectif .
Je suis assez d’accord avec çà. Deux polarités d’énergie nous électrisent, une sexuelle bien sûr, mais une spirituelle aussi, les fameux Yin et Yang. La kundalini, cette circulation de ou des énergies, fonctionne de haut en bas puis de bas en haut, autre vision de l’Alpha et l’Omega. C’est la tête, qui donne et gère l’impulsion. C’est peut-être ce qui nous différencie entre orientaux et occidentaux, c’est que les orientaux misent d’avantage sur l’énergie féminine que l’occidental sur la masculine. Tradition lunaire, tradition solaire.
Aucun reproche à faire à personne ce sont nos signatures respectives voilà tout. Mais nous revenons au sujet à propos de ce qui pourrait être inadapté en terme de méthodologie que de prendre des moyens qui ne nous soient pas adaptés. Ce qui ne signifie pas que nous ne devons pas les employer mais avec précautions, tandis qu’aujourd’hui un effet de mode peu inconsidérément nous faire espérer que le soleil brille mieux ailleurs.
Tout étant dans tout, individuellement nous pouvons avoir une signature personnelle qui nous pousse vers l’orient et inversement, ceci à mes yeux ne contredit pas la généralité.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 8:56

Leleu a écrit:Babylon5 dit :
Quand vous vous gargarisez avec le mot "science hermétique", en mettant une majuscule à Tradition, vous vous dévoilez pour ce que vous êtes : un tenant de la pensée néandhertalienne.
C’est extraordinaire ce qu’une telle phrase peut contenir de haine, et tout cela pour une majuscule !!! Aucun argumentaire sur le fond comme toujours dans ces cas là, mais du mépris de la vulgarité comme estocade suprême.

Bonjour leleu,

S'il vous plaît, pourriez-vous éviter de reproduire mes propos de façons tronquée ? Je faisais référence à la pensée analogique, qui n'est pas méprisable à mon avis -vous m'avez mal lu-, et à un documentaire que j'ai vu il y a quelque temps sur l'Homme de Néanderthal. La pensée analogique est toujours un fonctionnement mental actuel, qui peut permettre de belles intuitions, mais certainement pas s'affirmer comme une science... J'admets avoir usé d'humour en faisant référence à votre avatar, c'était un peu limite, j'ai parfois tendance me laisser aller à une certaine impertinence. Mais ce n'est pas méchant.

« pensée néandhertalienne » veut certainement signifié arriéré à moins que ce soit sous-homme. J’ai de la chance je ne suis pas juif !
Et moi certainement pas antisémite. C'est vous qui interprétez en "arriéré", je ne sais pas pourquoi d'ailleurs

Cà fait tout de même bizarre d’être apostrophé aussi violemment pour si peu dans un forum de métaphysique où la Tradition et les traditions sont naturellement évoquées ! Comme quoi les adeptes de la violence rodent partout à la recherche de prétextes.

C'est tout de même bizarre de ne pas pouvoir critiquer les tenants de la Tradition, qui ne savent répondre aux questions légitimes qu'on leur pose que par des affirmations péremptoire du style "Vous n' avez pas étudié ces questions". Ce forum n'est une plate-forme pour croyants et tenants de l'hermétisme, mais un forum ouvert à tous. C'est agaçant de voir comment les croyants en tout genre, dès lors qu'on mets en cause leur "science", vous renvoient de la haine. Ce n'est pas la première fois que cela se produit sur ce forum, qui, si cela continue va devenir un forum consensuel où il sera complètement impossible de débattre si on n' admets pas vos postulats.Vous vous êtes senti agressé, je vous prie de m'en excuser ; vous me jugez haineuse, vous vous trompez. Je pense plutôt que mes propos, en vous blessant dans votre orgueil, ont fait surgir un sentiment de haine.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 9:02

JO a écrit:Les chakras n'ont pas de correspondance viscérale , seulement repérables sur la colonne vertébrale , et encore : les deux canaux énergétiques du tantra, sont longitudinaux, de part et d'autre de ladite colonne et sont purement subtils, énergie non matérielle .
Je ne vois rien de choquant à ce que l'énergie s'érige, depuis la base jusqu'au chakra coronal : la "couronne" ...

Bon, bien... je ne vais pas apporter de contradiction ni de commentaire, puisque de toute façon on me renverra à mon ignorance des textes sacrés et de l'expérience du Yoga.

Mais personne n'a rien dit sur l'expérience de Sainte Thérèse : a t-elle eu un éveil spontané de la kundalini ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 9:39

Tenez, pour en revenir à ces états d'extase, qui ne sont pas uniquement l'apanage du yoga trantrique, une belle citation :

"Les mystiques, tangentiellement à tout dogme, frôlant donc à chaque instant le délire,
l'hérésie, développent, non sans risques, leur sexualité indirecte, dans des livres brûlants
que l'amour traverse, et qui sont une revanche ou une apothéose de la féminité. "
Jean Noël Vuarnet (Extases féminines - Hatier)

D'autres textes, et des images très évocatrices de mystiques (chrétiens) en extase : http://perso.modulonet.fr/chemin/extasemystique.htm
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par bernard1933 le Ven 25 Sep 2009 - 10:41

Ah, Babylon, si on allait parfois chercher sous les jupes de bonnes soeurs... Peut-être leur manque-t-il le kundalini...Je vais me faire gronder par Myrrha ! Toujours l' esprit tordu celui-là !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 16:18

Pas si tordu que ça, Bernard... Qui a dit "Qui veut faire l'ange fait la bête ?"
Enfin... un point qui met le yoga et le mysticisme chrétien à égalité : on est aussi très bien servi, côté délires mystiques, hallucinations, transes, extases, états seconds, illuminations, chez nos moines et nos bonne-soeurs... J'ai aussi connu deux personnes tout à fait areligieuses, mais carrément malades elles, dont la folie se traduisait par des délires et hallucinations mystiques teintés de paranoïa.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Invité le Ven 25 Sep 2009 - 18:48

Bernard, ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas!
Babylon, pourquoi cette colère?
ne peux-tu admettre que des gens qui pratiquent le yoga parlent de ce qu'ils connaissent?
Le yoga n'est pas un délire mystique. Le tantrisme est une branche du yoga tibétain, plus centré sur la sexualité "contrôlée" que le hatha-yoga, mais s'il est bon de s'informer quand on ne connaît pas quelque chose, faut-il pour cela systématiquement le vilipender? en faire une "religion" ou un danger public?
Pour une fois, j'étais heureuse de pouvoir parler d'un sujet qui m'intéresse et sur lequel j'ai beaucoup de lacunes. Par tes remarques tu détournes le sujet, et c'est dommage. (enfin pour moi) La Kundalini, comme te l'a dit Jo, c'est autre chose que la simple énergie sexuelle du mâle, ce n'est pas ce liquide sucré blanchâtre qui sort violemment du sexe d'un homme! Ça se situe dans un autre domaine, et ça n'est pas exclusivement réservé aux hommes!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Ven 25 Sep 2009 - 19:03

Thérèse d'Avila avait des crises d'hystérie aigüe : c'est un fait bien connu , assez courant chez les grands mystiques . Mais ces manifestations spectaculaires sont plutôt considérées comme gênantes par leurs ... "bénéficiaires" .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 19:24

Dans quel sens emploies-tu le terme "hystérie" ? La signification a beaucoup évolué avec les recherches psychanalytiques. Au début, "hystérie" venant de utérus, on liait cela à des manifestations de la sexualité féminine refoulée.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 19:25

Et Saint Jean de la Croix, il avait des crises d'hystéries aigues ? Lol ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 19:33

C'est quand même curieux, de faisceau d'indices, dirait l'inspecteur Sherlock...
"Mais non, Madame, lénergie sexuelle du Kundalini est une énergie subtile, eh ! voui, Madame, elle n'est pas liée aux viscères (beurk ! dégoutant, les viscères !)."

Elle fait quoi, l'énergie mystique tantrique spirituelle ? Elle se ballade le long de la colonne vertébrale (c'est solide la colonne vertébrale, c'est pas sujet aux palpitations ni à la putréfaction, la colonne vertébrale...) mais surtout pas au niveau des organes sexuels.
Mais quand on parle des grands mystiques... que voit-on ? Des manifestations qui rappellent quoi ? Eh ! Bien, la seule chose qui fait tourner le monde. Voui, voui, c'est gênant, n'est-ce pas ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Invité le Ven 25 Sep 2009 - 19:46

cette énergie serait l'énergie de création. J'en avais parlé avec mon psy à l'époque où j'étais frustrée affectivement (physiquement, il y a des échappatoires, mais affectivement pas). Il était d'accord pour dire que les moyens (autres que le sexe) pour utiliser cette énergie était la création artistique, une vie spirituelle intense et dirigée, ou le service social passionné.

C'est sans doute à partir de là que dans les monastères, l'orgasme est considéré comme un gaspillage d'énergie: parce qu'il y a d'autres utilisations possible.

Quand on voit que presque toutes les "traditions" sont unanimes sur ce point, on est en droit de se demander s'il n'y a pas du vrai ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 19:52

Myrrha a écrit:Bernard, ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas!
Babylon, pourquoi cette colère?

Hein ? je suis en colère ? Excuse-moi, mais il me semble que tu es en colère. Moi, ça va. Je ne suis pas dut tout en colère, mais je n' ai pas peur de dire ce que je pense. Un forum, c'est fait pour ça. pas pour le consensus mou et les beni-oui-oui. Sinon, c'est pas la peine : chacun reste chez soi avec ses opinions, d'accord ?

ne peux-tu admettre que des gens qui pratiquent le yoga parlent de ce qu'ils connaissent?
Le yoga n'est pas un délire mystique. Le tantrisme est une branche du yoga tibétain, plus centré sur la sexualité "contrôlée" que le hatha-yoga, mais s'il est bon de s'informer quand on ne connaît pas quelque chose, faut-il pour cela systématiquement le vilipender? en faire une "religion" ou un danger public?
Mais qui a villipendé, nom de Zeus ? On parlait de bonnes soeurs et de mystiques qui connaissent des extases cliniquement proches de l'extase sexuelle. Mais c'est très bien, l'extase sexuelle ! C'est toi qui prends ça pour des insultes. Il y a un gros malentendu, là. Bon : tu dis que le yoga vise une sexualité "contrôlée"... qu'est-ce que ça veut dire ? N'est-ce pas toi qui méprise et as peur de la sexualité ?

Pour une fois, j'étais heureuse de pouvoir parler d'un sujet qui m'intéresse et sur lequel j'ai beaucoup de lacunes. Par tes remarques tu détournes le sujet, et c'est dommage. (enfin pour moi) La Kundalini, comme te l'a dit Jo, c'est autre chose que la simple énergie sexuelle du mâle, ce n'est pas ce liquide sucré blanchâtre qui sort violemment du sexe d'un homme! Ça se situe dans un autre domaine, et ça n'est pas exclusivement réservé aux hommes!

Mais non, on est au coeur du sujet. Je ne voulais que pointer du doigt, justement, que l'énergie sexuelle n'est pas, ni "le liquide blanchâtre", ni les ovules de la femme. Tu montres dans ton discours un dégoût de ces choses assez terrifiant, mais passons... Je disais que l'énergie sexuelle, quoique tu en dises et quoi que les yogis en disent, est une énergie liée aux organes qui secrètent les hormones, et au cerveau qui les commande... en quoi ça gêne ? Ca gêne peut-être parce que, dans toutes les religions, toutes, le sexe est tabou -même chez tes yogis qui veulent la contrôler.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Ven 25 Sep 2009 - 20:01

leela a écrit:cette énergie serait l'énergie de création. J'en avais parlé avec mon psy à l'époque où j'étais frustrée affectivement (physiquement, il y a des échappatoires, mais affectivement pas). Il était d'accord pour dire que les moyens (autres que le sexe) pour utiliser cette énergie était la création artistique, une vie spirituelle intense et dirigée, ou le service social passionné.

C'est sans doute à partir de là que dans les monastères, l'orgasme est considéré comme un gaspillage d'énergie: parce qu'il y a d'autres utilisations possible.

Quand on voit que presque toutes les "traditions" sont unanimes sur ce point, on est en droit de se demander s'il n'y a pas du vrai ...

Ben oui, Leela, je suis d'accord : plein de gens me disent que je suis une méchante haineuse qui ne comprends rien, personne n'a relevé que j'ai parlé d'énergie de l' amour dès le début. Et je n'ai jamais dit du mal du Yoga tantrique, j'ai juste donné certaines de mes réflexions à ce sujet. Et j'ai mis en doute la nécessité de refouler et contrôler la sexualité, qui, universellement, est tabou. J'ai même parlé de "mourir dans les bras de l'amant ou de l'amante", qui peut valoir toutes ces contorsions mystico-ésotériques, mais personne ne m'a entendue... Crying or Very sad Et après, on dit que c'est moi qui cherche la bagarre... mais qui prend la peine de lire ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Invité le Ven 25 Sep 2009 - 20:43

Mais non, on est au coeur du sujet. Je ne voulais que pointer du doigt, justement, que l'énergie sexuelle n'est pas, ni "le liquide blanchâtre", ni les ovules de la femme. Tu montres dans ton discours un dégoût de ces choses assez terrifiant, mais passons...
je m'abstiendrai donc de parler de ma sexualité épanouie puisque j'apprends grâce à toi que "tout ça " me dégoûte. Ça tombe fort bien, ma vie privée ne regarde que moi.
Sache seulement que j'ai expérimenté le tantrisme et que je n'en ai aucun regret!
Maintenant, dans tout ce que je fais, parce que c'est ma nature, je mets mon coeur, mes idées et ma confiance , je ne passe pas mon temps à me poser des questions du genre "est-ce que je suis en état d'absolue égalité avec l'homme ou inférieure, ou supérieure? " je vis l'instant, intensément de préférence, avec ma force et mes faiblesses en essayant d'être heureuse et de donner du bonheur à celui ou à ceux qui m'entourent selon que je suis en couple ou en train de faire une activité sociale, culturelle ou familiale.
c'est tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum