Fessée ou pas ?

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fessée ou pas ?

Message par _Spin le Lun 16 Nov 2009 - 10:01

Bonjour,

Je viens de voir qu'une députée française voudrait faire voter une loi anti-fessée, ce qui existe déjà dans pas mal de pays. A titre personnel, j'ai reçu puis donné des fessées, ben oui, et je n'ai pour autant pas d'idée très arrêtée sur la question.

Néanmoins je me souviens d'un article d'un psy (je ne sais plus exactement de quelle tendance) qui affirmait recevoir à l'occasion des parents en totale détresse à cause d'un ou d'une ado absolument infernal(e), et qui se lamentaient : "Pourtant nous ne l'avons jamais frappé(e)..." Et le psy de répondre : "Dommage...".

Bref, j'ai tendance à conclure que si on peut "normer" un enfant sans aucun coup, tant mieux, mais qu'il vaut quand même mieux le "normer" avec des fessées que pas du tout...

Des avis ?

à+


Dernière édition par Spin le Lun 16 Nov 2009 - 11:07, édité 1 fois

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par JO le Lun 16 Nov 2009 - 10:35

Je crois bien n'avoir jamais levé la main sur aucun des quatre enfants que j'ai élevés . Quant à leur père, il figeait le sourire de sa progéniture la plus téméraire sur place , bien que , pourtant , ni violent ni patibulaire .C'était une autre époque, peut-être . Mon frère recevait beaucoup de fessées , qui ne l'amélioraient guère: madame de Ségur rendait ce régime normal .

Alors ...Je suis dubitative aussi . Je crois qu'un enfant a besoin d'attention et qu'une fessée de la part d'un éducateur aimant vaut mieux que l'indulgence d'un indifférent .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Geveil le Lun 16 Nov 2009 - 10:53

C'est très simple: je me fie à mes émotions. Je n'ai jamais tappé mes enfants ( 3 ) sauf une fois, mon fils , car il avait été grossier avec sa mère.
Mon caractère est tel que la violence appelle la violence, et certains comportements me font sortir de mes gonds, par exemple la mauvaise foi et le défi! Mes enfants devaient le sentir et sont toujours restés dans les limites autorisées.

Ceci dit, en observant les animaux, on voit bien que lorsque les petits deviennent insupportables, la mère ( En général, le père est absent ) leur donne un petit coup de patte ou de dent.

Les enfants savent très bien lorqu'ils ont commis une faute, et attendent une punition. La question est alors, n'y-t-il pas d'autres punitions que les coups ? Il me semble que c'est la solution de facilité.

Pour conclure, je dirais que si l'enfant vous a vraiment mis en colère, et qu'une fessée permet d'évacuer votre adrénaline, ne vous gênez pas, à condition que votre colère soit juste !
Mais il ne faut surtout pas que ce soit un moyen d'évacuer une colère latente, permanente, contre vous-même ou la société par exemple.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par libremax le Lun 16 Nov 2009 - 11:02

Quoi qu'on pense à propos de donner la fessée ou non à ses enfants, cette loi me semble aller bien loin dans l'intimité des gens.

La loi s'arroge ici le droit de penser à la place des parents. Etrange.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par JO le Lun 16 Nov 2009 - 11:06

surtout qu'il y a plus de pauvres gosses qui le mériteraient que l'inverse, à l'heure actuelle ! On est à l'époque du sur-législatif . Chaque semaine, on agite une petite loi, chargée de détourner l'attention du public ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Tibouc le Lun 16 Nov 2009 - 15:53

Je touve ça tout à fait normal.
J'ai lu une phrase d'une psy une fois :"Frapper un adulte est un délit, frapper un animal est cruel, frapper un enfant est de l'éducation ???"
Bizarre, non ?
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Magnus le Lun 16 Nov 2009 - 15:53

Remplacez la fessée par une interdiction de play-station, d'ordinateur ou de télévision : vous verrez : c'est très efficace.

Cela dit, je rejoins Libremax quand il dit :
- cette loi me semble aller bien loin dans l'intimité des gens.
La loi s'arroge ici le droit de penser à la place des parents. Etrange.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par libremax le Lun 16 Nov 2009 - 15:57

Moi j'ai donné quelques roustes à mon chat quand il mangeait le plat sur le plan de travail de la cuisine ou déféquait dans la chambre des enfants.
Ca ne se reproduit plus.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Invité le Lun 16 Nov 2009 - 17:57

J'ai donné dans un moment de grande colère (justifiée: foncer sans regarder pour traverser une rue, vers 5 ou 6 ans) une ou deux tapes sur les fesses d'un de mes fil, mais pas plus.

Il y a un âge où ils ne peuvent pas comprendre les explications.

Mais je suis contre les châtiments corporels.

Quand je vois certaines personnes taper leur bébé parce qu'il pleure, en public, je comprends qu'une loi intervienne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Thierry le Lun 16 Nov 2009 - 18:55

J'ai déjà donné une fessée mais c'était à ma femme et on a bien "rigolé"... Embarassed
J'espère bien qu'il n'y aura jamais de loi contre ça.
Sinon, au sujet de mes enfants, ça n'est jamais arrivé. A mon sens c'est un constat d'échec.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Invité le Mar 17 Nov 2009 - 2:54

C'est quoi une "fessée"?
pour certains c'est une "petite tape sur le pantalon", pour d'autres, c'est carrément une rouste, un châtiment corporel qui laisse des traces.
un coup de pied..."occulte"
ou un coup derrière la tête, ou une gifle sur la joue...
une tape sur les mains

Dans tous les cas c'est (au minimum) une humiliation pour l'enfant... et un soulagement pour l'auteur.

J'ai vu mon père frapper mes frères, je ne l'ai pas oublié (j'ai dû aussi prendre quelques fessées, je n'en garde pas de souvenir cuisants!)
Certains de mes aînés ont "apprécié" les fessées que je leur ai distribuées.
Les quatre derniers n'ont guère vu que ma main levée!
Ils ne s'en sont pas plaint!

Il est difficile d'interdire la fessée, mais je crois que c'est une façon d'essayer de limiter les violences familiales. Ce ne sont pas quelques tapes sur les fesses qui empêcheront nos enfants de s'épanouir, mais quand une fessée envoie le gamin contre le mur, puis à l'hôpital, c'est autre chose. Et l'intimité familiale, dans ce cas là, je comprends qu'on ne la respecte pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Leleu le Mar 17 Nov 2009 - 8:30

Si l’on veut tout légiférer commençons par le commencement :
Il est obligatoire d’aimer son prochain plus que soi-même (des fois que l’on ne s’aimerait pas non plus) sous peine de privation de Paradis.
vieux Voilà le problème humain est résolu !
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par JO le Mar 17 Nov 2009 - 8:43

Mon frère a reçu de mémorables fessées dont nous rions encore. Je n'ai jamais reçu qu'une - non, deux- gifles et j'en garde encore la cuisson de l'humiliation . C'est la rareté du châtiment qui fait sa portée , il faut croire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par _Spin le Mar 17 Nov 2009 - 9:13

Bonjour,

Thierry a écrit:
Sinon, au sujet de mes enfants, ça n'est jamais arrivé. A mon sens c'est un constat d'échec.
Bravo, mais qui peut être certain(e) de ne pas échouer en cette matière ? Encore une fois, ça peut être dramatique.

Cela dit, j'ai tendance à penser que ça doit être quelque chose de "régulier", "si tu fais ça tu en prends une", et que l'enfant doit le savoir (et peut-être estimer que même avec la fessée ça reste trop intéressant et trop tentant... et alors on n'a plus le choix).

Une autre affaire qui me revient : en Ecosse, il y a quelques années, un père de famille s'est fait verbaliser pour avoir corrigé manuellement sa progéniture sur la voie publique...

Accessoirement, si on remplace la fessée par du chantage affectif ou du harcèlement moral, est-ce mieux ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par JO le Mar 17 Nov 2009 - 9:25

On devrait instaurer un brevet de parentalité !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par _Spin le Mar 17 Nov 2009 - 10:32

JO a écrit:On devrait instaurer un brevet de parentalité !
Vaste programme, JO ! Et ceux qui le décerneront, ils seront désignés comment (et on peut remonter encore) ? dubitatif

Cela dit, on le fait pour l'adoption...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Invité le Mar 17 Nov 2009 - 10:53

Leleu a écrit:Si l’on veut tout légiférer commençons par le commencement :
Il est obligatoire d’aimer son prochain plus que soi-même (des fois que l’on ne s’aimerait pas non plus) sous peine de privation de Paradis.
vieux Voilà le problème humain est résolu !

Peut-être faudrait-il commencer par interdire la colère? celle des enfants comme celle des parents!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Danfas le Mar 17 Nov 2009 - 11:22

Un enfant (disons en dessous de 6 ans) n' a pas tous les ingrédients nécéssaires pour philosopher de telle ou telle chose du bien fondé des choses etc... le croire serait une erreur manifeste.

Donc l'humain a évolué avec tous les outils nécessaires pour intégrer une société. Nous communiquons à l'aide de codes très subtils. Et comment voulez vous q'un enfant comprenne ce des adultes ne pigent pas toujours. La féssée modérée (pas avec une batte de baseball) permet à l'enfant de classifier ce qui est correct ou ne l'est pas. Plus la douleur est importante plus la chose est politiquement incorrecte. c'est ainsi que l'enfant peut apprendre les limites sans avoir fait philo.

La féssée n'est pas un probleme. Le probleme ce sont les parents qui n'ont rien compris à la chose et qui soit ne fessent pas ou fessent trop. Il faut de la mesure en toute chose et de l'à propos. En général, c'est comme les petits chiens, il faut un flagrant délit, la fessée doit etre memorisée avec le moment de la faute.... apres ca ne sert plus a rien juste à faire des rebelles. Ne pas mettre la fessée au bon moment c'est créer une incompréhension. N'oublions pas qu on oublie vite ou transformons vite un fait. Ne jamais fesser c'est banaliser des actes qui peuvent s'avérer gènant par la suite.

Danfas
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 204
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Thierry le Mar 17 Nov 2009 - 12:05

La mesure en toute chose à mon avis c'est de ne JAMAIS frapper, de ne jamais soumettre par la force, de ne jamais porter atteinte à l'intégrité morale de l'enfant, de ne jamais considérer que la force peut remplacer le dialogue, que la force a davantage de portée que l'amour, que le statut de parents donne un droit d'irrespect. Je n'ai jamais levé la main sur mes enfants, leur mère non plus. Ils nous en sont reconnaissants et nous le rendent bien.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Danfas le Mar 17 Nov 2009 - 12:10

le mot frapper est guerrier ce qui n'est pas le cas de féssée. Je pense qu'il ne faut pas confondre une féssées avec une raclée.

Dialogue ? Pour dialoguer il faut être deux et du meme niveau si possible... blabla

Danfas
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 204
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Thierry le Mar 17 Nov 2009 - 12:32

Et bien l'adulte a normalement la capacité à se mettre au niveau de l'enfant. C'est là que se trouve sa "supériorité" et pas dans l'usage de la force. La fessée, même si elle n'est pas une raclée, reste un geste symbolique qui laisse des traces. Une perte de confiance, la peur, un rapport de force dans lequel l'enfant n'a aucune chance d'être entendu. On lui "dit" simplement : je suis l'adulte et j'ai tous les droits sur toi, même celui de te frapper, même celui de te faire peur parce que tu n'es pas capable de comprendre ce que je t'explique. Tu n'es qu'un enfant."
Et bien justement. Et c'est pour ça qu'il doit être respecté. La fessée n'est pas un geste éducatif. L'adulte qui s'en sert ne fait que mettre en avant son incapacité à justifier ce qu'il demande. C'est en cela qu'il s'agit à mon sens d'un constat d'échec.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par _Spin le Mar 17 Nov 2009 - 12:47

Hmmm un peu facile de juger quand on a eu de la chance. A situation égale, un enfant se pliera à ce qu'on attend de lui sans avoir besoin de "pression", un autre non. Est-ce toujours parce que dans le premier cas on a de meilleurs parents que dans le second ? Ca m'étonnerait.

Ce qui me fait le plus hésiter à adopter une position "anti-fessée", tentante par ailleurs, ce sont les désastres et les vies bousillées (celles des parents comme celles des enfants) qu'on signale parfois, même si c'est très minoritaire (il faudrait d'ailleurs savoir jusqu'à quel point, on ne connaît, quand on les connaît, que les cas extrêmes).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Geveil le Mar 17 Nov 2009 - 13:14

Il y a fessée et fessée, celle où l'on déculotte ce qui humiliant au plus haut point, et la petite tape sur les fesses, qui n'est qu'un signe. Es-tu contre cela Thierry ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Invité le Mar 17 Nov 2009 - 13:50

la violence n'est jamais la bonne solution.
Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il ne faut pas de règles.
Affronter le "non", c'est aussi de l'éducation.
qui ne nécessite pas obligatoirement d'allier le geste (violent) à la parole.
La violence verbale n'est meilleure que la fessée!
dire à un enfant "j'aurais mieux fait de me casser une jambe le jour où je t'ai conçu", c'est pire que de donner une fessée "bien méritée"

Bravo à ceux qui arrivent à élever leurs enfants sans jamais les frapper, ni les insulter, ni les rabaisser, ni faire du chantage affectif ou "financier"

L'école des parents, on en a peut-être tous besoin à un moment ou à l'autre, car nos enfants sont tous soumis à des influences extérieures que nous ne savons pas toujours gérer.
la fessée ne concerne pas que les moins de 3 ou 6 ans....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fessée ou pas ?

Message par Geveil le Mar 17 Nov 2009 - 13:54

Je suis favorable à une école des parents.
Mais ce sont précisément ceux qui en auraient le plus besoin qui n'iraient pas.
Alors, faudrait-il la rendre obligatoire?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum