Deux ingénieurs

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 10:34

(en l'honneur du Seigneur de ce Monde et des autres!)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Ven 1 Jan 2010 - 11:41

affraid noooon... j'ai vu que vous n'en n'étiez pas loin...
Il faut être virtuose... ou inspiré. Une de mes amies écrit presque spontanément en alexandrins, je me demande d'où vient cette faculté, surtout que ses vers sont très naturels, ils ne semblent pas "forcés" à entrer dans le moule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Ven 1 Jan 2010 - 12:56

Faire une procès à Dieu, c'est se montrer distrait
Quand on n'a point les traits fins comme une aquarelle...
Certes Cochonfucius n'a pas beaucoup d'attraits,
Mais son ramage fait courir les demoiselles.

Dieu lui-même, jaloux devant tant de talent
Chez un peuple plus pieu s'en est allé bouder,
Négligeant notre monde et tous ses habitants,
Les laissant à leurs guerres, grippes et HIV.

Il faut dire que sans Lui le monde est moins fade :
Depuis qu'il n'est plus là, le pinard est partout.
Le citoyen s'abreuve en de longues rasades,
Les filles caracolent au bras de leurs voyoux.

Seigneur, pour qui les hommes ne sont que moustiques,
Reste loin si possible de ta Création.
Aux prières préférons les Mathématiques,
La Poésie aussi, pour nos méditations.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Curare est Dieu...

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 15:16

Curare est Dieu, mais que je fus distrait
D'avoir point vu son regard d'aquarelle!
Qui, sinon Dieu, aurait eu tant d'attraits,
Ou ma Brigitte, ou cette demoiselle?

Car mon amour allait vers son talent;
Je savais pas qu'elle pouvait bouder,
J'aurais voulu être seul habitant
Du pays par elle seule habité.

Sans Curare le monde est fade.
Pour moi son absence est partout.
N'avoir d'elle qu'une rasade,
Referait de moi un voyou.

J'aimerais donc être un moustique,
De son sang avoir nutrition.
Amour mort, quel sujet antique,
Il nous plonge en méditation.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Ven 1 Jan 2010 - 16:44

Bon, je dis pouce.
N'ayant point de curare,
je ne peux de mes flèches t'empoisonner,
toi qui commençais à me charmer,
et m'en vais donc bouder.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 16:48

Regarde demain matin ta boîte aux lettres!


Au lieu de bouder.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Ven 1 Jan 2010 - 17:14

Mais je t'ai dit que je m'en vais de ce pas bouder,
Je serai au désert , loin de ma boîte aux lettres
Je ne suis pas Dieu, moi, et ne peux deviner
Quels mots rassérénants tu m'auras envoyés. merci
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 12:21

Cochonfucius, je dois dire que vous baissez,
Comment une humaine, même aux yeux d'aquarelle,
Par ses attraits perfides a pu vous abuser
Au point de taper des vers bons pour la poubelle ?

Quand en Alexandrins votre immense talent
Devrait sans faillir votre public épater,
Voici qu'à ses genoux vous vous trainez, tremblant
Et même l'art de la métrique négligez.

Allons, Cochonfu, cessez donc ces jérémiades !
Croyez-vous qu'une Muse entendra un voyou,
Inapte à maîtriser une simple tocade
Tout comme le héro d'un roman à deux sous ?

Allons, arrêtez ces plaintes autistiques ;
Oubliez dès ce soir cette malédiction :
Sinon le psychiatre, sur sa table électrique,
vous fera oublier jusqu'à votre prénom !

A la Poésie, austère mais toujours belle,
Vous devez sacrifier, sans jamais sourciller :
Car Elle n'admet pas de rivale à son autel
Avec qui le Poète oserait la tromper.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 12:33

Commentaire sur le réponse ci-dessus :

Je ne pense pas du tout que les vers de Cochonfucius soient "bons pour la poubelle" lol! , au contraire, Cochon est meilleur que moi, je le reconnais volontiers ! Mais le sujet était un peu difficile, je suis partie dans une direction m'imposant quelques contraintes...de même je me suis per mise une petite licence poétique en inventant le mot autistique.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 17:59

(qui rime avec "artistique")

... et bien d'autres choses.


Dernière édition par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 19:05, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 18:04

Je connais "Je poème" où j'ai un ami, Aresprit (ou Areski). J'y ai publié un poème. Comme ça fait un bail, j'ai perdu mes mots de passes et ne sais plus qui je suis chez eu, à part une "poétesse timide"...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 18:05

Ne prends ni "Curare", ni "Sevenofnone" pardon, "ofnine" comme nom là, mais tous les autres... y compris "Marsupilami".
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 18:21

Peu importe, je crois que j'avais pris Siva, ça m'ennuie juste pour ce petit poème triste égaré.
Bon, alors... tu me réponds ?
A moins que tu n'en aies assez. Dommage...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 18:26

ça y est, l'ai retrouvé le petit poème : :
Les égarés

Dans la forêt des nuits trop lentes,
D’un souffle, une main effleurée,
Se perdent les voix suppliantes,
Les regards bleus qui ont pleuré.

Ce sont comme des pleurs d’enfants,
Tous seuls, petits, perdus au loin.
Moi seul parfois je les entends
Quand je repense à mes chagrins.

Ames seules, sur ces chemins,
Vous cherchez –vous avez mal-
On ne sait quoi, peut-être rien
Que le secours de l’aube pâle.

Dans vos cœurs une vieille blessure ;
La fièvre à votre sang trop doux.
Toujours la rouge meurtrissure
Palpite au fond de vos yeux fous.

Certains malheurs sont sans tapage.
Ils savent bien être discrets.
Certains malheurs sont bien trop sages
Et tout le jour ils restent muets.

Bêtement dire « la vie est belle »
Et là, sous la lune féroce
Aussi dans le soleil cruel
Entendre ce silence atroce

Dans le fracas de l’univers
Jeté là, on ne sait comment,
Comme un noyé perdu en mer
Une coque livrée au vent.

Quand trouverons-nous l’accostage
Sable chaud, enfants rieurs, plage,
Douce lumière des matins
Quand deux êtres n’en font plus qu’un


pseudo : Alliance89
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 18:41

Les grands marsupilamis sous la lune

Ils dansent sur leurs queues géantes,
Qui pourraient la Lune effleurer,
Sans ouïr la voix suppliante
Du jaguar au regard doré.

Ils surveillent bien leurs enfants,
Tous seuls, petits, nourris de foin.
Moi seul parfois je les entends
Quand je lis l'album de Franquin.

Marsus avec vos belles mains,
Vos belles âmes d'animal,
On ne sait quoi, peut-être rien
Sur votre vie transcendantale.

Dans vos coeurs un humour très sûr.
La fièvre à votre sang trop doux.
Toujours la rouge éclaboussure
Des piranhes, ces poissons fous.

Marsupilamis sans tapage.
Ils savent bien être discrets.
Marsupilamis bien trop sages
Qui tout le jour restent muets.

Marsus, mais votre vie est belle
Et là, sous la lune féroce,
Assis dans le soleil cruel
Humiliant ce jaguar atroce...

Dans ce verdoyant univers
Jetés là, on ne sait comment,
L'Amazonie est une mer
D'arbres qui bougent dans le vent.

Marsupilamis fort sauvages
Animaux, monstres rieurs, pages,
Animaux vachement malins
Qui par deux n’en feront plus qu’un...
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 18:48

Cochonfucius a écrit:(qui rime avec "artistique")


Un lien à suivre:

http://poeme-gothique.jepoeme.com/discussion-212847-Dame_de_ses_pensees_enchante_/1.html

comme quoi nore amie se porte bien.


(B5, tu pourrais même t'y inscrire, si ça te dit.)

Qui te donne le droit de me pourchasser ainsi ?

C'est pas cool ce que tu fais Jb - stop -
Fais marche arrière
Merci -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 18:55

J'ai effacé le lien vers Jepoème dans mon message, tu peux, si tu veux, l'effacer dans le tien.

à bientôt.


jb


Dernière édition par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 19:56, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 19:17

il faudra qu'on se parle un peu tous les deux, bonne soirée ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 19:31

Dites-donc, vous voulez me faire rater ma sauce au poivre ou quoi ? (Oui, en même temps, je fais une sauce au poivre...)
Je suis tout à fait d'accord pour répondre au pastiche de Cochonfucius, qui est superbe. Cela nous fera deux fils poétiques en un, celui-là sera au Givry premier cru.
En attendant, j'attends ta réponse à ma réponse en Alexandrin.
Et les choses à dire en MP doivent être dites en MP, OK ?
merci
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Sam 2 Jan 2010 - 20:03

Oui, devant ce talent, j'avais les yeux baissés,
Et ça n'a rien à voir avec une aquarelle,
Et je ne pense pas que j'étais abusé.
Mais ma grande espérance était vaine et mortelle.

De quoi sert mon talent?
Vrai, il passe à côté.
Dans mon esprt tremblant
Sombre un coeur naufragé.

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 20:12

j'ai trop longtemps erré pour me croire lésée
que d'attachement à croire en elle*
Non point de mal voulait surtout ne pas t'abuser
Il nous faut tous les deux dans la mémoire mortelle

Oublier tout de notre talent
la faille que nous avons entaillée
à présent va se cicatrisant
l'oubli seul est notre naufragé


Je t'aime mon Cochonfucius-
tu dois me laisser m'en aller ..
et merde !

* la solitude !


Dernière édition par Seven of nine le Sam 2 Jan 2010 - 21:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Babylon5 le Sam 2 Jan 2010 - 20:28

C'est quoi, maintenant, un roman de Delly ? sérieux
Qu'est-ce que je dois dire à ça "groin-groin" ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 21:49

Je t'aime Babylon five -
J'aime l'engeance humaine malgré moi
malgré lui -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ingénieurs

Message par Cochonfucius le Dim 3 Jan 2010 - 10:21

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23620
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum