Qui se réincarne ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par domi92 le Lun 14 Déc 2009 - 10:47

SEPTOUR a écrit: Ainsi, neufs, sans taches aucunes, avec une personnalité neuve et un minimum de connaissances nous entamons une nouvelle vie ou tout peut arriver provoquant ainsi une grande diversité d'ou découlera a coup sur une évolution.

Venir "sans taches" avec une personnalité neuve, c'est-à- dire sans souvenirs d'autres vies, c'est en contradiction avec toutes ces études de Stevenson. Il y a des enfants qui se souviennent de leurs vies antérieures et on a pu vérifier leurs dires. En plus, bien entendu, Mozart ne peut pas s'expliquer sans la réincarnation. A l'age de six ans, il composait en se basant sur les lois de l'harmonie qu'il connaissait déjà (il y en a 400 !). Et Evgueni Kissin jouait du piano à l'âge de 2 ans !
Karma c'est une loi impersonnelle de cause et d'effet et non une loi de punition récompense, en ce sens, il n'est pas question d'un Dieu injuste ou juste. Les lois font tourner le monde selon un ordre qui nous échappe souvent, mais il y a des lois. L'injustice du monde fait partie de ces lois, pour nous pousser à la compassion, à l'empathie et à vouloir échapper à la roue du devenir.
avatar
domi92
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : hauts de seine
Identité métaphysique : bouddhiste
Humeur : méditative
Date d'inscription : 23/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par SEPTOUR le Lun 14 Déc 2009 - 14:49

Tu n'as pas tort, pas entierement.
Il est vrai que nous trainons qq fois des relents d'une vie passée. Mais rien qui soit qq chose comme le karma. Le "rideau" entre les réincarnations n'est pas parfaitement "étanche". Et le "rideau", encore lui, entre le savoir total et nous dans un corps avec un savoir minimum n'est pas plus a l'épreuve des fuites.
Ce qui explique les qq génies en musique, mathématiques, arts, etc, etc.
Quant a la compassion, l'empathie, l'amour du prochain (en bref) font parties naturellement de notre nature que j'appelerai divine; C'est notre personnalité VRAIE. Celle ci incline mais n'oblige pas, elle reste en "toile de fond", notre personnalité ACQUISE depuis notre naissance commande et cette nature peut étre n'importe quoi dependant de nos apprentissages et de nos experiences, cette derniere nous fait agir en conformité avec notre vision du monde, elle peut étre terrible, ordinaire ou angélique.....et c'est voulu ainsi!!

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par bernard1933 le Lun 14 Déc 2009 - 22:14

RR, je me suis peut-être mal exprimé . Bien sûr que l' éducation est
essentielle ; mais l' éducation, pour moi, ce sont des fichiers que l'on installe dans notre système central de commande cérébrale . Une fessée, c' est sur les fesses, mais le fichier s' enregistre dans le cerveau...
Domi, il est vrai que les enfants prodiges posent un réel problème.
D' où leur don provient-il ? Est-il transmissible par les gènes ? J' avais émis l' hypothèse farfelue d' une transmission de pensée , d' un accord de fréquences entre le cerveau de l' enfant et ceux de son entourage
Mozart était entouré de musiciens ; mais je n' ai pas déposé de brevet...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2009 - 18:17

Je viens là comme un cheveux dans la soupe car affirmer quoi que ce soit sans l'avoir vécu consciemment, me semble difficille

Sur un monument dédié à Isis on peut lire : "mon voile, nulle mortel ne n'a soulevé et ne le soulèvera jamais".

J'ai depuis très tôt dans ma vie un sentiment qui ne m'a jamais quitté, un souvenir raconté par ma mère me laisse supposer que depuis l'âge d'un an j'ai le sentiment que tout n'a pas commencé à ma naissance. Mais je n'ai jamais eu l'impression d'une "réincarnation".
Non, l'impression est plus précise : quelque chose qui est en moi existait avant ma naissance, en a gardé des souvenirs qui ne sont pas individuels : "avoir été ceci ou cela dans une vie antérieure ". "Mais plutôt d'être né du TOUT" d'avoir quitté l'EXISTENCE pour tomber en humanité. Ce sentiment m'a habité toute ma vie et est le formant sur lequel je me suis construit. Le terme réincarnation me semble inaproprié pour décrire un postulat qui m'apparaît beaucoup plus complexe qu'ainsi énoncé. Je ne crois pas aux "dieux des religions" mais je crois en l'âme, et je sais que la vie ne commence pas à la naissance et ne se termine pas à la mort. Cependant je ne crois pas en une quelconque vie après la mort. (Des paradoxes? Non, des réajustement sémantiques.) Encore une fois, ce que j'en ressent me semble infiniment plus complexe et hors de portée de ma capacité humaine à conceptualiser. Comme quand "on l'a sur le bout de la langue sans pouvoir le sortir"

Postulons si vous le voulez bien que le mot "Karma" concerne notre biographie familliale.
Nous ne sommes pas seulement le fruit et la somme de nos parents mais cela concerne toute notre lignée avec des choses bonnes et moins bonnes (voire mauvaises) transmises incidieusement depuis des générations à la génération suivante.
Certaines de ces transmissions négatives peuvent amener une lignée à ce tarir au point de précipiter petit à petit celle-ci vers son extinction. Un individu peut, à un moment donné prendre conscience qu'il ne peut pas être à l'image d'un des gros défaut de ses parent et "casser" le Karma famillial en changeant radicalement de comportement.
Lorsque j'était psy, j'ai pu constater ce fait à maintes fois et aider une personne à prendre conscience du bagage famillial ou d'une tendance négative et à rompre un fil mauvais. Etonnement cela a toujours donné des résultats positifs entraînant la personne et souvent ses enfants avec elle vers un nouveau chemin. J'ai pu observer sur une ou deux décénies l'incidence à long terme du changement sur la personne, ces enfants et petits enfants (je pense à quelqu'un en particulier)

Il faut cependant prendre en compte une notion mathématique importante en l'occurence :
JE ai deux parents : papa et maman.
Papa a un papa et une maman, idem pour maman.
Cela fait déjà 4 grands parents.
8 arrière grands parents, 16 arrières arrière grP.
ensuite, 32, 64, 128, 256, 1024, bref à la vingtième génération en arrière, partant de vos parents vous avez........ 1.048.576 ancêtres directs
Il y a de quoi enmagaziner dans nos gènes des tonnes de bribes de souvenirs, comportements, qualités ou tares génétiques, etc.

Voici une anécdote racontée par un psychiatre américain, Stanislav Groff : Un jour un de ses collégues lui téléphone en lui parlant d'un cas qui le dépasse, Une jeune fille qui sans être autiste se renferme sur elle même d'une façon particulière.
Groff qui utilise des techniques très particulières reçoit la jeune fille avec ses parents. Il met en pratique sa technique, une forme d'hypnose spéciale. La jeune fille y raconte un viol qu'elle aurait vécu : elle est dans le sous sol de ce qui semble une église ou un monastère (grande cave voûtée - cela se passe aux USA) Des hommes habillés en bleu de travail l'attrappent, la déshabillent en arrachant ses vêtements et la violent. Au moment supposé de la pénétration elle sort subitement de l'état d'hypnose.
Directement Groph fait faire par une de ses assistante une examin gynécologique et là, suprise! la jeune fille est vierge!
Groff interview enfin les parents et raconte ce que la jeune fille décrit.
La mère tombe en larmes et avoue qu'à l'âge de 15 ans elle fut violée dans les conditions exacts racontée par sa fille. Elle l'avait refoulé et ne l'a raconté à personne même pas à son mari.
La mère a donné naissance à sa fille alors qu'elle avait 34 ans.
La seule conclusion possible : le souvenir traumatique ne peut avoir été transmit que par les gènes.


Donc je peux adhérer à des concepts comme la réincarnation ou le karma mais en essayant de les placer dans le réel au fait de l'expérience et non en prenant comme argent comptant des concepts qui viennent d'une autre culture avec une autre langue, une autre façon de penser et d'un autre âge, et voir en quoi cela correspond à ce que nous percevons avec notre regard contemporain, notre culture, notre expérience. Sans cela c'est du blabla mystico exotique sans réalité tangible et démontrable.


Dernière édition par lastprophet le Mer 16 Déc 2009 - 18:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par bernard1933 le Mer 16 Déc 2009 - 18:35

Est-ce-que nos gènes peuvent transmettre des souvenirs ou des acquis ?
C'est l' hypothèse que j' émettais il y a un jour ou deux pour expliquer le génie de Mozart enfant . Pourquoi pas ? On a " déplié " nos gènes , mais chaque gène est d' une telle complexité que nos chercheurs ont encore du pain sur la planche ...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2009 - 18:48

bernard1933 a écrit:Est-ce-que nos gènes peuvent transmettre des souvenirs ou des acquis ?
C'est l' hypothèse que j' émettais il y a un jour ou deux pour expliquer le génie de Mozart enfant . Pourquoi pas ? On a " déplié " nos gènes , mais chaque gène est d' une telle complexité que nos chercheurs ont encore du pain sur la planche ...

Je ne te connais pas Bernard mais je commence déjà à t'apprécier beaucoup! blabla

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2009 - 18:58

raphael-rodolphe a écrit:
bernard1933 a écrit: Et pervers avec ça, le coquin ! Il jouit à nous voir ainsi sauter sur le gril de nos réincarnations !
La réincarnation n'est pas un grill, c'est une chance pour apprendre et évoluer et les composants du karma, c'est nous qui les créons.
Alors, si l'on désire avoir une vie profitable (...), il suffit au minimum ! de s'abstenir de faire du mal aux autres ; il faut bien avouer que c'est vraiment rien ! pour des humains qui pensent être évolué.

Ou est la perversité Bernard ? qu'elle jouissance et ou ?
Dis "raphael-rodolphe" C'est facile à dire ce genre de trucs lorsqu'on est bien nanti par la vie... Va dire ça à un SDF, (j'espère que tu n'es pas de ceux qui vont dire qu'il l'a probablement bien cherché). Ou dis le à une personne souffrant d'une lourde anomalie génétique et handicapée à vie. Ou à un pauvre paysan du Darfour dont la famille vient d'être massacrée.
Ce discours je l'entends depuis des lustres et toujours venant de personnes à qui la vie a souri depuis leur naissance. Mais c'est un discour injuste et égotiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Radha2 le Mer 16 Déc 2009 - 20:48

Je ne comprends toujours pas en quoi la 'normalité' physique, la sédantarisation, ou une vie sans drame correspondrait à un 'sourire' de la vie. Gibran était-il lui même prophète lorsqu'il écrivait que plus le chagrin creuse un coeur, plus de joie il peut en contenir ?


C'est le discours de la 'génétique' des prédispositions et des différences que j'entends depuis des lustres, pour ma part. Et les cas de Stevenson continuent de résister... Une chance, nous n'avons pas à évoquer nos propres drames pour défendre l'Hypothèse réincarnationiste.

Bernard le propos est séduisant mais n'explique pas la virtuosité 'chopinesque' ex nihilo de mon ami concertiste. Moins connu que Mozart, certes Embarassed

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par JO le Mer 16 Déc 2009 - 21:55

Je suis assez séduite par la théorie des champs morphogénétiques de Sheldrake . Si les formes précèdent la matière qui s'incarnera, si l'embryon combine les gènes dont il hérite, pour devenir un individu unique mais chargé de tout un passé généalogique, il semble assez logique qu'il naisse avec le bagage nécessaire à résoudre des situations que ses ascendants ont rencontrées sans pouvoir y faire face, mais aussi, avec des dons acquis avant sa propre incarnation .Pour moi le karma, c'est juste le programme de cette vie : on est tous des redoublants ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2009 - 23:19

JO a écrit:Je suis assez séduite par la théorie des champs morphogénétiques de Sheldrake . Si les formes précèdent la matière qui s'incarnera, si l'embryon combine les gènes dont il hérite, pour devenir un individu unique mais chargé de tout un passé généalogique, il semble assez logique qu'il naisse avec le bagage nécessaire à résoudre des situations que ses ascendants ont rencontrées sans pouvoir y faire face, mais aussi, avec des dons acquis avant sa propre incarnation .Pour moi le karma, c'est juste le programme de cette vie : on est tous des redoublants ...
Ruppert Sheldrake est un grand esprit, outre les champs morphogénétique il a aussi fait une énorme recherche sur les animaux et il y démontre ce que vous écrivez ci-dessus. Il postule que les animaux mamifére ont une conscience mais moindre que celle d'un être humain, donc plus facile à observer. Le résultat de ses travaux met à jour les faiblesses de l'ethologie et du behaviourisme, et impliquent une psychologie réelle chez l'animal comparable dans une mesure plus faible à la psychologie humaine.
Malgré qu'il fut considéré par la science officielle comme un hérétique il est cependant fort lu, reconnu et apprécié par la communauté scientifique. Grâce à lui, la séparation entre l'animal et l'humain c'est notablement rétrécie.

Pour en revenir à la théorie des champs morphogénétiques, elle rejoint les concepts de scientifiques comme Frank Capra, Ilia Progogine, David F. Peat et David Bohm , qui ont tous (sans se concerter) émis l'hypothèse d'un "champ potentiel" une sorte d'ère abstraite qui recèle toutes les formes et combinaisons possibles sous forme impliée (potentiel) qui lors de circonstances propices vont pouvoir se " déplier" (s'actualiser). Si vous avez lu plusieurs livres de Sheldrake et que vous avez vu la comparaison de l'embryon d'une tortue d'un lapin, d'un humain et d'une poule, au début de leur évolution tous les embryons sont semblable morphologiquement, il vont se déférencier plus tard. C'est assez impressionnant comme démonstration. Notament, tous les embryons (y compris l'homme) possédent des fentes branchiales. Et cette découverte étonnante prouve la théorie de l'ancêtre commun: ces cinq espèces de vertébrés ont en commun à l'origine une forme aquatique à respiration branchiale.

Mais ses recherches sur la morphogénèse ont eu un impact et des implications en chimie moléculaire, en physique des particules, physique quantique et en astrophysique. A vous lire, vous ne serez pas étonnés car l'univers est un tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par SEPTOUR le Jeu 17 Déc 2009 - 0:48

Si nous sommes notre ame et que notre ame est une division de l'ame centrale(DIEU), il n'y aurait rien d'étonnants d'avoir des "souvenirs" d'une autre personne; car nous serions une seule et méme personne En DIEU.
Pour ce qui est des souvenirs de l'enfance, je me rappelle une situation ou je ne devais pas avoir plus de 2ans, j'étais dans un parc d'enfant et ma mére recevait ma marraine. je me souviens d'avoir essayé de parler a ces dames assises au salon a qq pas de moi et avoir essayé de leur dire que j'étais un adulte dans un corps d'enfant, mais les mots ne sortaient pas, seulement des sons inarticulés. Ma pensée etait celle que je peux avoir aujourd'hui adulte et aussi claire.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 2:21

SEPTOUR a écrit:
Pour ce qui est des souvenirs de l'enfance, je me rappelle une situation ou je ne devais pas avoir plus de 2ans, j'étais dans un parc d'enfant et ma mére recevait ma marraine. je me souviens d'avoir essayé de parler a ces dames assises au salon a qq pas de moi et avoir essayé de leur dire que j'étais un adulte dans un corps d'enfant, mais les mots ne sortaient pas, seulement des sons inarticulés. Ma pensée etait celle que je peux avoir aujourd'hui adulte et aussi claire.
C'est étonnant mais j'ai vecu une expérience similaire à la vôtre :
je devais aussi avoir dans les deux ou trois ans. Mon père discutait avait le notaire de la famille de trucs de notaires qu'un enfant de cette âge ne peut en principe pas comprendre, mais je saisissait tout ce dont il était question et je les écoutait avec une grande attention, mon père me regarda et il resta comme figé par mon regard (à ce qu'il raconta plus tard à ma mère)Le notaire se retourna et fut aussi gèné par mon regard alors mon père lui demanda s'il voulait que je sorte de la pièce. Le notaire fit une moue en disant que de toute façon je ne pouvait pas comprendre, mais en voyant mon regard mon père avait saisi quelque chose et il me fit un sourir entendu et je sortis de la pièce.

Mais maintenant que vous en parlez, il me revient non pas "des" souvenirs, mais je me remémore cette sensation qui à habité toute mon enfance d'être un "adulte" dans un corps d'enfant et je comprends maintenant pourquoi cette sensation "d'être tombé en humanité" cela n'a rien de prétentieux ou péjoratif de ma part.

Cette sensation est toujours là comme une distortion entre ce que je suis sensé être d'après ce que la psychologie m'a enseigné : "la norme humaine théorisée", et ce que je sens que je suis en "réalité ressentie": une âme éternelle dans un corps mortel.
Voila pourquoi à partir des quatres éléments ou états de la matière il peut y avoir alchimie et génération du vivant (le cinquième élément) : la présence de l'âme. Partant de là on peut déduire deux choses : 1°que tout ce qui vit a une âme (pour certaines espèces d'animaux sociaux, cette âme doit être collective comme chez les fourmis pr ex.)
2° cela explique aussi l'inconscient collectif; nous avons une âme qui n'est peut être pas aussi individuelle qu'on aimerait le penser. (Dur dur pour l'égo Wink )
Je continue dans ce "délire" :
Il s'agit peut-être d'une seule âme dans tout l'univers et elle a la capacité de se "fractaliser" avec des itérations de plus en plus petites et différenciées.

C'est le "En te Pan" grec (le tout est dans la partie)

Ce que nous appelons dieu pourrait être une interaction entre la matière inorganique (au départ) et une pensée organisatrice, structurante, consciente habitant tout ce qui vit d'où l'impression d'ubiquité.
Cela implique logiquement que "Ce" n'est pas fini mais continue à "SE" créer en permanence.
Cette idée n'est peut-être pas plaisante à certains car dieu est "forcément" parfait et fini...
Oui, mais peut-être pas!

J'en sais rien!, du moins pas plus que vous tous, mais rien que d'y penser cela me fait du bien de faire l'effort d'essayer de LE comprendre dans ce qu'il est vraiment, lui le grand inconnu que nous nommons "Dieu".
Bonne nuit à tous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par bernard1933 le Jeu 17 Déc 2009 - 11:02

lastprophet, je vois que notre notion de Dieu est très proche ; une Conscience, une Réalité globale dont nous ne sommes chacun qu' un microscopique fragment...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par SEPTOUR le Jeu 17 Déc 2009 - 12:24

ET oui, notre ame n'est pas individuelle, elle est unique et elle a pour nom :DIEU. Elle est la VIE qui anime tout, tout ce qui vit et méme ce qui ne vit pas.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 14:09

SEPTOUR a écrit:ET oui, notre ame n'est pas individuelle, elle est unique et elle a pour nom :DIEU. Elle est la VIE qui anime tout, tout ce qui vit et méme ce qui ne vit pas.
Heureux de cette résonance entre nous (toi et Bernard)

Je ne crois pas en une prédestination obligatoire (le destin est écrit) Dans ce cas à quoi bon pour Dieu de s'impliquer autant avec la matière.
Il y a là à mon sens (mais c'est franchement blasphématoire du point de vue traditionnel) une sorte d'itinéraire initiatique ou chemin de réalisation à un niveau que nous ne pouvons appréhender.

Je me suis beaucoup intéressé à l'astronomie et la cosmologie.
Comme vous le savez il y a, à la fois "l'impression" d'une expansion de l'univers. Je dis "impression" car malgré le redshift (décalage vers le rouge) qui, à première vue indique une expansion de l'univers, il reste néanmoins des objections majeures à cette affirmation:

1° Il semble qu'il y ait théoriquement d'autres raisons possible d'être du redshift (car on postule de fait que la lumière parcours des distances démentes sans être altérés par l'environnement (comme si l'espace était vide, neutre!)
2° nous observons, à grande échelle, une contraction, une "agglutination" de la matière (le contenu) présente dans l'espace (le contenant) Les grands amas de galaxies ont tendance à absorber de plus en plus vite d'autres galaxies et amas plus petits, signe d'une intervention soit de la gravitation, soit d'autre chose (matière sombre ou énergie sombre, non encore démontrés jusqu'à présent)
Ainsi le "groupe local" comprenant notre galaxie se dirige (à la vitesse de 600km/sec) vers un super amas nommé "grand attracteur".
Depuis peu les observations semblent montrer que ce même grand attracteur se dirige lui aussi à une vitesse similaire vers un autre "méga super" amas nommé la concentration de Shapley ou "grand mur" Ainsi des «blueshift» (décalages vers le bleu) furent détectés derrière cette concentration de Shapley indiquant clairement que ce titanesque amas de galaxies (des million de galaxies) est en train d'attirer TOUT ce qui est à la ronde sur des distance phénoménales (nous nous trouvons à 500 million d'années lumières de cette concentration et nous sommes attirés !!! Impossible de conceptualiser une force ayant cette capacité, la science en tout cas n'y arrive pas, certains ont nommé le centre de cette concentration "godfinger » (doigt de dieu.) Ce centre est une gigantesque galaxie elliptique qui est en train de cannibaliser les galaxies qui s'en approchent (on observe à l'heure actuelle 8 galaxies géantes en train d'être absorbées) et trace d'une vingtaine d'autres dans un passé plus loingtain.

Donc, il y a parallèlement à l'expansion apparente de l'univers, un phénomène inverse. Aujourd'hui on ose le dire ouvertement : "Un big crunch" La matière a tendance à ce concentrer de plus en plus vite (à grande échelle)… Si l’on suit les mathématiques touchant à la gravitation, en principe, plus il y a concentration et agglutination, plus cela s’accélère.

Partant de là je me suis imaginé (ah l'imagination, quel outil bizare!) qu'il y avait:
a) Un événement «big bang»,
b) une expansion de la matière qui se déploie et se sophistique de plus en plus pour donner la vie qui, elle même évolue. Comme il y a une autonomie relative des multiples composants de la vie dans sa totalité universelle (ce qui, à notre niveau est nommé "libre arbitre"),
c) il y a possibilité pour certaines de ces espèces de produire quelque chose de nouveau et d'unique, qui enfin complètera un processus et réalisera DIEU comme fini, réalisé, accompli.
- Si aucune espèce ne réussit, la matière se re-concentre jusqu'à singularité et c’est un nouveau big bang.


Cela peut sembler dingue (je n'ai pas le contrôle de ce que produit mon imaginaire et c'est bien ainsi!) mais c'est peut être pour cela que nous nous identifions (intuitivement)comme "élus". Certaines espèce doivent alors recevoir l’intuition de cette réalisation possible.
Je crois que certains signes nous sont donnés pour nous mettre sur la piste : dans LES religions et philosophies spirituelles, dans la science (toutes branches confondues): la découverte théorique très précoce (dans l’histoire de l’astronomie) des trous noirs et (découverte assez récente)de leurs universalité: Il y a au centre de CHAQUE galaxie une trou noir aux proportions démesurée (plusieurs million de masses solaires)
Aussi cette découverte déconcertante d'une formation atmosphérique "hexagonale" et permanente au pôle sud de Saturne… ayant la taille de plusieurs fois la terre! (pour ne donner que deux exemples)


Peut-être est-ce cela notre devoir en tant qu’espèce : travailler à la recherche de cette réalisation ultime de l’être suprême.

Alors pourquoi les religions continuent à perdre du temps à jouer le match de celui qui est le plus fort, le plus vrai?
Parce que les religions ne cherchent pas à connaître DIEU, il leur fait peur dans ça réalité absolue et va à l'encontre de leur vanité!!!
Cependant l'impulsion de départ est bonne mais la soif de pouvoir dévie ce flux vers l'abîme. C'est le prix et le risque du libre arbitre, cette faculté merveilleuse, si fragile et corruptible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par SEPTOUR le Jeu 17 Déc 2009 - 15:34

Non, il n'y a pas de prédestination, mais il n'y a pas non plus de hasard.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par bernard1933 le Jeu 17 Déc 2009 - 15:58

Je pense, moi aussi, que les religions se sont fourvoyées . Elles continuent à se polariser sur le passé, sur de vieux parchemins, au lieu de s' interroger sur les énigmes fantastiques qui s 'offrent à notre réflexion . Le monde que nous découvrons est merveilleux dans
l' infiniment petit et l' infiniment grand et on va discutailler sur les quatre éléments d' Aristote...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Radha2 le Jeu 17 Déc 2009 - 16:44


Pour en revenir à la théorie des champs morphogénétiques, elle rejoint les concepts de scientifiques comme Frank Capra, Ilia Progogine, David F. Peat et David Bohm , qui ont tous (sans se concerter) émis l'hypothèse d'un "champ potentiel" une sorte d'ère abstraite qui recèle toutes les formes et combinaisons possibles sous forme impliée (potentiel) qui lors de circonstances propices vont pouvoir se " déplier" (s'actualiser). Si vous avez lu plusieurs livres de Sheldrake et que vous avez vu la comparaison de l'embryon d'une tortue d'un lapin, d'un humain et d'une poule, au début de leur évolution tous les embryons sont semblable morphologiquement, il vont se déférencier plus tard. C'est assez impressionnant comme démonstration. Notament, tous les embryons (y compris l'homme) possédent des fentes branchiales. Et cette découverte étonnante prouve la théorie de l'ancêtre commun: ces cinq espèces de vertébrés ont en commun à l'origine une forme aquatique à respiration branchiale.

Plus que les champs morphogénétiques cela m'évoque la bipédie initiale et la théorie de l'homoncule marin -expliquant par ailleurs l'évolution du cerveau humain et l'archaisme de la main humaine...
Sans quoi, les champs morphogénétiques ne concerneraient pas la part la plus importante de la biodiversité connue... les invertébrés....

L'hypothése champs de forme dans une vision feng shui ou Kan Yu me semble proche de la réalité.

Donc, il y a parallèlement à l'expansion apparente de l'univers, un phénomène inverse. Aujourd'hui on ose le dire ouvertement : "Un big crunch" La matière a tendance à ce concentrer de plus en plus vite (à grande échelle)… Si l’on suit les mathématiques touchant à la gravitation, en principe, plus il y a concentration et agglutination, plus cela s’accélère.

Partant de là je me suis imaginé (ah l'imagination, quel outil bizare!) qu'il y avait:
a) Un événement «big bang»,
b) une expansion de la matière qui se déploie et se sophistique de plus en plus pour donner la vie qui, elle même évolue. Comme il y a une autonomie relative des multiples composants de la vie dans sa totalité universelle (ce qui, à notre niveau est nommé "libre arbitre"),
c) il y a possibilité pour certaines de ces espèces de produire quelque chose de nouveau et d'unique, qui enfin complètera un processus et réalisera DIEU comme fini, réalisé, accompli.
- Si aucune espèce ne réussit, la matière se re-concentre jusqu'à singularité et c’est un nouveau big bang.

Et cela me rappèle Androméde et les galaxies en spirale, ce qui m'amène à vous poser la question tout à fait hors-sujet: que pensez-vous de la spirale observée en norvège ?

Pour le reste le blue shift peut être expliqué dans ce cas par les jets de plasma de blazars, ou des galaxies particulièrement actives - radio-, et des effets de la gravité, nonobstant ma conviction d'un cyclisme expansion, récession.
Au-dela je ne comprends pas dans votre hypothèse de quelle façon ce processus de 'réalisation' de dieu ne pourrait être que matériel et phénoménal, et comment il pourrait s'extirper de la dualité matière - spirituel induite en occident.

Finalement même remarque que la théorie du chaos pour expliquer quelque processus spirituel

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 17:16

Radha a écrit:J'ai pratiqué le spiritisme, et j'ajouterai pendant trop longtemps. Peut-être les dangers que j'y vois sont personnels....

Il cause bien le canadien - enchantée Gourou Ramdam..
j'ai vécu 1 expérience dans 1 pièce où je suppose que l'on avait pratiqué le spiritisme, et j'ai été obligée de dormir 1 nuit entière dans cet endroit...

Disons que tu vas répondre à 1 inculte rare (j'entends déjà les ricanements) question spiritisme..
A ton avis Rha...machin pourquoi n'ai je pas dormi de la nuit ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Radha2 le Jeu 17 Déc 2009 - 17:32

Difficile à dire, Cu-machin, peut-être parce-que l'esprit de cet endroit a jugé que tu te prenais pour plus inculte que tu ne l'étais ; il ne t'a alors plus laché...

Peut-être parce-que magnétisme d'un endroit 'habité' ne permet pas à celui de ton cerveau de se phaser sur la bonne fréquence pour explorer tranquilement le monde des rêves... peut-être es-tu sensible ? Alors il serait logique que tu aies eu plusieurs expériences de cette sorte.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 17:58

Mauvaise réponse ..tout ce raffût à propos du spiritisme ...! pour obtenir ces détails insignifiants ..
sache jeune impudent qu'1 esprit avait pris possession de ces lieux et qu'il ne m'a pas laissé fermer l'oeil de la nuit je ne l'ai compris qu'à l'aube que point de mal il ne ferait ...
Cette histoire est trop longue à raconter..
1 autre fois ... ou alors rallume un peu le feu fait trop froid de parler avec toi -sourire ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Radha2 le Jeu 17 Déc 2009 - 18:06

Curare ne me tiens pas responsable de ce froid qui m'entoure ! Je suis français....

J'ai bien quelques poèmes pour alimenter le foyer mais mes buches sont timides, malgré les apparences.
Pour le reste je ne fais que dire en quoi 'spiritisme', comme ovni, peut être le mot de plusieurs flous. Ce sont des sujets dont il est plus facile de parler à huis clos pour certains

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 18:15

j'pensais que tu étais un pro de ''esprit es tu là '' tant pis n'en parlons plus snif !

Oui 1 poème je veux bien ..merci -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Radha2 le Jeu 17 Déc 2009 - 18:21

J'espère qu'ainsi, il fera moins froid.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui se réincarne ?

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 18:24

C'est 1 poème de pervers que tu m'a envoyé ? ho pardon nous sommes en direct sur le forum ..
C'est toi qui l'a écrit ?...1 peu sad -Ô- maso ..
il va me haïr à présent ..
sinon fais partager dans la rubrique ''poésie'' ..
allez salut !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum