C'est quoi, une expérience mystique ?

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Sam 10 Oct 2009 - 6:58

Je parle de la "grande" crise mystique, ou vision mystique, décrite comme "expérience de Dieu" ou "fusion avec l'Univers". Expérience fulgurante, de quelques secondes, mais d'où l'on sort transformé complètement. Ceux qui l'ont vécue sont assez (très?) rares, le plus fréquent étant ceux qui ont vécu une NDE complète.

Pour certains de ceux qui ne l'ont pas vécue, ce n'est qu'une illusion, ou des connexions neuronales dans une zone particulière du cerveau. Je me demande comment ils ont fait pour mesurer une personne en "crise mystique", parce que cela ne dure que quelques secondes (d'après les textes que j'ai lus) et n'arrive qu'une fois dans la vie, évidemment pas sur commande. Rien à voir avec l'état de prière ou de méditation habituellement "mesuré" lors de ces expériences. Je ne serais pas étonnée que tout le cerveau fonctionne pendant cette expérience ! (mais je n'en sais rien, évidemment lol)

Ce à quoi je fais allusion est une expérience profonde, totale, qui transforme définitivement la vision qu'on a du monde: celui-ci se "dématérialise" et on a soudain la sensation d'en faire partie intégrante, de n'être qu'une cellule d'un grand tout, de baigner dans une sensation d'amour infini. Chacun, après, le décrit en fonction de ses croyances. C'est sans doute l'illumination bouddhiste, l'expérience d'amour pur des NDE, la "rencontre avec Dieu" des croyants ou la "fusion avec l'univers" pour les incroyants.

Dans ceux que j'ai lus, la personne qui l'a le mieux décrit est Andrée Aimé, dans "approche d'une vie intérieure" lien

Je n'y classe pas les "orgasmes religieux" décrits par certains saints, ni les tortures par les démons et autres phénomènes où on entend des voix...

Quoique, cela pourrait être décrit comme un immense orgasme avec l'univers, ou l'Amour, ou Dieu pour ceux qui y croient, pourquoi pas? D'après les témoins, la sensation est infiniment plus forte.

Je pense qu'il est possible d'en vivre par petites touches, et sans doute beaucoup en ont fait l'expérience de cette façon.

J'ai évoqué ce sujet dans une conversation avec Dan, et je ne pourrais pas mieux décrire ce phénomène tel que je le ressens. Je pense en effet avoir vécu quelques petites touches qui me font entrevoir ce que cela peut être, c'est une sensation très puissante et très positive, dont l'effet est permanent.

Je quote le texte:
leela a écrit:
Dan a écrit:Tu n'as pas répondu c'est quoi atteindre l'univers? difficile à expliquer n'est ce pas? Tout simplement parceque celà ne veut rien dire désole. au fond de toi tu le sais fort bien .
Au contraire, c'est très facile. Je n'ai pas parlé d'"atteindre l'univers", mais "avoir conscience qu'on fait partie de l'humanité, et de l'univers", cela ne veut rien dire pour toi ? C'est simple pourtant ! Sans cela, pourquoi aiderais tu les autres ? Donc tu as aussi au moins cette compréhension au niveau de l'intellect (la sensation est infiniment plus forte: c'est ça l'expérience mystique).
La compréhension intellectuelle qu'on "fait partie de l'Univers" peut être atteinte par la philosophie ou la réflexion. Je reprends la comparaison avec l'aveugle de naissance, qui ne peut avoir qu'une idée intellectuelle de ce que sont la lumière et les couleurs. On peut lui expliquer à partir des longueurs d'onde, en comparant avec les sons, la chaleur, etc. L'aveugle est parfaitement capable de comprendre intellectuellement, mais il n'en n'a pas l'expérience. L'expérience mystique, dans cette comparaison, serait la sensation qu'on peut avoir en se perdant dans un coucher de soleil spectaculaire: ça, c'est l'expérience des couleurs. Un raisonnement peut se transmettre, une expérience: pas.

La compréhension intellectuelle peut amener des changements de comportement: on acquiert une "morale" qui nous fait respecter l'environnement et les humains. Mais l'expérience transforme instantanément et en profondeur: plus besoin de morale ni de religion : cela devient spontané. Les personnes ayant vécu une expérience mystique ne sont plus les mêmes, et cela, en quelques secondes: ils sont fondamentalement transformés. Cela arrive à n'importe qui, croyant ou non à n'importe quel moment, cela ne semble même pas lié à une vie spirituelle.

Certains croyant quittent leur religion suite à cette expérience, ou l'"aménagent", d'autres en rejoignent une. Mais tous considèrent la matière comme une illusion, et l'esprit comme la réalité: ça, c'est peut-être le signe le plus tangible de leur expérience.

Qu'en pensez vous ? Notamment de la phrase en bleu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Sam 10 Oct 2009 - 9:20

L' expérience mystique ne serait-elle pas simplement une espèce
d' orage électromagnétique qui parcourt le cerveau au profit de son hémisphère droit, annihilant l' action du cerveau gauche ? Je rappelle le livre du Dr Jill Bolte Taylor " Voyage au-delà de mon cerveau ".
Et les expériences avec le LSD , dont celles du découvreur, Albert
Hofmann, semblent aller dans ce sens.
Maintenant, que tout soit en définitive esprit, j' adhère totalement . Et je trouve curieux qu' on nous qualifie de matérialistes...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Sam 10 Oct 2009 - 9:33

faut pas confondre expérience mystique et trip de drogué ou voyages astral, quand même ! :ptdr:

Je ne peux pas t'en dire plus quant à ses effets sur le cerveau puisque je pense que le phénomène n'a jamais été analysé scientifiquement, du moins à ma connaissance.

Pour distinguer les différents phénomènes, il faut surtout voir l'effet que l'expérience a eu sur la personne. J'ai bien insisté sur le changement radical suite à ces expériences, même partielles. Un voyage astral est banal: on en fait toutes les nuits, un trip de drogué ne modifiera pas le comportement de la personne, tandis qu'une expérience mystique la change totalement et définitivement: elle devient sereine, n'a plus peur de la mort, elle rayonne d'amour et de bonheur, etcela définitivement. Il n'y a pas de trip de drogué qui amène ce résultat. Lire les nombreux témoignages de NDE "complètes" pour s'en faire une idée.
Maintenant, que tout soit en définitive esprit, j' adhère totalement . Et je trouve curieux qu' on nous qualifie de matérialistes...
Là, tu me surprends un peu: tu pourrais développer ? Quand tu dis "nous", tu parles de qui ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Sam 10 Oct 2009 - 9:41

J' ai l' impression, mais je peux me tromper, que pour certains, dès qu' on affirme qu' on n'adhère à aucune religion, on est classé dans la catégorie des matérialistes . J' oserais presque affirmer le contraire . Il faut au croyant un Jésus bien en chair, des miracles tangibles, des rites matériels
et un Dieu avec un bon visage de patriarche...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Sam 10 Oct 2009 - 9:45

ah, ok, dans ce cas tout à fait d'accord avec toi. La pire position est la notre: agnostique: qualifiée d'athées matérialistes par les croyants, et de croyants ratés ou indécis par les athées, :ptdr: Le "top" étant l'avis de notre ami Jipé, qui sait mieux que nous ce qu'on a dans la tête rire
: (...) toi aussi tu ne sais pas ou te poser, c'est un peu de catho, un peu de bouddhisme, un soupçon d'athéisme, on mélange et on fait sa mixture.
C'est du n'importe quoi...c'est par pure trouillardise de prendre une vraie position avec détermination, tu crois parce que si ça fait pas de bien, ça ne peut pas faire de mal pfff, ridicule !

Mais revenons au sujet Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par _La plume le Sam 10 Oct 2009 - 11:20

Je partage la vision de Leela, de Myrrha et quelques autres qui ne sont pas prisonniers d'une religion.

La spiritualité commence là ou finissent les religions. Le mystique transcende les barrières religieuses. Il est normal que différents aspects de la même vérité se retrouvent dans différents religions. Le mystique appartient à une tradition par sa culture, ou s'inspire d'une tradition plus que d'une autre, mais il n'en est jamais prisonnier.

Pourquoi vouloir à tout prix enfermer les croyants dans des boites ? On peut être croyant sans s'enfermer dans une religion. Les religions évoluent et s'enrichissent au contact les unes des autres sinon elles stagnent et meurent. Il ne faut jamais oublier que les religions s'adressent à des peuples en fonction de l'époque, du lieu et de la culture, que des religions anciennes ont disparu, et de nouvelles apparaissent. Il faut prendre du recul. Le christianisme n'est rien d'autre qu'une synthèse, on peut y retrouver de nombreuses influences étrangère au judaisme, alors où est le problème ?

Pour moi il n'a a aucun problème à s'inspirer des traditions orientales et de retrouver la même vérité exprimée dans les paroles de Jésus. Nous avons l'exemple du père Le Saux, de Ramakrishna, de Râmdas, de Sundar Singh, d'Amma, et tant d'autres qui ont dépassé les barrières des religions... C'est simplement une preuve d'une vraie compréhension spirituelle, et quand on a cette compréhension, il n'y a plus aucun intéret à revendiquer son appartenance à une institution religieuse même si on y appartient toujours par tradition.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Geveil le Sam 10 Oct 2009 - 12:16

La plume a écrit:
La spiritualité commence là ou finissent les religions. Le mystique transcende les barrières religieuses.
Aaaaahhhh ! ouiiiiii !
Tu devrais mettre cette phrase en signature.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Sam 10 Oct 2009 - 13:47

Je me permets de mettre ici ce que j'ai vécu. Pas question pour moi d'appeler ça "une expérience mystique" étant donné que je n'y comprends rien. Je sais juste que je ne pouvais plus marcher avant cette "expérience" et que je suis sorti en marchant. Inutile de vous préciser que je ne vis plus de la même façon depuis...

Ceci n'est qu'un extrait du manuscrit que j'ai écrit. C'est évidemment très réducteur.
Mais j'aimerais bien avoir votre avis. Pas sur l'écriture mais sur "l'expérience"...

Hélène est une magnétiseuse. Le terme est très réducteur. Elle est bien plus que ça.



..."Les mains d’Hélène, comme des transmetteurs, une vie insérée, les mots comme dans une caisse de résonance, des rebonds infinis dans l’antre insondable de son esprit, une évidence qui s’impose comme une source révélée, l’épuration de l’eau troublée, les mots comme des nettoyeurs, une sensation d’énergie retrouvée, très profonde, aucun désir physique mais une clairvoyance lumineuse, l’impression d’ouvrir les yeux, à l’intérieur, la voix qui s’efface, un éloignement vers des horizons flamboyants, il vole, il n’a plus de masse, enfin libéré, enfin soulagé, effacement des douleurs, un bain de jouvence, un espace inconnu, comme une bulle d’apesanteur, un vide émotionnel, une autre dimension, les mains d’Hélène qui disparaissent, comme avalées doucement par le néant de son corps, il flotte sans savoir ce qu’il est, une vapeur, plus de contact, plus de pression, même sa joue sur le coussin, tout a disparu, il n’entend plus rien, il ne retrouve même pas le battement dans sa poitrine, une appréhension qui s’évanouit, l’abandon, l’acceptation de tout dans ce rien où il se disperse, le silence, un silence inconnu, pas une absence de bruit mais une absence de tout, plus de peur, plus de douleur, plus de mort, plus de temps, plus d’espace, aucune pensée et pourtant cette conscience qui navigue, cet esprit qui surnage, comme le dernier élément, l’ultime molécule vivante, la vibration ultime, la vie, il ne sait plus ce qu’il est, une voix en lui ou lui-même cette voix, la réalité n’est pas de ce monde, il est ailleurs, il ne sait plus rien, un océan blanc dans lequel il flotte mais il n’est rien ou peut-être cet océan et la voix est la rumeur de la houle, l’impression d’un placenta, il n’est qu’une cellule, oui c’est ça, la première cellule, le premier instant, cette unité de temps pendant laquelle la vie s’est unifiée, condensée, un courant, une énergie, un fluide, un rayonnement, une vision macroscopique au cœur de l’unité la plus infime, des molécules qui dansent.
Où est-il ?
Fin du Temps, même le présent, comme une illusion envolée, un mental dissous dans l’apesanteur, ce noir lumineux, pétillant, cette brillance éteinte comme un univers en attente, concentration d’énergie si intense qu’elle embrase le fond d’Univers qui l’aspire, la vitesse blanche, la fixité noire, la vitesse blanche, la fixité noire, le Temps englouti dans un néant chargé de vie, une vie qui ruisselle dans ses fibres, des pléiades d’étoiles qui cascadent, des myriades d’étincelles comme des galaxies nourricières dans son sang qui pétille.


Il est sorti en marchant.
Que s’est-il passé ?
Aucune réponse.
Il ne sait rien.

Il se souvient d’Hélène qui l’embrasse sur le front alors qu’il est encore allongé. Il n’arrive pas à ouvrir les yeux. Comme l’abandon refusé d’un espace scintillant et la plongée douloureuse dans la lumière sombre de sa vie réintégrée.
Il aurait préféré ne jamais revenir.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Sam 10 Oct 2009 - 22:33

Thierry, tu es un poète ! C' est un plaisir de te lire, de savourer ce que tu écris ! Oui, il y a des choses qu' on ne comprend pas et qui, pourtant, sont bien réelles . Je pense qu' un indice de solution se trouve dans la perspective qu' en définitive, tout est esprit, conscience . La matière elle-même est esprit .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par JO le Sam 10 Oct 2009 - 23:05

Thierry, ton expérience me rappelle ce qu'on vit en sophrologie, ou au cours d'un lying , voire d'un rêve éveillé . On m'a fait revivre ma naissance, ainsi , et des vies supposées antérieures ... Mais une guérison , c'est sans doute encore plus profond , et assorti de magnétisme , ou de soins par l'énergie ...
Pour moi, ce sont des états de conscience modifiés mais pas des transes mystiques .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Opaline le Sam 10 Oct 2009 - 23:34

Leela : Certains croyant quittent leur religion suite à cette expérience, ou l'"aménagent", d'autres en rejoignent une.
Puis-je vous conter mon expérience ?
Elle s'est passée une nuit, alors que je cherchais un sommeil qui ne venait pas.
J'essayais de rester calme et détendue et j'ai senti soudain mes pied se soulever lentement suivis par le corps.
Je ne vous explique pas l'état de frayeur dans lequel j'étais !
Je montais et je me demandais jusqu'où j'irais puis mon corps s'est stabilisé à une certaine hauteur et je suis ensuite redescendue , d'abord les pieds et ensuite le corps.
Tout cela s'est passée alors que j'étais totalement consciente.
Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait; j'avais bien fait quelques mois de Qi Cong auparavant mais pas suffisamment pour me permettre d'atteindre ce degré de possibilités.
J'ai beaucoup cherché et j'ai fini par me dire que cela ne pouvait venir de moi et donc que quelqu'un m'avait aidé à vivre cette expérience.
J'étais un peu fachée qu'on ne m'ait pas demandé mon avis , j'aurais probablement eu moins peur et j'en aurais mieux profité.
Qu'en pensez-vous ?
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 5:19

Opaline, quand on est conscient d'une "sortie du corps" comme tu as vécue, cela peut bouleverses les convictions parce que soudain, on se rend compte qu'on a bien une "identité" qui n'est pas matérielle, et qui peut vivre indépendamment du corps.

C'est en effet une "expérience" comme je l'explique plus haut, qui s'oppose à une "connaissance". Comme croyante, on t'a appris que tu as une âme, mais là tu as vécu qu'elle existe.

C'est comme l'expérience des couleurs face à leur "connaissance" théoriques. Une fois qu'on l'a vécu, on sait. Avant on ne fait que croire ou "admettre".

Ce que tu as vécu est banal: tout le monde le vit plusieurs fois par nuit dans son sommeil, mis on n'en n'a de souvenir que quelques rêves où l'on flotte, ou bien rêves qu'on a volé, voyagé, et on se souvient des détails avec acuité (différence avec le rêve qui est vague et qui sera "habillé" ou interprété par l'imagination).

Tu as vécu une sortie du corps astral, qui est +/- le corps qui quittera ton corps à sa mort et continuera son voyage dans l'au-delà, emportant émotions, mémoire et réflexion. Sa conscience est supérieure au corps physique: il "voit" et "entend" mieux ("percevoir" serait plus correct).

J'ai aussi vécu plusieurs de ces expériences, à un niveau très "bas", comme toi. D'autres le font couramment, consciemment, sur commande ou involontairement, et arrivent à se déplacer.

Je parle au présent parce que je suis à 99% sûre que ce phénomène est réel, qu'il ne s'agit pas d'une illusion. Les preuves et témoignages sont nombreux. Cela ne prouve pas que ce corps subsiste éternellement après la mort (quelques jours, oui, mais plus ?) mais au moins savons nous qu'il existe, que nous ne sommes pas composé que de viande, et que le siège de notre pensée n'est pas le cerveau. C'est pour cela que, à ceux qui disent que les connexions neuronales créent la pensée, j'oppose "et si c'était la pensée qui créait les connexion neuronales?". J'aime à jouer à inverser cause et conséquence...

Ce que tu as vécu n'est pas du tout l'expérience mystique comme je l'ai décrite, c'est tout autre chose, une simple "promenade" du corps astral.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Jipé le Dim 11 Oct 2009 - 9:37

c'est fou ce que l'imagination peut faire...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 10:46

Jipé a écrit:c'est fou ce que l'imagination peut faire...
très juste ! C'est l'imagination qui crée, invente des architectures, des machines, des ordinateurs, des avions, des bombes, des explications des phénomènes psychologiques, les religions et l'athéisme, la physique quantique, les oeuvres artistiques, la psychanalyse, la publicité, les systèmes économiques... et avant de se matérialiser, il a fallu les rêver, subir les sarcasmes de ses contemporains, garder la porte ouverte vers l'impossible... Wink

Tout ça, c'est l'oeuvre de l'imagination.
Mais c'est quoi, au fait , l'imagination ? dubitatif

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 11 Oct 2009 - 11:27

Jipé a écrit:c'est fou ce que l'imagination peut faire...

Cinq hernies discales. Paralysie de la jambe gauche, atrophie musculaire, complètement shootée à la morphine 24h sur 24. La seule opération possible me condamnait au fauteuil roulant à 50%, à 25% la paralysie définitive de la jambe gauche, à 25% je remarchais plus ou moins bien.

Ca n'est pas mon imagination qui pouvait me sortir de là. Par contre c'est ce que pensent certains médecins qui attendent patiemment que je replonge... Si l'imagination suffisait personne ne resterait handicapée à vie.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Jipé le Dim 11 Oct 2009 - 13:27

Thierry:
Ca n'est pas mon imagination qui pouvait me sortir de là.
C'est quoi qui t'a sorti de là ?
Je n'ai pas suivi ton histoire si tu l'as raconté qq part ici...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Geveil le Dim 11 Oct 2009 - 13:41

leela a écrit:
Jipé a écrit:c'est fou ce que l'imagination peut faire...
très juste ! C'est l'imagination qui crée, invente des architectures, des machines, des ordinateurs, des avions, des bombes, des explications des phénomènes psychologiques, les religions et l'athéisme, la physique quantique, les oeuvres artistiques, la psychanalyse, la publicité, les systèmes économiques... et avant de se matérialiser, il a fallu les rêver, subir les sarcasmes de ses contemporains, garder la porte ouverte vers l'impossible... Wink

Tout ça, c'est l'oeuvre de l'imagination.
Bien dit, leela ! bravo
Je lui ai dit à peu près la même chose dans " l'islam, la solution "
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Jipé le Dim 11 Oct 2009 - 16:31

gereve:
Je lui ai dit à peu près la même chose dans " l'islam, la solution "
A moi ???, je n'ai pas participé à ce fil...tu te trompes non ?
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Bulle le Dim 11 Oct 2009 - 16:36

leela a écrit: Mais tous considèrent la matière comme une illusion, et l'esprit comme la réalité: ça, c'est peut-être le signe le plus tangible de leur expérience.

Qu'en pensez vous ? Notamment de la phrase en bleu ?
Chut je crois que je suis en pleine extase mystique : je vois tout en bleu les gars rire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Bulle le Dim 11 Oct 2009 - 16:49

leela a écrit:
Je ne peux pas t'en dire plus quant à ses effets sur le cerveau puisque je pense que le phénomène n'a jamais été analysé scientifiquement, du moins à ma connaissance.
Si si, il y a eu des études de faites et il me semble me souvenir qu'elles mettent en avant pas mal de points communs entre les expériences mystiques et l'épilepsie...
Je n'ai pas le temps de rechercher l'article précis ; mais (lu en biais) celui ci me semble assez intéressant...
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 11 Oct 2009 - 17:06

Jipé a écrit:Thierry:
Ca n'est pas mon imagination qui pouvait me sortir de là.
C'est quoi qui t'a sorti de là ?
Je n'ai pas suivi ton histoire si tu l'as raconté qq part ici...

J'en ai raconté une toute petite part un peu au-dessus...
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 17:08

Bulle
oui, j'ai déjà lu à ce sujet, notamment pour expliquer la vision de Saint Paul, mais ma question est: comment font ils pour être sûrs que c'est une "illumination" mystique, puisqu'elle arrive très rarement, une fois dans une vie, pendant quelques secondes, et sans aucun signe avant coureur ? D'autant plus que les personnes à qui cela arrive ne présentent pas les signes de la crise d'épilepsie, d'après les témoins. Restent les différents phénomènes hallucinatoires, dont ceux sous influence de drogues. On sait que l'organisme est capable de les produire, donc la piste me semble plus intéressante.

Ne confondent ils pas justement des phénomènes psychologiques hallucinatoires avec une "illumination mystique" ? La façon dont les bases de l'étude sont posées orientent évidemment fort le résultat...

Constatent ils aussi chez leur sujet un changement radical du caractère vers une plus grande sérénité, sagesse et réalisme, la disparition des angoisses existentielles, ce qui est (à mon sens) la seule preuve qu'il s'agit bien d'un "vraie" (???) expérience mystique et non pas d'un désordre mental ?

Je fais allusion à un cas proche de moi, que j'ai vu évoluer, et qui confirme maintes descriptions que j'avais lues auparavant.

Je n'ai jamais entendu parler d'un pareil changement chez ceux qui ont pris de la drogue, que du contraire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Dim 11 Oct 2009 - 17:17

Pour compliquer le schmilblic, une énigme qui me tracasse depuis longtemps. Il est prouvé que si on fait travailler son cerveau, les connexions neuronales se multiplient, se complexifient, les dentrites se cherchent et se rejoignent . Pourquoi ? Est-ce l' esprit, un esprit indépendant du corps,qui crée ces connexions en même temps que la pensée ? Je persiste à croire que l' esprit et le corps sont indissolublement liés et ne peuvent exister l' un sans l 'autre .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 17:33


excellent exemple, la multiplication des connexions ! Mais cela pourrait s'expliquer (j'invente) par exemple par une trop grande charge électrique qui "cherche" un autre chemin pour se décharger ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 11 Oct 2009 - 18:12

Cette "multiplication des connexions", c'est exactement ce que j'ai ressenti. Une extraordinaire explosion énergétique, comme si j'étais relié à un générateur. J'en suis sorti complètement abasourdi et en même temps totalement apaisé, comme envahi par une sérénité absolue. Ca a été assez déstabilisant pour ma femme et mes enfants étant donné que j'étais incapable d'expliquer quoique ce soit.
Je n'étais pas "guéri" pour autant. Il y a eu des rechutes, trois fois. Mais je ne les vivais plus du tout de la même façon. La différence essentielle c'est que je n'avais plus peur. C'était comme si j'étais détaché de ces états de souffrance, comme si ça n'était pas "moi" mais juste les symptômes d'un dérangement ancien qui continuait à résonner en moi, un écho qui s'affaiblissait à chaque fois. Je le laissais couler en l'observant. J'ai revu Hélène. Elle n'expliquait rien. Elle disait simplement : "C'est toi qui te guéris, je ne fais que permettre à l'esprit en toi de trouver la sortie. Ton mental a repris la place qu'il n'aurait jamais dû quitter. Tu sais maintenant ce qui s'est passé. Et c'est fini."

Oui, je savais pourquoi j'en étais arrivé là et de le savoir, au plus profond, me libérait de ce fardeau qui m'avait écrasé depuis mon adolescence.Première hernie discale à 25 ans.

Et puis il y a eu les "rêves"...Je n'ai pas d'autre mot mais celui-là est totalement insuffisant.
Des bulles bleues qui flottent autour de moi, des phosphorescences comme dans un océan, elles m'entourent, elles m'enlacent, c'est d'une douceur extatique, j'avais mal pourtant, c'était pendant une rechute et puis cette phrase:
"Tu n'es pas au fil des âges un amalgame de verbes d'actions conjugués à tous les temps humains mais juste le verbe être nourri par la vie divine de l'instant présent."
Chaque mot distinctement entendu, une voix qui glisse délicatement en moi, comme un sourire que je ne parviens pas à identifier, les bulles bleues qui crépitent, un univers d'étoiles.
Je me suis réveillé en pleurant, j'ai pris le carnet et le stylo qui sont toujours sur ma table de chevet, j'ai écrit.

Celui-là et puis d'autres, tout aussi étourdissant et en même temps d'une douceur "maternelle." Une source de vie.

J'ai vu Hélène la première fois en septembre. A Noël, je skiais avec mes enfants. C'était il y a cinq ans. J'ai écrit "Les Eveillés." J'en étais capable parce que tout ce chaos en moi était clarifié. Je pouvais l'observer sans en souffrir. C'était fini.
Hélène avait dit qu'il était nécessaire de mourir pour renaître. Je n'avais rien compris. Ca me dépassait.
Je ne sais pas pourquoi j'ai eu droit ça à cette deuxième chance. Pourquoi est-ce que d'autres ne rebondissent pas quand ils touchent le fond ? Pourquoi est-ce qu'Hélène est apparue sur ma route ? J'ai eu beaucoup de mal à comprendre que ces hernies aient pu disparaître. "Mécaniquement" parlant, c'est impossible. Elles n'étaient que les excroissances spirituelles du fardeau que je m'obstinais à porter pour prendre forme. Il fallait faire mourir cet homme là.
Je sais aujourd'hui que je ne suis rien d'autre que cette énergie. Nous le sommes tous.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum