Les effets secondaires nocifs du yoga

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Mer 30 Sep 2009 - 10:39

Babylon5 a écrit:Tiens, bonjour Escape !

Euh .... ! Mais euh.... ! Comment ça se fait que je le vois plus le message d' Escape ? Je suis pas comme Socrate pourtant, non.... Ou bien si ? J'aurais des hallucinations ? :shock:
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _Spin le Mer 30 Sep 2009 - 14:00

Babylon5 a écrit:
Babylon5 a écrit:Tiens, bonjour Escape !

Euh .... ! Mais euh.... ! Comment ça se fait que je le vois plus le message d' Escape ? Je suis pas comme Socrate pourtant, non.... Ou bien si ? J'aurais des hallucinations ? :shock:
Peut-être qu'Escape a jugé bon de supprimer son message...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Babylon5 le Mer 30 Sep 2009 - 15:24

Spin a écrit:Peut-être qu'Escape a jugé bon de supprimer son message...

à+

C'est ce que j'ai cru comprendre. rire
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Invité le Ven 9 Oct 2009 - 12:56

Alors je le reposte, mais en encore plus court (vive la concision). Ce qui est saint, c'est la complémentarité, c'est le projet. La procréation n'est qu'un des aspects possibles de cette complémentarité, ce n'est pas forcément essentiel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Cochonfucius le Ven 9 Oct 2009 - 13:38

Les religions ne contraignent (presque) plus au divorce les couples stériles. Elles reconnaissent donc que la vie de couple peut ne pas comporter la reproduction comme résultat.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Invité le Ven 9 Oct 2009 - 20:51

Un couple n'engendre pas que des enfants. Il engendre aussi des idées, des sentiments, du partage, du bonheur, de la liberté. S'il n'engendre rien de tout cela, il est vraiment stérile. Alors, qu'il se sépare !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Cochonfucius le Sam 10 Oct 2009 - 10:59

Ou, comme Sartre et Beauvoir, que chacun des deux partenaires accorde toute liberté à l'autre.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Radha2 le Lun 12 Oct 2009 - 0:23

Pour Sartre peut être, tant mieux ou tant pis

L'amour à travers le marriage et l'exclusivité est dailleurs un des supports qui permet de se rapprocher de l'amour de l'Absolu, dans les textes qui ont décrit ce qu'est le Yoga - qui est littéralement l'Union avec Ce dernier

La liberté de jouir des corps elle, sera perdue tôt ou tard par les rides ou la tombe

Dans les mêmes textes (sutras de Patanjali) on définit aussi ce qu'est la véritable non-violence; elle est l'action qui ne freine pas l'évolution d'autrui.

Je rejoins donc Escape lorsqu'il parle de stérilité de bonheur, des idées, etc . Vedicly speaking, les couples 'stériles' à tout niveau sont 'violents' pour autrui.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 2 Jan 2011 - 6:06

Invité a écrit:
Ceux qui subissent des effets nocifs sont en général des gens déjà déséquilibrés au départ, et dont la recherche est obsessionnelle : ils veulent acquérir des pouvoirs, "maîtriser leurs énergies". Ils veulent tout, tout de suite et cherchent les recettes pour y arriver: pas étonnant qu'ils pètent les plombs ! Quelqu'un d'équilibré ne versera pas dans ces excès, cherchera simplement à se détendre et mieux se porter, et n'aura aucun problème, ni avec le chi qong, ni avec le yoga. De nouveau: il ne faut pas inverser cause et conséquence.

De plus en plus, la version spirituelle du yoga s'est répandue, et je la trouve inadaptée à notre société. De plus il est transformé pour répondre à cette attente, dans le but de gagner de l'argent. Ce n'est plus le yoga spirituel originel. Les occidentaux en mal de sensations fortes envahissent des ashram construits spécialement pour eux, que l'on construit même en dehors de l'Inde.

Myrrha: rien à voir avec le bouddhisme.

Le yoga (Sanskrit योग Yoga) est l'une des six écoles de philosophie indienne āstika1. C'est aussi une discipline visant, par la méditation, l'ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel2.
Le yoga se pratiquait déjà vers le IIIe millénaire avant notre ère. Vers le IIe s. av. J.-C. (?), en rédigeant les Yoga-Sûtra, Patañjali systématise la philosophie du yoga en réalisant une synthèse de toutes les théories3 sur la pratique intérieure
. (Wiki)

Je pratique le yoga depuis plus de trente ans : Et je puis t'assurer que ton analyse est excellente... Ta réflexion sur la question réaliste ! Ainsi cette autre réflexion sur ce qu'est réellement le yoga :
Le meilleur moyen de comprendre l'objectif du yoga est de lire ce qu'en disent trois "experts" sur le sujet. Jean de Varenne écrit : «La tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, désigne sous la forme de yoga (action d'atteler, de maîtriser, de dompter), une technique de salut originale qui se propose de libérer l'Âme de sa condition charnelle par l'exercice de disciplines psychiques et corporelles. Le point de départ en est la croyance en l'existence, en chaque individu, d'un principe éternel (atman, Âme) identique à l'Esprit universel (purusa, ou brahman) ; cette essence est en quelque sorte exilée dans le monde de l'existence où elle est condamnée à se réincarner indéfiniment, passant de corps en corps à la manière d'un oiseau migrateur (hamsa, oie sauvage)».
Il ajoute que le yoga est «un ensemble d'exercices physiques et corporels orientés vers l'obtention d'un bien spirituel unique, qui est la Connaissance du Soi ; le yoga est aussi une alchimie, puisqu'il se propose de transmuer l'individu afin de lui permettre de sortir du monde phénoménal, de quitter la multiplicité existentielle pour atteindre l'Unité essentielle et de se fondre avec elle».
Ysé Tardan-Masquelier, président de la Fédération Française du Yoga, décrit ainsi l'objectif du yoga : «Le Yoga se donne pour but la réintégration de l'individu dans une totalité plus vaste, de nature divine, constituée de deux grands pôles universels, que la mythologie hindoue figure sous les aspects de Shiva et de Shakti».
Terminons avec la citation d'un yogin, reprise par un moine bénédictin :
«Sa fin ultime, son vrai but est de préparer l'homme à acquérir cette quiétude de l'esprit nécessaire à la réalisation du Suprême, ou conscience du Divin».
Il est évident que le yoga vise une transformation physiologique, mentale, "intellectuelle", et spirituelle de l'être !"


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Lila le Dim 2 Jan 2011 - 7:40

Cela me fait plaisir d'avoir un avis venant d'Extrême Orient...

(J'avais écrit ce post sous un autre pseudo "leela".)

Je voulais mettre en évidence les dangers d'une discipline transplantée dans un autre environnement. J'ai eu aussi plusieurs professeurs, depuis heu... 45 ans* et ceux qui enseignaient une aspect spirituel du yoga étaient mal orientés et se prenaient pour des "gourous" sans en avoir la capacité: le yoga était tout nouveau chez nous, quand j'étais jeune, et limité au Hata Yoga.

Je préfère, pour ma part, séparer les deux et confier ma vie "spirituelle" à des maîtres expérimentés.

De toutes façons, et travaillant sur le physique, on agit aussi sur le mental et inversement, donc on ne perd rien à séparer les deux pour chercher l'enseignement. Wink



* de façon constante mais pas intensive

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 2 Jan 2011 - 10:03

Lila a écrit:Cela me fait plaisir d'avoir un avis venant d'Extrême Orient...
(J'avais écrit ce post sous un autre pseudo "leela".)
Je voulais mettre en évidence les dangers d'une discipline transplantée dans un autre environnement. J'ai eu aussi plusieurs professeurs, depuis heu... 45 ans* et ceux qui enseignaient une aspect spirituel du yoga étaient mal orientés et se prenaient pour des "gourous" sans en avoir la capacité: le yoga était tout nouveau chez nous, quand j'étais jeune, et limité au Hata Yoga.
Je préfère, pour ma part, séparer les deux et confier ma vie "spirituelle" à des maîtres expérimentés.
De toutes façons, et travaillant sur le physique, on agit aussi sur le mental et inversement, donc on ne perd rien à séparer les deux pour chercher l'enseignement. Wink
* de façon constante mais pas intensive

Ce que tu dis là est !!!

Il y a en effet "interdépendance entre le corps et l'esprit!"
... C'est la raison pour laquelle la pratique du Yoga peut se révéler dangereuse, dans la mesure où l'on ne fait intervenir dans la pratique du Hatha Yoga même, que le facteur "physique", en délaissant ces "paramètres" fondamentaux en Yoga, que sont la Méditation et la Prière ! Ainsi, ma (déjà!) longue pratique du Yoga me permet d'affirmer que l'on doit impérativement "introduire" la Méditation et la Prière avant, et après la pratique de chaque posture ! (Certaines postures du Hatha Yoga, telles, par exemple, "PASHIMOTTANASANA", se prêtent d'ailleurs fort bien à la Prière et à la Méditation!) Sans cela, le Yoga n'est que de l'acrobatie, ou une série d'exercices de culture Physique... Qui, bien entendu, ne sont pas du Yoga !
... Pour ce que est "des Maîtres" dont tu parles : Sois assurée que tu n'auras jamais de meilleur "maître" que toi-même ! Ainsi, à cette question qui lui avait un jour été posée :
"Mais la Grâce est bien le don du gourou?"
... Le MAHATMA MAHARSHI (Qui reste "ma référence permanente!) répondit :
"M. Dieu, Grâce et gourou sont synonymes. Ils sont également transcendants et immanents. Le Soi n'est-il pas déjà présent en vous? Est-ce au gourou de vous donner par un regard, ce que vous avez déjà en vous-même?
... Si le gourou croit cela, il n'est pas digne du nom de gourou. Les livres vous apprennent qu'il existe une grande variété d'initiations. Ils mentionnent de surcroit que le gourou accomplit certains rites en ayant recours au feu, à l'eau… Ils désignent ces performances fantastiques sous le nom « d’initiation » comme si le disciple ne pouvait se développer spirituellement sans l'accomplissement par le gourou de ces rites compliqués !.
Si vous vous mettez à la recherche de l'individu, vous ne le trouverez nulle part. Tel est l'enseignement du véritable gourou. La Véritable Connaissance consiste à perdre le sens de l’individualité ; elle n’est pas le verbiage dont on le pare habituellement ! Le silence est la forme la plus puissante de travail spirituel.
Le gourou est tranquille et la Paix prévaut au fond de chacun de nous. Le silence du gourou est plus puissant, plus vaste que tout verbiage. Le genre de questions que vous posez provient du sentiment de n'avoir rien obtenu, malgré tous les efforts déployés, et en dépit de séjours prolongés dans les lieux saints, de la lecture d'innombrables textes sacrés et d'exercices spirituels fatigants. Le travail qui se produit à l'intérieur de vous n'est pas apparent. En vérité, le gourou est toujours en vous !
Thayumânavar disait à ce propos: « Oh Seigneur! Quand je pense que tu m'as accompagné tout au long de mes multiples, et innombrables naissances, que tu ne m'as jamais abandonné et que finalement tu me délivres !!!»
... Telle est l'expérience de la réalisation. « Nous deux, dit le Seigneur, sommes ensemble non seulement en cet instant mais depuis toujours, et pour l'éternité ! »
Pour résumer : On ne peut séparer, (sans que cela ne devienne nuisible !) aucune paratique du Yoga, de la BHAKTI Yoga (Yoga de "l'Adoration"), et du RAJAH Yoga. (Yoga Royal)
[i][u]

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par ElBilqîs le Dim 2 Jan 2011 - 13:31

Pour résumer : On ne peut séparer, (sans que cela ne devienne nuisible !) aucune pratique du Yoga, de la BHAKTI Yoga (Yoga de "l'Adoration"), et du RAJAH Yoga. (Yoga Royal)

Merci de ces précisions. C'est ainsi que je vois les choses et que je pratique le yoga.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 2 Jan 2011 - 16:31

Je te remercie !
C'est toujours à la fois une grande Joie, et un profond réconfort, que de se sentir en Communion d'esprit avec une Âme vivante !
Victor Hugo disait : "Hélas, qui sommes-nous, nous-mêmes ? Qui êtes-vous, vous qui m’écoutez ? Qui suis-je, moi qui vous parle ? D’où venons-nous ? Et est-il bien sûr que nous n’ayons rien fait avant d’être nés ? La terre n’est point sans ressemblance avec une geôle ! Qui sait si l’homme n’est pas « un repris de justice divine ? Regardez la vie de près ! Elle est ainsi faite qu’on y voit partout la punition ! Êtes-vous ce qu’on appelle « un heureux ? » Eh bien ! Vous êtes triste tous les jours! Chaque jour a son grand chagrin, ou son petit souci ! Hier, vous trembliez pour une santé qui vous est chère, aujourd’hui, vous craignez pour la votre ! Demain, ce sera une inquiétude d’argent, après-demain, la diatribe d’un calomniateur, l’autre après demain, le malheur d’un Ami ; puis le temps qu’il fait, un plaisir que la conscience ou la colonne vertébrale vous reprochent ; une autre fois, la marche des affaires publiques… Sans compter les peines de cœur ! Et ainsi de suite ! Un nuage se dissipe, un autre se reforme. A peine un jour sur cent de pleine Joie, et de plein soleil ! Et vous êtes de ce petit nombre qui a le Bonheur !!! Quand aux autres hommes, la nuit stagnante est sur eux ! Les esprits réfléchis usent peu de cette locution « Les heureux, et les malheureux ! » Dans ce monde, vestibule d’un autre, évidemment, il n’y a pas d’heureux ! La seule division humaine est celle-ci : « Les lumineux, et les ténébreux ! »
… Diminuer le nombre des ténébreux, augmenter celui des lumineux, voilà le but !
… Enseignement, Science : « Apprendre la Connaissance du Soi », c’est allumer du feu !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par ElBilqîs le Dim 2 Jan 2011 - 18:19

La seule division humaine est celle-ci : « Les lumineux, et les ténébreux !
C'est une idée que je partage et j'ose espérer faire partie de la première catégorie, c'est en tous cas ce qu'on dit de moi! (en toute modestie) harpe
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Intégraal le Dim 2 Jan 2011 - 18:32

gerardmenvussa a écrit:
Il y a en effet "interdépendance entre le corps et l'esprit!"
... C'est la raison pour laquelle la pratique du Yoga peut se révéler dangereuse, dans la mesure où l'on ne fait intervenir dans la pratique du Hatha Yoga même, que le facteur "physique", en délaissant ces "paramètres" fondamentaux en Yoga,
C'est le problème de l'enseignement du yoga en occident. Certains "profs" ne présentent à leurs élèves QUE le côté physique : les postures deviennent des exercices de gymnastique, des contorsions qu'il faut parvenir à exécuter(une école du cirque)...les élèves entrent en compétition avec eux-mêmes(et qqfois avec les autres élèves)
j'ai vu des reportages TV qui montraient comment des profs ingénieux ouvrent plusieurs salles avec des "profs"qui n'ont eu que du bourrage de crane pour apprendre à racoler et fidéliser les élèves, et 3semaines de pratique! (en région parisienne), c'est devenu un bizness, une pompe à fric parmi d'autres!
Bien sûr, les bons profs existent aussi, heureusement! mais sur un cours d'1h ou 1h1/2 de yoga, c'est difficile de faire pratiquer un yoga"complet".......car beaucoup d'élèves ne veulent pas + que la pratique physique(pour ceux qui ont choisi le hatha yoga)
Le yoga, bien enseigné, bien pratiqué(donc bien compris dans son essence) ne peut être que bénéfique.
le yoga en lui-même n'a rien de nocif, c'est la manière dont on l'utilise qui peut donner un résultat nocif(pareil, le feu n'est pas nocif, c'est l'utilisation qu'on en fait qui peut l'être)
tu citais par ex. Pashimottanasana, en effet c'est le type de posture, qui,(une fois maitrisée)peut amener à la méditation...encore faut-il que l'élève ait la patience de laisser sa posture l'amèner à cet état...de nos jours, on veut tout, tout de suite, dans tous les domaines...
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Dim 2 Jan 2011 - 18:46

j'en fais chaque jour depuis quarante ans et ne peux qu'en conseiller la pratique , qui garde la silhouette souple et le mental serein .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Lila le Dim 2 Jan 2011 - 22:26

je trouve que si le professeur n'est pas "compétent" spirituellement, il vaut mieux qu'il n'enseigne le yoga que comme une gymnastique ou une relaxation: c'est déjà beaucoup, pour nous qui avons surtout été éduqués à la musculation et aux performances sportives. Apprendre à respirer convenablement, prendre conscience des tensions de son corps, savoir "sentir" sa posture de l'intérieur et se relaxer: voilà déjà des bénéfices énormes ! Chercher la performance dans les contorsions est évidemment ridicule, on tombe dans le même travers que nous, on trouve aussi en Indes des yogis qui font cela.

Chercher la juste mesure en tout, le juste équilibre...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Intégraal le Dim 2 Jan 2011 - 22:54

Lila a écrit:si le professeur n'est pas "compétent" spirituellement, il vaut mieux qu'il n'enseigne le yoga que comme une gymnastique ou une relaxation
on peut le voir comme ça...mais y a tromperie sur la marchandise...si on n'enseigne que de la gymnastique ou de la relaxation, faut pas se prétendre prof de yoga.
Apprendre à respirer convenablement, prendre conscience des tensions de son corps, savoir "sentir" sa posture de l'intérieur et se relaxer: voilà déjà des bénéfices énormes
tu as raison, mais ça reste limité, on arrive aussi à ce que tu décris par d'autres "méthodes"
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par SkyD le Dim 2 Jan 2011 - 23:01

JO a écrit:j'en fais chaque jour depuis quarante ans et ne peux qu'en conseiller la pratique , qui garde la silhouette souple et le mental serein .
Pour le mental serin lol! je pense à cette amie qui me disait que quand son père faisait du yoga, il disait effectivement que cela le calmait, mais que c'était loin d'être visible pour ceux qui l'entouraient.
Peut-être est-ce un effet similaire à celui du death metal? Beaucoup de ceux qui en écoutent disent que cela les calme, alors que physiquement ils sont plutôt agités! câlinchat

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par Lila le Dim 2 Jan 2011 - 23:06

@ Gégé
tout à fait, mais au moins cela ne fera pas de tord, peu importe le nom qu'on lui donne.

J'ai eu des profs de yoga qui l'enseignaient comme une spiritualité et passaient leur temps à donner des leçons aux autres, alors que dans leur vie, ils montraient une totale incapacité à gérer les plus primaires de leur émotions.

C'est pour cela que je préfère séparer le yoga "physique" de l'enseignement "spirituel" (je n'aime pas ce mot). Pour faire le lien entre les deux, je préfère de loin les disciplines qui ne sont pas bavardes, comme le Taï Chi (que je ne pratique pas: je préfère la danse orientale!). Mieux encore: une fois qu'on a compris le lien qu'il y a entre le corps et l'esprit, l'apprentissage "spirituel" se fait tout seul: il suffit d'observer, de rester conscient dans le moment présent: plus besoin d 'explications. Par exemple dans la danse orientale, si on a un bon professeur, on retrouve ce lien entre corps et esprit, entre nous et la Terre et le Cosmos: cela se fait de façon tout à fait naturelle, sans avoir besoin d'un gourou autres artifices. Idem quand on marche, ou quoiqu'on fasse: il suffit de rester "branché".

Maintenant j'ai trouvé un enseignant qui maîtrise aussi bien l'apprentissage du corps que celui de l'esprit : c'est un lama tibétain qui est formé au yoga, kung fu et taï chi. Comme par hasard, il explique peu: il est le doigt qui montre la lune, et c'est à nous de la regarder, ou non. Il ne nous dit pas "regarder la lune".

Je suppose que notre nouvel ami Gégé trouvera plus facilement ce genre d'enseignant, mais je peux l'assurer que chez nous, on a toute les chances de tomber sur des incompétents, voire des charlatans, à moins justement de rester modestement à une technique de relaxation/assouplissement/musculation.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 3:18

ElBilqîs a écrit:
La seule division humaine est celle-ci : « Les lumineux, et les ténébreux !
C'est une idée que je partage et j'ose espérer faire partie de la première catégorie, c'est en tous cas ce qu'on dit de moi! (en toute modestie) harpe

... Tu en fais partie sans aucun doute ! Continue sur cette voie qui est celle de l'Amour : Car tu es une Âme aimée et Bénie que Dieu Chérit tendrement !
... C'est très bien que tu aies pu rencontrer un authentique Sage, en la personne de ce Lama Tibétain dont tu parles : Tant il existe, en occident, de charlatans qui, guidés par la cupidité, ne pensent qu'à se remplir les poches, en "professant" un pseudo-yoga, et en abusant ainsi la confiance des personnes crédules, et de bonne volonté !
Pourtant, n'oublie jamais que le meilleur "guru" que tu puisses connaître se trouve dans ton coeur : Il est toi-même! Marc Aurèle écrivait :
"Si tu ne t'occupes que de ton principe Directeur : Si tu supprimes de ta pensée, c'est à dire, de "toi-même", tout ce que les autres font, ou disent; tout ce que toi-même a fait ou dit; tout ce qui, indépendamment du souffle qui l'inspire se rattache en outre à ton corps; si tu fais de toi-même, comme le disait Empédocle, "une sphère Parfaite, Heureuse dans sa stable rotondité"... Tu vivras tout le temps qu'il te reste à vivre, et jusqu'à ta mort, en le passant dans le calme, dans la Bienveillance... Et dans l'amabilité envers ton génie !"

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Beaucoup de ceux qui en écoutent disent que cela les calme, alors que physiquement ils sont plutôt agités!

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 3:35

SkyD a écrit:
JO a écrit:j'en fais chaque jour depuis quarante ans et ne peux qu'en conseiller la pratique , qui garde la silhouette souple et le mental serein .
Pour le mental serin lol! je pense à cette amie qui me disait que quand son père faisait du yoga, il disait effectivement que cela le calmait, mais que c'était loin d'être visible pour ceux qui l'entouraient.
Peut-être est-ce un effet similaire à celui du death metal? Beaucoup de ceux qui en écoutent disent que cela les calme, alors que physiquement ils sont plutôt agités! câlinchat

La Paix est une attitude mentale; elle ne s'acquiert pas, "ELLE EST" : Car en réalité, nous sommes toutes et tous des "Âmes en Paix" ! En Rajah YOGA, on utilise fréquemment le terme : "OM SHANTI", avant de commencer, et en finissant toute Méditation; ce qui signifie "Je suis une Âme en Paix"!
... Mais le Yoga, comme la Méditation, sont également des attitudes intèrieures ! On commence par "pratiquer" du yoga, et de la Méditation... Ensuite, l'on vit "en Yoga", c'est à dire, en état de Prière, et en état de Méditation permanents. Chez le débutant, la pratique du yoga est souvent délibérée, et demande une grande détermination. Mais celles et ceux qui l’ont pratiquée avec sincérité pendant de nombreuses années, sont entièrement à la "Réalisation du SOI"... Qu’ils en soient conscients ou non ! Souvenons-nous que le yoga est le travail du "SOI intérieur", sur le "soi extérieur" (ego). Tout ce que fait l’extérieur, il le fait en réponse à l’intérieur.
"Vivre en "yoga", c'est "rencontrer notre SOI, qui est notre Être Réel, notre Être Véritable ! Soyons avec Lui, écoutons-le, obéissons-Lui ! Chérissons-le, ayons-le toujours présent à l’esprit ! Aucun autre guide n’est nécessaire : Tant que le besoin de Vérité influe sur notre vie quotidienne, tout est bien pour nous ! Vivons notre vie sans blesser personne: la non violence est l’une des formes les plus puissantes du yoga, et elle nous amène rapidement à notre but ! Ceci est "l’art de vivre dans la Paix, et dans l’harmonie, dans l’Amitié, et dans l’Amour!" ... Le fruit en est un Bonheur sans cause et Illimité !
… Le monde n’est qu’un spectacle aussi vivant que vide. Il n’existe qu’aussi longtemps que je veux le voir, et y prendre part. Quand je ne m’y intéresse plus, il s’évanouit. Il n’a pas de cause, et il ne sert à rien. Il se manifeste quand nous sommes distraits. Il semble être exactement ce qu’il paraît, mais il n’a ni profondeur, ni signification. ... Seul le spectateur est Réel, appelons-le, SOI, ou ÂME. Pour le SOI, le monde est un chatoyant spectacle dont il jouit tant qu’il dure, et qu’il oublie, dès qu’il est fini. Tout ce qui arrive sur scène le fait frémir d’horreur, ou se rouler par terre de rire... Il est cependant tout le temps conscient que ce n’est qu’un spectacle : Il en jouit sans désir et sans peur, tel qu’il se déroule! Et c'est là ce qu'on appelle "Vivre dans la "Réalisation" : C'est à dire, dans un Bonheur Absolu; dans la Félicité, et dans la Béatitude Parfaites... Sans cesse, maintenant à l'instant même, et toujours !


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Lun 3 Jan 2011 - 7:03

Il ressort de tout ce qui précède, que, comme toute pratique, c'est la façon de pratiquer qui peut être nocive, pas la pratique en soi .Esope disait de la langue qu'elle est la meilleure ou la pire des choses: c'est vrai de tout ce qu'on FAIT, qui ne vaut que par ce qu'on EST, éventuellement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 7:32



... C'est
Magnifique réflexion réaliste et intelligente !

... et !!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les effets secondaires nocifs du yoga

Message par JO le Lun 3 Jan 2011 - 7:35

Théorie... dans la pratique, comme tout le monde, je fais ce que je peux , et ça ne mérite pas tant d'honneur lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum