la solitude

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la solitude

Message par _L'Olivier le Mar 22 Mar 2011 - 18:47

Saphir Orange a écrit:Je peux te contredire, Olivier ?
C'est toujours un immense plaisir pour moi que l'être rêvée que tu représentes s'adresse à moi, misérable pourceau de l'insouciance ....
Biche a écrit:
Lolo a écrit:On cherche chez les autres ce qu'on ne trouve pas chez soi
oui mais pas seulement !
on peut y chercher aussi une approbation,
mais souvent, on apprend plus des autres, à notre dépend , parfois !
L'approbation que tu cherches chez l'autre est un manque de confiance en soi.
Tu doutes de tes capacités ou du résultat obtenu.
Tu cherches chez l'autre l'assurance que tu n'as pas.
"On cherche chez les autres ce qu'on ne trouve pas chez soi"
Biche a écrit:
Mr Nombril a écrit:Regarder son nombril n'est pas non plus une solution.
Ce n'est surtout pas une fin !
C'est un moyen pour se comprendre pour se recentrer.
Si on en reste là, on a renoncé à la moitié de nous-même : notre relation à l'autre, d'égal à égal.
Le nombril est l'image du ventre repu qui se contente de lui même.
Il ne faut pas se croire abouti. Le nombrilisme est un moyen de se fermer.
Effectivement à ce moment, l'autre n'a plus d'importance. Seul le moi compte.
"Moi, je ....." Je les appelle Mr Moije.
Cependant, le respect du soi implique que tu prends en compte tes propres besoins.
Tu ne peux pas respecter les autres si tu ne te respectes pas.
Donc, oui tu as raison.
Marguerite a écrit:
Basalte a écrit:Pour y arriver ... il faut apprendre à NE PAS PENSER.
Il faut , en effet, rejeter certaines pensées qui ne sont pas de nous.
D'où l'impérieuse nécessité de nous connaître, celle de faire des choix éthiques et s'y tenir.
Pas du tout !
Ne pas penser signifie que tu ne fais pas circuler d'idée dans ta pensée.
ton cerveau est disponible à l'écoute.
Pour comprendre les autres, il faut ECOUTER.
Si tu passes ton temps à réfléchir PENDANT que l'autre passe son message, tu ne peux pas bien l'entendre.
L'attention est l'écoute.
Il faut se connaitre pour chasser de nous même les idées préconçues, les clichés, les raccourcis d'esprit et autres sal...ries inutiles et gênantes par rapport à l'écoute.
Nougatine a écrit:
Gédéon a écrit:Arrêter de se faire des idées, des arrière-pensées.
Surtout quand elles sont contraires à nos valeurs, à notre expérience. C'est difficile !
Oui, c'est vrai.
Il faut apprendre à faire confiance.
Accepter d'être naïf et crédule
Accepter de se faire avoir pour mieux comprendre.
"Après tout, c'est peut être vrai ..."
Opaline verte a écrit:
Soisoi a écrit:Accepter de ne pas être seul en soi.
Accepter...refuser...a-t-on le choix ?
Oui, toujours!
On a toujours le choix.
Le libre-arbitre
oui / non
J'accepte / je refuse
Vie / Mort

Voilà, ma chérie.
Tu vois que finalement, tu ne me contredit pas tant que cela.

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Lila le Mar 22 Mar 2011 - 18:56

petite remarque, l'olivier.

Transformer les pseudos rend ton dialogue impossible à lire, et en plus, je ne trouve pas sympa de changer les noms, surtout si c'est fait méchamment: c'est une forme d'injure, ce qui n'est pas admis ici.

En tous cas, cela me coupe l'envie de te lire.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Jipé le Mar 22 Mar 2011 - 18:59

Lila a écrit:petite remarque, l'olivier.
Transformer les pseudos rend ton dialogue impossible à lire, et en plus, je ne trouve pas sympa de changer les noms, surtout si c'est fait méchamment: c'est une forme d'injure, ce qui n'est pas admis ici.
En tous cas, cela me coupe l'envie de te lire.
Ce qui a été déjà dit à Olivier d'ailleurs...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25610
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Magnus le Mar 22 Mar 2011 - 19:56

C'est très amusant ces changements de pseudo croule de rire
Mais comme on s'y perd, je te redemande une fois de plus de cesser, misérable porcelet.
Imagine que tout le monde fasse la même chose...
Donc :
stop
Sinon, gros rapports d'alerte et diable au fouet panpancucul, avec éventuellement congé sans soldes. fâché

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23883
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _L'Olivier le Mar 22 Mar 2011 - 19:57

Lila a écrit:surtout si c'est fait méchamment: c'est une forme d'injure, ce qui n'est pas admis ici. En tous cas, cela me coupe l'envie de te lire.
Que les recteurs montrent l'exemple !
La personne concernée se reconnait.
Ceci est complètement inintéressant:
Dans mon message, il n'y a qu'une seule personne.
Pour vous ..
Pas de panique, seule l'idée compte.
Je ne déforme plus vos pseudos.
j'y pète ... pardon ... j'y répète des textes entre Opaline et moi.
Celui que j'insulte le plus .... c'est moi ....
Prenez-en de la graine !
L'auto dérision est le meilleur médicament contre la connerie.
Sinon, c'est que vous êtes orgueilleux !
Edit : Pardon d'être ce que je suis

L'Olivier


Dernière édition par Lolivier le Mar 22 Mar 2011 - 20:27, édité 2 fois

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Lila le Mar 22 Mar 2011 - 20:02

quelle réponse déplaisante et méprisante pour les autres.
Pas grave, je te zapperai, on ne peut de tout façon pas tout lire, alors le style "je suis plein d'humour et d'intelligence, prenez en de la graine"... pfffff fatigué ou marre de

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _L'Olivier le Mar 22 Mar 2011 - 20:41

Jipé a écrit:
Lila a écrit:petite remarque, l'olivier ... coupe l'envie de te lire.
Ce qui a été déjà dit à Olivier d'ailleurs...
Fayot !

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Invité le Mar 22 Mar 2011 - 22:08

Je suis assez d’accord avec Gereve et je l’ai d’ailleurs plusieurs fois exprimé dans différents sujets. Et j’irais même plus loin que lui. Il ne doute pas que l’autre existe, alors que moi, je n’en suis pas certain et, à vrai dire, j’ai même quelques doutes.

A bien regarder, de quoi puis-je être certain, sur quoi puis-je m’appuyer ? Je suis (enfin, lorsque je m’identifie à mon entité, à ce qui fait la personne que je sépare des autres) un assemblage de molécules, tout comme sont ce que je considère les autres. J’ai établi une séparation, une dichotomie entre « moi » et les autres, alors qu’en réalité « moi » et les autres sont une seule et même chose. Je vais considérer aussi que les autres se considèrent de la même façon et comme à dit Dostoïevski : « Nous sommes seuls et ils sont tous ». Mais quel est la cause de cette « vision » ? En premier lieu ma conscience, c’est par elle que mon ipséité va m’être révélée et en second lieu par le fait qu’il va y avoir plus d’échanges d’informations à « l’intérieur » de moi-même que par rapport à « l’extérieur » et comme dit justement Gereve, « Je ne peux absolument pas ressentir ce que ressentent les autres » et comme l’autre est différent et inatteignable, son existence ressort plus de l’acte de foi que d’une réalité objective.

Donc, sur quoi m’appuyer ? Ben, je ne peux m’appuyer que sur ma conscience, car ma vie c’est MA PENSEE et ma pensée est une solitude radicale. Le monde, l’univers, n’existe que par ma pensée Est dans ma pensée. La seule réalité c’est cela, mais comme paradoxalement cette réalité n’existe, ne peut exister que parce que son existence n’a de sens que par rapport à l’autre, la preuve ontologique va résider dans l’autre, par rapport à l’autre. Nous allons obligatoirement ne pas nous abstraire des autres, d’autant qu’accepter cette vérité sera tellement angoissant que nous ferons tout pour la nier.

Pourtant, prendre conscience que seule la Conscience existe peut se révéler hautement bénéfique pour la sérénité de l’esprit pour celui qui est capable d’assumer cet état de fait et loin d’être une source d’angoisse cela va matérialiser la passerelle ou la porte permettant le Passage. L’archétype en étant l’île. Elle peut se révéler un schème mental stable et équilibré.

Mais cela va demander un travail sur soi que beaucoup ne sont pas prêt à faire. Qui est capable de passer une journée seul face à lui-même, sans télé, sans radio, sans téléphone, sans ordi, etc…… ? Nous sommes pratiquement incapable de vivre dans le silence, hors de l’agitation et du vacarme et cela uniquement parce que nous avons peur de la solitude, de notre solitude, nous recherchons l’amour fusionnel, car se fondre dans l’autre va nous donner le sentiment de ne plus être seul, tel l’Androgyne de Platon. Parmi nos semblables, notre solitude nous échappe, par notre capacité d’isomorphisme, qui va contrebalancer la peur originelle, le regard au bord du vide.

Nous serions, tel un ensemble de Cantor des poussières, des singularités d’une droite appelée Conscience et cette conscience est Unique. Nous sommes d’une manière holistique ce qui structure cette Conscience, nous sommes cette Conscience. Car en réalité, il n’y a qu’Elle….. il n’y a que « nous »….. il n’y a que « moi »….. il n’y a que Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Lila le Mar 22 Mar 2011 - 22:26

Gereve a écrit:Je le répète alors: la solitude est le fait que si je te pince, je ne ressens pas ta douleur, et si je te caresse, je ne ressens pas tes frissons. Comprends tu ce concept ?
tu dis que je ne comprends pas, mais pourtant je réponds exactement quand j'écris ceci: quand on ressent un plénitude, une inter-relation avec tout ce qui vit, y compris les gens qu'on apprécie et ceux qu'on apprécie moins (ou pas), et y compris avec soi-même, le sentiment de solitude n'existe plus.

Plusieurs intervenants l'ont évoqué: ce sont les barrières que nous dressons entre nous et le reste du monde qui engendre ce sentiment artificiel et inutile de solitude. Inter-relation, inter-dépendance, c'est justement sentir ce que l'autre sent, et comprendre ce qui le pousse à sentir cela.
Passer au-delà des barrières de notre corps et de notre mental, sentir cette unité... bon je ne fais qu'extrapoler une toute petite expérience partielle et fugace, mais suffisante pour que ceci ne soit pas de la théorie pour moi Wink


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Mar 22 Mar 2011 - 22:40

C'est bizarre, parce que je te l'ai écrit dans un message précédent, tu parles de sentiment de solitude, et à propos de ce sentiment, je suis d'accord avec tout ce que tu écris.
Mais je te parles du concept, et je t'invite à lire le message qui précède, d'Hitori, qui lui, a parfaitement compris ce concept.
Il explique en plus à quoi il sert, et d'une certaine façon, ça te rejoint.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Lila le Mar 22 Mar 2011 - 22:53

Gereve a écrit:Il explique en plus à quoi il sert, et d'une certaine façon, ça te rejoint.
tout à fait, mais ce n'est pas un hasard. Notre conception du monde est très proche, mais il s'exprime beaucoup mieux que moi Wink
Hitori a écrit:J’ai établi une séparation, une dichotomie entre « moi » et les autres, alors qu’en réalité « moi » et les autres sont une seule et même chose.
cela vient de l'enseignement bouddhiste avec son principe d'"interdépendance" et de "vacuité de l'ego". Ca, ce sont des mots creux si on n'a pas expérimenté dans le concret, dans le quotidien, ce que cela signifie. Mais quand on a un peu senti, alors on comprend avec ses tripes, pas avec sa tête.
L'ignorance, source de toute souffrance, c'est justement l'ignorance de cette interdépendance et de cette vacuité (=absence d'existence propre: nous n'existons que grâce à l'inter-dépendance). Quand on l'a réalisée, alors on peut être "compassionné" (dans le sens bouddhique, pas français), c'est à dire aimer de façon totalement désintéressée, comprendre comme si on le vivait aussi, vouloir se sortir del'ignorance, et sortir les autres de l'ignorance. Les émotions (comme le sentiment de solitude) sont justement des illusions, dûes à l'ignorance de notre vraie nature (interdépendance, vacuité de l'ego), elles engendrent une souffrance, et voilà une belle illustration de cet enseignement (briser le cercle vicieux: ignorance, émotion perturbatrice, souffrance)

Bon, j'ai un peu de mal à m'exprimer. Des années d'observation ne se résument pas en quelques lignes, et l'expérience et le ressenti sont impossibles à partager, on peut juste témoigner Wink.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Intégraal le Mar 22 Mar 2011 - 23:17

Hitori a écrit:Nous sommes pratiquement incapable de vivre dans le silence, hors de l’agitation et du vacarme et cela uniquement parce que nous avons peur de la solitude, de notre solitude, nous recherchons l’amour fusionnel, car se fondre dans l’autre va nous donner le sentiment de ne plus être seul
oui, c'est comme si, inconsciemment, bruit et agitation étaient synonymes de vie, et silence synonyme de mort.
En réalité, n'est-ce pas d'être seul avec soi-même qui est devenu insupportable?
Dans notre société, une personne qui vit seule, loin de l'agitation, dans le calme, et le vit bien, est considérée comme "pas normale", un peu fada.
Il me semble pourtant que la vraie solitude peut être ressentie avec du monde autour de soi...et que si on peut vivre en paix avec soi, la solitude n'existe plus.
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Mar 22 Mar 2011 - 23:32

C'est précisément quand on a du monde autour de soi que quelqu'un d'attentif à ce qu'il ressent peut se sentir seul, à cause de la séparation. Je rappelle que la séparation est le fait de ne pouvoir accéder à ce que vivent les autres êtres vivants.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par casimir le Mer 23 Mar 2011 - 0:02

La sensation d'isolement est sociale, je ne suis pas l'autre.

La solitude est plutôt de faire un avec sa conscience, c'est à dire sentir le monde à travers soi, même les yeux fermés.
L'autre est en soi.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Opaline le Mer 23 Mar 2011 - 2:32

Gereve a écrit:C'est précisément quand on a du monde autour de soi que quelqu'un d'attentif à ce qu'il ressent peut se sentir seul, à cause de la séparation. Je rappelle que la séparation est le fait de ne pouvoir accéder à ce que vivent les autres êtres vivants.
Je crois que c'est un tabou (une interdiction ancestrale) qu'on aimerait transgresser !
Loin de moi, l'idée moralisatrice mais plutôt l'éthique !
Je me prends comme exemple, c'est plus simple :
Quand je suis avec les autres, je garde une distance à cause d'une certaine pudeur et même d'une crainte de pénétrer dans leur bien le plus personnel : leur intimité .
Tout en restant amicale , je mets une barrière (inconsciente, instinctive, respectueuse) parce qu'il est vraiment facile de les percevoir psychologiquement.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 8:33

Le tympan est une séparation ... qui permet d'entendre l'autre . Sans elle, c'est alors qu'on est sourd . La séparation permet de savoir que l'autre existe .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Geveil le Mer 23 Mar 2011 - 8:55

JO a écrit:Le tympan est une séparation ... qui permet d'entendre l'autre . Sans elle, c'est alors qu'on est sourd . La séparation permet de savoir que l'autre existe .
Très belle image.
Mais une fois qu'on le sait, on en est pas pour autant dans sa peau.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 11:13

heureusement! On ne pourrait pas dire "je T'aime!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 11:16

mais je vois ce que tu veux dire .
Le plaisir de l'autre sexe reste longtemps un mystère total, notamment . Or, il est, dit-on, radicalement différent , selon qu'on est homme ou femme . Mais, grâce à nos "ouvertures" sensorielles et empathiques, il est l'essentiel du plaisir donné, offert, reçu .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Edica le Mer 11 Mai 2011 - 20:10

Pour moi la solitude est riche et recherchée.
Si ce n'était pas le cas, si le fait d'être seule était subi, ce serait de l'isolement. Ou solitude stérile qui mène à la déprime etc...

J'ai mis enormément de temps à me sentir bien, seule. J'ai maintenant le sentiment d'avoir acquis une force supplémentaire.

Pourtant j'ai un réseau amicale important et un foyer chargé d'amour.
La solitude porteuse à mon avis est accompagnée d'énormément d'Amour. Exit l'idée du solitaire aigri!

Et comme il n'y a pas de hasard, alors que je suis en plein dans cette conscience, la semaine derniere voici ce que trouve à la médiathèque:
"L'esprit de solitude" de Jacqueline Kelen.
Super bouquin sur le sujet!

D'après elle, notre société encourage à classer tabou le mot "solitude" et entretient l'idée qu'il ne faut pas rester seul, qu'on a besoin de l'autre (ce qui est vrai aussi mais pas de la manière dont nous le vivons généralement), tout ça pour exercer un contrôle de comportement et d'opinion.
Enfin le sujet principal du livre n'est pas là et heureusement sinon ce serait très chiant.

Extrait
"Dans la solitude je ne m'enferme pas; je prends du recul, de la hauteur aussi; je rassemble mes forces et j'ouvre grand les fenêtres (celles qui donnent sur les choses , l'ailleurs et sur l'interieur). Vivre solitaire demeure la seule façon de ne pas se compromettre, de sauvegarder son irreductible étrangeté et d'accéderà ce qui ne périt pas".

Et un petit truc de Nietzsche "Souffrir de la solitude, mauvais signe; je n'ai jamais souffert que de la multitude..."

Edica
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Magnus le Mer 11 Mai 2011 - 20:23

A méditer, en effet....

Edica a écrit:Extrait
"Dans la solitude je ne m'enferme pas; je prends du recul, de la hauteur aussi; je rassemble mes forces et j'ouvre grand les fenêtres (celles qui donnent sur les choses , l'ailleurs et sur l'interieur). Vivre solitaire demeure la seule façon de ne pas se compromettre, de sauvegarder son irreductible étrangeté et d'accéder à ce qui ne périt pas".

Et un petit truc de Nietzsche
"Souffrir de la solitude, mauvais signe; je n'ai jamais souffert que de la multitude..."

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23883
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _zakari le Mer 11 Mai 2011 - 20:31

Vivre solitaire demeure la seule façon de ne pas se compromettre, de sauvegarder son irréductible étrangeté et d'accéder à ce qui ne périt pas".
intéressant , mais a une certaine lecture c'est connu
Inutile de méditer
Et un petit truc de Nietzsche
"Souffrir de la solitude, mauvais signe; je n'ai jamais souffert que de la multitude..."
Nietzsche Chrétien refoulé dans sa passion

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Magnus le Mer 11 Mai 2011 - 20:42

Inutile de méditer
Tu m'énerves, zakary ! Ce n'est pas parce que c'est connu qu'il est inutile de méditer dessus.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23883
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par _zakari le Mer 11 Mai 2011 - 20:51

Tu m'énerves, zakary ! Ce n'est pas parce que c'est connu qu'il est inutile de méditer dessus.
dans quel sens ma réponse , si tu en attend une , doit elle être constructive ?

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la solitude

Message par Edica le Mer 11 Mai 2011 - 20:58

zakari a écrit:
Vivre solitaire demeure la seule façon de ne pas se compromettre, de sauvegarder son irréductible étrangeté et d'accéder à ce qui ne périt pas".
intéressant , mais a une certaine lecture c'est connu
Inutile de méditer
Et un petit truc de Nietzsche
"Souffrir de la solitude, mauvais signe; je n'ai jamais souffert que de la multitude..."
Nietzsche Chrétien refoulé dans sa passion

Que Nietzsche n'est pas de secret pour toi, tant mieux. Perso je le connais très peu, j'ai juste aimé cette reflexion.

Le fait de connaître le fameux concept de la solitude porteuse, oui, tu as raison. Pour moi aussi c'etait connu...mais pas vécu. Aussi quand j'ai lu ces lignes (et le bouquin est riche), cette fois, les mots ont pris une tout autre ampleur.

Edica
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum