Un rêve à l'attention de Spi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un rêve à l'attention de Spi

Message par Geveil le Dim 15 Nov 2009 - 10:59

Bonjour Spi,

J'ai lu quelque part que tu avais beaucoup travaillé sur les rêves. Que peux-tu dire de celui-ci:

Cette nuit, du douze au treize novembre 2009, avant d'aller au bloc pour l'extraction d'un calcul qui s'était coincé dans ma verge, j'ai fait un rêve très agréable.
Le personnage principal était un cheval qui marchait sur les pattes avant comme les gymnases qui marchent sur les mains. A un moment, ce cheval m'a renversé, ou je suis tombé et il en a profité pour venir me lécher, la poitrine, la figure, le cou, ça commençait à avoir un caractère sexuel. Ça se passait dans la rue, devant des bâtiments. A un moment un car est arrivé et s'est arrêté, c'était un car de touristes ou de voyageur et le chauffeur s'est mit à commenter le cheval, tout le monde riait. Moi, parce que les lichous dans le cou prenaient un caractère érotique, je me suis mis sur le dos et la c'était beaucoup plus agréable et détendant.
Par moments, je me demandais si ce cheval n'était pas dangereux. Il faut dire que dans mon enfance je faisais des cauchemars à base d'immense chevaux qui me menaçaient.
Dans une autre partie du rêve, j'étais dans une cour qui ressemblait à celle de ma maison et je voyais un écureuil mal en point qui tentait d'escalader le mur. Un autre écureuil en bonne santé est apparu , a pris son envol ( C'était un écureuil volant ? ) et est venu se poser sur mon épaule, lui aussi pour me faire des calins.
Dans une autre partie, j'étais dans une grande salle et je devais faire un exposé d'économie après en avoir discuté avec des amis; ma femme était là. Des américains sont arrivés et je ne me souvenais plus des chiffres dont nous avions discuté. Du coup, j'ai choisi de leur parler de leur surconsommation et surproduction en leur montrant sur un dessin animé qu'ils faisaient sur la vie naturelle pour se donner bonne conscience, pour se dédouaner. Ma femme me désapprouvait mais les américains n'en ont pas pris ombrage, au contraire, l'un d'eux a dit qu'il était d'accord avec moi.
Après je faisais des heures supplémentaires pour donner un cours de math à des élèves de terminale que j'exhortais à faire les exercices proposés s'ils voulaient avoir leur bacho.
Après, je me suis retrouvé dans les couloirs du Lycée cherchant la salle à manger, mais le Lycée était en travaux et elle avait été installée dans ( les cuisines ?)Ma femme y participait à la préparation des repas et quand elle m'a vue, elle m'a fait un sourire lumineux. En attendant d'être appelé pour le repas, je suis allé dans un salle où je me disais qu'il fallait la complimenter de son sourire et que j'aimerais la voir plus souvent comme ça.
Ensuite, je me suis retrouvé dans un couloir avec une bande de copains; nous avancions en chantant du country. J'imitais des paroles américaines, mais c'était n'importe quoi, le chant et l'accompagnement des copains étaient pourtant jubilatoire. La seule chose que je me rappelle avoir prononcé clairement était, «  I hate my hat » ce qui veut dire «  je hais mon chapeau ». A un moment nous avons rencontré des jeunes femmes qui semblaient séduites par notre entrain et notre gaité, nous nous sommes rapprochés et nous tenions serrés tête contre tête, c'était très agréable, et puis de la salive a coulé du coin de ma bouche et pour l'essuyer j'ai reculé ma tête,mettant fin à cet instant de bonheur à caractère érotique.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve à l'attention de Spi

Message par JO le Dim 15 Nov 2009 - 11:35

où sont passées les cinq réponses indiquées dans le sommaire ? J'ai, aussi, travaillé les rêves et ce n'est pas de l'indiscrétion mais un intérêt portant sur l'interprétation sollictée .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve à l'attention de Spi

Message par Geveil le Dim 15 Nov 2009 - 11:37

Quelles réponses, quel sommaire ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve à l'attention de Spi

Message par _Spin le Mer 17 Fév 2010 - 12:52

C'est malin, je le découvre aujourd'hui !

Gerève, enfin, il y a des MP et d'ailleurs tu as mon mail, puisque c'est expressément adressé à moi !

Bon, pas le temps de détailler, mais ça m'a l'air sympa, le cheval est un symbole d'énergie (y compris en physique...), et s'il n'est plus effrayant alors qu'il l'a été, c'est que ces énergies deviennent conscientes et non plus destructrices. L'écureuil, surtout volant, c'est donc la légèreté, l'agilité, etc. Bon, là, c'est trop facile.

Peut-être aussi que quelque part il faut, mais c'est en bonne voie, te réconcilier avec ton surconsommateur américain intérieur...

Enfin, j'y reviendrai (en privé le cas échéant)...

à+


Dernière édition par Spin le Mer 17 Fév 2010 - 14:54, édité 1 fois

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve à l'attention de Spi

Message par Geveil le Mer 17 Fév 2010 - 12:58

Merci,

J'avais mis ce rêve en public pensant que ça touche à la spiritualité, mais si tu penses qu'il est préférable de le commenter en privé, pas de problème.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve à l'attention de Spi

Message par Invité le Mer 17 Fév 2010 - 14:39

Le cheval dans le rêve signifie la rationalité. En effet, quand une personne en vient à enfourcher une rationalité déraisonnable, on dit qu'elle monte << sur ses grands chevaux >>, quand elle attaque une question avec fougue, elle enfourche son << cheval de bataille >>, la rationalité qui a permis aux Grecs de prendre Troie était un cheval, etc. << Qui veut aller loin ménage sa monture >>, c'est-à-dire, sa rationalité.

Ici, ta rationalité, Gereve, se met à l'envers sur les pattes avant ce qui veut dire que tu passes dans un mode où les choses semblent aller de manière innacoûtumée. Est-ce ton opération qui t'a forcé à envisager les choses avec un surcroît (un sursaut) de calme ?

Dans ta nouvelle rationalité décidée à l'aune de l'opération qui se profilent (et aussi, je le gage, d'importants changements dans d'autres domaines), tu joues avec ton cheval intérieur au point que ça en devient érotique. Ta nouvelle rationalité envisage les choses de manière cool et détendue, un peu offusquante parfois, mais libératrice puisque tu te cales sur ton dos pour la recevoir.

Elle est l'occasion d'une participation sociale puisqu'il se crée un attroupement (de touristes). Le fait que ce soient des touristes indique que tu estimes que les gens que les exploits (assauts) de ta rationalité attirent sont des gens pas précisément là pour ça ni au fait de ce qu'ils font (<< venir en touriste >>) ni très habiles dans le domaine (<< lui, c'est vraiment un touriste ! >>). Mais par ce que je sais de toi, ce mélange d'attitude compassionnelle et condescendante vis à vis de ton prochain n'est pas une nouveauté.

Les touristes rient car ils ne comprennent pas. Cela dit, ce rire donnent à la scène un caractère joyeux et bon enfant malgré tout. Peut-être que tous les prophètes ressentent quelque chose de cela, être à la fois les incompris de leur époque, et en même temps pouvoir être la source de grands élancements collectifs.

Les chevaux te menaçaient dans ton enfance car tu n'étais pas au clair avec la puissance impressionnante que pourrait déployer à ton âge adulte le cheval-vapeur de ta rationalité.

---

L'écureuil est l'animal roux qui économise de par son étourderie. Il y a en toi deux de ces animaux, un qui réussit et un qui échoue (escalader le mur). En même temps, faire le mur veut dire "s'évader". Deux fois un écureuil, c'est en fait deux aspects du même écureuil. Cette prudence qu'est l'écureuil vient te faire des câlins, ce qui veut dire que tu gères certains aspects de ton existence avec une plus grande prudence et que tu t'en réjouis.

---

La femme dans le rêve avec les américains est ton principe de réalité, et c'est pour cela qu'elle (il) te désapprouve : car c'est sa fonction, de désapprouver le principe de plaisir (ici incarné par toi, comme indiqué aussi par la fréquence des rapports animaux - érotiques). D'ailleurs il est bien connu que les femmes sont à la maison très terre à terre tandis que l'homme est plutôt rêveur, idéaliste, d'ailleurs c'est l'homme qui est poète tandis que la femme, terrestre, ne sait qu'inspirer et être Muse (dans le cas prototypique). Les grandes spéculations philosophiques ou métaphysiques de l'humanité sont toutes dues à des hommes, car ces dames préfèrent s'occuper de choses concrètes et finalement c'est bien ainsi car si on laissait les hommes à eux-mêmes la maison tomberait en morceaux (il suffit de comparer une chambre de garçon et une chambre de fille). Merci de tolérer mes messages sexistes et de continuer la lecture, lol !

Les américains représentent l'Adversaire avec lequel il est cependant possible d'arriver à une forme de compromis (puisque certains américains reconnaissent que tu es dans le vrai). Cependant la nature de ce compromis déplaît à ton principe de réalité, soit qu'il y voie une trahison, soit, et c'est plus probable, qu'il trouve ton attitude utopiste.

---

Les élèves de Terminale représentent les humains qui sont au seuil de ce que toi et moi nous appellerions << la prise de conscience >>, << l'éveil >>. L'éveil lui-même, c'est << le bachot >>.
Les exercices de maths sont les exercices de conscientisation métaphysique comme tu aimes en faire sur ce forum (exercice sur l'analogie, la couleur bleue, etc), il est donc vraisemblable que les élèves de Terminale soient tout simplement les personnes de ce forum qui sont les plus avancées (je ne donne pas de noms, mais bon, tout le monde n'en est pas au même degré d'éveil en ces lieux).

Ton principe de réalité (ta femme) apprécie les efforts que tu fais en ces lieux, ce qui veut dire qu'inconsciemment tu estimes qu'une possibilité d'être pédagogique s'est débloquée et que tu devrais pouvoir mieux faire passer certaines choses (?).

Cela dit, tu détestes consciemment (la conscience c'est la voix, dans la chanson country) le rôle qui t'est confié en apparence et officiellement sur le forum, car tu te prends pour un éveilleur plus que pour un modérateur, tu voudrais << changer de chapeau >>, endosser le chapeau du type qui dit des trucs qui font pschhht plutôt que le chapeau du type qui censure des messages en rouge. D'où ce << I hate my hat >>. Mais peut-être as-tu d'autres chapeaux que tu n'aimes pas dans ton occupation de tenancier de gîte rural... Chacune de ces images oniriques est en effet multifactorielle et se réfère à des niveaux de réalité intimement intriqués pour créer un effet de sens multiple.

Je n'ai pas d'idée concernant les jeunes femmes de la fin, tu en dis trop peu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum