Antipoèmes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Antipoèmes

Message par Invité le Sam 23 Jan 2010 - 13:13

Parfois la juste pensée la doxa des gourous
Parfois exige et fustige le grotesque
Le brave imbécile doit subit le vert courroux
Des élégantes élites alexandrinesques

Car il ne sait que crier sans versifier
Il ne peut écrire sans faire rire
Oui à l'aune des araignées et de leurs sbires
Il doit se taire et se mortifier.

Mais non révolte et sentiments
C'est passion et bruit
Sans prison, sans sentence

Qui que tu sois
Soit toi avec moi

Et pour ce que tu aimes
Ecris ici,
Des ANTIPOEMES
Pêche sans vers
Ecrit sans fil
Verse ton coeur
Défile tes images
Pas sage, de la rage
Pas de limites
Pas comme
Ne crains pas
Pas de limites
Pas de LILITH !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par Babylon5 le Dim 24 Jan 2010 - 19:41

Moi j'aime bien ton antipoème. Normalement, LILITH n'as pas de limites, si Lilith elle est bien.

D'ailleurs ça se voit, elle t'a même envoyé un caillou, la pas gentille.
Je peux comprendre ton courroux, Caillou, car Lilith a des épines (aille !!!). Mais tu exagères un peu elle n'est pas si mauvaise et en tout cas n'essaie pas de de dicter ou d'édicter des lois.

En vers, octo, déca, alexandrins pour ma part si j'écris ainsi, c'est aussi un exercice. Cela fait remuer les méninges. Mais les meilleurs -que dis-je le MEILLEUR -ont / a toujours fini par la poésie libre ! (Comme mon copain AR, de qui personne ici n'arrive à la cheville)
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par Invité le Dim 24 Jan 2010 - 21:47

Qui c'est AR, Babylon five ?

Le poème de Caillou
le sacré cass'cou
se lit com dl'eau de roche
il démarre on s'accroche
au quatrain vers et croche
et là c'est parti il décroche
se voit sa rage incontrolée
mais on s'en fout olé olé
on n'est pas là pour se juger
mais au contraire pour s'apprécier

Et d'aborrrrrrr Lilith, elle reste avec ses copines toc !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par JO le Dim 24 Jan 2010 - 22:24

Un caillou
sur la rive
paresseuse
de la Loire
attendait,
galet lisse et poli,
de tenter le garçon
ou la fille
qui le prendrait
dans sa main
pour le jeter
d'un geste
rappelant
celui d'Auguste
le semeur
sur la soie
de l'onde:
ricochet parfait ,
rêve d'enfant .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par Babylon5 le Lun 25 Jan 2010 - 9:06

LiLitH a écrit:Qui c'est AR, Babylon five ?

Je te laisse deviner qui est A.R. Tu devrais trouver facilement. Ce n'est Armande Rutabaga, en tout cas.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par Babylon5 le Lun 25 Jan 2010 - 9:43

Le HFT mystère du fil "concours de prières" va te dire qui c'était :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antipoèmes

Message par Babylon5 le Mar 26 Jan 2010 - 20:55

la jolie petite Lili et Lilith, c'est pas la même :

"Lilith (en hébreu : לילית) est, à l’Éden, la première femme et la première compagne d’Adam, avant Ève.

Il s’agit peut-être du plus ancien mythe de la féminité contradictoire."

"Lilith est vraisemblablement l’écho d’un démon femelle sumérien, puis babylonien, Lilitû ou Ardat Lili. Ses traits dominants sont déjà son caractère aérien, sa sexualité et sa fécondité sans limite. Considérée comme un démon dévorateur, elle est liée à une déesse mère. Déesse-serpent, déesse ailée (donc alliant les caractères chtonien et aérien), pour Marija Gimbutas elle correspond à la déesse mère dont on retrouve la trace depuis le paléolithique supérieur. Elle serait présente dans l’épopée de Gilgamesh, Gilgamesh et le saule, sous le nom de Lillaka, récit dans lequel elle se rapproche de la déesse Inanna (Astarté)[4]. On la retrouverait également dans la « déesse-aux-serpents » de la civilisation minoenne, mais également sous les traits d’Isis, la déesse ailée de l’Égypte ancienne[réf. nécessaire].

Elle aurait été reprise par la tradition juive aux temps de la captivité de Babylone. Aux temps bibliques, elle est une représentation symbolique du matriarcat préexistant au patriarcat, mais finalement supplanté par l’avènement de ce dernier."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lilith

D"après ma source donc, Lilith serait antérieure à Eve, et n'aurait point été tirée d'une vulgaire cotelette du père Adam. C'est très intéressant car cela montrerait que le Créateur n'était pas tout seul : il y avait Lilith aussi. Pourquoi créer Eve ? Pour avoir dans son Eden un couple de tourtereaux asexués, ignorants et soumis ?

Elle m'évoque aussi la Déesse Diane ; comme Diane, Lilith ne veut pas avoir d'enfants. Enfin tous ces mythes se recoupent. C'est toujours la même histoire en fait qui est racontée. A un moment, mon amie Lilith a pris une Tarentule pour pseudo : celle-ci évoque Ariane. Ariane, araignée noire, mais qui chez les Grecs est celle qui montre la voie en filant son long fil vers la lumière. Et vous remarquerez, la tradition parle aussi de Babylone. Babylone, la tour où se sont confondues les langues. On peut penser qu'avant il n'y avait qu'une langue, la langue de Dieu. (Onkr-onkr). Puis est venu Babylone et les langues se sont séparées : ce sont les femmes qui transmettent le langage.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum