Pour que la poésie jamais ne meure ...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Invité le Mar 02 Fév 2010, 00:28

Il nous reste la poésie ..

Lorsque dans l'artifice brumeux
Au péril de désir hasardeux
On bascule mais sans le vouloir
Sur ce pur amour ? va t'en savoir

Alors on se pourlèche d'envie
Apaiser la soif inassouvie
Capturer l'autre part de stupeur
Ne croire ni au mal ni à la peur

Au gré des raisonnances à foison
Qui vont et viennent sans trahison
Elle l'attrappe dans son coeur
Sans les chairs qui s'écoeurent

Se relient les pensées vibratoires
D'échange de vie remplie d'illusoires
L'envol de voix qui s'emmitouffle
Déraisons se balayent dans 1 souffle

Mais la réalité s'évertue
De s'adonner aux mille bévues
Ce saint mental qui jamais ne triche
Répond à ces vains mots d'accrostiche

Allons, il nous faut briser ce fil
si tenu si tenace soit il
Je te sens, tu es là à présent
Invisible, témoin, abstinent

Il nous reste la poésie ...


Je dédie ce poème à Leleu-
Février 2010.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Invité le Mar 02 Fév 2010, 10:24

Sur les conseils de Babylone 5
''va t'en savoir ''
on appelle ça 1 coquille -
si vous en voyez d'autres ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Cochonfucius le Mar 02 Fév 2010, 10:52

Nos yeux ont partagé tant de belles images,
Comment ne pas souhaiter ensemble les revoir;
Ah, nous nous parlerons, mais sur un ton plus sage,
Si cela se pouvait, un jour, va t'en savoir...

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17681
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Charles Best (avec ma tentative de traduction)

Message par Cochonfucius le Mar 02 Fév 2010, 18:02

Look how the pale queen of the silent night
Doth cause the ocean to attend upon her,
And he, as long as she is in his sight,
With her full tide is ready her to honor.

Pâle reine des nuits où règne le silence,
Tu fais de l'océan sourdre un flot colossal,
Lui qui, aussi longtemps que dure ta présence,
De ses plus hautes eaux se fait ton fier vassal.


http://www.google.com/search?q=%22Look+how+the+pale+queen+of+the+silent+night%22

But when the silver waggon of the moon
Is mounted up so high he cannot follow,
The sea calls home his crystal waves to moan,
And with low ebb doth manifest his sorrow.

Quand le vaisseau lunaire a pris trop d'altitude,
Quand il s'est enfui loin des grands flots écumants,
L'océan à grands flots pleure sa solitude,
Et de ses basses eaux il marque son tourment.


So you that are the sovereign of my heart
Have all my joys attending on your will;
My joys low-ebbing when you do depart,
When you return their tide my heart doth fill.

Toi qui as dans mon coeur fait brûler la passion,
De te chérir, j'avais douce réjouissance,
Et dans les basses eaux de la séparation
De précédents retours m'aide la souvenance.


So as you come and as you do depart,
Joys ebb and flow within my tender heart.

Retours, éloignements sont choses qui arrivent,
Hautes et basses eaux en mon coeur s'entresuivent.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17681
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par JO le Mar 02 Fév 2010, 18:51

Pour que la poésie jamais ne meure
Est-il nécessaire d'oublier l'orthographe
et les conjugaisons, dont l'usage se meurt ?

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21475
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Invité le Mar 02 Fév 2010, 19:32

Il était tard,
j'étais fatiguée et défaite ..
tu en as de bonne Jo -
Corrige le ce poème -
je te le donne en pâture tiens ..

''Au jour du jour
de l'instant à l'instant
Et vogue la galère ..''
Ma devise -
Mais tu t'en fous ..tu ne vois que les fautes ..


Dernière édition par LiLitH le Mar 02 Fév 2010, 19:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Invité le Mar 02 Fév 2010, 19:36

Il nous reste la poésie ..

Lorsque dans l'artifice brumeux
Au péril de désir hasardeux
On bascule mais sans le vouloir
Sur ce pur amour ? va t'en savoir

Alors on se pourlèche d'envie
Apaiser la soif inassouvie
Capturer l'autre part de stupeur
Ne croire ni au mal ni à la peur

Au gré des résonances à foison
Qui vont et viennent sans trahison
Elle l'attrape dans son coeur
Sans les chairs qui l'écoeurent

Se relient les pensées vibratoires
D'échange de vie remplie d'illusoires
L'envol de voix qui s'emmitoufle
Déraisons se balayent dans 1 souffle

Mais la réalité s'évertue
De s'adonner aux mille bévues
Ce saint mental qui jamais ne triche
Répond à ces vains mots d'acrostiche

Allons, il nous faut briser ce fil
si tenu si tenace soit il
Je te sens, tu es là à présent
Invisible, témoin, abstinent

Il nous reste la poésie ...


Quelques fautes en moins ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par JO le Mer 03 Fév 2010, 09:09

Pardonne, ma douloureuse :
foin de l'orthographe,
ma prose peureuse
salue le paraphe
de ta rime heureuse .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21475
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par Invité le Mer 03 Fév 2010, 17:47

JO a écrit:Pardonne, ma douloureuse :
foin de l'orthographe,
ma prose peureuse
salue le paraphe
de ta rime heureuse .

Y a pas de mal - m'dame -
moi non plus je ne suis pas heureuse ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lien hasardeux

Message par Cochonfucius le Dim 07 Fév 2010, 16:04

Y a-t-il donc eu rencontre, en ce monde brumeux?
Je me réponds d'un "oui" qui me semble hasardeux.
Etait-ce bien ou mal, ce rêve de vouloir
Se pencher l'un sur l'autre, ah, peut-on le savoir?

Partager en ce monde un peu de nos envies
(Et surtout celles qui furent inassouvies),
D'émois simultanés ressentir la stupeur
Sans qu'à toi ni qu'à moi ça puisse faire peur...

Sagement nous avons voulu trancher le fil.
Pourtant, j'en ai l'espoir, un brin en reste-t-il?
Si ce lien est réel (invisible à présent),
Je dois m'y retenir, encore, obstinément.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17681
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 03 Jan 2011, 07:21

LES VERS.

Comme les encensoirs brisés plein de dictames
Exhalent vers le ciel d’adorables senteurs
Le moment vient ouvrir le mystère des cœurs
Et le vers est l’encens qui s’échappe de l’âme.

Comme le choc violent de quelque doigt infâme
Brise le vase bleu dont l’eau s’épand soudain
La douleur vient frapper de sa cruelle main
Et les vers sont les pleurs qui jaillissent de l’âme.

Et comme d’un foyer caché monte une flamme
Les vers sont plein de rêves tus, de songes gris
Des peines des amours des désirs incompris :
Les vers sont tout remplis des silences de l’âme

GG

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 624
Localisation: Vietnam
Identité métaphysique: Croyant
Humeur: Egale
Date d'inscription: 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par JO le Lun 03 Jan 2011, 07:44

Mais mon âme crie!
Vers le ciel énigmatique,
Et ce n'est pas un cantique
Mon âme, sois polie !

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21475
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 03 Jan 2011, 11:20

… Tel lorsque abandonné d’une adorée amante
Pendant ces derniers jours je connus la douleur,
Transpercé tout à coup d’une flèche sanglante,
Seul je me suis assis dans la nuit de mon cœur :

Ce n’était pas au bord d’un lac aux eaux limpides,
Ni sur l’herbe fleurie au penchant des coteaux !
Mes yeux noyés de pleurs ne voyaient que le vide
Mes sanglots étouffés n’éveillaient point d’écho !

… Ô , répond, lorsque l’esprit chavire,
Comprends-tu que l’on parte et qu’on se dise Adieu,
Comprends-tu que ce mot, la main puisse l’écrire,
Et le cœur l’approuver, et les lèvres le dire,
Nos lèvres qu’un baiser nous unissait tous deux ?

Comprends-tu qu’un tel lien, qui dans l’âme immortelle
Chaque jour plus profond se forme à notre insu,
Qui déracine en nous la volonté rebelle
Et nous attache au cœur son merveilleux tissu,
Un lien tout puissant dont les nœuds et la trame
Sont plus durs que la roche et que les diamants,
Qui ne craint ni le temps, ni le fer, ni la flamme,
Ni la mort elle-même et qui fait des amants
Jusque dans le tombeau s’aimer les ossements :
Puisse s’enfuir ainsi, ne laissant que tourments ?

Comment puis-je comprendre, ma douceur, mon Amie,
Ô toi que j’aime plus que je n’aime ma vie,
Que ce lien si profond qui toujours nous enlace,
Qui fait en peu de temps un seul être de deux,
Sans raison se déchire, et, perdu dans l’espace,
Nous laisse épouvanté d’avoir cru vivre heureux ?!


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 624
Localisation: Vietnam
Identité métaphysique: Croyant
Humeur: Egale
Date d'inscription: 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le ciel parle-t-il ?

Message par Cochonfucius le Lun 03 Jan 2011, 11:26

Merci pour la belle citation de Musset.

* * *

Le ciel parle-t-il ?

Parce qu'il a parlé au meurtrier d'Abel,
On croit que le Ciel parle. Incertaine est la chose.
Sur des récits anciens nos convictions reposent,
Sans réponse, souvent, sont restés nos appels.

Et l'épouse de Lot, changée en tas de sel,
(L'histoire est racontée en excellente prose),
Prodiges d'autrefois venant plaider la cause
D'un tout-puissant Seigneur, parfois un peu cruel...

Je comprends que toujours, des apprentis prophètes
Abreuvant de sacré leur âme stupéfaite
Veulent répercuter les divines rumeurs ;

Mais je ne cherche pas, dans le temps qui me reste,
A recevoir l'avis d'un messager céleste :
Je me contenterai de mes mots de rimeur.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17681
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 03 Jan 2011, 14:02

Magnifique poème ! Merci !
"Mon Crédo" :

Je crois à l’inconnu que Dieu personnifie :
Prouvé par l’être même et par l’immensité
Idéal surhumain de la philosophie
Parfaite intelligence et suprême Bonté.

Je crois à l’infini que le fini proclame,
Je crois en la raison qui ne s’affaiblit pas ;
Je crois à l’Espérance, et j’ai deviné l’âme
En sentant que l’Amour méprise le trépas.

Je crois que l’Idéal pour nous se réalise
Dans les hommes d’Amour, d’esprit et de Bonté :
« Justes de tous les temps, vous êtes mon église »
Et mon dogme a pour loi, l’universalité.

Je crois que la douleur est un effort pour naître,
Que le mal est pour nous, l’ombre ou l’erreur du bien,
Que l’homme, en travaillant, doit conquérir son être :
Que le Bien, c’est l’Amour, et que le satan n’est rien..

Je crois qu’un même espoir vit dans tous les symboles,
Que le monde a pour loi, LA SOLIDARITE ;
Je renverse l’autel de toutes les idoles
En prononçant deux mots : « Justice et vérité ! »

Je crois que par le droit, le devoir se mesure,
Que le plus fort doit plus, et le plus faible, moins ;
Qu’avoir peur du vrai Dieu, c’est lui faire une injure :
Mais qu’il faut tous unir nos efforts à ses soins ;

Je crois QUE LA NATURE EST LA FORCE INNOCENTE
Que JAMAIS NOTRE ERREUR N’ABUSE IMPUNEMENT !!!
… Le mal rend la pensée active et vigilante
Mais il est le remède et non le châtiment ;

... Je crois que du trépas, en déchirant les voiles
Nous retournerons tous au foyer paternel :
« L’ignorance et l’erreur sont l’ombre des étoiles
Dont le Bien rayonnant est le centre éternel !!! »



_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 624
Localisation: Vietnam
Identité métaphysique: Croyant
Humeur: Egale
Date d'inscription: 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par ElBilqîs le Lun 03 Jan 2011, 14:37

Je ne sais si ce texte est de toi mais il est très beau
j'apprécie particulièrement ces deux vers et je souscrit totalement au premier.
Qu’avoir peur du vrai Dieu, c’est lui faire une injure :

L’ignorance et l’erreur sont l’ombre des étoiles

ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4073
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 03 Jan 2011, 15:04

ElBilqîs a écrit:Je ne sais si ce texte est de toi mais il est très beau
j'apprécie particulièrement ces deux vers et je souscrit totalement au premier.
Qu’avoir peur du vrai Dieu, c’est lui faire une injure :

L’ignorance et l’erreur sont l’ombre des étoiles

Non ! Ce texte n'est pas de moi !
... Mais la poésie n'est-elle pas "universelle", puisqu'elle parle à tous les coeurs? Et... N'y a-t-il pas, en Réalité, un seul coeur, qui fait battre celui de l'humanité ?
(... Ce très beau poème a été écris par un poète assez peu connu, du nom de "BENJAMIN" !)

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 624
Localisation: Vietnam
Identité métaphysique: Croyant
Humeur: Egale
Date d'inscription: 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par ElBilqîs le Lun 03 Jan 2011, 15:12

la poésie est universelle, mais c'est bien de citer un auteur, même s'il n'est pas très connu. Rendons à César...
Ce n'est pas une question de droits d'auteur, mais de respect, à mon sens.
Ne pas citer ses sources peut être une façon de se faire passer pour ce que l'on n'est pas.
Tu as dit "Mon credo", j'ai cru qu'il sortait de ton coeur, de tes tripes, ça ne change rien à la beauté du poème.

ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4073
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 03 Jan 2011, 15:31

Si tu vis le poème que tu cites, c'est, dans l'Absolu, exactement comme si tu l'avais écris toi-même ! Je dis bien : "DANS L'ABSOLU ! " Non par rapport au "relatif" qui ne m'intéresse pas !
... Il n'est là, je pense, aucune question de "respect", mais plutôt "d'hommage" rendu à la mémoire d'une Âme, belle et noble, avec laquelle nous sommes restés, pendant un instant, en communion !
... L'Âme étant Immortelle, Éternelle et Infinie : Elle se confond dans celle du poète qui parle souvent le langage de Dieu !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 624
Localisation: Vietnam
Identité métaphysique: Croyant
Humeur: Egale
Date d'inscription: 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour que la poésie jamais ne meure ...

Message par allégorie le Lun 03 Jan 2011, 21:16

Je suis d'accord avec Elbisqîs, ne pas indiquer qu'un texte est une citation "[...]" ni nommer son auteur(...) c'est , dans l'absolu comme dans la relativité, jouer à l'IMPOSTEUR, monsieur dont l'âme étant Immortelle, Étenellle et Infinie parle le langage de Dieu...Un IMPOSTEUR jusqu'à la fin !

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages: 1036
Localisation: -
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum