L'existence est relative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'existence est relative

Message par Invité le Jeu 8 Oct - 19:53

Suite à ce sujet :
Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
Je vais essayer de reformuler ma pensée puisque j'ai l'impression de ne pas avoir été compris de tout le monde.

MOI, en tant qu'être sensible, perçoit des choses, ces choses peuvent elles-même en percevoir d'autres : ces dernières sont ainsi perçues par MOI mais de manière indirecte. Je dis d'une chose qu'elle est tangible par rapport à MOI si elle est perçue par MOI ou par une autre chose tangible par rapport à moi (c'est-à-dire qu'une chose est définie comme tangible dans mon référentiel si je peux la percevoir directement ou indirectement). L'ensemble des choses qui me sont tangibles forment mon univers (qui est le même que le vôtre puisque nous sommes mutuellement tangibles).
J'ai défini dans l'ancien sujet l'existence de manière assez confuse, donc je redéfinis plus formellement : je dis qu'une chose existe par rapport à une autre si elle appartient à son univers, je dis qu'une chose existe dans l'absolu si elle existe dans un univers quelconque. Par la définition même de tangibilité, il est impossible d'accéder à la connaissance d'un autre univers que le sien ; donc, il est aussi impossible d'affirmer s'il existe un autre univers que le sien ou non. Cependant, tout me porte à croire qu'il existe une infinité d'univers.
En effet, lorsque j'imagine un système cohérent, certes il n'existe pas dans mon univers, mais le simple fait que je puisse l'imaginer et qu'il soit consistant, m'indique qu'il « existe » même si je ne peux le percevoir ! D'ailleurs, lorsque vous imaginez un chevalier pourfendre un dragon et sauver une princesse, le dragon n'existe pas dans votre référentiel, mais vous ne pouvez nier que le chevalier existe par rapport au dragon. Ainsi, le chevalier et la princesse appartiennent au même univers (notez bien que ceci est un exemple « métaphorique », ne le prenez pas au pied de la lettre (quoique)) !
Voilà, si vous avez tout compris, vous pouvez maintenant comprendre le thread évoqué plus haut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Invité le Jeu 8 Oct - 20:36

Il faudrait aussi que tu précises si par choses d'un univers tu entends aussi les propositions (les faits, les idées). Car en l'absence de cette précision de ta part, la discussion risque de nouveau de parler de Physique et de théories d'Everett, ce qui me paraît à moi hors-sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Opaline le Jeu 8 Oct - 21:22

MIPHUM : je dis qu'une chose existe par rapport à une autre si elle appartient à son univers, je dis qu'une chose existe dans l'absolu si elle existe dans un univers quelconque.
💋 Moi je ne vais pas me tortiller la cervelle car je risque d'en avoir encore besoin ! :rj:
Il me semble que chaque être humain est un univers à lui tout seul !
Quand nous avons raison contre tous, on peut dire que l'univers des autres ne nous atteint pas d'où solitude !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Cochonfucius le Ven 9 Oct - 13:27

Citation :

Tout être est soit une monade soit un composé de monades. Quant à leur nature, les monades sont des substances simples douées d'appétition et de perception. Quant à leur structure, ce sont des unités par soi, analysables en un principe actif appelé « âme », « forme substantielle » ou « entéléchie », et en un principe passif, dit « masse » ou « matière première ». Quant à leur expression, les monades sont chacune un miroir vivant, représentatif de l'univers, suivant leur point de vue. Quant à leur hiérarchie, les monades présentent des degrés de perfection :

a) au plus bas degré, les monades simples ou «nues» se caractérisent par des perceptions inconscientes. Elles contiennent toutes les informations sur l’état de toutes les autres, mais n’ont ni conscience ni mémoire. Ce sont les monades des minéraux et des végétaux ;

b) puis viennent les monades sensitives, douées de perceptions conscientes et de mémoire et qui imitent la raison. Telles sont les monades des animaux ;

c) les monades raisonnables se distinguent par la conscience réfléchie («aperception») de leurs perceptions, qui entraînent la liberté. C’est le cas des monades humaines.



(Leibniz, Monadologie).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23634
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Invité le Ven 9 Oct - 14:51

Escape a écrit:Il faudrait aussi que tu précises si par choses d'un univers tu entends aussi les propositions (les faits, les idées). Car en l'absence de cette précision de ta part, la discussion risque de nouveau de parler de Physique et de théories d'Everett, ce qui me paraît à moi hors-sujet.

C'est exact, le monde tel que je le conçois n'est pas entièrement "physique".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Geveil le Ven 9 Oct - 15:37

Bonjour, vieux cochon ! ( C'est dans ton identité ),

Leibniz a été un mathématicien remarquable, mais en tant que philosophe, il est plus discutable.
Moi même, incapable de sa créativité en mathématiques, je peux par contre tenir des discours sur des entités.

Tout être est une représentation.
Toute représentation est un composé de couleurs, formes, sons, odeurs OU touchers .
Quant à leur nature, les représentations sont de l'ordre du rêve et réciproquement tout rêve est composé de représentations. On peut donc nommer rêve l'ensemble des représentations. Les représentations n'ont pas de structure.
Ce sont les relations entre les représentations qui ont une structure.
La pensée est une représentation de ces structures.
C'est la volonté qui est à l'origine des représentations.
Les émotions sont des représentations qui naissent lorsque la volonté est contrariée ou triomphante.
Quant à leur hiérarchie,

a) au plus bas degré, les représentations sont des sensations inconscientes.

b) puis viennent les perceptions et les émotions

c) et enfin les pensées et les sentiments
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Cochonfucius le Ven 9 Oct - 16:00

Oui, pas mal.

Fonder la métaphysique sur la notion de représentation, ça aboutit à une phénoménologie qui tient la route.

Après il faut voir comment ça se connecte avec la biologie des perceptions et la psychologie cognitive (à faire le soir et les fins de semaines...)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23634
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Geveil le Sam 10 Oct - 12:08

Exemples?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'existence est relative

Message par Cochonfucius le Dim 11 Oct - 10:26

Moi-même, je ne suis pas métaphysicien (sauf ici, pour déconner).

La question de l'ancrage des réalités subjectives dans un hypothétique "univers objectif me dépasse, tout simplement.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23634
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum