au paradis perdu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par JO le Jeu 18 Fév 2010 - 22:02

Que celui qui aime à volonté
Jette la première pierre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22304
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Ven 19 Fév 2010 - 8:52

JO a écrit:Que celui qui aime à volonté
Jette la première pierre .

Bien sûr que non, mon poème est un poème, il n'est pas très bon de plus et tombe dans l'exagération, hyperbole, etc... Il n'est pas question de juger quelqu'un dont les amours changent, ce n'est pas ma tasse de thé. Mais, (et c'est un gros mais), il y a aussi la manière de faire. Bon, je n'ai pas entrer à dans les détails ni raconter ma vie privée et celle de mon fils, mais (oui, mais !), tu dois bien te douter que si j'ai écrit et publié ces vers, c'est qu'il y a -dans la façon dont les choses se sont passées / se passent encore d'ailleurs- des "éléments", dirons-nous, qui ont blessé mon coeur de mère, mais surtout mon coeur de femme... (ben oui !) et alors, patatrac !! J'ai réagi en me défoulant de la seule manière que je connaisse et qui ne soit pas trop destructrice : en écrivant.
Mais peut-être que j'aurais pas du publier.... mais j'avais envie de crier, alors au lieu de crier pour de vrai j'ai crié ici. furieux
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par JO le Ven 19 Fév 2010 - 9:03

Mais tu as bien fait : ce n'était pas une critique . Seulement, c'est vrai qu'on a tendance à prendre parti entre nos petits . J'ai vécu ça , aussi, et je crois que ce fut la pire époque de ma vie : je pleurais tout le temps , d'autant que là, je vivais la détresse de mon fils et l'arrachement d'une belle-fille aimée comme une fille et d'une petite fille qui est toujours la perle de ma vie . Courage : ça aussi, ça passe . Nos enfants ont une vie à vivre , et nous ne pouvons qu'être là, disponible , sans juger .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22304
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par JO le Ven 19 Fév 2010 - 9:05

Même si on est "contre", il faut rester "avec", en luttant pour la moindre peine , ici et là . Courage soutenir
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22304
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: au paradis perdu

Message par Babylon5 le Ven 19 Fév 2010 - 19:11

Tiens, j'avais oublié de poster ça :
Voici qu'a sonné l'heure amère de midi :
Mon ami, vautrons-nous donc dans la Poésie !
Ainsi nous échapperons à ce temps austère
Bercés par les voyelles aux parfums de bière.

Laissons-là nos regrets, composons des sonnets,
Des odes, des balades des chants si parfaits,
Que les oiseaux des cieux pour nous s'arrêteront
De chanter, pour nous écouter, les yeux tous ronds.

Ami, amie, ma mie, vautre-toi avec moi
Dans la Poésie : ne renie pas ton émoi
Ni ta jeunesse, son feu ni son eau si pure
Sous les mots éblouis d'un éternel azur.

Elle est là ta jeunesse, ta force, ton courage
Elle est en toi enfouie, au creux du langage.
Ce n'est pas la sagesse et non plus la folie
C'est le souffle si doux à tes poumons ravis.

Ami, ne soit pas sage : à quoi cela sert ?
Vautre-toi dans l'amour, les mots bleux, les mots verts.
Ami, amie, ma mie, tu es vraiment unique
Tu es Dieu, Déesse sans connerie quantiques.

Ami, l'heure de midi pour toi a sonné :
Arrête-toi, c'est le milieu de la journée.
Avec moi, avec eux, échangeons des poèmes,
oublions la prose, oublions tous ces blasphèmes.

Chanter, chanter, toujours chanter : entendez-vous
Amis, ce chant monter ? C'est bien le chant des fous.
Les fous, fous de la Vie - quand la nuit les emporte
Ils chantent et dansent sur leur vies passées, mortes.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

à l'approche d'un nouveau printemps

Message par Cochonfucius le Sam 20 Fév 2010 - 10:01

La poésie fleurit sur les douleurs tranquilles,
Son tissage patient se veut consolateur.
Nous ne retournerons plus sur cette lointaine île,
Nous avons renoncé à franchir l'équateur.

Nos travaux, nos jardins, nos vies et nos deux villes...
Car nous ne sommes pas des oiseaux migrateurs,
Et nous sommes d'un âge où l'on devient stérile,
Le désir amoindri d'un froid libérateur.

Soyons quand même heureux car le printemps s'approche,
Quand les choses vont mal on fait face, on s'accroche,
Une épreuve, pour nous, ce n'est qu'une leçon.

J'écris à l'encre noire avec un coeur noirci.
Obscur devient ce monde et mon esprit aussi,
Reviendra le printemps et sa douce chanson.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22855
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum