Deux ingénieurs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mar 29 Déc 2009 - 20:54

Nouvelle poésie, pondue à l'aide de la fin du Morgon... et de quelques rêveries...

Deux ingénieurs devisaient en marchant ;
Tout d'un coup l'un d'eux à genoux tomba,
Les yeux vagues, et s'écria d'un ton chantant,
ça y est mon ami, le futur est là !

Qu'est-ce à dire, quelle Idée soudain te prends,
Pour qu'ainsi devant moi il s'humilie
Dans le sable et le boue, toi qui apprends
Tous les jours dans les livres que tu lis ?

Quelle honte vraiment, relève toi,
Secoue cette poussière de tes manches,
Et sur tes deux jambes marche avec moi
Vois ces jupons, aujourd'hui c'est Dimanche.

Allons ensemble rafraichir tes fièvres
A la Taverne si tu le souhaites,
J'ai soif, regarde-moi ce rouge à lèvres
La bière est frâiche et les filles coquettes.

Alors le fou transit ne put que dire
Je sais : "La femme est l'avenir de l'homme"
Je lai vu, je l'ai vu, suis-je en délire ?
Mais non dit l'autre, tu te fourvoies, bonhomme :

L'avenir de l'homme, c'est la Voiture !

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Mar 29 Déc 2009 - 21:54

supercontent Babylon, tu m'épates ! croule de rire

Encoooooreuuuuuu !

Vive Morgon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 8:37

Mais, Leela, le thème est sérieux !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 9:04

Bon, pour toi Leela, sans Morgon : poème lyrique. Je signale que c'est un vieux poème.

Sans repos et sans trève,
Les guerriers de l'amour
Vont au bout de leur rêve
Dans la rumeur des jours.

Leurs longs regards sont bleus
Leurs chevaux frémissants
Sous la fureur des cieux
Qui roulent sous le vent.

De chagrin ils sont ivres.
Ils n'ont point de drapeau,
Que la folie de vivre,
La violence des mots.

Ils sont un, cent, puis mille
Qui jettent leurs coeurs nus
Par les champs, par les villes,
Aux pieds blancs des statues.

Qui voit ces oriflames,
Ces combats ? Ces lointains ?
L'éclat blanc de ces larmes
Qui pleuvent au matin ?

L'errant aux joues livides,
Les amants séparés,
Se traînant, les yeux vides...
L'espoir assassiné.

C'est le chant infini
Que nul ne pourra taire,
Si ténu dans la nuit,
Sauf pour leurs pauvres frères.

Les guerriers de l'amour,
Sans repos, jamais las,
Chantent du haut des tours
Et leurs tendent les bras.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Mer 30 Déc 2009 - 9:13

c'est très beau, Babylon (mais le style lyrique, j'accroche moins). Ne te vexe pas si je ris. Je ris de tout, surtout ce qui est sérieux. Je ris d'une remarque très pertinente, d'une réplique astucieuse, j'en ris parce qu'elle me comble... Wink

ange

Tu as vraiment un don artistique, et une sensibilité d'artiste. Ton vécu te donne un immense pouvoir de révolte et d'empathie qui ne fait que le renforcer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comme un goût de Curare

Message par Cochonfucius le Mer 30 Déc 2009 - 10:36

Muse, faisons la trêve,
Notre impossible amour
Empoisonnait nos rêves
Chaque nuit, chaque jour.

Non pas des rêves bleus,
Mais longs et frémissants
Cauchemars, dont les cieux
Roulent un mauvais vent.

Hier soir, nous étions ivres.
Reprenons nos drapeaux,
Notre folie de vivre,
Nos deux trésors de mots.

Une chance sur mille
Pour que nos deux coeurs nus
Se rencontrent en ville,
L'un pour l'autre, statue.

Perdant mes oriflammes,
Je fuis dans les lointains;
L'éclat blanc de mes larmes
Embellit mes matins.

L'horizon est livide,
Les rêves séparés,
Les jours, les nuits sont vides,
Le temps assassiné.

Ce poème est fini;
Je n'ai plus qu'à me taire.
Ce soir il fera nuit...
Priez pour moi, mes frères.

Il nous reste l'amour,
Car il n'est jamais las.
Et s'il nous joue des tours,
Ouvrons-lui donc nos bras.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 11:00

Cochon, j'ai fait un rêve
Nous étions trois à table
Mais la soirée fut brève...
Car soudain tu te lèves

Et tout confus, chapeau
Bas, tu fais de la place
A la Muse au front haut
Que nul n'a vue de face

Perdant tous tes moyens,
Tu fais tomber un livre
Ecrit en Arménien
Sur la folie de vivre.

La Muse s'en amuse
S'apprête à se baisser,
Mais tu t'écries "Oh ! Muse
Allons donc au Musée !"

Nous verrons des statues,
Aussi des tableaux rares
Avec leurs attributs
Viens avec moi, Curare !




avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Mer 30 Déc 2009 - 11:13

Joli poème, on dirait un de mes rêves!

J'applaudis.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 11:17

Merci Cochonfucius, ce modeste poème je te dédies. lol!
J'ai apprécié aussi ta réponse au mien, c'était très habile. J'ai vu ce procédé dans la musique Hindoue : les musiciens se répondent d'un morceau à l'autre, ça existe aussi peut-être en poésie ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Mer 30 Déc 2009 - 15:11

Cela s'appelle des "bouts rimés.

Voir par exemple

http://www.forum-metaphysique.com/approches-poetiques-f29/dame-de-ses-pensees-t4477.htm#103125


suivi (en quelques minutes) de

http://www.forum-metaphysique.com/approches-poetiques-f29/dame-de-ses-pensees-t4477.htm#103210

avec les rimes procurées par la personne à qui l'on doit répondre.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 16:54

Je connais bien le fil "Dames de ses pensées", j'ai beaucoup aimé le passage de Musset. Ce serait plus difficile et plus marrant de faire ce que tu as fait avec mon poème (mais je suis pas sûre d'y arriver)
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Mer 30 Déc 2009 - 16:56

Enfin, toi et moi pouvons essayer... Ce serait encore mieux si Curare nous y aidait, mais laissons-lui pour aujourd'hui un peu de paix intérieure, dont nous avons tous besoin.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 17:13

Cochonfucius, pour le moment je suis entrain de peindre. Peut-être alors après, ou bien tu lances un sujet ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Mer 30 Déc 2009 - 18:02

Cher ami voyez-vous, je suis dans l'aquarelle
C'est un art, vous savez, qu'on ne peut négliger
Sans risquer de tout rater : bon pour la poubelle.
Heureusement qu'il y a des temps pour sécher.

Maigre sous gras, les couleurs mélanger, surtout
Attendre le bon moment, et, rapidement,
(Sans tirer la langue) , espèce de voyou,
Se dépécher de peindre sans tremblements.

Mais voilà, je vous quitte : les couleurs sont trop fades,
Vite, un peu de bleu, de l'indigo, gris de Peyne
Préparons les pinceaux, (buvons une rasade)
Vous comprendrez sûrement et n'aurez point de peine.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Jeu 31 Déc 2009 - 10:12

Si je pouvais voir comme une aquarelle
Le monde présent, n'en rien négliger
Et ne rien jeter dans une poubelle,
Mon coeur cesserait de se dessécher.

Porter un regard bienveillant sur tout,
Ne pas m'attrister trop rapidement,
Glisser dans les rues tel un vieux voyou,
Oublier l'angoisse et les tremblements.

Les jours ont du goût, même s'ils sont fades,
D'être bien vivant, ça c'est de la veine.
Prenons du bon temps à pleines rasades,
Avoir du souci, ce n'est pas la peine.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Jeu 31 Déc 2009 - 10:24

Bravo, Cochonfucius bravo
Est-ce qu'on est obligé d'utiliser exactement les même mots pour les rhymes ? Je crois pas, hein ? Rassure-moi.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Jeu 31 Déc 2009 - 10:34

Si tu utilises les mêmes mots, c'est plus joli, mais tu as droit à tout ce qui rime. Ici j'ai remplacé "Peyne" par "veine", par exemple.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Jeu 31 Déc 2009 - 11:18

Mais ! Oui, Si Dieu peignait des aquarelles :
Cette idée l'on ne doit point négliger.
Il ne faut pas la mettre à la poubelle,
L'oeuvre qui n'a pas fini de sécher.

Sans préjugé nous pourrions voir tout.
Ne pas attendre que les bons moments,
Ni dans le malheur traiter Dieu de voyou :
L'artiste n'a qu'un léger tremblement.

Ainsi va la vie : si ce jour est fade,
Demain apportera son lot de peines
Voyons plutôt, sans plus de jérémiades,
Danser les couleurs l'été dans la plaine.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Jeu 31 Déc 2009 - 11:24

Post scriptum : je me suis permis de changer certains mots / rhymes, car sinon il me semble que ça finirait par tourner en rond, non ?
Je suis bien curieuse de voir comment tu va pouvoir enchaîner, Cochonfucius.... en évitant la répétition sur le thème des stoïciens ou des épicuriens...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Jeu 31 Déc 2009 - 17:29

Cochonfucius ne peint pas d'aquarelles,
C'est un détail à ne point négliger.
Il a trouvé (mais dans une poubelle!)
Un fier talent, l'empêchant de sécher

Quand faut écrire ou sur rien ou sur tout.
L'inspiration peut lui prendre un moment,
Le temps de consulter son coeur-voyou.
Dieu dans ce temps ne fait nul tremblement.

Mais il écrit, et ce n'est jamais fade,
Car autrement ça vaudrait point la peine.
Il ne peut pas penser en jérémiades,
à Saint-Denis, juste auprès de La Plaine.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Jeu 31 Déc 2009 - 18:42

Voyons, Cochon, vous êtes vraiment distrait :
Vous vous prenez les pieds dans les poubelles !
Ne vous rappelez-vous point les traits
Du pinceau ? Ô, Maître de l'aquarelle ?

Pour sûr, vous aviez un foutu talent,
Et vos élèves vous laissiez sécher
Sur leur papier, des heures, en ces temps
Qu'aujourd'hui vous désirez négliger...

C'est que sans doute votre âme trop fade
N'a jamais pu récupérer du tout,
Trop occupée en sombres jérémiades
Ou à fréquenter des gourous voyoux.

Ouvrez les yeux ! Poète, mais éclectique,
Vous pouvez bien, par la méditation,
Trouver des formules mathématiques
Et de l'atôme arrêter la scission.
tire langue
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Jeu 31 Déc 2009 - 19:16

pette de rire je suis mdr et béate d'admiration !

Continuez, c'est un régal que de vous lire ! croule de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Jeu 31 Déc 2009 - 19:20

Je me demande quand-même : scission, fusion ou fission ?????
Bon, faut quand même nous laisser un répit : je suppose que ce soir, c'est la fête...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 10:22

Dieu fit Cochonfucius, un jour qu'il fut distrait,
Avec des matériaux tirés d'une poubelle:
Et sur le corps d'un homme il eut d'un porc les traits.
(Dieu, parfois ne fait pas vraiment dans la dentelle).

Ayant ainsi montré son manque de talent,
Dieu s'en fut arroser les pays desséchés,
Au passage, noyant des milliers d'habitants,
Qui de prier la veille avaient trop négligé.

Sans ces petits ennuis le monde serait fade.
Seigneur, Mon Créateur, merci vraiment pour tout,
Merci de recueillir mes humbles jérémiades
Et nourrir le roi, le peuple et les voyous.

Verse-nous dès midi de ton pinard mystique,
C'est cela qui nourrit notre méditation;
Apprends-nous aujourd'hui les lois mathématiques
Qui font marcher si bien ta noble Création.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Ven 1 Jan 2010 - 10:31

Bon, d'accord, on passe à l' Alexandrin !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum