L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Aller en bas

L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par drif le Sam 26 Avr 2008 - 18:56

Rémi Brague


drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Abdallah le Dim 27 Avr 2008 - 11:12

C'est vrai ce que dit Monsieur Brague à ce qu'il me semble. Enfin dans une certaine mesure. Oui l'interprétation de la bible par les chrétiens laisse davantage de liberté à l'interprétation et à la prise en compte d'un contexte socio historique où ces textes sont écrit.

Cependant l'interprétation du Coran et de certains versets est impossible à comprendre en dehors du contexte de la révélation. Mais certainement le statut de livre révélé fige davantage la compréhension que l'on peut faire de ses prescriptions et enseignements que dans le cas d'un livre inspiré.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Glory le Dim 27 Avr 2008 - 14:33

Abdallah a écrit:
Cependant l'interprétation du Coran et de certains versets est impossible à comprendre en dehors du contexte de la révélation..

Alors pourquoi tant de Hadiths?
avatar
Glory
Aka La Guerrière

Féminin Nombre de messages : 439
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Abdallah le Dim 27 Avr 2008 - 22:54

Les hadiths font parti des éléments du contexte de la révélation... Enfin je ne suis pas sur d'avoir compris la question Gloria...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par caius le Lun 28 Avr 2008 - 9:27

COMPARER LA BIBLE ET LE CORAN
(comment le faire de manière appropriée)
Par Samuel Green

La bible et le coran sont souvent comparés quand les chrétiens et les musulmans discutent. ces textes sont le plus souvent comparés sur les points suivants :
· Conservation du texte
· Formation du canon
· Enseignements au sujet de Jésus, des femmes, de la guerre, etc...
· Exactitude scientifique
· Contradictions

J’ai moi-même fait ce type de comparaison dans le passé. Cependant, il est vraiment approximatif et trompeur de comparer la bible au coran pour deux raisons.

Raison 1. Le contexte de la bible et du Coran

Le Coran tourne et évolue autour de la vie de Mahomet. Mahomet a révélé les paroles du Coran en réponse à divers évènements de sa vie mais ces évènements ne sont pas rapportés par le Coran. En clair, le Coran ne fournit ni son contexte ni sa chronologie. Connaître le contexte et la chronologie corrects sont essentiel pour comprendre le Coran. Mais pour connaître le contexte et la chronologie vous devez passer du Coran aux « traditions islamiques » (des livres comme la littérature du Hadith ou la Sira). Ce sont ces livres qui fournissent le contexte du Coran. L’auteur islamique Habib Ur Rahman Azami énonce parfaitement à quel point le Coran dépend des Hadiths et de la Sira.

Il est presque impossible de comprendre ou d’expliquer la signification d'un grand nombre de versets coraniques si les traditions sont rejetées comme inutiles et inauthentiques. (Habib Ur Rahman Azami, The Sunnah in Islam, pp 29-31.)

La bible, cependant, est très différente. Elle précise toujours son contexte et sa chronologie. Sa révélation commence par la création et raconte l’histoire jusqu’à la nouvelle création, l'âge de la résurrection. Quand la bible énonce des commandements ou annonce l'évangile elle le fait dans un contexte qu'elle a elle-même précisé. Ainsi, pour comprendre la bible vous n’avez besoin que de la bible. La bible se suffit en elle-même comme le verbe divin doit l’être. Par conséquent il est fallacieux et approximatif de comparer la bible au seul Coran.

Raison 2. Pratiques et croyances

Le Coran ne mentionne pas la majorité des pratiques de base et des croyances de l'Islam.

La Sunnah (l'exemple de Mahomet) est le complément essentiel du Coran ; au point que, dans certains cas précis, la Sunnah semble prévaloir sur le Coran comme, par exemple, quand le Coran mentionne trois prières quotidiennes (24:58 et 11:116) alors que la Sunnah en fixe cinq. D'autre part, dès les débuts de l'Islam, il y a des cas de pratiques universellement répandues qui semblent contredire ouvertement la Sunnah. En outre, le Coran n’explicite pas ses commandements ; pas même ceux qui sont fondamentaux. Ainsi il encourage la prière, mais ne précise pas comment elle doit être exécutée : la forme de la prière canonique (salah) est entièrement fondée sur la Sunnah. (Cyril Glassé, "Sunnah", The Concise Encyclopedia of Islam, pp. 381-382.)

L'injonction obligatoire de faire la prière (Salah) a été mentionnée dans le Coran, de même que certains des éléments de la prière (comme les qunût (évocation), Ruku (inclination), Sujud (prosternation) et Qira’at (récitation)). Mais la façon pratique d'offrir la prière et l'ordre dans lesquels les divers actes qui y sont liés devaient être exécutés n'ont pas été décrits dans le Coran.... De même le hajj (pélerinage à Mecque) a été prescrit en tant que devoir religieux dans le Coran mais sa forme et ses rites n'ont pas été définis. Le prophète a montré la manière correcte en exécutant le hajj lui-même. (Habib Ur Rahman Azami, The Sunnah in Islam, p. 10-11.)

La Shariah islamique n’est complète que par le recours au Coran et à la Sunnah. (Habib Ur Rahman Azami, The Sunnah in Islam, p. 5.)


Le comment, le moment et le contenu de la prière, les rites du pèlerinage, la circoncision, etc. en fait la majorité des pratiques et croyances essentielles de l’islam sont tirées de la sunnah (exemple) de Mahomet. La sunnah est essentielle à l'Islam mais elle ne provient pas du Coran mais des Hadiths et de la Sira. Encore une fois, ce n'est pas le cas de la bible. La bible comble tous les besoins du chrétien. La bible raconte ce que Dieu a fait pour nous sauver et nous amener à sa gloire et comment nous devons vivre. Elle sert de base à notre sagesse et définit notre liberté. Par conséquent il est fallacieux et imprécis de comparer la bible au seul Coran.

Une comparaison plus objective

Il devrait maintenant être clair pour le lecteur qu'il n’est pas pertinent de comparer la bible au Coran : alors que la bible est la base du christianisme, le Coran n'est pas la base de l'Islam ou plutôt l'Islam est fondé sur le Coran, les Hadiths et la Sira. Si vous voulez faire une comparaison honnête et précise entre les livres du christianisme et de l'Islam, vous devez comparer les livres essentiels des deux religions.

Quelques faits sur les Hadiths. Le mot "hadith" signifie un récit ou des anecdotes au sujet de quelque chose. Un hadith peut varier en taille, allant d'une simple phrase à une ou plusieurs pages entières. Dans l'Islam, le sujet principal du Hadith est ce que Mahomet a fait et a dit, c.-à-d. le Hadith contient la Sunnah. Il y a de nombreuses compilations de Hadith. Le Professeur Masud-ul-Hasan explique ce que sont les principales compilations :

La compilation de Hadith basée sur " le modèle Musannaf"[1], ce sont les compilations de :
1. Al-Bukhari ( mort en 870) [ compilation de 7.658 hadiths (ahadith). ]
2. Musulmans (mort en 875) [compilation de 7.748 hadiths. ]
3. Abou Daoud (mort en 875) [compilation de 5.276 hadiths. ]
4. Al-Tirmizi (mort en 892) [compilation de 4.415 hadiths. ]
5. Al-Nasai (mort en 915) [compilation de 5.776 hadiths. ]
6. Ibn Maja (mort en 886) [compilation de 4.485 hadiths. ]

... Les très renommées compilations d'Al-Bukhari et de Muslim sont considérées comme "Al-Sahihain" c.-à-d. authentiques et faisant autorité.

Al-Bukhari


Muslim

La meilleure compilation basée sur " le modèle Musnad"[2] est celle d'Ahmad ibn Hanbal (mort en 855).

Les chiites ont leurs propres recueils de Hadith ne se rapportant pas uniquement à ce que Mahomet a dit a dit ou a fait, mais également à ce que les Imams du chiisme ont dit ou fait . Les recueils de Hadiths chiites les plus connus sont les compilations de :

1. Muhammad ibn Yakub Al-Kulluni (mort en 939)
2. Muhammad Al-Hummi (mort en 991)
3. Tahir Al-Sharif Al-Murtaza (mort en 1004)
4. Muhammad Al-Tusi (mort en 1067) (Prof. Masud-ul-Hasan, History of Islam, vol. 1, p. 613.)
Il y a également l’importante compilation du Muwatta de Malik.

Quelques précisions sur la Sira. La Sira, ce sont les biographies de Mahomet. Celles-ci fournissent le contexte et la chronologie de sa vie et ainsi le contexte et la chronologie du Coran. Les deux Sira les plus anciennes sont :

1. Sirat Rasul Allah par Muhammad ibn Ishaq (mort en 773) via ibn Hisham (mort en 840),. (English translation 798 pages[3].)
2. Kitab al-Tabaqat al-Kabir de Muhammad ibn Sa'd (mort en 852 ), (English translation, 1097 pages[4].)

Comme vous pouvez le lire et le voir, dans l'Islam il y a beaucoup de livres tout aussi essentiels que le Coran et ils sont tous bien plus importants en taille que le Coran. Boukhari et Muslim contiennent chacun plus de hadiths que l’ensemble des 6.236 versets du Coran. Un ex-Musulman m’a dit un jour que l'Islam c’est 10% de coran et 90% de traditions (Hadith et Sira). Le coran est comme le cadre d’une photo. Il trace quelques limites mais les détails de l'image sont fournis par les traditions.

Un peu de rigueur

1. Les chefs islamiques qui comparent la bible au Coran devraient être honnêtes et arrêter de tromper les gens. Ils doivent préciser que le Coran est insuffisant à lui seul. Au lieu de comparer le Coran à la bible ils doivent comparer tous les livres islamiques essentiels à la bible. Si vous êtes témoin de ce genre de malhonnêteté de la part d’un musulman, ayez le courage de lui signaler son erreur.

2. Les chrétiens doivent faire attention à ne pas être induits à penser qu’il est légitime de comparer la bible au Coran. Ce n'est pas le cas. Le christianisme est fondé sur la seule bible mais l'Islam n'est pas fondé sur le Coran mais sur le Coran ET les traditions. Si un musulman vous demande de comparer les livres, insistez pour que la comparaison soit honnête et inclue les Hadiths et la Sira.

3. Si vous n'êtes ni chrétien ni musulman vous pouvez vous rendre compte que le Coran et la bible ne sont pas fondamentalement identiques. Le Coran ne fournit aucun contexte à ce qu'il énonce et les pratiques essentielles de l'Islam n’y figurent pas. Celles-ci sont tirées d'autres livres alors que la bible donne la totalité de la croyance et la pratique chrétienne.

4. Quand nous vous invitons à devenir un chrétien nous vous demandons seulement d'accepter la bible.

5. Il est possible pour un chrétien de lire et d’apprendre toute la bible mais il est très difficile pour un musulman de lire et d’apprendre tous les livres islamiques essentiels parce qu'il y en a beaucoup et qu’ils ne sont pas tous traduits. En fait la plupart des musulmans n'ont jamais lu le Sirat Rasul Allah de Ibn Ishaq qui est le plus ancien récit de la vie de Mahomet.


Notes
[1] Où les hadiths sont classés en fonction du sujet.
[2] Où les hadiths sont classés en fonction du narrateur.
[3] Ibn Ishaq, Sirat Rasul Allah, translated as, The Life of Muhammad, (tr. A. Guillaume), Karachi: Oxford University Press, 1998.
[4] Ibn Sa'ad, Kitab Al-Tabaqat Al-Kabir, (tr. S Moinul Haq) New Delhi: Kitab Bhavan, 2 volumes, no date.
Références
Habib Ur Rahman Azami, The Sunnah in Islam, U.K.: UK Islamic Academy, 1995.
Prof. Masud-ul-Hasan, History of Islam, Delhi: Adam Publishers & Distributors, 2002.
Cyril Glassé, The Concise Encyclopedia of Islam, San Francisco: Harper & Row, 1989.

http://www.answering-islam.org/Green/compare.htm


Dernière édition par caius le Lun 28 Avr 2008 - 12:23, édité 4 fois

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Abdallah le Lun 28 Avr 2008 - 11:24

Bravo!
Ca à le mérite d'être clair, net et précis.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Glory le Lun 28 Avr 2008 - 23:35

Abdallah a écrit:Les hadiths font parti des éléments du contexte de la révélation... Enfin je ne suis pas sur d'avoir compris la question Gloria...

C'est Glory et non Gloria...Wink

Si les Hadiths servent à comprendre le contexte de la révélation, pourquoi le Coran se dit incréé, clair, rien n'est omis...?
avatar
Glory
Aka La Guerrière

Féminin Nombre de messages : 439
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Abdallah le Mar 29 Avr 2008 - 11:20

A ce que je comprend ce livre est surtout clair pour les contemporains du prophête. A l'époque une sourate descend et elle répond à certaines préoccupations des gens. Les situation étaient clair pour les gens aussi mais ce n'est pas de la responbilité du prophète de les retranscire par écrit pour en perpétuer la compréhension pour les générations suivante. Lui sa mission c'était de délivrer le message descendu du ciel.

Ainsi le hadith ne peut avoir un statut aussi important que le Coran mais il est important quand même.

Clair le Coran l'est par son expression en tant qu'expression de vérité. Bon il y en plein qui ne seront pas d'accord dont toi sans doute et moi je ne peux témoigner que pour moi même. Il y a un ton dans le Coran dont la majesté ne se retrouve nul part ailleurs.

Clair enfin en tant qu'objet de méditation car on ne médite pas de la même façon sur un texte sacré que l'on ne réfléchit sur des évènements. La méditation permise par ce texte est plus faccessible par exemple que celle engendrée par les paroles contradictoires de certains textes Zen.

Le fait que le coran soit incréé fait l'objet de discussion dans le monde musulman. Ce n'est pas aussi évident.

Quand à dire que rien n'y est omis je l'ai lu aussi et cela a un sens mais je ne sais plus si c'est dans le coran ou dans la "mère du livre" qui est un ouvrage céleste accessible uniquement au plus pur, je vérifierai...

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Invité le Sam 10 Mai 2008 - 3:26

aballah tu ne connais pas du tt ton sujet tu sais pas de quoi tu parle esclave de Dieu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par ronron le Jeu 8 Déc 2011 - 0:03

caius a écrit:Un peu de rigueur
1. Si vous êtes témoin de ce genre de malhonnêteté de la part d’un musulman, ayez le courage de lui signaler son erreur.

2. Le christianisme est fondé sur la seule bible mais l'Islam n'est pas fondé sur le Coran mais sur le Coran ET les traditions.

3. Si vous n'êtes ni chrétien ni musulman vous pouvez vous rendre compte que le Coran et la bible ne sont pas fondamentalement identiques. Le Coran ne fournit aucun contexte à ce qu'il énonce et les pratiques essentielles de l'Islam n’y figurent pas. Celles-ci sont tirées d'autres livres alors que la bible donne la totalité de la croyance et la pratique chrétienne.

4. Quand nous vous invitons à devenir un chrétien nous vous demandons seulement d'accepter la bible.

5. Il est possible pour un chrétien de lire et d’apprendre toute la bible mais il est très difficile pour un musulman de lire et d’apprendre tous les livres islamiques essentiels parce qu'il y en a beaucoup et qu’ils ne sont pas tous traduits. En fait la plupart des musulmans n'ont jamais lu le Sirat Rasul Allah de Ibn Ishaq qui est le plus ancien récit de la vie de Mahomet.
C'est ce qu'on appelle péter plus haut que le trou...

Note : On a remarqué la minuscule à bible tout au long du texte?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par JO le Jeu 8 Déc 2011 - 7:51

Si Dieu avait voulu des textes figés, il les aurait dictés à des scribes, pas à des analphabètes qui se sont contentés de paroles.
Pour qu'elles germent en sentiments, pas en théories .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'interprétation des textes dans le chritianisme et dans l'islam

Message par Pulsar57 le Ven 9 Mar 2012 - 19:04

Le coran et la bible sont a sens unique, révélant deux dieux qui se prétendent uniques. Les deux condamnant le péché, et controle l'homme par cette notion. Les deux livres ont été et écrit alors que l'Humanité se croyait le centre de l'univers...
Personnellement, ce sont pour moi deux modes d'emploi tres efficaces pour la domination de l'homme sur l'homme....

Pulsar57
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Montréal, Canada
Identité métaphysique : Pulsar
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum