Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Jeu 31 Déc 2009 - 6:51

J'avais du mal à introduire ce sujet, mais Thierry l'a parfaitement fait. Je recopie son texte, qui est 100% dans la ligne de l'enseignement bouddhiste. Il est très intéressant de constater que beaucoup de gens découvrent par eux-même cet enseignement, cela me confirme son universalité
Etre capable d'expérimenter la réalité telle qu'elle est, sans interférence, sans distorsion, sans apport personnel, dans une complète acceptation, sans projection, sans peur, sans attente, sans espoir, est un état d'illumination. Cela revient à déposer ses charges, ses fardeaux, son passé et toutes les identifications qui s'y sont greffées. Il s'agit des fardeaux d'ordre mental. Ils peuvent bien entendu avoir des répercussions sur le physique. Cette conscience temporelle dont nous disposons peut se retourner contre notre plénitude. Elle installe une charge émotionnelle, majoritairement inconsciente. Pour entrer dans cette acceptation libératrice il est indispensable d'établir la liste de ces fardeaux, de les identifier et de prendre conscience qu'ils ne sont pas ce que nous sommes. Ils sont l'image que nous avons donné de la vie mais ils ne sont pas la vie. La vie n'est rien d'autre que l'énergie qui vibre en chacun de nous. Elle ne doit pas être salie, alourdie, morcelée par cette vision temporelle à laquelle nous nous attachons. Les pensées que nous avons établi comme l'étendard de notre puissance est un mal qui nous ronge. L'égo y prend forme et se détache dès lors de la conscience de la vie. L'individu se couvre d'oripeaux comme autant de titres suprêmes. Ca n'est que souffrance et dans la reconnaissance que nous y puisons nous créons des murailles carcérales. L'illumination consiste à briser ce carcan. L'individu n'en a pas toujours la force, il manque de lucidité, d'observation, il est perdu dans le florilège d'imbrications sociales, familiales, amoureuses, professionnelles. Il se fie à son mental nourri inlassablement par les hordes de pensées.

Survient alors, parfois, le drame. L'évènement qui fait voler en éclat les certitudes, les attachements, les conditionnements. La douleur physique se lie à la souffrance morale. Les repères sont abolis, les références sont bannies. L'individu sombre dans une détresse sans fond, il en appelle à l'aide, il cherche des solutions extérieures, condamne, maudit, répudie, nie, rejette, conspue, insulte le sort qui s'acharne sur lui alors qu'il est lui-même le bourreau, le virus, le mal incarné. Il a construit consciencieusement les murs de sa geôle et jure qu'il n'est pour rien. Dieu, lui-même, peut devenir l'ennemi juré alors qu'il avait jusque là été totalement ignoré. Tout est bon pour nourrir la révolte.



S'installe alors peu à peu l'épuisement. Le dégoût de tout devant tant de douleur. Ca n'est qu'une autre forme de pensée, une autre déviance, une résistance derrière laquelle se cache l'attente d'une délivrance, un espoir qui se tait, qui n'ose pas se dire. Une superstition qu'il ne faut pas dévoiler. La colère puis le dégoût, des alternances hallucinantes, des pensées qui s'entrechoquent, des rémissions suivies d'effondrements, rien ne change, aucune évolution spirituelle, juste le délabrement continu des citadelles. Cette impression désespérante, desctructrice de tout perdre, de voir s'étendre jour après jour l'étendue des ruines.



Il ne reste que l'illumination. Elle est la seule issue. Car lorsqu'il ne reste rien de l'individu conditionné, lorsque tout a été ravagé jusqu'aux fondations, lorsque le mental n'est plus qu'un mourrant qui implore la sentence, lorsque le corps n'a plus aucune résistance, qu'il goûte avec délectation quelques secondes d'absence, cette petite mort pendant laquelle les terminaisons nerveuses s'éteignent, comme par magie, comme si le cerveau lui-même n'en pouvait plus, c'est là que les pensées ne sont plus rien, que le silence intérieur dévoile des horizons ignorés.

Révélation. Illumination.

Je ne suis pas ma douleur, je ne suis rien de ce que je veux sauver. Je ne suis rien de ce que j'ai été.

Je suis la vie en moi. Je suis l'énergie, la beauté de l'ineffable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Jeu 31 Déc 2009 - 19:53

la logique, l'analyse, l'observation, l'objectivité, la méthode ordonnée systématique, la raison, la cartesianisme, la cohérence, l'intelligence et la sagesse, ne nous permettent ils pas:
d'Etre capable d'expérimenter la réalité telle qu'elle est,?

l'illumination n'est elle pas au contraire une fuite pour , justement ne pas voir la réalité en face, ne pas l'experimenter et ne pas l'accepter en s'en détachant au point d'en perdre toute notion...en s'immergeant dans le fictif, le rêve, l'irrationnel, ?

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 10:36

Pas forcément.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25159
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 10:43

pas forcement ....mais probable...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Cochonfucius le Ven 1 Jan 2010 - 10:45

Je dirais que ça dépend de ce que tu es en train de faire.

Pour construire une fusée Ariane, faut se montrer rationnel, et faire tous les bons calculs.

Pour draguer sur le boulevard Saint-Germain, l'illumination (ou "présence au monde") sera plus à l'ordre du jour.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25159
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 10:55

je ne pense pas que Leela ou Thierry voyait l'illumination sous cet angle là...

ps
pour draguer sur le boulevard Saint Germain il faut surtout un portefeuille bien garni.

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par JO le Ven 1 Jan 2010 - 10:59

je crains d'être une madame Jourdain de l'illumination ! Et pourtant, je ne me sens pas baigner dans la lumière ?
Quand on commence à faire du yoga, on apprend forcément la manière de prendre une posture dans la rigueur et la décontraction ( lol! impossible, au début). Quand on commence à s'initier à la méditation, on loupe indéfiniment le silence intérieur , et puis, un jour, les pensées passent , comme les nuages et le fond du ciel reste serein ...
Comme disait Pascal, s'agenouiller c'est commencer à croire .Le corps apprend plus vite que le cerveau : bizarre ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Ven 1 Jan 2010 - 11:31

Il ne faut pas prendre le mot "illumination" à la lettre, sinon ça fait fort "illuminé" pette de rire

Atchoum: il paraît qu'elle permet justement de prendre conscience de la vraie nature des choses, donc ce serait le contraire de ce que tu supposes.

Même à un niveau très bas (où je me situe) on prend conscience qu'on n'est pas ses émotions ou ses pensées: elles ne sont que des perturbations, comme les vagues sur la mer qui sont faites d'eau mais ne sont pas l'eau (l'eau c'est H2O). Ces perturbations sont utiles, à condition de les "dompter" et d'en faire un outil, et non pas un maître. Le dépressif, par exemple, s'identifie à ses émotions, il dit "je suis dépressif", alors qu'il devrait se détacher de ses émotions, ne pas s'y identifier, et dire "j'ai une dépression".

L'illumination (la conscience, la vue claire, non perturbée), permettrait de la même façon de se rendre compte de ce qu'est la vraie nature du monde, et donc d'être beaucoup plus réaliste, de savoir mettre chaque chose à sa place, connaître sa raison d'être, etc.

je mets tout cela au conditionnel, parce ce n'est encore que théorie pour moi. Ma minuscule expérience confirme cependant cette théorie, et des expériences plus fortes vont dans le même sens, comme celle de Thierry. Quand tu vois comment il vit, son courage pour braver les programmes scolaires, sa passion pour son métier, les obstacles qu'il a surmontés, on ne peut que constater que cette "illumination" conduit à plus de courage, d'action, d'efficacité, d'altruisme.

Même si le concept est erroné, le résultat est bon, ça veut dire qu'on peut aller dans cette direction sans crainte, jusqu'à preuve du contraire. Car pour moi, le signe qu'une voie est bonne est le résultat sur le terrain, avec ses proches, dans sa vie. "On juge un arbre à ses fruits".

A ne pas confondre avec toutes les fausses illuminations: illusions, névroses, rêves éveillés, fumisteries, etc, qui ne donnent pas du tout le même résultat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Ven 1 Jan 2010 - 11:35

JO a écrit:Le corps apprend plus vite que le cerveau : bizarre ?
très juste: le corps et l'esprit sont liés, donc agir sur l'un a un effet sur l'autre. Pour moi, ce qu'on considère comme notre esprit est aussi un "corps" de matière plus subtile. Physique, énergétique, émotionnel, pensées... tous des corps, de moins en moins structurés à mesure qu'on va vers les matières plus subtiles. Notre corps des pensées est le plus chaotique et indiscipliné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par JO le Ven 1 Jan 2010 - 11:38

c'est ce que je voulais dire dans le sujet sur le bien et le mal . Nous sommes dans le relatif, pas dans l'absolu, l'impermanent , en marche, pas dans un décor figé , une matière inerte, "finie". J'aime bien des termes comme "ouvert"
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Thierry le Ven 1 Jan 2010 - 17:31

athéesouhaits a écrit:la logique, l'analyse, l'observation, l'objectivité, la méthode ordonnée systématique, la raison, la cartesianisme, la cohérence, l'intelligence et la sagesse, ne nous permettent ils pas:
d'Etre capable d'expérimenter la réalité telle qu'elle est,?

l'illumination n'est elle pas au contraire une fuite pour , justement ne pas voir la réalité en face, ne pas l'experimenter et ne pas l'accepter en s'en détachant au point d'en perdre toute notion...en s'immergeant dans le fictif, le rêve, l'irrationnel, ?

Tout ce qui a pu m'arriver pendant des années, c'est justement parce que je n'étais pas dans la réalité. Quant à l'irrationnel, ça n'est jamais qu'une dimension qui ne nous est pas accessible, pas quelque chose qui n'existe pas. Mais ce qui n'a pas de nom n'est pas pour autant exclu de la réalité. La dimension que l'on connaît par notre raison, notre logique, nos sens, notre intellect n'est qu'une part de la réalité et elle est bien souvent détournée par notre mental qui déraisonne.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 18:39

il faut nous mettre d'accord sur ce qu'est la réalité et ce que veut dire "experimenter la réalité"
la réalité pour moi c'est tout ce qui m'entoure , tous les évènements qui se passent dans le monde , dans l'univers , tout ce qui est visible ou vérifiable , prouvé par l"'expérience.tout ce qui est rationnel, .pas seulement ce qui est concret , pourquoi pas les phénomènes paranormaux s'ils sont constatés , filmés analysés et qu'aucune explication scientifique ne soit donnée...

quand tu dis que nous ne connaissons qu'un part de la réalité c'est faux.
ce que nous ne connaissons pas ne fait pas partie de la réalité ...peut etre un jour ..mais tant qu'elle reste invérifiable ce n'est pas la réalité.

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Thierry le Ven 1 Jan 2010 - 19:29

athéesouhaits a écrit:
quand tu dis que nous ne connaissons qu'un part de la réalité c'est faux.


Alors puisque tu en es persuadé, pourquoi est-ce que je te répondrai ?...
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 19:35

pour me prouver que c'est vrai

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Thierry le Ven 1 Jan 2010 - 19:55

athéesouhaits a écrit:pour me prouver que c'est vrai

Tu n'es pas demandeur puisque tu dis que c'est faux. Ce qui t'intéresse, c'est de mettre en avant tes certitudes, tes connaissances, tes arguments. Ca ne m'intéresse pas.
Pour ma part, quand je m'intéresse à un sujet ça n'est pas pour inséner ce que je sais comme une vérité intangible.
Je préfère accompagner quelqu'un qui cherche que quelqu'un qui "sait".
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Thierry le Ven 1 Jan 2010 - 20:40

Satprem. La réalité.

https://www.youtube.com/watch?v=9dIXT6WTQ40

https://www.youtube.com/watch?v=ncM3Vx50tNs&feature=related
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 20:43

ha d'accord ...tu ne veux debattre qu'avec ceux qui sont d'accord avec toi....comme cela tu es sur de ne pas etre contredit..et d'avoir toujours raison...
je ne vois pas ce que tu fais sur un forum...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par JO le Ven 1 Jan 2010 - 20:52

s'il vous plait ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Thierry le Ven 1 Jan 2010 - 20:59

athéesouhaits a écrit:ha d'accord ...tu ne veux debattre qu'avec ceux qui sont d'accord avec toi....comme cela tu es sur de ne pas etre contredit..et d'avoir toujours raison...
je ne vois pas ce que tu fais sur un forum...

Relis-toi et tu verras peut-être qui ne veut pas être contredit.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Ven 1 Jan 2010 - 22:31

tu as raison JO... je lui laisse le dernier mot

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 7:11

athésouhait
il n'est pas question ici d'avoir "le dernier mot", ne soit pas enfantin. Il a déjà été répondu à ta question dans plusieurs topics.

Si on doit à chaque fois qu'on aborde un sujet, recommencer à zéro une discussion complète du pour ou du contre de chaque notion évoquée, on n'avancera jamais.

Tu dois admettre qu'il y a tout simplement des opinions différentes. Tu as pu exprimer la tienne: c'est une illusion, Thierry aussi, pour lui c'est une réalité. Voilà. Elles sont inconciliables et improuvables des deux côtés, alors admets simplement ce fait et laisse continuer la discussion, si tu veux ouvre un autre sujet plus général sur "ces illusions qu'on prend pour une réalité".

Si cela t'intéresse, j'ai donné encore des éléments de réponse à ta question ICI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Sam 2 Jan 2010 - 9:25

ma chère Leela

l'expérience des autre ne m'est d'aucune utilité..
tu a trouvé TES réponses a TES questions...
elles ne me servent a rien

on parle ici de la réalité et de 'lillusion..
j'ai défini ce qu'est pour moi la réalité...
j'ai laissé la discussion ouverte...il a préféré la clore...en n'argumentant pas sa position...fuyant dans.... l'illusion d'avoir raison...
s'il ne veut pas débattre c'est peut etre qu'il avance des points de vues... illusoires mais ne peut les etayer ensuite par des éléments concrets.

PS...Si nous devons sur se forum nous interdire de parler de sujet deja débattus...(ils l'ont tous été depuis des siècles)il n'y a plus qu'a discuter sur les faits d'actualité..en ayant au dessus de nos tetes l'épée de damoclès modératrice ...
qui nous rappelle a l'ordre...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 9:43

Ne joue pas au martyr, stp, cela te va très mal.

Ici on est dans "Les principes enseignés dans le bouddhisme". Libre à toi d'ouvrir un autre sujet, dans une autre section, sur le phénomène psychologique de prendre des illusions pour des réalités, ce serait très intéressant MAIS CE N'EST PAS LE SUJET ICI.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _athéesouhaits le Sam 2 Jan 2010 - 10:34

tiens je viens de me rendre compte que j'ai fait un lapsus..en employant illusion a la place d'illumination...comme quoi notre subconscient révèle bien notre véritable pensée.

le sujet que tu lances commence par"....expérimenter la réalité"...
de nature pragmatique je propose de définir ce que cela veut dire ..
c'est etre hors sujet???

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Sam 2 Jan 2010 - 10:40

non, si tu veux, mais chacun est libre de répondre... ou non Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum