Le désir et la souffrance

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

in no sens

Message par Talek le Sam 5 Déc 2009 - 23:42

Nul doute que nous sommes des consommateurs insatiables et qu’ils nous restent à apprendre à souffrir le manque jusqu'à ce qu’il redevienne la plénitude qui jadis nous fût volé (violé ?).

Le détachement signifie une chose, ramener en nous même la cause de nos sentiments et de nos actions. Nos désirs ne sont-ils pas des dons que l’on se fait à nous même ? Comme nos amours. L’autre n’en est pas la cause, il en est seulement l’occasion. Le détachement c'est donc s'attacher au plus profond de soi.

Pour illustrer et tant pis pour les clichés : Plutôt que de vouloir l’amour, aimer.
C’est passer de l’objet au verbe, de la précarité de l’avoir à l’éternité de l’être.
"Et dans ton absence insoutenable, mon Amour, je brûle de Nous".

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 9:01

Bonjour Talek,

J'aime beaucoup votre / ton intervention. Surtout le 2ème paragraphe. Mais cette démarche peut être douloureuse. long est le chemin, comme dirait maître Yoda.

Ce que j'écris peut sembler en contradiction avec ce que j'ai crié hier : je voulais dire que les grandes phrases et les termes abscons n'ont pas trop d'utilité pour qui cherche par besoin et non pour le plaisir intellectuel.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Jipé le Dim 6 Déc 2009 - 9:34

Chercher est bien, encore faut-il vouloir trouver...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 9:41

Trouver quoi ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Dim 6 Déc 2009 - 10:12

"Chercher" peut avoir pour sens "explorer", ce qui signifie "être réceptif aux découvertes, sans être à l'affût d'un gibier particulier".
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 10:17

Tout à fait. Mais parfois on cherche par besoin ou nécessité. Reste à savoir ce qu'on cherche. Et puis il y en a qui cherchent, qui trouvent, mais c'est bien parce qu'il l'ont cherché ! explo
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Dim 6 Déc 2009 - 10:19

Par exemple, le professeur Schliemann qui voulait exhumer la ville de Troie.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 10:37

Ah ! Oui, je ne me rappelle pas bien l'affaire... Pourrais-tu développer ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Dim 6 Déc 2009 - 10:41

L'étudiant Schliemann entendait ses profs dire que la ville de Troie était imaginaire. C'est ce que tout le monde croyait, à l'époque.

Devenu archéologue, il creuse, et trouve la ville (plus quelques autres, à des profondeurs encore plus grandes).

Il a cherché, et trouvé, la vérité du récit ancien, en creusant vraiment la terre, porté par sa foi dans la parole du vieux poète.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Talek le Dim 6 Déc 2009 - 12:32

Bonjour Babylon5.
Et comme dirait un cousin à Yoda: le plus long chemin est celui qui va de la tête au cœur.
Sommes-nous sur le même chemin ? Alors je continu un peu parce qu'il n'est pas encore question de la douleur éprouvée sur ce chemin.

Je pense qu'elle est relative au fait que pour réaliser ce voyage, la condition nécessaire est d'accepter progressivement de n'avoir plus de prise sur le "monde extérieure". Cette apparente prise est l'illusion principale dont découle des idées erronées sur le bonheur par exemple. Quelque part, nous voudrions être dans le ventre de notre maman, là où la distance entre nos désirs et notre satisfaction est nulle. Pour cela nous sommes habités par une volonté de contrôler la ronde du monde, ce qui nous prive de notre sérénité et de notre équilibre.

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 13:54

Je ne sais pas si nous sommes sur le même chemin. mais cela me donne envie de poster une peinture où l'on voit un chemin : le chemin monte, il est difficile...



On peut avoir envie de rester sur le bord, dans la maison en ruines...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par domi92 le Dim 6 Déc 2009 - 14:31

Le but du bouddhisme, ce n'est pas d'être un zombi, un cadavre sans désirs ni émotions, cela n'aurait aucun sens. Le but, c'est de se libérer de l'identification à un "je" personnel, insatisfaisant et éphémère.

Et pour se libérer de ce "je" qui s'accroche à son histoire, à ses drames personnels, il faut pouvoir s'appuyer sur autre chose, sur un autre état de conscience, un état au delà du positif et du négatif, que l'on peut expérimenter grâce à une concentration soutenue dans le présent, par la méditation.
avatar
domi92
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : hauts de seine
Identité métaphysique : bouddhiste
Humeur : méditative
Date d'inscription : 23/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Dim 6 Déc 2009 - 14:44

C'est vrai.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 14:50

Oui.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Thierry le Dim 6 Déc 2009 - 14:51

Un habitant du nord de la Chine vit un jour son cheval s’échapper et passer de l’autre côté de la frontière. Le cheval fut considéré comme perdu.

A ses voisins qui venaient lui présenter leur sympathie, le vieil homme répondit :

La perte de mon cheval est certes un grand malheur. Mais qui sait si dans cette malchance ne se cache pas une chance ?

Quelques mois plus tard, le cheval revint accompagnée d’une magnifique jument. Les voisins félicitèrent l’homme, qui leur dit, impassible :

Est-ce une chance, ou est-ce une malchance ?

Le fils unique du vieil homme fut pris d’une véritable passion pour la jument. Il la montait très souvent et finit un jour par se casser la jambe pour de bon.

Aux condoléances des voisins, l’homme répondit, imperturbable :

Et si cet accident était une chance pour mon fils ?

L’année suivante les Huns envahirent le nord du pays. Tous les jeunes du village furent mobilisés et partirent au front. Aucun n’en revint. Le fils estropié du vieil homme, non mobilisable, fut le seul à échapper à l’hécatombe.

(d’après Hoài-Nam-Tu)
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 14:54

Joli histoire. J'adore les vieilles histoires et les rengaines. Et aussi les bonnes recettes de cuisines, surtout celle-ci : "Chéri, je te fairais bien une omelette au jambon si j'avais des oeufs, mais je n'ai pas de jambon".
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Dim 6 Déc 2009 - 14:55

Comme un couteau sans lame auquel il manque un manche.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 15:39

Cochonfucius a écrit:Comme un couteau sans lame auquel il manque un manche.

Exact. les conseils et sentences bouddhistes, ça ressemble un peu à ça. harpe
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 15:40

.... ce qui peu sembler contradictoire avec le début de mon fil... rire
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Dim 6 Déc 2009 - 19:13


comme ce fil est intéressant ! Merci aux intervenants: au moins passent-ils leur temps à des réflexions utiles et enrichissantes (comparés à d'autres, ailleurs qui ....pffffff)

Talek, j'aime beaucoup ce que tu dis, et Domi aussi, évidemment.

blabla

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Dim 6 Déc 2009 - 19:22

Oui, sur ce fil, quelques uns n'ont pas peur d'émettre des propos tranchants et proposer des recettes alléchantes !
Je n'ai pas repéré ce que dis Domi... va falloir que je remonte le fil des pages.
Talek, je le nommerais bien Roi de ce fil, mais je veux pas faire de jaloux.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Lun 7 Déc 2009 - 16:51

(Huainan Zi 淮南子 en chinois)

Commentaire de Wang Keping王克平 :

Cette histoire est tirée du classique chinois Huainan Zi et elle est connue de tous les Chinois. Sa morale est que



Huo (une malédiction) est souvent



Fu (une bénédiction) déguisée, et vice-versa. La chance et la malchance sont les arcs opposés d'un cercle interactif ou transformationnel. Le principe préconisé est qu'il est recommandé de regarder au-delà de ce qui semble être un événement positif et de rester alerte en vue de n'importe quel possible événement négatif subséquent. Selon ce concept, il est sage de ne pas agir imprudemment, mais d'exercer plutôt une bonne maîtrise sur ses émotions. De cette façon, un événement heureux est moins susceptible de faire sombrer dans la souffrance. Un tel sang-froid réclame la conscience du principe du Tao «Le renversement est le déplacement du Tao», et la connaissance que le positif et le négatif sont interreliés, et qu’ils culminent dans Wu ji bi fan, ou «Le renversement inévitable de l'extrême».


http://www.chinatoday.com.cn/lachine/2003/0307/05.htm

Il y a une croyance chez les Chinois à l'effet que le Tao évolue selon une voie dynamique et circulaire, et que tout ce qui est déterminé par le Tao fait partie d'un processus de changement constant.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Radha2 le Lun 7 Déc 2009 - 17:03

Merci Cochon,

C'est amusant car hier au soir je relisais I.7 du Tao Te King,

Le ciel et la terre ont une durée éternelle.
S'ils peuvent avoir une durée éternelle, c'est parce qu'ils ne vivent pas pour eux seuls. C'est pourquoi ils peuvent avoir une durée éternelle.
De là vient que le saint homme se met après les autres, et il devient le premier.
Il se dégage de son corps, et son corps se conserve.
N'est-ce pas qu'il n'a point d'intérêt privés ?
C'est pourquoi il peut réussir dans ses intérêts privés.


Tao toujours très dense, mais qui pose la question à froid - est-il de bonheur sans sacrifice ?

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Lun 7 Déc 2009 - 17:05

Sur Wang Keping: c'est "王柯平" et pas "王克平"...
(Je les confonds toujours, pourtant ils n'ont pas le même style).



王柯平




王克平

et ils ne se ressemblent pas non plus.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24853
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Lun 7 Déc 2009 - 18:57

C'est qui, ces deux Gugus ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum