au paradis perdu

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

au paradis perdu

Message par Cochonfucius le Mar 16 Fév 2010 - 12:42



C'est, proche de la Chine, un coin de paradis,
Ça se passe au temps où peu de nous étaient chastes,
Les amours d'occasion ne semblaient pas néfastes,
Le monde, depuis lors, s'est un peu affadi.

Un pays merveilleux, cent poètes l'ont dit.
Des habitants très purs, ne formant nulle caste,
Beaux corps et ventres plats comme autant de gymnastes,
Ignorant tout à fait notre monde maudit.

Nous étions là-bas deux voyageurs ordinaires,
Vivant une passion nullement littéraire...
S'il y eut des amants fous, nous en avons été.

Que reste-t-il du feu de ces jours dans nos âmes?
Ce qu'il reste d'un feu quand il n'a plus de flammes,
Ce qu'il reste en hiver des souffles de l'été.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Cochonfucius le Mar 16 Fév 2010 - 14:33

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 14:37

j'aime bien tes sonnets!
je voudrais y répondre en écho, mais mon esprit est en panne depuis quelques temps, les mots pour le dire n'arrivent plus aisément, et si mon coeur soupire, ce n'est assurément que parce qu'il profane les rimes en ce moment!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 14:48

je voudrais faire escale sur cette île éphémère
tout petit point sur l'onde bleue des mers du sud
y écrire le journal de mon imaginaire
pendant un court séjour de fausse solitude...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Cochonfucius le Mar 16 Fév 2010 - 15:28

Voilà un bon début!
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 21:14

Myrrha - île - ce mot m'a inspiré -

L'île.

Assise face à ce littoral
Pensive et d'1 amour total
Fracas d'écume au goût lascif

Les vagues à l'âme sur ce récif
Au fond du gouffre l'entraînent
Entre les vagues qui s'enchaînent

Elle refait surface sur son île
Celle de ses dernières idylles
Marcher vers le Tao en silence

Exempt de passion, essence
Spirituelle ; fermer la porte
Attirée du vide qui l'exhorte

A ne plus combattre le temps
Stagner dans l'éternel printemps
Se fondre dans la force vitale

Suivre le fil du Tao, Vestale
Guetteuse, avide de plénitude
Où s'accomplit l'infinitude.


Je dédis ces mots à mon jeune Escape qui me parla ainsi du Tao.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Mer 17 Fév 2010 - 9:35

Réponse au premier poème de Cochonfucius (j'ai pris modèle sur toi pour écrire mon premier sonnet !)

Mais voyons : si ce monde n'est qu'illusion,
Le temps ne peut avoir de prise sur ton âme.
Tu crois ne plus aimer, n'est-ce qu'une impression,
Peut-être pas plus vraie que ton ancienne flamme ?

Et si pour l'au-delà tu quittais ton vieux corps
Serais-tu étonne de voir ce paradis
Avec tes sentiments renaissant dans la mort ?
Tout passe et tout revient, tant de sages l'ont dit.

Cela dit, je n'en sais rien, sinon que le temps
Nous joue de mauvais tours : n'as-tu point remarqué
Comme tout dans la vie nous semble permanent
Alors que c'est contraire à la réalité ?

Parfois quand on se retourne sur son passé,
On ne reconnait pas celui qu'on a été :
Combien de vies changeantes avons nous vécu ?

On ne peut jamais se fier à notre mémoire :
Elle reste trompeuse et garde notre histoire
Morcelée, cachée en nous, mais jamais perdue.


PS : "fier", s'il vous plaît : un ou deux pieds ? J'aurais tendance à dire un, mais peut-être que c'est fi-er, éh! éh !


Dernière édition par Babylon5 le Mer 17 Fév 2010 - 9:43, édité 2 fois
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Mer 17 Fév 2010 - 9:36

LiLitH a écrit:


A ne plus combattre le temps
Stagner dans l'éternel printemps
Se fondre dans la force vitale

Suivre le fil du Tao, Vestale
Guetteuse, avide de plénitude
Où s'accomplit l'infinitude.

Je reprends juste un passage de ton beau poème, j'aime beaucoup l'image du "fil du Tao" (que je connais très mal, mais qui m'attire... rien que le mot, déjà )
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

diérèse

Message par Cochonfucius le Mer 17 Fév 2010 - 10:48

Babylon5 a écrit:

"fier", un ou deux pieds?

Un pour moi.

Mais Pascal Kaeser, dans Pour un iota,

http://ellisllk.lautre.net/mathematique/oumathpo/oulipo

(vers le milieu de la page) rappelle qu'au besoin ça peut faire deux (ce qu'on appelle une "diérèse" qui a deux ou trois pieds suivant qu'on met une diérèse à "diérèse" et trois ou quatre si une consonne vient derrière et fait un pied avec son "e" final...)

Pascal Kaeser, Pour un iota

Quatre ou cinq pieds ?
Faut se méfier
Des vicieux pas.
Diérèse ou pas ?
Les i captieux
Sont capricieux
Dans les arias.
Ave Maria !
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Mer 17 Fév 2010 - 11:11

Rigolote la page, dommage que j'ai pas le temps de tout lire ! Bon, bien, donc "deux pieds ou pas", c'est comme on veut ?

Alors le petit poème se lit comme on veut... Sauf que je ne m'entends pas dire : Ah ! c'est le pi-ed, ça colle pas, je dirais plutôt "le pié" (son /je/)
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

dévier du langage ordinaire (licence poétique)

Message par Cochonfucius le Mer 17 Fév 2010 - 11:19

Oui, c'est le principe, la diérèse et la synérèse jouent dans le sens le plus favorable.

synérèse: "ouvrier" devient comme "courrier", pas non plus très proche du langage courant.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

diérèse et synérèse villoniennes

Message par Cochonfucius le Mer 17 Fév 2010 - 11:32

autre exemple, un vers de François Villon:

lecture moderne

La+pluie+nous+a+dé+bu+és+et+la+vés
(dé+bu+és)=3

lecture de son temps
La+plui+ye+nous+a+dé+bués+et+la+vés
(dé+bués)=2 par synérèse
et (plui+ye)=2 par diérèse
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Invité le Mer 17 Fév 2010 - 20:36

J'avoue Babylone
que je prends de plus en plus plaisir
à te lire ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 9:56

LiLitH a écrit:J'avoue Babylone
que je prends de plus en plus plaisir
à te lire ...

C'est gentil de dire ça, Lilith, ça m'encourage, surtout pour les moments où fuit l'inspiration. (Je sais pas où elle va, d'ailleurs)

Spoiler:
Toi et Cochonfucius avez beaucoup fait, vous en rendez-vous compte, espèces de voyoux qui m'avez dévoyée ? merci
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

c'est un pays (Tumbolia)

Message par Cochonfucius le Jeu 18 Fév 2010 - 16:44

Où va notre inspiration quand elle ne vient pas aux rendez-vous qu'on lui donne?

Douglas Hofstadter

http://en.wikipedia.org/wiki/Tumbolia

appelle ça le "pays de Tumbolia"...

(où va aussi le hoquet quand il cesse, le vent quand il ne souffle pas,

les espèces disparues,

http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Tumbolia

les souffles de l'été quand survient l'hiver de notre vie, qui lui, ne va pas vers un autre été.)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 16:55

Cochonfucius a écrit:Où va notre inspiration quand elle ne vient pas aux rendez-vous qu'on lui donne?
Pourquoi ? Je ne donne pas de rendez-vous à l'inspiration, quelle drôle d'idée !
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 16:59

Cochonfucius a écrit:
les souffles de l'été quand survient l'hiver de notre vie, qui lui, ne va pas vers un autre été.)

T'es pas très réjouisssant, Cochonfucius. J'entre l'hiver de ma vie (ou disons l'automne), déjà le printemps et l'été n'ont pas été très marrants, je ne pressens pas grand-chose de bon.... affraid
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Cochonfucius le Jeu 18 Fév 2010 - 17:01

pareil pour moi.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 17:44

Cochonfucius a écrit:pareil pour moi.

C'est laconique, mais ça dit bien ce que ça veut dire.... Tiens, je suis entrain de me taper une Leffe, je t'en verse un coup dans le câble de l'ordinateur ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 17:45

Quoique ça passe par les ondes... bon... je t'envoie de bonnes vibrations ?
Ben oui, des vibrations éthyliques-leffitiques...


Dernière édition par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 17:48, édité 1 fois
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Cochonfucius le Jeu 18 Fév 2010 - 17:47

Je bois une Leffe plus tard à ta santé...
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22842
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 17:49

Ah ! Merci. Et on pensera à Magnus.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 18:33

Tiens, un poème "réaliste" qui explique en partie mon humeur maussade :

Le fils magnifique

J'ai de la chance, j'ai un beau fils
Un fils magnifique, m'a t-on dit
Il est vraiment très beau, ce fils,
Croyez-m'en quand je vous le dit.

Evidemment ce fut facile
De se trouver une amie,
Une brune amie, quelle idylle
Jeune, fûtée et très jolie.

Une amie au coeur tendre, c'est sûr :
A quinze ou seize ans, jeune coeur
S'éprend du garçon un peu mûr,
Aux yeux si bleus, et beau parleur.

Le fils magnifique est parti,
Magnifiquement insouciant,
Faire ses études à Paris :
Il en rêvait depuis longtemps.

Sa belle a laissé au lycée,
Lui laissant l'espoir d'un futur
Elle est restée là sur le quai,
Tout en faisant bonne figure.

De temps en temps il revenait,
Lui parlait de la fac, et puis,
Aussi parfois il l'emmenait
Visiter la ville avec lui.

Mais à Paris on voit des gens,
Des gens au langage affuté,
Filles à l'air intelligent
Mais qui ne sont que des trainées.

Et voilà comment, j'en suis triste
Le fils magnifique est tombé :
Son amour jeté sur la piste
Sans se soucier d'un coeur brisé.

Je suis la mère de ce fils,
Mais pour moi il est étranger
J'ai même honte de ce fils :
Pour moi c'est comme avoir tué.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 19:17

Ma mie voyons
c'est bien là la réaction d'1 mère
à Paris que des trainées ..
Je compatis je n'adhère pas
et je me sauve d'ailleurs on me court après
Lance 1 t'M ma Babe ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Jeu 18 Fév 2010 - 20:26

<je ne sais qui tu es, Invité,
C'est vrai que j'ai exagéré
Et puis ce n'est pas à Paris
Juste à côté
Et Paris, j'y ai habité
Je suis donc une trainée
Quel t'M lancer ?
J'ai envie de lancer :
"On n'est pas sérieux quand on a 19 ans, ou X ans"

Spoiler:
J'ai une réaction excessive car je connais la petite "lâchée", et je l'aimais.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum