Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Bulle le Dim 7 Mar 2010 - 17:29

Chomsky a dit :
Pour faire voter les lois en faveur de l'avortement et de l'euthanasie, il a bien fallu que des gens, athées évidemment, militent en leur faveur, n'est-ce pas ? Pourquoi les croyants seraient-ils les seuls à ne pas pouvoir exposer leurs idées et vouloir convaincre les leur ?
Mais exposez, exposez ! Là n’est pas le problème. Bien au contraire !
Le problème soulevé par Magnus n’est pas d’exposer des idées, mais que la religion intervienne dans les affaires politiques touchant aux libertés humaines. Pour les athées, la vie n’appartient pas à Dieu et la religion ne doit pas faire loi, ils doivent donc garder le droit de mourir ou donner la vie lorsqu’ils le désirent. C’est tout.
Qui plus est l'intervention se fait au nom d’une pseudo morale et contre même l’idée de charité chrétienne ou en contradiction avec sa propre logique : quelle drôle d’idée de ne pas admettre qu’un pauvre homme qui souffre à n’en plus finir ne puisse pas enfin aller rejoindre son père adoré dans la félicitée ! Quelle drôle d’idée de prendre tout à coup autant de soins pour des cellules embryonnaires alors que les enfants bien vivants mais non baptisés n’avaient droit qu’aux limbes, considérées comme une vérité de la foi il n'y a encore pas si longtemps !
Aucun athée n’impose quoique ce soit aux adeptes du catholicisme ou autre. Sauf de ne pas toucher à leurs droits et à leur liberté de choix, et c’est la moindre des choses.
Par contre certains catholiques veulent bel et bien imposer les leurs et faire reculer des droits acquis comme le droit à l’euthanasie non ?
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par _pandore le Dim 7 Mar 2010 - 18:38

Ce que je trouve dommage dans cette histoire,ce n'est pas la foi mais bien l'homme qui a perverti la notion religieuse.
Ci l'opus Déi agit de la sorte avec ses adeptes ,il est clair pour moi qu'ils s'éloignent de la spiritualité que Christ à voulu pour nous.
Ce n'est pas correct d'agir ainsi , de profiter,d'expatrier,d'enrôler,de faire signer votre testament à l'opus Déi ..c'est un vice de procédure,de la manipulation à l'état brut!
Immaginer votre comptable qui vous soutire vos avoir à vous ou un proche wouais!
Ce n'est pas bien peut importe la foi auquel vous appartenez,trop de gens ce font abusés.
Le ménage ,le ménage doit être fait!
Je respecte la foi mais pas les magouilleurs.
L'opus dei et l'argent mène le monde vers l'enfer ma parole!
Un chef d'oeuvre machiavélique qui nous prends pour des moutons idiots!
Non decet ad rem caveant consules auri sacra fames !
Mais pas vers Dieu

diable au fouet

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par chomsky le Dim 7 Mar 2010 - 18:44

Magnus a écrit:
Magnus a écrit:Je rappelle qu'à deux reprises, des associations catholiques ont tenté de faire carrément supprimer cette loi qui POURTANT leur laisse la liberté de choisir.
chomsky a écrit:Par quel moyen auraient-elles pu faire sauter cette loi ? La théorie du grand complot, qu'il soit sioniste, catholique, franc-maçon ou du cartel (cf. Prison Break), je n'y crois pas.
[justify]C'est beaucoup plus simple qu'un grand complot : JURIVIE et PRO-VITA, en concertation avec d'autres associations du même type catholique, ont traîné la Belgique devant deux tribunaux pour faire supprimer la loi du libre-choix en matière d'euthanasie. Déboutées par le premier tribunal, elles sont allées carrément devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme.
Où elles n'ont pas eu gain de cause.

Bien sûr, n'importe quel citoyen a le droit de s'élever contre une loi qu'il estime injuste.
C'est précisément sur ce point que j'estime qu'il y a vice de forme, ou plutôt vice d'attitude.
En effet, la loi visée par ces associations catholiques n'est pas du tout une loi injuste, puisqu'elle permet tant au patient qu'au médecin d'agir selon ses convictions éthiques personnelles.
Par conséquent, cette loi a été estimée injuste par ces associations du seul fait qu'elle brisait un interdit religieux.
Ou plutôt, du seul fait qu'elle semblait briser un interdit religieux, car, dans la pratique de cette loi, il n'y a rien qui s'oppose à ce qu'un patient (ou un médecin) refuse l'euthanasie pour motifs religieux.

Ce qui me dérange avec cette loi, tout comme celle de l'avortement, est que tôt ou tard, on voudra l'élargir. L'avortement jusqu'à 3 mois ? Mais pourquoi pas une semaine plus tard ? Quelle différence peut-on faire entre un foetus de 12 semaines et celui de 13 semaines ? Aucun des deux n'a une conscience à proprement parler (argument avancé par De Brigode pour défendre l'avortement).

Idem pour l'euthanasie. Aujourd'hui, c'est le patient qui peut la demander pour lui. Et demain, on autorisera le conjoint légal ou les enfants à la demander. Et les règles rigoureuses de la première loi finiront par être laxistes d'ici quelques moutures. C'est le danger de telles lois.

La démarche était donc particulièremet perverse, puisqu'en visant l'abolition de cette loi, elle visait à supprimer aux non-croyants le choix de leur éthique : tout le monde, croyants et non-croyants, devait se plier à la seule morale chrétienne en la matière.

Effectivement, dans ce cas je suis d'accord avec l'incongruité de la démarche de ces associations chrétiennes. De là à dire que c'est pervers, il y a un pas. Ce qui est pervers, c'est l'avortement.

Elle visait bien entendu aussi les croyants partisans de l'euthanasie, mais ceux-ci étant censés suivre la morale chrétienne, je ne retiendrai ici que les non-croyants partisans de l'euthanasie.

Il faut arrêter de dire qu'un partisan de l'euthanasie peut être en même temps chrétien. Il y a incompatibilité et il faut choisir. L'euthanasie est incompatible avec la Bible tout entière.

Or, qu'un non-croyant soit obligé de suivre l'éthique religieuse en la matière, est un parfait non-sens.
Il y a donc bel et bien eu abus ou tentative d'abus de pouvoir.

La plupart des lois que tu observes font partie de l'éthique religieuse. Que des non croyants se soit accaparé cette éthique (comme ils l'ont fait avec le mariage, par exemple), n'enlève rien à son origine.

D'autres méthodes ont été utilisées, notamment à l'intention des pays où la majorité de la population est favorable à une dépénalisation partielle et où un projet de loi est --ou pourrait être-- à l'étude : manifestations, à Londres, de catholiques, protestants, anglicans, orthodoxes, juifs, musulmans et bouddhistes réunis.
C'est leur droit, mais encore une fois la démarche est de rester dans le non-choix, donc de casser l'éthique athée.

Si l'on abaissait l'âge de la majorité sexuelle à 12 ans, tu penserais quoi ? Un individu de 12 ans peut-il décider, de son plein gré, d'avoir une liaison sexuelle avec un individu de 50 ans ? On voit des enfants tondre une pelouse pour 10€ ; ils vendent leurs bras. On peut aller plus loin, le monde actuel est prêt pour cela. On tolère tout, ici. Et surtout n'importe quoi.
avatar
chomsky
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 428
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 29/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Magnus le Dim 7 Mar 2010 - 23:14

chomsky a écrit:Ce qui me dérange avec cette loi, tout comme celle de l'avortement, est que tôt ou tard, on voudra l'élargir. Aujourd'hui, c'est le patient qui peut la demander pour lui. Et demain, on autorisera le conjoint légal ou les enfants à la demander. Et les règles rigoureuses de la première loi finiront par être laxistes d'ici quelques moutures. C'est le danger de telles lois.
Il y a des projets d'élargissement, je songe surtout à la maladie d'Alzheimer qui n'entre toujours pas en ligne de compte pour une demande d'euthanasie, même en rédigeant une déclaration anticipée. Si l'écrivain belge Hugo Claus l'a obtenue, c'est parce qu'il avait réussi, grâce à ses relations, à mettre au point tout un savant calcul lui permettant de ne demander l'euthanasie ni trop tôt avant de perdre la raison ni trop tard après l'avoir perdue, ce qui est d'ailleurs proprement ahurissant dans le cadre d'une loi visant à permettre à ceux qui le désirent de ne pas vivre un long calvaire inutile.
Hélas, sous le poids de je ne sais quelles pressions morales qui refusent de mettre à égalité les grandes souffrances morales et les grandes souffrances physiques, l'élargissement à la maladie d'Alzheimer ne sera probablement pas acceptée avant longtemps.

Et demain, on autorisera le conjoint légal ou les enfants à la demander.
C'est tout à fait contraire à la philosophie de l'euthanasie et du libre-choix. Seul le patient a le droit de faire une demande de mort douce. C'est lui et lui seul qui choisit. Pas plus que l'Eglise n'a le droit de choisir à sa place en tentant de revenir au non-choix, pas plus le conjoint ou les enfants n'ont eux non plus le droit de choisir à sa place.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Magnus le Dim 7 Mar 2010 - 23:27

Magnus a écrit:La démarche était donc particulièremet perverse, puisqu'en visant l'abolition de cette loi, elle visait à supprimer aux non-croyants le choix de leur éthique : tout le monde, croyants et non-croyants, devait se plier à la seule morale chrétienne en la matière.
chomsky a écrit:Effectivement, dans ce cas je suis d'accord avec l'incongruité de la démarche de ces associations chrétiennes.
Enfin un croyant qui le reconnaît !
De là à dire que c'est pervers, il y a un pas. Ce qui est pervers, c'est l'avortement.
Il n'est pas obligatoire. C'est une décision délicate où chacun agira selon sa conscience, ses valeurs, le contexte et les circonstances.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Magnus le Lun 8 Mar 2010 - 0:00

chomsky a écrit:Il faut arrêter de dire qu'un partisan de l'euthanasie peut être en même temps chrétien.
Je ne le dis pas, je le constate. L'exemple le plus connu est celui de feu le Chanoine belge De Locht qui fut membre du comité d'honneur de l'Admd. Je l'ai personnellement poussé, par une série de questions, au cours d'une réunion paroissiale effarouchée par ses positions, à les développer pendant plus d'une heure. Son bon sens, sa générosité, sa connaissance du terrain de la souffrance, son réalisme, lui auront permis de faire fi avec intelligence des tabous en la matière.
Cette conférence devait être enregistrée, comme toutes les conférences données à cet endroit, et l'enregistrement devait être disponible comme d'habitude quatre ou cinq jours plus tard, vendu à un prix très démocratique dans une librairie religieuse.
Comme par hasard, l'enregistrement de la deuxième partie, celle consacrée à l'euthanasie, avait raté à cause d'une déficience technique.
Je n'ai jamais cru à cette version !

Il semblerait, d'autre part, que l'Epub, l'Eglise protestante unifiée de Belgique, ait été une des rares Eglises, au lendemain de la dépénalisation, à soutenir que dans ce domaine le chrétien se doit d'agir selon "sa" conscience personnelle, et non selon une conscience imposée, culturelle, religieuse ou de groupe.
Il y a incompatibilité et il faut choisir. L'euthanasie est incompatible avec la Bible tout entière.
Un des premiers présidents de l'Admd française m'avait confié qu'il était catholique et qu'il avait relevé dans la Bible un certain nombre de passages indiquant qu'il n'y avait pas incompatibilité.
N'ayant pas, pour x raisons, eu l'occasion de poursuivre mes échanges épistolaires avec lui, je n'ai jamais su lesquels, mais il y en a néanmoins un qui pourrait être interprété en ce sens, c'est "Tu délivreras les captifs de leurs chaînes."
Car enfin, c'est bien de cela qu'il s'agit.

Que ceux qui désirent vivre l'aventure humaine jusqu'au bout et jusque dans ses territoires les plus atroces, le fassent, plaidait le Chanoine de Locht.
Il plaidait aussi la cause de ceux qui, condamnés pour condamnés, estiment tout aussi logique et surtout plus humain d'abréger la longueur du calvaire.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Magnus le Lun 8 Mar 2010 - 0:18

...Et enfin, je recopierai ici un message de Bulle qui me semble avoir parfaitement compris et fort bien résumé le sens précis de certaines de mes interventions :

Mais exposez, exposez ! Là n’est pas le problème. Bien au contraire !
Le problème soulevé par Magnus n’est pas d’exposer des idées, mais que la religion intervienne dans les affaires politiques touchant aux libertés humaines. Pour les athées, la vie n’appartient pas à Dieu et la religion ne doit pas faire loi, ils doivent donc garder le droit de mourir ou donner la vie lorsqu’ils le désirent. C’est tout.
Qui plus est l'intervention se fait au nom d’une pseudo morale et contre même l’idée de charité chrétienne ou en contradiction avec sa propre logique : quelle drôle d’idée de ne pas admettre qu’un pauvre homme qui souffre à n’en plus finir ne puisse pas enfin aller rejoindre son père adoré dans la félicitée !
Aucun athée n’impose quoique ce soit aux adeptes du catholicisme ou autre. Sauf de ne pas toucher à leurs droits et à leur liberté de choix, et c’est la moindre des choses.
Par contre certains catholiques veulent bel et bien imposer les leurs et faire reculer des droits acquis comme le droit à l’euthanasie.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Jipé le Lun 8 Mar 2010 - 10:15

La scientologie est une entreprise et comme toute entreprise, elle est là pour faire de l’argent.
Je ne vois pas comment on peut trouver des avantages dans cette secte, sauf si on est membre actif, et donc intéressé par l’argent, le pouvoir, l’emprise sur les autres, ou bien parce qu’on en est victime et pas conscient du danger.
Que l’on me donne objectivement les points positifs à long terme sur la scientologie.
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26453
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 10:22

Tu as raison, Jipé, je te suis à 100%, sauf que c'est plus grave qu'une entreprise. Tout cela est évidemment une affaire d'argent, mais aussi de pouvoir (encore plus dangereux).

Il n'y a PAS de points positifs à long terme, seulement une destruction de la personnalité, sauf pour leurs "vitrines", qui sont en effet les "commerciaux" ou les pubs pour racoler les clients.

Dans les appâts, ils présentent forcément des choses intéressantes. Si on en est averti, on saura flairer le danger à temps.

Pour empêcher les gens d'y aller, voici mes conseils.

- les avertir qu'au début c'est très intéressant et expliquer le mécanismes utilisés comme appât
- leur montrer où on peut trouver les mêmes "choses intéressantes" AILLEURS, donc là on les détourne du danger avec certitude
- faire un travail de fond sur l'ensemble de la société, mais cela est l'affaire du gouvernement, nous, on peut juste agir au niveaux de notre entourage direct.

S'agiter dans tous les sens en hurlant au démon est le meilleur moyen pour, par exemple, inciter des ados en révolte à y foncer.


Dernière édition par leela le Lun 8 Mar 2010 - 10:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Bulle le Lun 8 Mar 2010 - 10:23

leela a écrit:
De plus, tu ne répond absolument pas à mon argument principal: c'est de quelle façon le "terrain" de la société présente de graves lacunes qui font le lit des mouvements sectaires.
Dont tu vantais les bienfaits... (je devrais effacer cette calomnie, Bulle, mais je la laisse, par contre les suivantes, je les effacerai. Leela
Mais je suis ravie de voir que tu as vaguement ton fusil d'épaule, même s'il serait à mon sens tout de même plus juste de lire quelque chose comme : "ces sectes proposent de mauvaises solutions sous couvert de bonnes réponses aux besoins humains" !


Je sais qu'il est dérangeant de l'envisager, mais de là à s'aveugler complètement... Il faut pouvoir regarder les choses en face, ne pas réagir émotionnellement et prendre du recul pour envisager le phénomène dans son contexte.
En l'occurrence le sujet était que l'Opus Dei infiltrait le gouvernement Belge de manière à reprendre le pouvoir.
Au début la sciento, c'est très séductrice, sinon personne n'irait plus.
Si si il y a plein de gens qui recrutent dans les médias justement en lui donnant ces aspects attirants!
Exactement ce que Magnus dit de l'apparition de l'autre taré à la télévision : oh que c'est bien, oh que c'est beau, finalement c'est peut-être mieux ainsi, il est pas si mal que ça, il veut remettre de l'ordre !
Prosélytisme sectaire ça s'appelle...
Il est encore possible de quitter facilement, à part de la pub et des coups de téléphones envahissants.
Ca c'est juste une fois que tu n'as plus de pognon à leur donné parce que divorce, chômage, maladie etc...

Le jeu que tu joues, Bulle, avec tous les autres qui mentent sur la réalité, est donc une publicité indirecte mais terriblement efficace POUR la sciento,
Ben voyons !
PS : pour la calomnie no soucis ils n'avaient gagnés aucun procès à propos des articles cités lol!


Dernière édition par Bulle le Lun 8 Mar 2010 - 10:33, édité 1 fois
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42937
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Geveil le Lun 8 Mar 2010 - 10:25

Je suis bien d'accord, Jipé, et c'est vrai pour toutes les sectes, y compris celle qui comptent plus d'un milliard d'adhérents.

Mais ce qu'il faut entendre dans le discours de leela, c'est qu'il y a tellement de paumés, d'anxieux, de rêveurs ( Sic supercontent ) parmi les humains qu'ils sont prêts à croire n'importe quoi. Il paraît même qu'on trouve des médecins, des ingénieurs, dans les sectes, personnes dont le cerveau est pourtant entraîné à l'objectivité et qui dans la pratique de leur métier sont sans doute compétents.

Alors, ce que j'aimerais lire de tes doigts, une fois, une fois seulement, c'est ce que tu proposes pour en sortir, un modèle de société, des thérapies, que sais-je ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Jipé le Lun 8 Mar 2010 - 10:30

leela:
Il n'y a PAS de points positifs à long terme
mais pourtant tu disais:
Je pense notamment à P., qui dirigeait le centre de Bruxelles, il était tombé très bas dans la vie: drogue, etc. La sciento l'a sorti de là, rendu une dignité, désintoxiqué, fourni un emploi, il s'y est marié avec une fille qui avait suivit à peu près le même parcours, et qui a acquit une dignité réelle, un but dans sa vie et les moyens pour y arriver.
c'était quand même sur du long terme pour cet exemple non?
Je ne comprends pas très bien où tu veux en venir ?
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26453
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Geveil le Lun 8 Mar 2010 - 10:35

Elle veut dire, du moins c'est ce que je comprends, que tout n'est pas blanc ou noir.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 10:36

tes arguments s'affaiblissent fort, Bulle... tu en vient à répondre par des "ben voyons" , ou, de nouveau, des détournement de ce que j'ai écrit, en extrayant des phrases de leur contexte, ce qui leur fait dire le contraire de ce que j'ai expliqué.

Tu n'as pas compris le principe de ce que j'ai expliqué, ou alors tu refuses de le comprendre (ce que je vais finir par croire).

Je reprends la comparaison avec la médecine.

Si le terrain d'une personne est affaibli, il attrape des maladies, par exemple des maux de tête.

Si on masque le symptôme avec un anti douleur, on ne résout pas son problème.

Il faut renforcer le terrain, tout en prenant un anti-douleur pour supporter la crise, et c'est ce que je préconise pour les sectes dangereuses:
- les connaître
- les combattre
- soigner le terrain.

Ta réaction, c'est comme si j'avais dit "le mal de tête est une bonne chose, donc il ne faut pas prendre d'anti douleur, et cela ne sert ç rien de renforcer le terrain". Or, ce n'est pas cela que j'ai dit, Bulle.

Et pour revenir au sujet du fil, je crois qu'on est en plein dedans parce que les techniques de manipulation, et les causes du succès des secte, sont les mêmes. Mais comme je ne connais pas l'OD, je ne peux pas y pêcher des exemples.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Jipé le Lun 8 Mar 2010 - 10:42

leela a écrit:
Gereve a écrit:Elle veut dire, du moins c'est ce que je comprends, que tout n'est pas blanc ou noir.
un peu plus que cela quand même Wink
oui, mais encore...
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26453
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 10:44

Jipé a écrit:leela:
Il n'y a PAS de points positifs à long terme
mais pourtant tu disais:
Je pense notamment à P., qui dirigeait le centre de Bruxelles, il était tombé très bas dans la vie: drogue, etc. La sciento l'a sorti de là, rendu une dignité, désintoxiqué, fourni un emploi, il s'y est marié avec une fille qui avait suivit à peu près le même parcours, et qui a acquit une dignité réelle, un but dans sa vie et les moyens pour y arriver.
c'était quand même sur du long terme pour cet exemple non?
Je ne comprends pas très bien où tu veux en venir ?
C'est simple pourtant. P était très bien au moment où je l'ai rencontré, sur une période de quelques mois. J'ai vu d'autres personnes en excellent état mental.

Je veux dire que de montrer des scientologues bien dans leur peau, réussissant dans leur métier, sympa, etc... FAIT PARTIE DE LEUR PUBLICITE, sans cela ils ne pourraient attirer personne.

Je veux aussi dire qu'on PEUT ressentir des effets positif au début, des effets réellement positifs, je ne vais pas les citer sinon vous allez encore dire que je fais de la pub. Ressentant cela, les adeptes ont envie de continuer, alors que s'ils avaient été informés de façon objective, s'ils avaient su qu'ils auraient pu obtenir ces résultats là ailleurs (psychothérapie classique par ex) il n'auraient pas continué, ils auraient gardé leur discernement.

Imagine que tu entres en sciento et que tu ne vois que des épaves effondrées: cela te donnerait envie de les rejoindre ? C'est facile à comprendre, pourtant... Les membres de l'OD qui ont accueilli mon fils pendant un an étaient aussi super mignons, rien à dire ! Ils organisaient des conférences et discussions très intéressantes. Mon fils ayant été prévenu de ces méthodes, il a pu ne pas tomber dans le piège. Si j'avais présenté l'OD comme le repaire du démon où on écrasait les membres, il aurait par lui même vu que c'était faux, et alors il aurait perdu confiance en moi (qui lui avait menti), et accordé sa confiance à l'OD.

Tu comprends ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par bernard1933 le Lun 8 Mar 2010 - 10:47

Quelques catholiques pas très " catholiques " qui se prononcent pour l' euthanasie ...avec des arguments sensés .

http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=366
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par JO le Lun 8 Mar 2010 - 10:50

Les connaitre, les combattre ... oui . On n'insistera jamais trop sur la prévention, l'information, l'éducation au sens critique . Car il y a des gens qu'on n'arrive pas à endoctriner durablement .Ou qui savent faire le tri entre le vrai et le sectaire : car il y a forcément de l'enthousiasmant dans les enseignements sectaires. N'y entrent pas que des débiles , loin s'en faut .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 10:52

JO, on est bien d'accord.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Jipé le Lun 8 Mar 2010 - 13:23

leela:
donc je ne le conseille à personne, au contraire, je fais tout pour empêcher les gens de mon entourage d'y aller, même une seule fois par curiosité.
pourtant tu y as bien envoyé ton fils chez l'OD ! N'as-tu pas pris un risque qq part ?
J'ai osé y aller parce que je me sentais assez forte, mais j'ai frôlé la limite à un moment donné, heureusement que j'ai rencontré cet avocat.
Si ce que tu dis est vrai...pourquoi as-tu pris aussi ce risque avec toi-même ? Comment sait-on que l'on est "assez forte" en rentrant dans une secte, pour ne pas en ressortir abîmé ?
Sans cet avocat que tu dis, qu'est-ce qu'il te serait arrivé ?
En disant que tu l'as fait et que tu en es sortie sans "dommages" (à voir ?!), n'incites-tu pas d'autres aussi à le faire qq part ?
C'est toujours ce qui est défendu qui donne cette envie d'y goûter...tu joues les tentatrices peut-être non ? (simple question)
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26453
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Invité le Lun 8 Mar 2010 - 14:21

Tes questions sont très pertinentes, et comme tu peux l'imaginer, je me les suis posées déjà depuis longtemps.

Si j'y ai été, c'était pour apprendre leur technique pédagogique et de manipulation (qui ont des points communs!). J'avais un but bien précis, j'était en apprentissage pour enseigner la pédagogie à des instructeurs dans mon domaine de travail, et je cherchais les moyens les plus efficaces. Je n'étais pas attirée du tout par la secte elle-même, juste par l'enseignement, et je n'étais pas en état de faiblesse psychologique non plus. Ce n'est qu'après que j'ai fais usage de ce que j'y ai appris pour informer la section anti-secte, ce n'était pas mon but au départ.

Donc je ne ressentais aucun risque, et dès que j'en ai senti un j'ai quitté, en me jouant d'eux avec un grande délectation, utilisant contre eux leurs propres techniques de manipulation, je me suis bien amusée, j'étais même fière d'y arriver, parce qu'ils ont réponse à tout, mais j'avais trouvé les deux failles. Leur système est un bloc très cohérent, très intelligent, même quasi impossible à mettre en défaut, sauf par ces deux "entrées" là.

S'il n'y avait pas eu cet avocat, je pense que j'aurais quitté de toutes façons, simplement il m'a fourni des informations intéressantes et effryantes, que je n'aurais pas pu obtenir au niveau où j'étais, mais confirmant certaines mauvaises impressions que j'avais. J'étais déjà très révoltée par l'aspect "policier", la délation, les sanctions, la façon perverse dont ils isolaient les membres de leur entourage, donc je suis quasi sûre que je n'aurais pas été beaucoup plus loin. Peut-être un peu, et alors quitter aurait été plus difficile parce qu'ils te "tiennent" de différents moyens.

Il y a eu cependant un très court moment (2 ou 3 jours) où j'ai été sous influence, où j'ai perdu mon discernement, ils agissaient via l'inconscient, je n'aurais pas cru que ce soit possible, mais quand je m'en suis rendue compte, j'ai immédiatement quitté: c'est cela qui a été l'élément déclencheur. Sans cela, je serais restée pour terminer les cours très chers que j'avais déjà payé, malgré que je sentais l'étau se resserrer, c'est pour cela que je ne conseille à personne d'y aller: j'étais forte, mature, et j'ai quand même failli y passer: quelqu'un de plus faible n'aurait sans doute pas résisté.


Ta dernière question va dans mon sens. En "diabolisant" à l'excès, on crée justement cet interdit que certains essaieraient de franchir, par défi ou dépit. Donc j'insiste sur le fait d'essayer de sortir de l'émotionnel (qui est très fort dès qu'on parle de secte, c'est aussi un facteur intéressant à analyser: pourquoi ???) et de se focaliser sur des informations objectives.

Quant à mon fils, il était majeur et il avait décidé d'aller loger là pour sa première année d'étude universitaire, tout simplement parce que c'était confortable, presque gratuit(en échange de services symboliques), donc je n'aurais pas pu l'empêcher d'y aller, surtout que je n'avais même pas l'argument financier pour le "tenir" ! L'OD ne me semblait pas si dangereuse que cela, je l'ai suivi de près, préalablement, j'avais discuté et fermement menacé les gérants s'ils exerçaient la moindre pression sur lui.
Il n'a à aucun moment été tenté surtout qu'il est plutôt athée. Donc il n'y a eu, à mon sens, moins de risque que si je l'avais laissé traîner avec de mauvaises fréquentations (il en avait, à l'époque: il n'était pas encore sorti de sa révolte adolescente). Là au moins, il était bien nourri pour presque rien, devait rentrer très tôt, se lever tôt aussi, il avait une chambre calme.

Quant à conseiller ou inciter aux autres d'y aller, à aucun moment je n'ai plaidé dans ce sens, ni directement, ni indirectement, je dirais même que prétendre le contraire est une calomnie.


Dernière édition par leela le Lun 8 Mar 2010 - 15:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Magnus le Lun 8 Mar 2010 - 15:08

bernard1933 a écrit:Quelques catholiques pas très " catholiques " qui se prononcent pour l' euthanasie ...avec des arguments sensés .

http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=366
Lien particulièrement intéressant que je vais d'ailleurs copier dans le fil du sondage "pour ou contre l'euthanasie". Il est nécessaire que pour info ce site soit signalé dans ce thread.

Se confirme ici la possibilité d'une réflexion théologique approfondie permettant aux chrétiens de conclure au bien-fondé de la demande d'aide active à mourir.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24064
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par Cochonfucius le Lun 8 Mar 2010 - 15:36

Une année j'avais une mission à Amsterdam et pas de budget pour l'hôtel alors quelqu'un m'a recommandé à "l'Eglise Wallone sous les toits", complètement catholique comme logement mais moi qui suis totalement athée je m'y suis trouvé bien pour les quelques jours de la mission.

Seul inconvénient: cette église est au-dessus d'un bordel à vitrines, donc le matin en sortant de chez moi j'avais l'air de sortir du bordel.

Mais à Amsterdam, ça choque moins.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26314
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par chomsky le Lun 8 Mar 2010 - 19:55

Magnus a écrit:
bernard1933 a écrit:Quelques catholiques pas très " catholiques " qui se prononcent pour l' euthanasie ...avec des arguments sensés .

http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=366
Lien particulièrement intéressant que je vais d'ailleurs copier dans le fil du sondage "pour ou contre l'euthanasie". Il est nécessaire que pour info ce site soit signalé dans ce thread.

Se confirme ici la possibilité d'une réflexion théologique approfondie permettant aux chrétiens de conclure au bien-fondé de la demande d'aide active à mourir.

On dirait qu'il n'y a rien entre l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie...
avatar
chomsky
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 428
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 29/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Message par _pandore le Lun 8 Mar 2010 - 21:42

Je site;

D'après ce que j'ai lu ,ils infiltreraient toutes les sphères de la société.
Au québec au parti conservateur une certaine madame.nicole charbonneault ferait parti de l'opus Déi.
Messieur Duceppe du parti du block précise;
Quand on regarde ce que prêche l'opus Dei,leur façon de fontionné et leur volonté de maintenir ce caractère secret,ça révèle ,un peu ,pas mal,beaucoup du caractère d'idéologue
borné,qui ce retrouve au parti"conservateur".

IL ajoute"quand on voit leur prise de position sur plusieurs sujets,le mariage de personnes de même sexe,le droit de l'avortement pour les femmes...il y à des gens qui on une ouverture d'esprit plus grande!
Solution revenir au serment de test serait la voie!

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum