la part d'ombre latente

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 5:47

yoann17 a écrit:
pandore a écrit:
J'ai bien peur de la rechute.Retraverser toutes les étapes,elle reviendra malheureusement à son point de départ;après elle aura de la difficulté à ce restabiliser...mais c'est son choix.à bientôt.
tu as raison je vais insister pour qu'elle reprenne son traitement. peut être qu'un jour se sera possible, je ne sais pas, mais pour le moment en y réfléchissant plus profondément, je pense qu'elle n'est pas vraiment prête et du coup, j'ai maintenant envie d'insister! parce que c'est une perte de temps et une déception à la cléf... je ne pense tout de même pas qu'elle ira jusqu'à retomber à son point de départ, elle réagira bien avant et c'est cela qui me rassurait et m'empêchait de m'imposer jusqu'aujourd'hui... par contre, elle a encore bien trop de chances de retomber et se serait domage!


Tu sais je la comprends ,elle n'est pas toute seule à porter ce terrible fardeau,mais avec la thecnologie et l'avancement de science ,peut -être qu'un jours les médicaments seront révolus mais d'ici là,il faut faire avec!
Et puis ton amie est importante mais il faut qu'elle le prenne au second dégrés;elle n,est pas plus folle ,qu'un autre!
Elle aurait été diabétique ,elle aurait fait avec l'insuline...
C'est ça la maladie, peut importe laquelle tu vois, il faut ce traiter.
Dit le lui,et que ferait t'elle si s'était son enfant qui était cardiaque..etc..donne lui des exemples simples ,ça vas l'aider à s'accepter ; parle lui du miracle de la médecine dans notre pays et la différence chez des pays plus pauvres;ils n'ont pas la chance que l'on a de ce soigner correctement,ils n'ont même toutes les sortes de soins et de médicament que nous nous avons!Dis lui que nous ont là cette chance..
Dit lui de laisser tomber ses tabous façe à cette maladie,le préjugés qu'elle a envers ça,et qu'elle laisse faire les autres ...
Elle n'est pas obliger de divulger ça non plus lorsqu'elle rencontre des gens;si elle a des choses à dire ,qu'elle en parle à quelqu'un de significatif,qui la respecterons et n'émmêtront pas de jugement..merci

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par bernard1933 le Ven 26 Fév 2010 - 11:12

J' ai l' impression de m' immiscer dans un échange qui ne me concerne pas , mais je voudrais surtout insister sur les effets à long terme des médicaments et le choix des médecins qui jouent souvent à l' apprenti sorcier. Nul doute que les méthodes psychologiques sont excellentes, à condition qu 'elles soient bien conduites et que le malade puisse se confier totalement . Si mon expérience peut être utile, je vous l' expose .Elle s' est très mal terminée . D' où ma méfiance dans les traitements médicaux qui durent, car ils modifient complètement la personnalité .
Ma première épouse a eu sa première dépression en 1964 après deux grossesses extra-utérines en quelques mois . Espoir d' enfants terminé pour nous deux . Adoption d' un magnifique bébé de 15 mois,
mais qui s' est révélé caractériel très vite ( il se jetait la tête contre les murs...). Dépression, cure de sommeil, médicaments divers...
Amélioration .Enfant toujours très difficile, rechutes, tentatives de suicide...Un seul psychiatre a semblé réussir un peu . Des périodes
de mieux, puis la dégringolade progressive , inéluctable, jusqu' au jour fatal, suite à quelques jours d' usage entre autres du Tofranil, un médicament qui, après quelques jours d' utilisation, pousse au suicide. Je ne le savais pas , mais le spécialiste aurait dû le savoir .
Il était responsable d' une unité de soins .
Et, dois-je l 'avouer, mon épouse ne m' ayant jamais confié son terrible secret, son dernier médecin m' a confié, après son décès,
qu' elle avait été maltraitée et violée par son père . Ses parents avaient divorcé ensuite , mais ma belle-mère aussi avait gardé le silence . C' était une femme très bien .
Mon épouse ne s' est jamais guérie de cette blessure . Si je l ' avais su, j' aurais vraiment tout fait pour qu' elle oublie .
Si je peux ainsi vous rendre service...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 21:14

[quote="bernard1933"
Mon épouse ne s' est jamais guérie de cette blessure . Si je l ' avais su, j' aurais vraiment tout fait pour qu' elle oublie .
Si je peux ainsi vous rendre service...[/quote]



Merci bernard1933,tu dis exactement ce que je lui ai dit;qu'il faut quelle parle et s'ouvre ,le médicament ne peut pas réglé cette portion intime.je suis sincèrement désoler et je compatis avec toi.
Je crois que ta femme à beaucoup souffert et je suis désoler,peiner quelle n'est jamais ouvert son coeur avec toi.vraiment ,je suis très toucher que tu ai partager ceci avec nous.Garde courage Bernard je ne sais pas quoi dire,ça me touche et je suis sans mots ,je crois que la vie quelques fois est coup de chance et certaines femmes l'on eu très dur.j'espère quelle est bien la haut ....je vois dans ton intervention l'amour que tu as encore pour elle,je suis sur quelle aussi le ressent...à bientôt.Bernard

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par bernard1933 le Ven 26 Fév 2010 - 22:02

merci pandore ! J' ai surtout voulu parler de ce drame ancien pour mettre en garde sur la dangerosité de certains médicaments quand ils sont pris au long cours . Et puis il y a le bon médecin, expérimenté et prudent, et celui qui semble faire des expériences , et celui qui réécrit ses ordonnances sans trop se soucier des résultats . Je pense que la partie psychologie , angoisse, intime etc ...n' est pas assez prise en compte .
Et, pour ma part, je reconnais que ma charge de travail
professionnel, très lourde, m' a souvent trop accaparé et que j' aurais du être plus attentif . Ainsi va la vie...
m' a
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par Invité le Ven 26 Fév 2010 - 22:10

désolée pour cette terrible épreuve, Bernard, ce devait être terrible.

Elle démontre bien que les médicaments empêchent de résoudre le problème en supprimant les symptômes, qui sont "le langage du corps".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par JO le Ven 26 Fév 2010 - 22:15

Une amie est dans ce cas, depuis longtemps, sa propre mère a sombré dans la maniaco dépression. Il est important que l'entourage réalise et accepte l'idée qu'il s'agit d'une maladie , comme le dit Pandore . C'est très rare .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 23:21

JO a écrit:Une amie est dans ce cas, depuis longtemps, sa propre mère a sombré dans la maniaco dépression. Il est important que l'entourage réalise et accepte l'idée qu'il s'agit d'une maladie , comme le dit Pandore . C'est très rare .



merci Jo,j'apprécie à bientôt

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la part d'ombre latente

Message par Alex le Lun 1 Mar 2010 - 10:35

le "mal humain" est-il sacré? ya t'il quelque chose de supérieur dans la sombre de l'humanité?
avatar
Alex
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : microcosme/macrocosme
Identité métaphysique : méta-guerrier
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum