C'est quoi, une expérience mystique ?

Page 4 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Sebi le Dim 9 Mai 2010 - 14:58

C'est bien un gros problème. Sitôt qu'on essaye de parler de ces choses, il y en a toujours pour insulter et rabaisser, tout ça parce qu'il sont comme les nazis : ils veulent le monde à leur image et tout ce qui dépasse est bon pour la chambre à gaz. On reconnait les larrons, ce sont les ténias du forum, les raclures les plus mesquines et les plus sournoises, mais sans la moindre once de courage ou de virilité, tout juste forts quand ils sont cachés.

Jipé a écrit:Où vois-tu de la diffamation ? Tu donnes une
interprétation de faits qui te sont arrivés, ou que tu penses qui te
sont arrivés.
De plus, la description que tu en fais est des plus
confuse, tu le reconnais toi-même.

Il y a diffamation car il me traite de menteur... tandis que toi, tu
insinues que j'aurais halluciné et que je mens... ainsi que ma mère et mes amis. Alors, on se rencontre et tu continues sur ce ton ou tu retournes dans ton trou d'immonde ténia qui profite de l'anonymat pour insulter les gens?

Ma description n'a rien de confus, même si j'ai essayé de la décrire brièvement (car ça ne sert à rien de trop détailler, ça n'expliquera pas plus). Le problème, c'est que vous vous êtes braqués et la seule chose que vous trouvez à faire, c'est insulter, comme toujours. Il y a deux mois on était presque débarrassés de toi, puis tu as montré patte blanche et de nouveau, tu joues les ordures de bas étage. Minable!

athéesouhaits a écrit:PS... los angeles existe ...j'y suis allé...
la parano ça se soigne aussi ...
bonne visite chez le psychiatre....grossier personnage mystico/parano...

Débile! Prouves-moi que Los Angeles est bien le nom de la ville... Tu vas faire quoi? M'amener un panneau où c'est écrit? En quoi un panneau serait-il plus vrai que moi? Et les gens que tu vas faire témoigner, pourquoi seraient-ils plus fiables que moi? T'es trop con, vraiment trop con et vu que personne ne réagit malgré ces insultes que tu répands, je n'ai pas à me gêner.


Bref, je ne vois absolument pas comment on peut discuter quand les gens peuvent se permettre d'être insultants comme ces deux-là, mais s'il faut combattre le feu par le feu, je suis hyper partant! Les ténias : à la douzaine, comme les huitres, puis je les vomirai sur toutes les places publiques!
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Sebi le Dim 9 Mai 2010 - 15:01

Mon expérience en tout cas ne ressemble pas à celles de Thierry. Chez moi, ça ne s'est produit qu'une fois, mais là je n'ai plus aucune envie d'en parler au milieu de gens si répugnants.

En tout cas, merci, je n'avais jamais parlé de ça en dehors d'une ou deux personne qui ont vu les évènements et le chemin que j'ai suivi. Je me doutais bien que c'était une erreur et voilà la confirmation.

Dans le fond, c'est la majorité qui a raison, voilà ce que je tirerai comme conclusion de cette discussion et je vais me ranger à cet avis. En Allemagne, durant la deuxième guerre mondiale, les Juifs avaient tord.. car ils étaient minoritaires. Et d'ailleurs, les histoires de chambre à gaz, c'est faux : je n'ai jamais vu mourir un juif, donc c'est qu'aucun n'est mort!
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Bulle le Dim 9 Mai 2010 - 15:26

Sebi a écrit:
- parce qu'il sont comme les nazis : ils veulent le monde à leur image et tout ce qui dépasse est bon pour la chambre à gaz.
bravo Sebi
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40263
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Jipé le Dim 9 Mai 2010 - 15:28

sebi:
tandis que toi, tu insinues que j'aurais halluciné et que je mens... ainsi que ma mère et mes amis.
Je n'ai jamais dit que tu mens...au contraire je dis que tu es sans doute de bonne foi, mais ce n'est pas parce que tu le crois que c'est la vérité, la réalité.
Les personnes qui voient des mirages dans le désert sont aussi de bonne foi !
Il y a deux mois on était presque débarrassés de toi, puis tu as montré patte blanche et de nouveau, tu joues les ordures de bas étage. Minable!
c'est toi qui insulte là !!! je ne te parle pas mal moi, alors calme toi un peu stp...
Ensuite, je viens quand je veux ici et je t'emmerde (oups!! là je te parle mal, désolé rire)

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 9 Mai 2010 - 15:36

Sans vouloir entrer dans une polémique qui ne m'intéresse pas étant donné que je ne connais pas tous les intervenants, je dirais simplement que la façon dont les gens perçoivent ce que je raconte ne me fait aucun mal, ni bien, je comprends très bien que ça puisse paraître "étrange", et je n'en parle pas autour de moi. Je le fais ici parce qu'il me semble que vous êtes à même, de part vos centres d'intérêt, de le recevoir avec détachement, sans porter de jugement. Mais ça ne changera rien à ce que vis, c'est juste un échange, pas une demande d'explication ou de reconnaissance. Qu'est-ce qu'on pourrait y comprendre de toute façon ? C'est beaucoup trop intime pour pouvoir être analysé par quelqu'un d'extérieur. J'ai déjà du mal à m'y retrouver moi-même.
Il n'y a qu'Hélène qui puisse avoir une certitude.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Jipé le Dim 9 Mai 2010 - 15:37

sebi:
En Allemagne, durant la deuxième guerre mondiale, les Juifs avaient tord.. car ils étaient minoritaires. Et d'ailleurs, les histoires de chambre à gaz, c'est faux : je n'ai jamais vu mourir un juif, donc c'est qu'aucun n'est mort!
je ne vois pas le rapport....avec tes sortes d'hallucinations, je pense que peut-être tu as rêvé, ça arrive à tout le monde, mais toi tu ne fais pas de différence entre rêve et réalité, voilà.
Ce n'est pas grave tu sais, je ne pense pas que ça occasionne des lésions cérébrales définitives... Wink
Au pire soit on en meurt, soit on reste idiot ! rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Dim 9 Mai 2010 - 16:03

Thierry, ton avatar est tout un symbole, et je trouve qu' il traduit bien ta pensée...La lueur, dans le fonds, et l' horizon indéfinissable...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par _athéesouhaits le Dim 9 Mai 2010 - 16:14

T'es trop con, vraiment trop con et vu que personne ne réagit malgré ces insultes que tu répands, je n'ai pas à me gêner.
de quelle insulte parles tu Zebi?

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 9 Mai 2010 - 17:20

bernard1933 a écrit:Thierry, ton avatar est tout un symbole, et je trouve qu' il traduit bien ta pensée...La lueur, dans le fonds, et l' horizon indéfinissable...

C'est un ami photographe Bernard, mais surtout un homme que j'adore. Voilà son site. Les différentes sections sont en bas de page (la 1ere fois je ne les avais pas vues...)

http://www.sirblondin.com/

Sirblondin est un personnage hors norme...
Ce gars pourrait être employé à Paris, dans le milieu cinématographique ou autre, il a bossé pour la construction du musée "Microcosmos" entre autre mais en fait il aime les montagnes, les forêts, la cueillette des champignons, les insectes dans les sous-bois, la lumière, le silence...Il est donc infographiste pour une petite boîte du coin, il expose dans des petites salles, et en vacances il va par exemple au Nouveau Mexique rencontrer un Chaman ou marcher dans les forêts du coin. On ne sait jamais trop où il est d'ailleurs.

http://allevart.canalblog.com/archives/sirblondin/index.html

Cette expo était magnifique...
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 9 Mai 2010 - 17:25

Mante religieuse photographie de sirblondin

[url=]
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Dim 9 Mai 2010 - 17:28

Si un jour "les Eveillés" est publié, j'aimerais avoir cette couverture...[url=]
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par ElBilqîs le Lun 10 Mai 2010 - 11:07

@ Sebi
Rêve ou réalité, une expérience vécue reste fixée dans ton cerveau.
La partager est toujours difficile et les contradicteurs (parfois simplement jaloux) nombreux qui ne comprennent rien.
Pourtant, même si cela ne sert qu'à une ou deux personnes, cela vaut le coup de partager... même si les réactions peuvent parfois te blesser, finalement, ce n'est pas ce qui est important, puisque tout le monde le sait, c'est tellement plus facile de se moquer que d'accepter l'étrange.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 22:11

Bonsoir à tous

C’est quoi une expérience mystique ?
Bonne question. Mais peut-on objectivement y répondre ? Si on croit en avoir eu une, bien évidemment.

Je répondrais que non !

Par définition le mysticisme, par son sens étymologique, ne se partage pas . A l’instar de Dieu, il s’éprouve, mais ne se prouve pas. Le mot mystique vient du grec « Muaô », qui signifie se taire, être silencieux. Sous jacent, se trouve l’idée de mystère, car ce qui est mystique n’est pas démontrable et ne peut être que de l’ordre du spirituel. C’est une relation personnelle à l’intangible. C’est une révélation et une communion.

Est-ce à dire que puisque ce n’est pas démontrable « matériellement » parlant, cela n’existe pas ?
Là aussi, également, je répondrais par non !

Personnellement, et bien que j’ai vécu (et continue a vivre) des moments de « grâce », je ne parlerais pas de mes « expériences » personnelles, elles ne regardent que moi. Non par crainte de l’opinion des bien- pensants, car peut me chaut leurs certitudes dogmatiques et leur lazzis, mais tout simplement parce que comme écrit dito, cela ne se partage pas.

Tout ce que je peux dire, c’est que dans ces instants, une béatitude et une sérénité sans égales m’envahit, des larmes de joie et de reconnaissance inondent mes yeux devant la déchirure du voile de Maya. Dans ces instants, ma vie vit la Vie. Je n’ai plus de doutes, plus de crainte….. je « sais » que je SUIS . Cela est une certitude qui va au-delà de tout doute, de toute spéculation, de tout mental, car comme je réponds à ceux de mes élèves qui se demandent comment faire le distinguo entre la part d’imaginaire et de réel lors d’exercices spécifiques énergétiques….. lorsqu’on ne se pose pas la question, on a la réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par ElBilqîs le Mar 11 Mai 2010 - 16:34

bonjour, Hitori, ravie de te relire.

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Il est de ces moments de grâce qu'il est impossible de raconter... et difficiles à partager.
Mais, le fait d'en parler peut permettre à d'autres de se sentir moins "seul", moins "étrange"...
Merci pour ton témoignage pas si muet...
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par bernard1933 le Mar 11 Mai 2010 - 18:28

Hitori, heureux de te revoir !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

À Hitori

Message par _tromken le Mar 11 Mai 2010 - 18:54

Par définition le mysticisme, par son sens étymologique, ne se partage pas. A l’instar de Dieu, il s’éprouve, mais ne se prouve pas. Le mot mystique vient du grec « Muaô », qui signifie se taire, être silencieux. Sous jacent, se trouve l’idée de mystère, car ce qui est mystique n’est pas démontrable et ne peut être que de l’ordre du spirituel. C’est une relation personnelle à l’intangible. C’est une révélation et une communion.

Muaô signifie « se pincer les lèvres en signe de mécontentement » (p.1302 du Bailly)
Vous le confondez avec Mueo. En remplaçant l'epsilon par un alpha
vous vous êtes arrêté sur Muaô.
De fait, Mueo signifie « initié aux mystères » ou encore
« à une science, à un art… d'où enseigner, instruire » (Bailly même page)
C'est donc précisément le contraire que de se taire.
Ce verbe conduit vers « musterion », mystères et « muthos », fables, contes.
Mystique peut cependant dériver de manière plus lointaine au verbe Muo,
qui signifie « se fermer, clos ».
D'où l'image « se tenir la bouche close ou les yeux fermés », « être silencieux ».

Cette idée de concentration, de fermer la porte de sa chambre ou de son labo
pour entamer une recherche, c'est le propre de toute recherche !
Ce n'est pas l'apanage d'une mystique.
On ne trouve pas l'essentiel dans le brouhaha d'une foule, ce simple bon sens
n'a rien de mystique.

Bref… faire de l'étymologie un prétexte est très facile.
Pour résumer, le mot mystique sous-tend l'idée d'une initiation reçue en secret,
une science découverte derrière ce qui est caché,
puis l'enseignement de cette découverte à des tiers, donc sa communication.

Une mystique n'est pas incommunicable, même si la manière de recevoir
le « mystère » est prétendu être une intimité personnelle,
il existe pourtant des mystiques de groupe fort nombreuses.

De fait, l'experience étant tangible et sensible dans le cadre de notre réalité,
elle est parfaitement du domaine de la preuve.
Lorsque vous dites : « A l’instar de Dieu, il s’éprouve, mais ne se prouve pas »,
vous manquez de réflexion. Mais enfin, qui éprouve prouve !
C'est la méthode de n'importe quelle science d'ailleurs.
Elle éprouve, expérimente et cette expérimentation sert de preuves.
Qu'on bâtisse une doctrine par la suite, une méthodologie de l'expérimentation,
ou qu'on ne le fasse pas… Il s'ensuit que toute discussion devient impossible
puisque la personne est enfermée dans sa preuve, soit dogmatique, soit physique
et sensible mais toujours éprouvée.
Elle ne supporte pas de remise en question : la mystique est un intégrisme latent
tout comme n'importe quelle dogmatique dont elle est le revers.

Aussi faut-il plutôt admettre que : Dieu ne s’éprouve ni ne se prouve.
Dieu n'a à se justifier devant aucune raison ni expérimentation.
Vous confondez spiritualité et mystique.
Dans la spiritualité dieu ne se justifie pas,
la foi même n'offre pas de justification plausible, sensible, expérimentable,
seulement du paradoxe et de l'évocation, ou de la parabole si vous préférez,

Dans la mystique, on exige de dieu la preuve éprouvée.
La mystique est donc du religieux dans lequel l'expérience
remplace la preuve doctrinale. Les deux ensuite se rejoignent.
C'est la raison pour laquelle les grandes religions ont en elles
leurs intellectuels et leurs mystiques unis dans la même idée d'un dieu
qui s'éprouve et se prouve par cette expérimentation, logique ou psychique.

La mystique n'est donc pas une révélation mais une spéculation,
parce que, tel le raisonnable qui spécule sur l'expérience de sa logique,
la mystique spécule sur l'expérience vécue en son âme — psychique.
Pour tous les deux, dieu est enfin saisi dans la réalité.

La révélation ne violente pas dieu pour qu'il entre dans la réalité,
pour qu'il se démontre par l'irrémédiable de la raison ou d'un vécu expérimentable.
Dans la révélation, dieu reste caché et l'homme se cache en lui respectueux de son intimité .
La preuve de l'expérience sont toujours « à venir » pour la révélation.
Si le messie n'est pas à venir, s'il est déjà venu, soit par la preuve
logique, soit par l'expérience mystique, alors il n'est pas le messie.
Le messie est toujours Celui qui vient. Dieu est dieu caché disait Isaïe,
quelque soit nos délires, cette parole est scellée : il n'est pas encore dévoilé.

Ou encore, pour reprendre Nietzsche :
« Ce mauvais goût, cette volonté de vérité, de la « vérité à tout prix »,
ce délire juvénile dans l'amour de la vérité nous l'avons désormais en exécration :
nous sommes trop aguerris, trop graves, trop joyeux, trop éprouvés par le feu,
trop profonds pour cela… Nous ne croyons plus que la vérité soit encore la vérité
dès qu'on lui retire son voile : vos avons trop vécu pour croire cela.
Aujourd'hui c'est pour nous une affaire de convenance qu'on ne saurait voir
toute chose mise à nue, ni assister à toute opération
ni vouloir tout comprendre et tous savoir. […]
On devrait mieux honorer la pudeur avec laquelle la nature se dissimule
derrière des énigmes et des incertitudes bigarrées.
Peut-être son nom, pour parler grec, serait-il Baubo ?… (fin du deuil de Déméter)
Ô ces Grecs ! Ils s'entendaient à vivre : ce qui exige une manière courageuse
de s'arrêter à la surface, au pli, à l'épiderme ; l'adoration de l'apparence,
la croyance aux formes, aux sons, aux paroles, à l'Olympe tout entier de l'apparence !
Ces Grecs étaient superficiels — par profondeur !
Et n'est-ce pas à cela même que nous revenons, nous autre risque-tout de l'esprit,
qui avons escaladé la plus haute et la plus dangereuse cime de la pensée contemporaine,
et qui, de là-haut, avons inspecté les horizons, qui, de cette hauteur,
avons jeté un regard vers le bas ?
N'est-ce pas en cela que nous sommes — des Grecs ?
Adorateur des formes, des sons, des paroles ? Et par conséquent des artistes ? »

…/

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par ElBilqîs le Mar 11 Mai 2010 - 19:20

je n'ai pas besoin de faire du grec pour conclure, à la suite de vos écrits, Tromken, que vous confondez mystiscisme et ésotérisme...:
je vous cite
Tromken a écrit:Pour résumer, le mot mystique sous-tend l'idée d'une initiation reçue en secret,
une science découverte derrière ce qui est caché,
puis l'enseignement de cette découverte à des tiers, donc sa communication.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par _tromken le Mar 11 Mai 2010 - 19:48

Je n'ai fais que répondre au prétexte de l'étymologie que reprenait Hitori… C'est lui, c'est le mystique qui a voulu s'appuyer sur le grec, non pas moi. J'ai simplement fait remarquer qu'il avait achoppé.

Quant à lancer que je confonds mystique et ésotérisme, voyez-vous, le mysticisme est plus proche de l'ésotérisme par son idée même de mystère électif, il y tend inéxorablement. Le lien tombe de simplicité et vous ne me dites pas comment douter de ce fait. Le pouvez-vous d'ailleurs ?

Par contre le mysticisme est bien une spéculation, non une révélation, ce que, par contre, vous n'êtes pas parvenu à contester dans mon propos puisque vous n'en dites rien.
Le pouvez-vous d'ailleurs ?

Tout mystique est un intégrisme latent puisque sa seule
défense est une vérité expérimentale qui force, oblige toute
critique à se ployer, sans la liberté de s'exprimer, laquelle
est vue comme ennemi de sa conviction qu'il tient à défendre plus que Dieu.

…/

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Mar 11 Mai 2010 - 23:01

tromken :
Je n'ai fais que répondre au prétexte de l'étymologie que reprenait Hitori… C'est lui, c'est le mystique qui a voulu s'appuyer sur le grec, non pas moi. J'ai simplement fait remarquer qu'il avait achoppé.

Oh tromken ! …..tu veux que je te dise ? Je n’ai pas envie d’engager un dialogue avec toi.
Question de feeling, on va dire…… Après, tu penses ce que tu veux.


Elbi, Bernard…. heureux également de vous revoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par _tromken le Mer 12 Mai 2010 - 1:09

J'étais quasi certain de ta réponse Hitori.
Je voyais bien que tu n'avais que l'apparence de l'audace.

Il est probable que ta pureté mystique t'a soufflé que j'étais un démon.
Mais à qui profite le crime ? À celui qui t'a soufflé la chose voyons.
Il garde son monopole sur toi.
Nous sommes loin du « vous connaîtrez la vérité et elle vous rendra libre ».

Ainsi, tu confirmes mes dires.
L'expérience mystique lie tellement l'homme,
que toute critique et mise en question lui devient impossible.

Tu sembles être sous la tyrannie de ton expérience,
tout comme le scientifique est sous le despotisme de ses expérimentations.
Tu es un religieux.
Je suis quasi certain que tu revendiques aussi une morale irréprochable.

N'as-tu jamais lu dans la bible que dieu trompe les hommes.
Cherche, la chose est clairement dite…
« Afin que ceux qui voient ne voient pas » : les légalistes et leurs frères mystiques.

Je te salue amicalement.

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 10:45

Tromken, puisque tu en rajoutes une couche, je vais te mettre les points sur les I et les barres sur les T. Ta réponse corrobore bien ce que j’ai immédiatement senti à la lecture de tes posts. A savoir une répulsion devant le ton docte de celui qui s’imagine posséder la science infuse et la connaissance absolu, de celui qui se permet d’analyser l’autre et prétendre le connaître mieux que lui-même, à travers quelques lignes jetées sur la toile.

Ton analyse de ma personne m’a fait doucement sourire, tellement tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’à l’acromion. Mais bon, comme déjà dit, tu penses ce que tu veux, je m’en bat les gonades.

Je suis sur ce forum pour avoir des échanges fructueux portant sur le fond de questions essentielles et non perdre mon temps à répondre point par point sur des détails « epsilonesques ». La casuistique n’étant pas ma tasse de thé.

Comme dans la vraie vie, on a sur les forums d’échanges, la liberté de choisir avec qui on veut bien dialoguer. Ce forum ne manque pas de gens avec qui j’ai plaisir d’échanger. Tu n’en fais pas partie. Accorde moi ce privilège.

Je te salue également

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Thierry le Mer 12 Mai 2010 - 18:48

Hitori, tu as bien de la patience pour répondre à tromken...J'en ai connu beaucoup des gens hermétiques et présomptueux mais là on entre dans le top ten...
Je vais voir ailleurs.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 18:53

ça fait déjà un temps que je ne le lis plus, il "décrit" ses interlocuteurs en se plantant complètement (pourquoi a-t-il besoin d'humilier ainsi??? Complexe ???), se vexe plus vite que son ombre, et ses posts sont de véritables logorrhées....pfffff....

encore un qui s'écoute parler...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par _tromken le Jeu 13 Mai 2010 - 0:36

Mais votre liberté m'est précieuse, et que vous en fassiez usage comme il vous plaît c'est mon plus grand plaisir.
J'ai laissé une réflexion sur la mystique, relativement fournie
aux quelques participants ici qui s'en revendiquent.

Je vois que pour garder bonne conscience de ne pas y répondre,
on se forme une ligue pour s'attaquer à la personne.
Vous voilà donc 3 d'accord sur un point :
Ses arguments sont présomptueux et trop métaphysiques, nous avons le droit de ne pas nous y pencher.

C'est bien de la mystique, tiens !
On met la tête dans le sable, des fois qu'il ait raison.

La mystique sera le mal du 21e siècle,
car le peureux mord toujours !

Les Lumières, au moins avaient du cran
même si je ne suis pas toujours d'accord avec eux.
On les regrettera.

…/

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi, une expérience mystique ?

Message par virgule le Jeu 13 Mai 2010 - 12:49

Hitori, tu as bien de la patience pour répondre à tromken...J'en ai connu beaucoup des gens hermétiques et présomptueux mais là on entre dans le top ten...
Je vais voir ailleurs.
Je ne suis pas d'accords avec cela, tromken sais ou il va, il met face à certaine vérité. Bien sur, parfois il semble aller un peu loin, des fois il semble jouer sur les mots pour garder une forme d'avantage, mais au fond, je crois que cela est necessaire et finalement heureusement qu'il est là(en tout cas pour moi). Vous vous en rendrez comptes a mon vis tôt ou tard. Par contre je pense qu'il a peur dans un certain sens de la relation coeur a coeur, mais je fais peut etre encore une erreur en ne comprenant pas vraiment jusqu'ou sa clairvoyance peut aller. Surtout n'allez pas croire que je lui passe la pommade, mais par honneteté je suis forcé de reconnaitre cela, même si de son coté il me boude.
ça fait déjà un temps que je ne le lis plus, il "décrit" ses interlocuteurs en se plantant complètement (pourquoi a-t-il besoin d'humilier ainsi??? Complexe ???), se vexe plus vite que son ombre, et ses posts sont de véritables logorrhées....pfffff....

encore un qui s'écoute parler...
Je pense lila que tromken est d'un autre niveau que le notre sur divers plan, et il ne peut pas se permettre de nous caresser dans le sens du poil.
Je ne pense pas non plus qu'il cherche a humilier, il remet les choses a leur place, c'est tout.
Si je me trompe et que vous avez raison, alors il n'y aura qu'un perdant, et ce sera tromken.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum