la solitude

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la solitude

Message par casimir le Lun 16 Mai 2011 - 19:14

zakari a écrit:Ce que je peut en dire ,est que cette expérience n'est pas reproductible , rien ne lui ressemble donc nous ne pouvons rien nous transmettre...

Ce n'est pas l'experience que nous nous transmettons, ce sont ces conséquences.
Et cette transmission est nécéssaire.
Il ne s'agit pas d'éducation, mais d'exemple de relation au monde, ceci de façon consciente ou insconsciente.
Personne ne peut donner les clés d'un autre, mais chacun peut être une invitation pour l'autre à regarder dans sa poche.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par democrite le Lun 16 Mai 2011 - 19:21

casimir a écrit:La solitude, est aussi le fait de n'avoir aucun soutient.
Rien d'exterieur à sa conscience d'"être" sur quoi s'appuyer.
Sinon sa mémoire solidaire.

D'un côté cela peut-être très angoissant de se sentir définitivement seul.
De l'autre, c'est la chance de voir son ombre (la projection egocentrique) et par recul successif d'ouvrir le regard sur ce qui est au delà de cette forme personnelle.

Le regard qui s'ouvre, cesse de s'identifier à l'ombre comme si c'était la lumière, et découvrant un monde sous un autre jour, préssent que le solaire est dans son "dos", de l'autre côté du regard.

Quelles solitudes ?
La solitude volontaire / donc bien heureuse !
Ou la solitude subit / donc triste et fade sans chaleur humaine manquante !

Le solitaire aime la solitude, une chaleur présente, elle l'accompagne dans sa vie mieux qu'une autre personne !
Idéale pour la réflexion et surtout pour être avec soi même !

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par casimir le Lun 16 Mai 2011 - 19:54

Il n'y en a qu'une, seule, la solitude ontologique dont parlais Gerève.
Etre seul a sentir et penser ce que je suis seul à sentir et penser.

Paradoxalement puisque nous sommes tous seuls, personne n'est le seul à être seul.

Les différences se situent dans le film psychologique de l'auto-contemplation, le comment je vis cette solitude.
Tristesse, peur, colère, joie, ivresse, indifférence...etc
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Opaline le Lun 16 Mai 2011 - 21:20

zakari a écrit:Ce que je peux en dire ,est que cette expérience n'est pas reproductible , rien ne lui ressemble donc nous ne pouvons rien nous transmettre, nous sommes tels que nous sommes et rien de plus
la science étant une illusion de nous-même ne pourra reproduire que l'illusion d'elle-même , avec une nouvelle création
Oui, l'expérience terrestre est un phénomène unique in the univers !
Rien ne lui ressemble, c'est là , la grande solitude !
Je pense qu'il y a d'autres expériences mais elles sont, sûrement, différentes, logiquement.

La science n'est pas une illusion de nous-même mais une formulation terrestre. Il n'empêche que l'univers est régi par des lois reproductibles et qu'on va encore faire d'autres découvertes qui auront du sens , contrairement à ce que tu crois .

Et comme les mêmes causes provoquent les mêmes effets, tu as intérêt à être gentil parce qu'on pourrait bien se retrouver dans quelques milliards d'années-lumière, dans les mêmes conditions mais où tu serais ton fils ou ta grand-mère ou ton voisin de palier !
Mais je rêve !
Casimir a écrit:Il n'y en a qu'une, seule, la solitude ontologique dont parlais Gerève.Etre seul a sentir et penser ce que je suis seul à sentir et penser.
Quand bien même, on pourrait se communiquer nos émotions, cela nous apporterait quoi de plus ?
On aurait vite fait de penser que c'est du déjà ressenti !
On finirait par trouver ça gênant !

Au choix :
L'envahissement ou la solitude ?
Tel aurait dû être ton titre, Gereve !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par casimir le Mar 17 Mai 2011 - 0:22

Opaline a écrit:
Quand bien même, on pourrait se communiquer nos émotions, cela nous apporterait quoi de plus ?

Communiquer ses émotions, c'est pourtant naturel, non ?


avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par democrite le Mar 17 Mai 2011 - 18:43

Montaigne a écrit un texte magnifique sur la solitude ! je trouve !
A lire dans les "Essais"

Salutation et mieux vaut être seul que mal .............................! facile a dire quant on a pas d'amis ! lol

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Jeu 29 Déc 2011 - 8:45

Je viens de relire cette discussion et la trouve vraiment superbe, on y lit des échanges très profonds.
Mais il me semble que seul Hitori a vraiment compris ce que je veux dire.
Toutefois, Lila, qui n'est hélas plus de ce forum, a dit quelque chose qui est pour moi important: dans la plénitude, le sentiment de solitude n'existe pas, autrement dit, l'Être qui par définition est plein, ne connaîtrait pas ce sentiment.

Ceci dit, pour bien ciseler ce concept de solitude ontologique, je rapporte une séquence d'un film " Voyage au centre de la terre": une jeune fille s'approche d'une énorme fleur carnivore. Celle-ci déploie ses pétales, et pour la voir d'encore plus près, la fille s'approche. La fleur lui projette un jet de gaz paralysant.

Question: la fleur n'est-elle qu'une mécanique, pourvue de capteurs d'odeur, de chaleur ou autres , ou bien ressent-elle quelque chose ?

Nous ne pourrons jamais le savoir, sauf si à notre mort, nous renaissons sous forme de cette fleur carnivore. Et même alors, nous ne saurons rien, car c'est toi lecteur qui aimerait peut-être le savoir, mais mort, ce sera trop tard.

C'est cela, la solitude ontologique, ne pas savoir ce que ressent une plante ni même si elle ressent quelque chose.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par JO le Jeu 29 Déc 2011 - 9:27

éh,éh... la mécanique quantique nous renvoie à un tissu sans couture, pas à des individus séparés . Une particule, unie une seule fois à une autre, lui reste couplée à jamais, quelle que soit la distance de séparation . Ah! l'amour ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22250
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Jeu 29 Déc 2011 - 11:46

Sais-tu ce qu'éprouvent des particules quand elles se rencontrent ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par SEPTOUR le Jeu 29 Déc 2011 - 12:09

LES particules
NEES d'une Volonte et impregnees de celle ci, elles me font penser a un holograme ou chaque detail contient l'ensemble. DONC elles seraient ce qu'est leur createur...c'est a dire LUI.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Ling le Jeu 29 Déc 2011 - 13:26

Il y a dans la solitude "vraie" une dimension faustéenne qui est des plus attirantes.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par gaston21 le Jeu 29 Déc 2011 - 17:45

SEPTOUR a écrit:LES particules
NEES d'une Volonte et impregnees de celle ci, elles me font penser a un holograme ou chaque detail contient l'ensemble. DONC elles seraient ce qu'est leur createur...c'est a dire LUI.
Septour, splendide et sans doute bien proche de la vérité !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _La plume le Jeu 29 Déc 2011 - 18:25

SEPTOUR a écrit:LES particules
NEES d'une Volonte et impregnees de celle ci, elles me font penser a un holograme ou chaque detail contient l'ensemble. DONC elles seraient ce qu'est leur createur...c'est a dire LUI.

C'est joliment dit mais c'est pas nouveau. Plusieurs siècles avant JC on le savait déjà et c'était déjà écrit.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Dim 1 Jan 2012 - 10:55

La plume a écrit:
SEPTOUR a écrit:LES particules
NEES d'une Volonte et impregnees de celle ci, elles me font penser a un holograme ou chaque detail contient l'ensemble. DONC elles seraient ce qu'est leur createur...c'est a dire LUI.

C'est joliment dit mais c'est pas nouveau. Plusieurs siècles avant JC on le savait déjà et c'était déjà écrit.
Ah bon ? Qui ça, où ça ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Opaline le Dim 1 Jan 2012 - 13:47

L'idée d'atome (qui ne peut être divisé) est connu depuis la Grèce antique (Democrite).
JO a écrit:Une particule, unie une seule fois à une autre, lui reste couplée à jamais, quelle que soit la distance de séparation . Ah! l'amour ...
I love you Je ne pense pas qu'on puisse parler d'amour, concernant les particules !
les particules semblent détenir une mémoire simple (universelle), la même pour toutes.
Chaque particule la possédant, toutes les particules réagissent à l'identique .
Elles ne connaissent pas la solitude .
De ce fait, elles n'ont pas besoin de communiquer entre elles, comme on le pense .

Pour les êtres complexes que nous sommes, La solitude était inévitable
et la relation, à inventer ! Il a fallu créer des liens .
(Pour être juste , la complexité est bien antérieure à l'humain.)

Geveil, C'est JO qui nous le rappelle, l'Amour est le sentiment de reliance par excellence.
L'Amour au sens large du terme, bien sûr !
L'Amour relie ! la haine délie !

(Le concept de reliance , nous le devons à Marcel Bolle de Bal, sociologue, qui a inventé le mot mais la chose était connue depuis longtemps .
Edgar Morin, le génie de la Reliance par Jean-Louis Le Moigne .)
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _La plume le Dim 1 Jan 2012 - 14:21

Geveil a écrit:
La plume a écrit:
SEPTOUR a écrit:LES particules
NEES d'une Volonte et impregnees de celle ci, elles me font penser a un holograme ou chaque detail contient l'ensemble. DONC elles seraient ce qu'est leur createur...c'est a dire LUI.

C'est joliment dit mais c'est pas nouveau. Plusieurs siècles avant JC on le savait déjà et c'était déjà écrit.
Ah bon ? Qui ça, où ça ?

Dans les Upanishads qui datent de plusieurs siècles avant JC on lit :

Dieu, est le Tout Complet et Absolu, et Sa perfection étant totale, tout ce qui
émane de Lui, comme le monde phénoménal constitue également une totalité complète en elle même. Parce que Dieu est Absolu, Il demeure Complet bien que d'innombrables unités, complètes elles aussi, émanent de Lui.


Le monde relatif est l'aspect manifesté, Dieu révélé, l'Absolu son aspect non manifesté. Le Tout doit tout inclure, tant ce qui est à notre portée que ce qui dépasse notre entendement, sans quoi Il serait incomplet.Tout ce qui existe dans ce monde changeant est Dieu dans sa manifestation infinie. Ainsi en tant qu'êtres vivants, bien que parties émanant du tout,
manifestations du Tout, Tout est déjà en nous. Que pourrait-t-on trouver qui ne soit pas déjà en Soi ? Ceux qui ont compris cela ne cherchent plus leur bonheur à l'extérieur de Soi.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum