Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Geveil le Sam 13 Fév 2010 - 18:46

dan 26 a écrit:Metaphysique, illumination, foi, croyance, ne sommes nous pas dans l'imaginaire ? Pourquoi faire de l'imaginaire une réalité. Laissons la place au reve, et la réalité à la raison .
Amicalement
Pourrais-tu développer la différence que tu fais entre rêve et réalité ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par JO le Sam 13 Fév 2010 - 18:49

pour moi, le rêve est personnel et la réalité collective . Il ya d'autres différences : le rêve n'a pas besoin de devenir réalité et la réalité ne devient jamais un rêve .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Geveil le Sam 13 Fév 2010 - 18:54

J'ai une production onirique holywoodienne et mes rêves contiennent beaucoup de personnages, c'est un vrai collectif.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010 - 19:40

"je naviguais dans mes rêves, et vous voici sur les rives à mon réveil, qui est mon rêve le plus profond" (de tête, de Khalil Gibran)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par dan 26 le Dim 14 Fév 2010 - 0:20

Gereve a écrit:
dan 26 a écrit:Metaphysique, illumination, foi, croyance, ne sommes nous pas dans l'imaginaire ? Pourquoi faire de l'imaginaire une réalité. Laissons la place au reve, et la réalité à la raison .
Amicalement
Pourrais-tu développer la différence que tu fais entre rêve et réalité ?
Rever, c'est imaginer (se créer par le cerveau des images des mythes,des contes des fables) réalité c'est ce que l'on voit que l'on touche, que l'on constate et qui est concret, et vérifiable.
Amicalement .

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _La plume le Dim 14 Fév 2010 - 10:26

Les sages ont défini le Réel comme ce qui était stable, ce qui ne changeait pas. Le réel est ce qui EST, ce n'est pas quelque chose qui a commencé un jour, qui est limité dans le temps et l'espace. Conclusion, le réel est ce que nous nommons DIEU.

Que sera le réel pour toi quand tu ne seras plus ? Il aura disparu ? alors ce n'est pas le réel, ce n'est que ta vision du réel.

Quand au monde subtil de l'imagination, il est peut être plus réel que celui des formes matérielles que tu chéris et qui n'en sont que l'aboutissement. Pour inventer quelque chose, il faut d'abord l'imaginer non ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 10:34

exactement, la Plume: plus on réfléchi, plus la frontière entre les deux devient floue... Tout ce que nous nommons "réalité" est impermanent. La réalité, c'est la "vraie nature des choses", que nous ignorons encore.

En attendant, je me plonge dans l'instant présent avec mes 5 sens, c'est ma réalité provisoire, celle dans laquelle je fonctionne pour le moment, il y en a sans doute d'autres". La pensée, l'imagination en font partie intégrante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par _La plume le Dim 14 Fév 2010 - 15:27

Gereve a écrit:
La plume a écrit:
Par exemple le christianisme est basé sur l'altérité, le salut qui est résurrection ou renaissance dans le royaume de Dieu, un état d'accomplissement.
Et après l'accomplissement, que se passe-t-il ?
Un chrétien peut certes utiliser la pratique de la méditation, mais son but reste la relation d'altérité avec le Christ, donc peut être la sublimation dans une dimension supérieure de l'âme purifiée de la matière, mais pas sa disparition comme entité.

Et après la sublimation, que se passe-t-il ?
Idem dans l'hindouisme, l'âme est une étincelle émanant de Dieu. Tombée dans un état d'ignorance sous l'influence de l'illusion (maya) elle se réincarne sous l'effet du karma, et le but est de se libérer de cette illusion, de recouvrer sa nature spirituelle, l'union ou la fusion avec l'âme universelle, selon les écoles, mais ce n'est pas dissolution dans rien car même l'aspect impersonnel de la Vérité est Existence-Conscience-Béatitude.
Et après cette fusion, que se passe-t-il ?

Bien sûr, difficile de définir cet état, qui n'est rien de matériel, je comprends bien que cet état n'est pas notre faux égo, cette personnalité illusoire, mais il y a un Être, une entité permanente, un Soi, profond et intime, concept qui est nié dans le bouddhisme ?
Il n'y a même que le Soi. En quoi n'est-il pas un faux ego ?
Ou bien est-ce le véritable et seul ego, auquel cas, on peut dire que si Dieu est une personne, Il est narcissique.

Il y a des paliers, des étapes dans la réalisation. Pourquoi ne pas se contenter de la prochaine étape qui nous concerne en tant qu'humain ? Si je te dis l'homme doit mourir pour faire place à la Divinité, et Dieu a son tour devra mourir pour que l'esprit atteigne l'Absolu. Es-tu d'accord ? Est-ce un raccourci que le bouddhisme propose ? ou au contraire une médecine de l'urgence ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 22:25

Les post déviants vers deux sujets très intéressants ont fait l'objet de deux nouveaux fils ICI et ICI

Ce fil ci concerne l'approche bouddhiste de "l'illumination". Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Radha2 le Lun 15 Fév 2010 - 19:34

Effectivement Laplume nous sommes bien d'accord la dessus.
Pour reprendre un précédent post de domi l'idée d'illumination est universelle. Le bouddhisme propose une voie praticable pour se détacher des contigences matérielles mais laisse au pratiquant le loisir de vérifier par lui-même, la nature des expériences dont il jouit dans cet état de 'détachement'....
Voie médianne mais pourquoi ?
Dans les vedas trois chemins; karma mârga - voie de l'action, nana mârga - voie de la connaissance, et bhakti mârga ou voie de la dévotion. Le varnasrama Dharma (le système de l'époque) obligeait chaque personne à certaines pratiques, dans le but de révéler sa véritable nature par-delà les influences matérielle; donc étudier, pratiquer les austérités, l'ascétisme, puis avant d'être adulte, renoncer à sa famille et aux plaisirs des sens, partir, seul, et affronter tout les dangers...
Ces pratiques n'étaient pas sans risques et nombreux sont ceux qui mourraient avant de revenir au sein du groupe.
Au commencement de l'âge de Kali (influences matérielles au plus fort), ces pratiques étaient devenues incompréhensibles et impraticables à la majorité. C'est pourquoi les vedas furent modifiés et divisés, et que d'autres Puranas expliquèrent ensuite que les anciennes pratiques ou sacrifices védiques devaient être adaptés de nos jours. (cf SB)

Mais le Bouddha lui-même expérimenta ces pratiques et dailleurs failli mourir.
Son premier sermon annonce donc cette voie du milieu entre matérialisme et auto-destruction. Il eut été trop 'abstrait' d'expliquer pourquoi.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Invité le Lun 15 Fév 2010 - 19:42

en effet, Radha, j'ai aussi pu ressentir les risques que pouvait présenter une pratique trop intensive, déséquilibrée par rapport à ce qu'on peut intégrer dans sa vie quotidienne.

C'est la raison principale qui m'a fait lever le pied: rien ne sert de brûler les étapes, il faut les intégrer humblement, petit à petit, ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Geveil le Mer 17 Fév 2010 - 11:18

J'ai effacé le message d'Alex, je ne vois pas ce qu'il apporte.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUMINATION

Message par Alex le Mer 17 Fév 2010 - 11:41

message supprimé en vertu de cet article de la Charte que tu as signée, donc lue et acceptée en t'inscrivant ici.

4- Vous devez respecter les décisions de la modération.
Aucune contestation publique de la modération n'est autorisée.

leela
avatar
Alex
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : microcosme/macrocosme
Identité métaphysique : méta-guerrier
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum