Où es-tu allé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où es-tu allé ?

Message par Cochonfucius le Mer 6 Jan 2010 - 12:23

(Un hommage à

http://www.google.fr/search?q=%22j+ai+tr%C3%A9buch%C3%A9%22+%22j+ai+march%C3%A9%22+ramp%C3%A9+%22j+ai+p%C3%A9n%C3%A9tr%C3%A9%22

Bob Dylan)

Où es-tu allé ?



Où es-tu allé, mon disciple audacieux?
Où es-tu allé, mon disciple astucieux?

J'ai trébuché sur le bord des caniveaux fangeux,
j'ai marché, j'ai rampé dans des couloirs tordus,


http://lutecium.org/stp/cochonfucius/ima-where.html

j'ai pénétré au coeur des latrines sinistres,
je me suis introduit au lieu sacramentel,
j'ai erré des semaines
dans un immeuble de bureaux,
et c'est pas le pied.

Mais qu'as-tu donc vu, mon disciple audacieux?
Mais qu'as-tu donc vu, mon disciple astucieux?

J'ai vu un vieux sage
entouré de la foule ignoble des buveurs,
j'ai vu un chemin communal
avec les traces des éléphants migrateurs,
j'ai vu la branche du rosier
servant au chameau pour se percher,
j'ai vu la pièce d'un vêtement
et un bracelet cousu dedans,
j'ai vu une échelle contre un mur
pour accrocher un hareng saur,
j'ai vu les dix mille citadins
interrogés par des hannetons,
j'ai vu la bibliographie
effrayer un énorme tigre,
et c'est pas le pied.

Qu'as-tu donc entendu, mon disciple audacieux? Qu'as-tu donc entendu, mon disciple astucieux?

J'ai entendu le son de la lune bleue
au bord d'une falaise,
entendu le grondement d'un fleuve
grimpant sur la montagne,
entendu des bêtes à cornes
s'éloignant à cent bornes,
entendu des chanteurs
que tout le monde admire
et que les gens n'écoutent pas,
entendu une girafe
désabusée des larmes et du rire,
entendu la chanson d'une colonie
qui voulait écrire une page,
entendu le cri d'un putois
qui vendait le journal du soir,
et c'est pas le pied.

Qui as-tu rencontré, mon disciple audacieux? Qui as-tu rencontré, mon disciple astucieux?

J'ai rencontré un enfant
qui draguait sur une île,
j'ai rencontré un chien sans queue
qui ne pouvait dire sa joie,
j'ai rencontré une femme
oubliant son étendard,
j'ai rencontré une jeune fille
transformée en une blanche hermine,
j'ai rencontré un homme
faisant pleuvoir du sel,
j'ai rencontré un autre homme
changeant la flotte en pinard,
et c'est pas le pied.

Que vas-tu faire maintenant, mon disciple audacieux?
Que vas-tu faire maintenant, mon disciple astucieux?

Je vais sortir du dortoir
pour avoir un bol-tartines,
je vais marcher sur les réseaux
avec le masque d'un lecteur,
où les traités sont innombrables
et rivalisent par la stupidité,
où les pelgranes rouges
ont envahi les grandes villes,
où la maison offre un godet
parce que c'est la coutume,
où le visage dans la pierre
est celui d'une girafe assise,
où le désir est assez fort
pour que les efforts soient inutiles,
où le noir est la seule couleur,
où le zéro est le seul nombre,
et j'irai dans la ville
pour acheter des livres
et pour achever des litres,
et le penseur religieux
de la montagne orientale
me prendra pour un monstre,
et puis, je resterai sur les flots
avec mes pieds à plat sur la surface,
je sais qu'elle est nulle cette chanson
mais c'est comme ça que j'aime chanter,
et c'est pas le pied.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23621
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où es-tu allé ?

Message par Invité le Dim 10 Jan 2010 - 13:46

je suis resté à la maison et j'ai cherché sur Méta
j'ai découvert ce poème qu'un jour tu corrigeas

et c'est le pied
celui du vers
et c'est le pied
coeur à l'envers!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où es-tu allé ?

Message par JO le Dim 10 Jan 2010 - 14:19

zero, c'est le nombre parfait.
Lacan le disait femme,
réservant le un au mâle achevé .
Pourtant, supplément d'âme,
avec la complicité des virgules,
il retranche ou magnifie ,
soit devant, soit derrière,
le bête compte, il le défie .
La bouche en O, soyons-en fières!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Célébration du zéro

Message par Cochonfucius le Jeu 24 Nov 2011 - 14:19



Le zéro, dit le Maître, est le nombre accompli :
Car c'est du Créateur le nombre de compagnes,
Ainsi que de son Fils, et bien sûr, de l'Esprit.
Qui par zéro divise, infinitude il gagne.

L'univers de zéros sans arrêt se remplit,
On les rencontre en plaine, on les voit en montagne,
C'est le nombre de ceux qui ont vraiment compris
Que ce monde n'est pas un pays de Cocagne.

Une autre qualité nous le rend sympathique,
Bien connue du bon sens et des mathématiques :
C'est qu'on ne change rien en ajoutant zéro.

Aussi je chanterai la gloire de ce nombre
Qui ne prend pas de place, et ne fait jamais d'ombre,
Lui, modeste et discret, comme sont les héros.


avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23621
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum