Lucifer en poèmes, siouplait

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Mer 27 Jan 2010 - 10:00

Je sais qu'il existe une rubrique "satanisme", mais ce serait bien de s'exprimer, si vous le voulez sur LUCIFER (ne pas confondre avec Satan). En vers, par belles images, car à mon avis, la poésie est une bonne approche (évitant entre autres les anicroches !). LUCIFER : qui est-il pour vous ? Ou bien, qu'en savez-vous ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Encore George Meredith

Message par Cochonfucius le Mer 27 Jan 2010 - 14:46

On a starred night Prince Lucifer uprose.
Tired of his dark dominion swung the fiend
Above the rolling ball in cloud part screened,
Where sinners hugged their spectre of repose.

Dans la nuit étoilée s'éleva Lucifer,
Las de son noir royaume il monta, l'Ennemi,
Haut, loin du monde rond, nuageux à demi
Où se croient à l'abri les promis à l'enfer.


Poor prey to his hot fit of pride were those.
And now upon his western wing he leaned,
Now his huge bulk o'er Afric's sands careened,
Now the black planet shadowed Arctic snows.

Menu fretin que nous pour lui, alors si fier;
Tantôt sur son aile Ouest il s'était affermi,
Près du sable africain, puis son ombre parmi
Les neiges de l'Arctique assombrissait les airs.


Soaring through wider zones that pricked his scars
With memory of the old revolt from Awe,
He reached a middle height, and at the stars,

Montant aux plus hauts cieux, la cuisante mémoire
Lui revint de son cri contre le Roi de Gloire,
A mi-parcours, voyant les étoiles au ciel


Which are the brain of heaven, he looked, and sank.
Around the ancient track marched, rank on rank,
The army of unalterable law.


Formant l'Esprit de Dieu. Les voyant, il s'écroule.
Bien en ordre, et au pas, au vieux chemin s'écoulent
Les sections de l'armée du pouvoir éternel.


George Meredith, tiré de "Poems and Lyrics of the Joy of Earth", 1883
(tentative de traduction par Cochonfucius, 27-1-2010)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Mer 27 Jan 2010 - 14:56

merci Cochonfucius, tu pourras voir sur le file "Oyé ! Oyé !", un poème sur LILITH, j'aurais pu le poster ici. En effet, LILITH et LUCIFER sont alliés. Ce qui m'amuse, c'est que LUCIFER est lié à Vénus, est porteur de lumière... Dieu, pendant ce temps, reste dans l'ombre.... qui est donc le "mauvais" en cette affaire ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Mer 27 Jan 2010 - 15:18

ou la mauvaise ? ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Mer 27 Jan 2010 - 19:04

Bien vu. Mais là on parle de Lucifereu. Personne ne s'intéresse à ce personnage ? Même pas une tite prière ? Ben voui, p'te ben que c'est Lucifer que nous devrions prier, louer, remercier... allez...

Lucifer était bien le porteur de lumière
Sans nul doute de Prométhée il est le frère
C'était, paraît-il, le plus sublime des anges,
Le plus beau de tous ceux qui chantaient les louanges

De Dieu tout puissant, créateur de l' Univers,
Mais par orgueil se révolta contre le Père.
Alors Dieu le fit choir du Royaume céleste,
De cornes affublé, sur la croute terrestre.

C'est ce que dit la Bible, mais moi je n'y crois pas,
Car son nom retentissait loin de là
A Rome il était bien connu par les païens
A l'étoile du soir était lié son destin.

Si je voulais en mes vieux jours vouer un culte
A une image spirituelle du monde occulte,
Ce n'est pas vers ce Dieu stupide et maladroit,
Image de méchanceté, qu'irait ma foi.

Je préfère admirer l'ami du genre humain
Celui qui contre ce joug faussement divin
Se rebella, comme disent les anciens livres
Qui veulent dans leur tradition nous faire vivre.

Lucifer, Prométhée, l'humain qui déroba
Le feu aux Dieux, ont livré le même combat :
De ceux qui repoussent ignorance et soumission
Ils sont l'emblême, et je les aime avec passion.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Mer 27 Jan 2010 - 22:34

San Lucifero (Cagliari, III secolo – Cagliari, 370) è stato vescovo di Cagliari, è venerato come santo dalla Chiesa cattolica.

Et pourtant c'est 1 prénom qu'on ne donne à personne .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Jeu 28 Jan 2010 - 9:14

Justement, c' était un prénom qu'on donnait avant que l'église ne diabolise le personnage. Donc, on voit bien comment l'église a agi.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Leleu le Ven 29 Jan 2010 - 0:25

Babylon5 a écrit:Justement, c' était un prénom qu'on donnait avant que l'église ne diabolise le personnage. Donc, on voit bien comment l'église a agi.
Il y a effectivement grande méprise sur Lucifer qui comme il a été dit, signifie « Porteur de Lumière » et de ce fait n’a absolument rien à voir avec les diableries ordinaires ni les satanismes.
La confusion s’est immiscée lors des traductions successives lorsque les clercs ont interprétés et non seulement traduits les textes. Il est certain que Lucifer n’est pas un tendre dans la mesure où il donne et reprend la Lumière, la Vie, il peut paraître aux âmes éprises de sensiblerie comme un diable cependant qu’il est le bras séculier (il n’est que Porteur) de la Justice divine appliquant la Loi. On peut dire que le Jugement dernier est luciférien, c’est le compte sec sans aucun sentimentalisme. La Loi divine n’a pas vocation à être sentimentale, mais Juste.
La Tradition, à bien différencier des religions, parle de Lucifer aussi comme l’Ange de la colère de Dieu !
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 9:02

Merci pour votre contribution, chercheur Leleu. Une question qui me gratouille : qu'entendez-vous par "La Tradition" ? (Si ce n'est pas trop indiscret). Il me semblait qu'il y avait plusieurs Traditions.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Leleu le Ven 29 Jan 2010 - 9:48

Il y a les traditions et la Tradition.
La Tradition est le fil ininterrompu de l’histoire, sa cohérence. Il est évident que pour moi il y a cohérence.
Les traditions sont les rites et coutumes définis dans un moment plus ou moins long de l’histoire et géographiquement limités. La Tradition passe, épouse certaines traditions. D’autres sont purement et simplement des impasses, des survivances du passé, voir même des fausses traditions.
La Tradition est le fil rouge de l’Humanité.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Leleu le Ven 29 Jan 2010 - 9:52

Je vous rappelle le sens du mot tradition qui vient de trait.
La Tradition est le trait continu, les traditions le trait discontinu, voir des traits.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Ven 29 Jan 2010 - 10:18

Mister Leleu dans la rubrique poésie -
wouah..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 10:22

Ah ! Bon. Vous avez bien de la chance (ou bien du mérite) à avoir trouvé le bon Trait. En tout cas, votre Lucifer ne correspond pas tout à fait au mien, qui est peut-être une vision naïve... Peut-être même est-elle une vision non dans le droit Trait, mais une vision traitre. Mais dommage que ça n'inspire pas trop de poésie, même un brin démoniaque (je reconnais que la mienne sur ce thème est un peu balourde )

Bonne journée, Chercheur !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par _Spin le Ven 29 Jan 2010 - 10:22

Bonjour,

Cochonfucius a écrit:
(tentative de traduction par Cochonfucius, 27-1-2010)
Au fait, bravo

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 10:23

LiLitH a écrit:Mister Leleu dans la rubrique poésie -
wouah..

Ce serait bien qu'il nous fasse quelques vers, mais je n'ose pas lui demander...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 10:24

Ah ! Et on a même Spin : un petit poème, Spin, siouplait....
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Ven 29 Jan 2010 - 10:37

Ses mots sont tentateurs on peut les transformer ..

Il y a la tradition et les traditions
le fil interrompu de l'histoire
Sa cohérence se voit dans le miroir
sans aucun espoir de rédittion
Les traditions sont des rites
et les coutumes qui se méritent
Dans le prolongement de l'histoire
La géographie limitée il faut croire
La Tradition passe et trépasse
elle épouse certaines traditions
quand d'autres sont des impasses
Des survivances du passé
ces traditions faussées
L'humanite sur le fil rouge
de la Tradition qui se bouge


Secrétaire particulière cherche post virtuel à plein temps pas forcément rémuneré..
Juste quelques fous rires de temps à autres
et 1 peu moins de gens coincés ! olé !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Leleu le Ven 29 Jan 2010 - 11:28

Poésie ou versification ? blabla
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Ven 29 Jan 2010 - 11:39

C'est vous qui tranchez
c'est l'heure d'aller festoyer ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 11:47

Purée, zut, merdalors ! J'avais pondu un long poème (ou versification) : paumé !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 12:31

Cela commençait comme ça :

Je me suis coincé les doigts dans les portes
De la Tradition, Satan, au secours !
Je suis coincée, que le Diable m'emporte
Avec Lucifer, fais-moi voir le jour.

Amène aussi Belzebuth, et Lilith
Démons cornus, poilus, avec sabots,
Dépéchez-vous, j'ai besoin de vous, dites !
Venez avec tenailles, fer, et marteaux.

Enfin, c'était pas tout à fait comme ça.... c'étaient des vers à 5 pieds (bots)......
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Ven 29 Jan 2010 - 20:47

Reprise :
Je me suis coincé les doigts dans les portes
De la Tradition, Satan, au secours !
Je suis coincée, que le Diable m'emporte
Avec Lucifer, fais-moi voir le jour.

Amène aussi Belzebuth, et Lilith
Démons cornus, poilus, avec sabots,
Dépéchez-vous, j'ai besoin de vous, dites !
Venez avec tenailles, fer, et marteaux.

On pourrait aussi je crois appeler Baal,
Les anciens Dieux d'Egypte, de Babylone
Qui sont devenus emblême du mal
Pour crocheter la porte, pour Babylone.

Babylone alors chantant sont babil
S'enfuirait du temple des traditions
Clamant très haut qu'elle est bien plus subtile
Et ne mérite point malédiction.

L'homme a créé le mal à son image,
Comme il a créé l'image du bien
Avec le haut, le bas, tous ces mirages,
Instituant un culte à son Dieu malsain.

La malédiction, c'est l'homme cruel
Qui tue, pille, viole, sans jamais s'arrêter
Plus que jamais, toujours au nom du ciel :
Les monstres ont souvent Dieu à leurs côtés.

Pendant ce temps, nos sages nous assènent
Leur Tadition ésotérique, fatras,
Traits droits et croix, fièrement se promènent,
Indignés qu'on ne les admire pas.

Par Lucifer, ils m'inspirent pitié
A vouloir donner un sens profond
Ergotant sur les mythes surannés,
Mais après tout, si telle est leur passion...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Invité le Ven 29 Jan 2010 - 21:17

Dans ma vie il y a 1 homme ami très cher
il s'appelle petit prince
il ne tue pas il ne pille pas il ne viole pas ...
C'est 1 homme tout simplement -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucifer en poèmes, siouplait

Message par Babylon5 le Sam 30 Jan 2010 - 9:24

Le Prince est un petit prince
Il est dessiné avec les traits
D'un enfant, il n'est pas l'ami des puissants
Mon poème n'est pas diatribe contre les hommes
Mais contre leurs religions et Traditions
Elles ont été écrites ainsi, je n'y peux rien.
Bien des hommes aujourd'hui
Ne se prévalent plus de ces fictions
Bien des femmes aujourd'hui
Acceptent avec joie leur malédiction
Ou se révèlent aussi terribles en leur cruauté
Je ne veux point les un aux autres opposer...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Descendants de Caïn

Message par Cochonfucius le Dim 31 Jan 2010 - 11:20

On peut être homme au masculin
Et ne jamais vouloir la guerre;
Caïn ne fut pas bien malin
D'éclater la tête à son frère.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum