De l'objectivité

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 1:10

M'enfin a écrit:C'est bien ce que je dis: dans le processus d'essai et erreur de la science, il y en a qui oblitèrent la fonction erreur! Cherchez l'égo!

Faire des erreurs, ça ne signifie pas raconter n'importe quoi en étant incapable de se corriger quand le besoin en est.
Tes fantasmes ne sont pas des réalités.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 1:22

Ling a écrit:Quel est cette acharnement à tout à ramener à la science? Je me le demande.

Ca change. Dans d'autres topiques, on ne parle que de religion, de foi.

La science ne se trompe donc jamais?

Même quand elle se trompe, elle reste plus exacte que les autres systèmes de pensée.  rire 
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Jeu 10 Juil 2014 - 2:56

dedale a écrit:- Les atomes sont impalpables si leur interaction est instantanée? Tu pourrait le démontrer scientifiquement? Puisque tes théories sont scientifiques...
C'est de la simple logique: un corps qui ne résisterait pas à son accélération, donc qui accélérerait instantanément, serait de facto impalpable puisque le phénomène d'action/réaction est réciproque: si un corps ne résiste pas à ma poussée lors d'une collision, je ne résiste pas à la sienne non plus, donc je ne sens rien.

- Quant à l'instantanéité, c'est ce qui détermine le plus petit instant d'une échelle de temps.
Pour moi, l'instantanéité, c'est quand une interaction a lieu sans aucun écoulement de temps, comme quand la lumière était considérée instantanée. Ce n'est pas la définition du dictionnaire, mais je n'ai pas trouvé de meilleur terme.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par JO le Jeu 10 Juil 2014 - 8:38

C'est la définition de la simultanéité : collision de deux réalités divergentes ou convergentes . Plus d'espace : choc, étincelle, d'où jaillit du neuf en troisième terme émergent . Tout est mouvement , vecteur, flèche... selon .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 10:28

M'enfin a écrit:C'est de la simple logique: un corps qui ne résisterait pas à son accélération, donc qui accélérerait instantanément, serait de facto impalpable puisque le phénomène d'action/réaction est réciproque: si un corps ne résiste pas à ma poussée lors d'une collision, je ne résiste pas à la sienne non plus, donc je ne sens rien.

Ca te parait peut être logique mais le fait est qu'un corps résiste à l'accélération en raison de sa masse : Une force donnée modifiera la vitesse en grandeur et/ou en direction, c'est-à-dire provoquera une accélération du corps d'autant plus grande que la masse du corps sera plus faible. C'est une loi fondamentale de la dynamique.

Et c'est de la physique classique, ça ne comprend pas les corps, les états, dont la masse tend à être nulle.

Ca n'a pas de rapport avec l'instantanéité, puisque les échelles et valeurs de temps, c'est nous qui les définissons pour les besoins de la mesure. Elles ne peuvent être que positives.

Pour moi, l'instantanéité, c'est quand une interaction a lieu sans aucun écoulement de temps, comme quand la lumière était considérée instantanée. Ce n'est pas la définition du dictionnaire, mais je n'ai pas trouvé de meilleur terme.

Si nous percevons l'écoulement du temps, c'est en raison de l'interaction de la matière avec l'espace : Une interaction sans écoulement de temps, pour un être humain, ça n'existe pas, puisque le temps résulte d'une interaction (les mouvements observables des corps dans l'espace).

Si tu le peux, achètes-toi un bon dictionnaire des sciences et techniques. C'est un peu cher, mais tu peux en trouver d'occase à bon prix. Je n'ai pas cherché sur google book, mais peut être on peut en trouver.
On peut être surpris par la différence entre les termes communs ou philosophiques, et les termes scientifiques.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 12:25

JO a écrit:surdité réciproque entre deux façons de concevoir le monde .Vieux problême d'incompréhension réciproque, faute d'imagination, chez les uns,  de compréhension chez les autres .

Ca ce n'est que de la rhétorique, JO.

C'est à vous à comprendre ce qu'est l'objectivité, à faire fumer votre petite cervelle récalcitrante et ouvrir tout grand vos mirettes.


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par pierre_b le Jeu 10 Juil 2014 - 12:31

Je ne suis pas compétent pour aborder les sujets de masse, de vitesse, d'énergie. Par contre je sais une chose, c'est que la science est en perpétuel mouvement et que de ce fait elle n'a jamais tout a fait raison puisque ce qu'elle connaîtra demain l'amènera peut-être à réviser ce qu'elle sait déjà...
En fait elle est comme nous, jamais sûre du lendemain.

C'est ce qui fait qu'on vit non?
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Jeu 10 Juil 2014 - 14:40

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:C'est de la simple logique: un corps qui ne résisterait pas à son accélération, donc qui accélérerait instantanément, serait de facto impalpable puisque le phénomène d'action/réaction est réciproque: si un corps ne résiste pas à ma poussée lors d'une collision, je ne résiste pas à la sienne non plus, donc je ne sens rien.
Ca te parait peut être logique mais le fait est qu'un corps résiste à l'accélération en raison de sa masse : Une force donnée modifiera la vitesse en grandeur et/ou en direction, c'est-à-dire provoquera une accélération du corps d'autant plus grande que la masse du corps sera plus faible. C'est une loi fondamentale de la dynamique. Et c'est de la physique classique, ça ne comprend pas les corps, les états, dont la masse tend à être nulle.
C'est bien pour ça que je disais que c'était logique.

Ca n'a pas de rapport avec l'instantanéité, puisque les échelles et valeurs de temps, c'est nous qui les définissons pour les besoins de la mesure. Elles ne peuvent être que positives.
J'ai employé le conditionnel, j'ai dit que les corps seraient impalpables s'ils accéléraient instantanément, et tu réponds comme si j'avais dit le contraire. Réfléchit un peu: comment pourrais-tu sentir un corps qui se déplacerait de manière à ne pas résister à ta poussée.

Dedale a écrit:
Pour moi, l'instantanéité, c'est quand une interaction a lieu sans aucun écoulement de temps, comme quand la lumière était considérée instantanée. Ce n'est pas la définition du dictionnaire, mais je n'ai pas trouvé de meilleur terme.
Si nous percevons l'écoulement du temps, c'est en raison de l'interaction de la matière avec l'espace : Une interaction sans écoulement de temps, pour un être humain, ça n'existe pas, puisque le temps résulte d'une interaction (les mouvements observables des corps dans l'espace).
Encore une fois, c'est exactement ce que je dis, mais tu réponds comme si j'avais dit le contraire. Et quand bien même je chercherais dans tous les dictionnaires, je ne trouverais pas de meilleur terme pour expliquer qu'une interaction entre deux corps ne peut pas avoir lieu dans un intervalle de temps nul.

Mais on s'éloigne un peu de l'objectivité là, sauf si je disais que ton raisonnement n'est pas objectif, mais comme je sais que tu as l'impression inverse, je ne le dirai pas!


Dernière édition par M'enfin le Jeu 10 Juil 2014 - 14:51, édité 1 fois
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Jeu 10 Juil 2014 - 14:50

JO a écrit:C'est la définition de la simultanéité : collision de deux réalités divergentes ou convergentes . Plus d'espace : choc, étincelle, d'où jaillit du neuf en troisième terme émergent . Tout est mouvement , vecteur, flèche... selon .
Pour moi, la simultanéité concerne deux événements distincts qui ont lieu en même temps, et non un déplacement qui se fait sans écoulement de temps. Les horloges du GPS battent la mesure de manière quasi simultanée par exemple, parce qu'elles ne se dérèglent que de quelques milliardièmes de seconde en une année.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par JO le Jeu 10 Juil 2014 - 15:36

C'est la collision qui fait l'évènement simultané .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Jeu 10 Juil 2014 - 16:34

La simultanéité concerne deux événements distincts, et non un seul.
Wiki a écrit:En physique, la simultanéité de deux évènements est le fait qu'ils se produisent au même moment.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 23:17

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:
M'enfin a écrit:C'est de la simple logique: un corps qui ne résisterait pas à son accélération, donc qui accélérerait instantanément, serait de facto impalpable puisque le phénomène d'action/réaction est réciproque: si un corps ne résiste pas à ma poussée lors d'une collision, je ne résiste pas à la sienne non plus, donc je ne sens rien.
Ca te parait peut être logique mais le fait est qu'un corps résiste à l'accélération en raison de sa masse : Une force donnée modifiera la vitesse en grandeur et/ou en direction, c'est-à-dire provoquera une accélération du corps d'autant plus grande que la masse du corps sera plus faible. C'est une loi fondamentale de la dynamique. Et c'est de la physique classique, ça ne comprend pas les corps, les états, dont la masse tend à être nulle.
C'est bien pour ça que je disais que c'était logique.

Ca n'a pas de rapport avec l'instantanéité, puisque les échelles et valeurs de temps, c'est nous qui les définissons pour les besoins de la mesure. Elles ne peuvent être que positives.
J'ai employé le conditionnel, j'ai dit que les corps seraient impalpables s'ils accéléraient instantanément, et tu réponds comme si j'avais dit le contraire. Réfléchit un peu: comment pourrais-tu sentir un corps qui se déplacerait de manière à ne pas résister à ta poussée.

Dedale a écrit:
Pour moi, l'instantanéité, c'est quand une interaction a lieu sans aucun écoulement de temps, comme quand la lumière était considérée instantanée. Ce n'est pas la définition du dictionnaire, mais je n'ai pas trouvé de meilleur terme.
Si nous percevons l'écoulement du temps, c'est en raison de l'interaction de la matière avec l'espace : Une interaction sans écoulement de temps, pour un être humain, ça n'existe pas, puisque le temps résulte d'une interaction (les mouvements observables des corps dans l'espace).
Encore une fois, c'est exactement ce que je dis, mais tu réponds comme si j'avais dit le contraire. Et quand bien même je chercherais dans tous les dictionnaires, je ne trouverais pas de meilleur terme pour expliquer qu'une interaction entre deux corps ne peut pas avoir lieu dans un intervalle de temps nul.

Mais on s'éloigne un peu de l'objectivité là, sauf si je disais que ton raisonnement n'est pas objectif, mais comme je sais que tu as l'impression inverse, je ne le dirai pas!

Tu baragouines n'importe quoi que cela soit au conditionnel ou pas, je te corrige gentiment, et tout juste si tu me fais pas passer pour un abruti.
C'est un peu démesuré pour quelqu'un qui n'a pas le niveau.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 10 Juil 2014 - 23:44

pierre_b a écrit:Je ne suis pas compétent pour aborder les sujets de masse, de vitesse, d'énergie. Par contre je sais une chose, c'est que la science est en perpétuel mouvement et que de ce fait elle n'a jamais tout a fait raison puisque ce qu'elle connaîtra demain l'amènera peut-être à réviser ce qu'elle sait déjà...
En fait elle est comme nous, jamais sûre du lendemain.

C'est ce qui fait qu'on vit non?

L'homme préhistorique qui utilisait de la marcassite pour allumer son feu avait autant raison que l'homme moderne utilisant l'électricité ou le gaz.
Un domaine scientifique ou autre,u n être humain, peut avoir raison, quelles que soient les circonstances, et que ces circonstances soient passées, présentes ou futures.




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Ven 11 Juil 2014 - 2:11

dedale a écrit:Tu baragouines n'importe quoi que cela soit au conditionnel ou pas, je te corrige gentiment, et tout juste si tu me fais pas passer pour un abruti.
On est deux à avoir la même impression: on fait équipe pour donner la même impression aux autres?

C'est un peu démesuré pour quelqu'un qui n'a pas le niveau.
Tant qu'à avoir des ambitions, aussi bien viser haut, mais de toute façon, une fois rendu en haut, on finit toujours par avoir l'impression qu'on n'a pas accompli grand chose.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Ven 11 Juil 2014 - 12:01

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:Tu baragouines n'importe quoi que cela soit au conditionnel ou pas, je te corrige gentiment, et tout juste si tu me fais pas passer pour un abruti.
On est deux à avoir la même impression: on fait équipe pour donner la même impression aux autres?

C'est un peu démesuré pour quelqu'un qui n'a pas le niveau.
Tant qu'à avoir des ambitions, aussi bien viser haut, mais de toute façon, une fois rendu en haut, on finit toujours par avoir l'impression qu'on n'a pas accompli grand chose.

Parfait, cela tend à démontrer que malgré l'écoulement de temps, le contenu de tes réponses reste impalpable.
- C'est bien ça que tu disais?
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Ven 11 Juil 2014 - 16:27

Les écrits restent, mais ceux qui concernent nos idées sont effectivement de l'ordre de l'impalpable. Avec le temps, il se peut que certains participent à les rendre un peu plus palpables, qui sait? Tu vois comme je suis objectif! Pour devenir plus objectif, il suffit d'admettre sa propre subjectivité, de se mordre une fois de plus la queue.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par Bulle le Sam 12 Juil 2014 - 8:50

dedale a écrit:Parfait, cela tend à démontrer que malgré l'écoulement de temps, le contenu de tes réponses reste impalpable.
- C'est bien ça que tu disais?
... impalpable donc inconsistant et lorsqu'il est question d'une théorie c'est un tantinet problématique lol! 

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41262
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par Bulle le Sam 12 Juil 2014 - 8:52

pierre_b a écrit:
En fait elle est comme nous, jamais sûre du lendemain.
C'est ce qui fait qu'on vit non?
C'est ce qui donne de l'intérêt et du précieux à la vie en effet ! sourire 

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41262
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Sam 12 Juil 2014 - 9:04

M'enfin a écrit:
Les écrits restent, mais ceux qui concernent nos idées sont effectivement de l'ordre de l'impalpable. Avec le temps, il se peut que certains participent à les rendre un peu plus palpables, qui sait? Tu vois comme je suis objectif! Pour devenir plus objectif, il suffit d'admettre sa propre subjectivité, de se mordre une fois de plus la queue.

C'est loin de suffire que d'admettre sa propre subjectivité.
On peut être aussi subjectif qu'on veut dès le moment où l'on sait être objectif quand il le faut.

Etre objectif, ça peut simplement signifier de tenir compte des paramètres.
- Par exemple, la cinétique des atomes relève de la thermodynamique, et donc des états de la matière. Les mouvements sont très différents selon que l'état de la matière est solide, liquide, gazeux ou plasmique.
Ce sont là des paramètres qu''aucune théorie, aussi révolutionnaire soit-elle, ne peut éluder. A moins qu'il y ait une raison : Un contexte dans lequel les atomes se comportent autrement, pour des raisons particulières.

Mais une théorie qui ignore ces paramètres est, par définition, de l'ignorance, et ne peut en aucun cas être objective.

avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Sam 12 Juil 2014 - 14:29

Bulle a écrit:
dedale a écrit:Parfait, cela tend à démontrer que malgré l'écoulement de temps, le contenu de tes réponses reste impalpable.
- C'est bien ça que tu disais?
... impalpable donc inconsistant et lorsqu'il est question d'une théorie c'est un tantinet problématique lol! 
C'est peut-être un problème pour toi d'avancer dans l'inconnu, mais moi j'adore ça. Avant de quitter cette existence, j'ai bien l'intention de lui arracher un peu de ses secrets.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Sam 12 Juil 2014 - 14:51

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Les écrits restent, mais ceux qui concernent nos idées sont effectivement de l'ordre de l'impalpable. Avec le temps, il se peut que certains participent à les rendre un peu plus palpables, qui sait? Tu vois comme je suis objectif! Pour devenir plus objectif, il suffit d'admettre sa propre subjectivité, de se mordre une fois de plus la queue.
C'est loin de suffire que d'admettre sa propre subjectivité.
C'est un préalable. Ne pas admettre sa propre subjectivité empêche les discussions d'avancer. C'est justement ça que les croyants ne peuvent pas se permettre de faire.

On peut être aussi subjectif qu'on veut dès le moment où l'on sait être objectif quand il le faut.
En théorie oui, mais puisque aucune théorie n'est objective......

Être objectif, ça peut simplement signifier de tenir compte des paramètres..... Mais une théorie qui ignore ces paramètres est, par définition, de l'ignorance, et ne peut en aucun cas être objective.
Aucune théorie n'est objective, donc la mienne non plus, mais elle respecte les observations.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par Bulle le Sam 12 Juil 2014 - 15:38

M'enfin a écrit:
C'est peut-être un problème pour toi d'avancer dans l'inconnu, mais moi j'adore ça. Avant de quitter cette existence, j'ai bien l'intention de lui arracher un peu de ses secrets.
Ce qui tendrait à prouver que c'est toi qui a un problème avec l'inconnu  sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 avril est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41262
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Sam 12 Juil 2014 - 15:58

Je crois que je me suis intéressé à l'inconnu parce que je n'avais pas ce qu'il fallait pour m'intéresser au connu, et que j'y ai trouvé à me valoriser.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par Jipé le Sam 12 Juil 2014 - 16:15

M'enfin a écrit:Je crois que je me suis intéressé à l'inconnu parce que je n'avais pas ce qu'il fallait pour m'intéresser au connu, et que j'y ai trouvé à me valoriser.
Illusion perdue, j'y vois surtout une dévalorisation qui ne t’effleure même pas l'esprit...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25992
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'objectivité

Message par dedale le Dim 13 Juil 2014 - 2:54

M'enfin a écrit:
Bulle a écrit:
dedale a écrit:Parfait, cela tend à démontrer que malgré l'écoulement de temps, le contenu de tes réponses reste impalpable.
- C'est bien ça que tu disais?
... impalpable donc inconsistant et lorsqu'il est question d'une théorie c'est un tantinet problématique lol! 
C'est peut-être un problème pour toi d'avancer dans l'inconnu, mais moi j'adore ça. Avant de quitter cette existence, j'ai bien l'intention de lui arracher un peu de ses secrets.

Cet aspect là de ta personne, de ta vie, je pense qu'ici, tout le monde s'accorde avec.

Simplement, le connu ou l'inconnu des uns n'est pas celui des autres, et le rapport que nous avons à l'exploration peut être différent selon les individus.


avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4331
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum