De quel type êtes vous ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel type de "dominateur" croyez vous être ?

14% 14% 
[ 4 ]
10% 10% 
[ 3 ]
59% 59% 
[ 17 ]
17% 17% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 29

Re: De quel type êtes vous ?

Message par leonnard le Mar 24 Avr 2012 - 19:24

Dari a écrit:Je crois qu'une personne qui est maîtresse d'elle-même n'éprouve pas le besoin de dominer les autres

Merci Dari de relever le niveau et de nous sortir de cette psychologie de bazar

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quel type êtes vous ?

Message par Hermaion le Mar 22 Mai 2012 - 22:25

Bonsoir,

Naturellement, faire parler donne en soi une valeur à n'importe quelle proposition, et ce sondage n'est pas inutile, s'il a permis à certains d'entre vous de s'exprimer.
Toutefois je proteste : qu'est-ce que cette typologie ? D'où diable vient-elle, de quels travaux, de quelle expérience ? De quelle philosophie de l'esprit éclairée ?
J'ai bien une idée de ce à quoi elle correspond. Pas que ce soit son origine dans l'esprit de celui qui l'a exposée, mais ces quatre "types", qui par ailleurs s'ajoutent à une liste déjà longue d'essais de typologie rédigés par de vrais chercheurs, semblent s'inscrire dans une sorte de vision de l'être humain par le pouvoir. Par la volonté de puissance, oui. Nous avions la typologie médicale de Freud, et bien d'autres avant et après lui, mais je ne connaissais pas les quatre types selon Adler.
Une typologie n'est pas rien, elle ne peut ne concerner qu'une partie de la personnalité. L'être est entier et continu, il n'a pas un organe ou une fonction qui s'occupe de dominer, indépendant du reste du corps et de la pensée. Il faut donc bien, nécessairement, justifier cette idée par une interprétation de l'énergie psychique globale en terme de volonté de puissance - donc de domination, d'une façon ou d'une autre.

Encore une fois, cela a permis de s'exprimer, mais sans fondements sérieux cette classification n'a ni raison d'être ni utilité réelle. Par ailleurs, comme l'ont soulevé certains d'entre vous, analyser ses propres tendances est d'une complexité telle qu'il me semble nécessaire de se pencher sur cette épineuse question des années avant d'entrevoir l'inclinaison de notre boussole intérieure - une boussole, oui, dont l'aiguille pourrait bien avoir une direction favorite, mais qui n'en est pas moins instable, tournante.

Pas de type de domination pour moi, donc. On pourrait aussi s'amuser à se chercher les uns les autres des types de la façon dont on marche dans la rue ou fait sauter les crêpes - les miennes volent fort haut, serais-je donc du type aérien ?

Mais vous avez presque tous remarqué l'absence de sens de question, je ne me place guère ici en contradicteur mais en accord : élargir la question à l'étude des différentes façon d'arriver à ses fins ou aux techniques de domination des philosophes grecs antiques est tout de même plus intéressant que de se regarder le nombril en se phantasmant un type.

Sur ce,

Hermaion.
avatar
Hermaion
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 5
Localisation : Lorraine
Identité métaphysique : gnostique wannabe
Humeur : nocturne, W-A. Bouguereau
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum