L'épistémologie

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Bulle le Lun 7 Déc 2009 - 18:40

Caillou a écrit:je nepeux passer que rarement sur le forum, mais cela vaut le coup pour le plaisir de voir ce fil, merci leela !

en fait bulle tu as à peu près tort diable au fouet . le raisonnement par récurrence est très discuté mais relève plus de la déduction que de l'induction. Bradou a très bien résumé tous les problèmes lié à l'induction et la déduction.
tss tss...




Etant tout à fait consciente de mon incompétence mathématique, je n'ai fait que prendre les définitions du dictionnaire...
Juste pour embêter Bradou na... J'adore contrarier les affreux machos hihi...
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39169
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 4:57

Bulle a écrit:
Caillou a écrit:je nepeux passer que rarement sur le forum, mais cela vaut le coup pour le plaisir de voir ce fil, merci leela !

en fait bulle tu as à peu près tort diable au fouet . le raisonnement par récurrence est très discuté mais relève plus de la déduction que de l'induction. Bradou a très bien résumé tous les problèmes lié à l'induction et la déduction.
tss tss...




Etant tout à fait consciente de mon incompétence mathématique, je n'ai fait que prendre les définitions du dictionnaire...
Juste pour embêter Bradou na... J'adore contrarier les affreux machos hihi...

C'est bien bulle, tu fais des efforts : pour une femelle c'est quand même pas mal (bon c'est une blague, pas taper). Juste pour te dire que 1962 comme citation, c'est l'âge de mes quatre ans. Et il faut lire jusqu'au bout : l'induction c'est vrai, a été utilisée comme terme en mathématiques mais il me semble que l'on préfére nettement le terme de raisonnemment par récurrence, plus précis, le terme d'induction étant vraiment réservé à la logique.
quelques photos (j'ai été attaqué par mouettes Suspect )
picasaweb.google.fr/plbtrade/200912[color=blue]MarcoIsland?authkey=Gv1sRgCL-mm-aVqprr5gE&feat=directlink]marco island[/url]
bon je vais me coucher les pina colada me pèsent

de la part de l'autre macho déplacé


Dernière édition par Caillou le Mar 8 Déc 2009 - 5:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 5:03

leela a écrit:Peut-on dire que le raisonnement inductif est un "réflexe de survie", alors que le déductif est une intelligence qui fait la différence entre l'animal et l'homme, par exemple ?

je n'avais pas répondu à tes questions.
perso j'hésite à te répondre oui (encore une femme qui comprend, où allons nous, pas taper), mais je vais le faire, excellent raccourci !
à une petite nuance près, comme évoqué dans les discussions la démarche scientifique passe inévitablement par des étapes inductives et intuitives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 5:09

comme bradou l'évoquait (quel dommage qu'il soit si "difficile" par moment, pour être poli), d'après popper, l'homme, par le raisonnement scientifique, produit des connaissances qui lui échappent et qui peuplent un "troisième monde", celui des connaissances, en plus du monde objectif (réel) et du monde subjectif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par _bradou le Mar 8 Déc 2009 - 9:52

Bulle a écrit:
Arf : alors le dictionnaire dit des kauneries...
Je cite :
Code:
LOG. Type de raisonnement consistant à remonter, par une suite d'opérations cognitives, de données particulières (faits, expériences, énoncés) à des propositions plus générales, de cas particuliers à la loi qui les régit, des effets à la cause, des conséquences au principe, de l'expérience à la théorie.

Source

Alors comme ça tu aimes me taper dessus!
Bon, pour revenir à "cause"
Parce que tu as trouvé le mot cause dans la définition de l'induction, tu crois avoir décroché la lune.
Suppose que tu cherches ton père et qu'une fois que tu l'as trouvé tu apprends qu'il est maçon. Ce maçon-là a-t-il participé aux recherches du père? Non! De même, la cause qui est dans le définition de ton dico n'a pas été acteur dans la construiction de l'induction, ce n'est qu'une qualité de la loi générale une fois qu'on l'a découverte(plutôt énoncée).
Ce n'est pas pour te tarabuster, mais juste pour te débarrasser de cette"cause" qui te gêne comme une épine dans le pied. lol!
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Bulle le Jeu 10 Déc 2009 - 18:55

bradou a écrit:
Alors comme ça tu aimes me taper dessus!
Et pour cause !
De même, la cause qui est dans le définition de ton dico n'a pas été acteur dans la construiction de l'induction, ce n'est qu'une qualité de la loi générale une fois qu'on l'a découverte(plutôt énoncée).
Nous sommes tout à fait d'accord, Bradou. Pour ce qui est de la logique, l'induction est une généralisation dangereuse de généralisation de"cas particuliers" qui mène au type de sophisme que tu citais.
Pour ce qui est de la seconde définition qui est l'induction mathématique c'est différent. Puisque, relis la définition,il est légitime de procéder à cette généralisation.
Donc, et Caillou a raison de le signaler, on préfère peut-être parler désormais de "raisonnement par récurrence" ; mais il n'en est pas moins vrai, que tu le veuilles où non que l'induction mathémathique existe et qu'il ne faut pas faire l'amalgame.

PS pour Caillou : tu as laissé tomber la spécialité de Jipé ?lol!
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39169
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 21:36

bah c'était pas le climat. je suis revenu hier après un petit tour en airboat avec alligators.

quant au raisonnement par récurrence le problème n'est pas son utilisation déclarée de l'induction au sens logique, c'est le moteur de son raisonnement qui s'appuie en fait sur un raccourci (si une relation vraie pour n est vraie pour n+1, si elle vraie pour n = 0 elle vraie pour tout n): la répétition infinie de la même déduction, ou plutôt le passage implicite d'une déduction à une induction, du fini à l'infini.
Les logiciens philosophes sont partagés voir (pêché au hasard sur le web, où l'on cite beaucoup notre ami Poincaré, mais ça n'a pas l'air mal) : Logique et épistémologie de Verley


Dernière édition par Caillou le Ven 11 Déc 2009 - 21:50, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 21:40

ppfhhh impossible d'éditer mon texte ci-dessus ????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 21:42

Caillou a écrit:ppfhhh impossible d'éditer mon texte ci-dessus ????
j'ai enlevé le doublon Wink Normalement, tu peux l'éditer, tu as un problème ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 21:48

ah enfin je vois les derniers messages : il y avait un blème je ne voyais pas ton message ni les corrections du mien :-(

merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par _bradou le Sam 12 Déc 2009 - 10:38

Remettons les pieds dans le sujet, car l’instit veille, et gare aux coups de règles. Déduction, induction, récurrence, on n’en est pas loin, mais pas tout à fait dans l’épistémologie, n’est-ce pas ?

Quel que soit le type de raisonnement, inductif, déductif, analogique ou autre, tout ce que nous arrivons à faire, c’est des analyses et des synthèses, c'est-à-dire nous décomposons ou recomposons comme font les enfants avec leurs jeux de construction, ou à établir des liens, des relations et des rapports en disant ceci est plus grand, plus petit, égal, plus léger, plus lourd que cela, ou encore ce ballon se déplace sous la poussée du vent.

A part ça, wallou, rien ! Nous savons par exemple décomposer et recomposer la matière eau, mais nous ne savons pas ce qu’est la matière et nous ne le saurons jamais. Nous sommes incapables d’aller plus loin.
Sachant cela peut-on dire que l’homme est intelligent ? Si l’on veut, mais c’est très, très limite, pas vraiment de quoi pavoiser. Sommes-nous supérieur à l’animal ? Si l’on veut, encore faut-il faire l’impasse sur les multiples dons connus et pas encore connus des bêbêtes, que nous ne possédons pas.

Avons-nous la Raison ? Il ne semble pas. Nous avons la « raison » d’un moment, d’une époque, donc relative, mais pas la Raison universelle, absolue. C’est ainsi que ce qui est irrationnel en un temps T devient rationnel en T+1. Avant de connaître par exemple l’attraction, il était absolument irrationnel pour l’homme qu’un corps pût exercer une quelque influence…. là où il n’est pas. Puis c’est devenu rationnel. En un mot, les nouvelles découvertes ne nous apportent pas seulement de nouvelles connaissances, elles remettent en cause notre logique. Une logique de jour en jour remise en cause. Donc nous n’avons pas la Raison. Peut-être s’achemine-t-on petit à petit vers cette Raison, qu’on n’atteindra probablement jamais. Cette Raison est peut-être Dieu-même.

Attention, je ne suis pas un homme savante, faut pas prendre ce que je dis pour argent comptant.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Cochonfucius le Sam 12 Déc 2009 - 10:46

Mais c'est bien dit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22639
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par _bradou le Sam 12 Déc 2009 - 11:31

Cochonfucius a écrit:Mais c'est bien dit.
L'instit, ce n'est pas toi, c'est Leela. T'as pas vu comme elle tance sa classe? "Attention, répète-t-elle à chaque fois, le sujet n'est pas là...il ne s'agit pas de parler de Dieu.....ni non plus de....la question se limite à... Vu?" Exaspérée l'instit par sa classe indisciplinée. Faut dire qu'il y a de quoi.
Ce que j'ai appelé, instit au début de mon post précédent, ce n'est pas toi et tu ne peux donc te contenter dans ton intervention d'un simple"c'est bien dit"
Ah, mais je suis entrain de chahuter!
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par JO le Sam 12 Déc 2009 - 11:39

La vérité dépend donc de la méthode pour y parvenir , mais y a-t-il une méthode valable en dehors du sujet qui l'applique ? Il semble que non : la vérité ne serait-elle qu'une vision du monde parmi autant d'autres qu'il y a de consciences se posant la question ?
Nous n'avons pas la raison infalsifiable , mais le pouvoir de critique , la faculté de tri raisonné, oui . Supériorité relative, mais quand même supériorité ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22245
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Sam 12 Déc 2009 - 11:41

Ca c'est vrai, élève Bradou ! Filez au fond de la classe près de la fenêtre du radiateur (c'était ma place favorite) !!!


La seule chose que tu ne sais apparemment pas, c'est que j'aime les indisciplinés, les enfants terribles, et les mauvaise herbes Wink J'ai juste du mal avec l'irrespect et la vulgarité.

Cela n'empêche pas de gendarmer pour que TOUS les sujets ne s'aplatissent pas vers les obsessions de certains, style "croire en Dieu c'est pour soigner les angoisses". wistle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par dan 26 le Sam 12 Déc 2009 - 13:07

voilà j'ai enfin trouver le sujet j'arrive donc dans quelques heures, je part marcher dans la nature./
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Sam 12 Déc 2009 - 13:15

dan 26 a écrit:voilà j'ai enfin trouver le sujet j'arrive donc dans quelques heures, je part marcher dans la nature./
Amicalement
il suffisait de cliquer sur le lien que j'ai donné 3 ou 4 fois, Dan. Bonne promenade, je vais faire de même, pour une fois qu'il ne pleut pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Cochonfucius le Sam 12 Déc 2009 - 15:16

Mais il fait froid.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22639
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par bernard1933 le Sam 12 Déc 2009 - 15:24

Bradou, tu es un élève indiscipliné, mais ta maîtresse reconnait elle-même que tu es un des meilleurs de la classe !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par dan 26 le Sam 12 Déc 2009 - 18:34

leela a écrit:Y'a pas foule !

Pourtant, c'est l'épistémologie se glisse précisément entre croyances et connaissances, sciences et religion, elle dénonce les erreurs de raisonnement, de jugement, de procédure...

???

Le lien avec la métaphysique est étroit:

épistémologie
partie de la philosophie qui étudie les sciences pour déterminer leur origine logique, leur valeur, leur portée

métaphysique
partie de la philosophie qui s'intéresse à la connaissance de l'être absolu, aux principes premiers et premières causes

source
Definition du dico/ partie de la philosophie qui etudie, l'histoire, les methodes, les principes des sciences .

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par dan 26 le Sam 12 Déc 2009 - 18:38

Myrrha a écrit:Les "grands mots" font parfois peur!
La proposition « Dieu existe » est pour Popper dotée de sens, mais elle n'est pas scientifique, car elle n'est pas réfutable.
sauf par Dan!!
Mais Dieu est au-dessus de l'épistémologie, au- dessus de la science, au-dessus de tout!
Pourquoi veut-on absolument "expliquer Dieu" en le ramenant à des idées bassement matérialistes?
Tu as raison, car si on utilise les methodes scientifiques il est en danger.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par dan 26 le Sam 12 Déc 2009 - 18:40

Régis a écrit:
Myrrha a écrit:Les "grands mots" font parfois peur!
La proposition « Dieu existe » est pour Popper dotée de sens, mais elle n'est pas scientifique, car elle n'est pas réfutable.
sauf par Dan!!
Mais Dieu est au-dessus de l'épistémologie, au- dessus de la science, au-dessus de tout!
Pourquoi veut-on absolument "expliquer Dieu" en le ramenant à des idées bassement matérialistes?
C'est justement ce que dit Popper.
Celà sous entend donc, qu'il a déjà un a priori sérieux, dans ce domaine . Il n'est donc pas détaché sufisamement de la foi, de la conception qu'il se fait de Dieu pour pouvoir parler du problème .
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Sam 12 Déc 2009 - 18:41

attention: "pas réfutable" a un sens précis, cela veut dire qu'il n'est pas possible de lui opposer des arguments ni "pour", ni "contre".

C'est comme dire "au centre de la terre se trouve un diamant".
Ce n'est pas réfutable parce qu'on ne prouver ni qu'il n'y en a un, ni qu'il n'y en a pas.

Donc dire "dieu n'existe pas" est aussi peu réfutable que dire "dieu existe": les deux sont improuvables.


Dan, s'il te plaît, ne te forge pas une opinion sur Popper en te basant sur ce que Myrrha en dit: commence par le lire !


Dernière édition par leela le Sam 12 Déc 2009 - 18:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par dan 26 le Sam 12 Déc 2009 - 18:42

[quote]
Myrrha a écrit:Comme quoi, il n'est pas nécessaire d'être un grand savant pour "sentir" les choses. L'intuition, c'est aussi une forme de compréhension, qui est souvent juste.[/quote
Souvent juste!!!!! il faut le prouver , ne serait ce pas un fantasme .
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épistémologie

Message par Invité le Sam 12 Déc 2009 - 18:43

Ca fait déjà 3 post que tu écris, et aucun n'est sur le sujet du fil. Tu te contentes de commenter les commentaires. Tu ne pourrais pas faire un petit effort, Dan ? As tu seulement compris de quoi parlait ce fil ? dubitatif

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum