La Roue et son Axe

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Babylon5 le Lun 8 Mar 2010 - 11:42

JO a écrit: C'est du moins, ce que disent les retours de NDE

Je crois pas aux NDE. Du moins je crois pas qu'elles aient une valeur probante pour quoi que ce soit. Mais peut-être suis-je mal informée... Bon, bref, je crois à rien. Même si parfois j'en appelle à "Dieu" : je n'y crois pas.

Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 2210
Localisation: ailleurs
Identité métaphysique: Sauniste pratiquante
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Tentative d'explication de la roue et du principe (suite)

Message par Cochonfucius le Lun 8 Mar 2010 - 12:52

Un interlocuteur d'Escape a écrit:Nos chemins ici-bas ne sont jonchés de roses,
Et tout ce que l'esprit trouve à ronger de choses
Lui résiste au point qu'il doit les laisser en plan:


Tu dis que certains jours l'Univers nous offre des roses, mais ce n'est pas souvent, et agir de façon trop planifiée serait décevant.

Nos rêves bien souvent nous le vont rappelant.

C'est davantage par les pouvoirs de l'inconscient qu'on peut s'en sortir.


Sur le bord d'une roue qui sur rien ne repose,
Tu surmontes la peur dans ton esprit éclose.
Tu sais distinguer l'être en observant l'étant,
Tu sais que tu ne sais pas percevoir le temps,


La constatation fondamentale c'est que les engrenages du réel n'engrènent sur rien de concret.

Rien que le mouvement de ce qui toujours meurt
Sans sursaut, sans tristesse et surtout sans clameur:


Tout ce qui est va vers sa mort.


Qui n'est pas éternel, disons-le transitoire.


Toute agitation est provisoire.


De principal rayon la roue n'a pas vraiment,
Et sans cause et sans but sont tous ses mouvements:


Le principe de causalité n'est qu'une approximation optimiste.


Sans aucun scénario se déroule l'Histoire.

On parle de "notre histoire" mais elle n'est pas écrite à l'avance, ce n'est pas un récit construit, c'est du n'importe quoi en marche vers l'anéantissement.

Escape a écrit:Je ne comprends pas ce que la vie nous apporte, si ce n'est d'être une histoire que nous devons renoncer à comprendre.

http://bluemoon.tuxfamily.org/Kholok/kholwiki.pl?action=kholok&page=hab1&options=

Escape a écrit:Nullement. La vie n'est pas une histoire, et ce n'est que 'post mortem' qu'elle en prend la forme selon une alchimie qui n'est de ce fait pas à creuser.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

les constructeurs

Message par Cochonfucius le Lun 8 Mar 2010 - 18:10

Votre serviteur a écrit:
Alors la fatalité se mut, s'alla mouvant dans le temps, cadra des tragédies chez Klapaucius qui ne s'attendait pas à une telle contre-attaque.

Puisque Trurl avait fait une roue, Klapaucius décida de la munir d'un Axe. Il acheta douze centimètres de Principe infini dans une mercerie galactique et s'efforça de le rendre rectiligne.

Malheureusement pour lui, il n'avait pas choisi le bon diamètre, ni la bonne courbure spatio-temporelle.

"J'aurais dû choisir la forme circulaire, pour la roue", conclut Trurl en contemplant le désastre.

Cette version est plus difficile à interpréter. Il est possible que ce soit une pure déconnade.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

une machine stupide

Message par Cochonfucius le Mar 9 Mar 2010 - 14:10

Stanislas Lem consacre le recueil La Cybériade aux déboires de deux concepteurs et constructeurs de machines autonomes et intelligentes. Mon épisode préféré, La Machine de Trurl, est le récit d'un conflit violent et spectaculaire entre le constructeur Trurl et une puissante machine stupide qu'il vient de fabriquer.

http://lutecium.org/stp/cochonfucius/machine-de-lem.html

La machine stupide est haute et massive comme un immeuble de huit étages, et peut néanmoins se promener un peu partout. Elle peut aussi, en principe, effectuer divers calculs. Trurl fignole sa décoration: peinture blanche, du mauve sur les bordures, une touche d'orange pour le fronton. Puis il lui pose la question rituelle: combien font deux plus deux?

Sept, répond-elle d'une voix caverneuse. Klapaucius, passant par là, en l'entendant s'en amusa. Mais Trurl, furieux, frappe la machine à coups de pieds, jusqu'à la mettre en grande colère. Elle hurle de rage, insiste pour que deux et deux fassent sept, et se dispose à piétiner sauvagement ses contradicteurs. Ils fuient vers un village, escomptant qu'elle ne pourra emprunter les étroites ruelles. Cependant, elle se fraie un chemin en démolissant les maisons séquentiellement, sans même ralentir.


Les malheureux constructeurs ont trouvé refuge dans la cave de la mairie, mais les conseillers municipaux, à la demande de la machine qui les menace, forcent Trurl et Klapaucius à se diriger vers une montagne. Ils escaladent une falaise où s'ouvre une grotte étroite. Ils pensent que cette fois-ci, la machine ne peut plus rien contre eux.


La machine, pleine d'obstination, escalade la falaise et obture la grotte pour asphyxier ses ennemis. Ils tentent d'abord une concession sur le fait que deux plus deux égale sept. Elle leur prend alors la tête avec d'autres opérations. Trurl craque et se remet à proclamer que deux plus deux égale quatre. La machine se déchaîne alors.


Pour faire crouler la voûte de la grotte, elle frappe violemment la paroi de la montagne. Mais cela produit une avalanche, et notre pauvre machine stupide subit le sort de Roland à Roncevaux. Son corps est écrasé sous une roche noire. Son âme en s'exhalant dit «deux plus deux font sept».

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Invité le Mer 10 Mar 2010 - 0:19

Moi j'aime bien être désaxé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Cochonfucius le Jeu 10 Mar 2011 - 17:06

Curare a écrit:
ils devisèrent de l'arbre



Si la cosmique roue sur son axe jouait,
Prenant à chaque instant un angle un peu plus faux...
De la marge on aurait pour gérer nos souhaits,
L'herbe de nos désirs échappant à la faux.

Si des branches sur l'axe étaient arborescence
Peuplée de rossignols et de merles moqueurs,
La loi se tiédirait en sa déliquescence ;
La peine cesserait de peser sur nos coeurs.

Cependant nous gardons nos traces en archives,
Grâce auxquelles nos jours sont en mémoire vive,
Même si le support n'en est pas éternel.

Peut-être seulement qu'un petit cochon rêve
De cette lourde roue qui nos destins achève,
Et que la liberté règne dans le réel.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par JO le Ven 11 Mar 2011 - 9:13

quel conte! Il mériterait plusieurs fils philosophiques .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21390
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par JO le Ven 11 Mar 2011 - 9:15

La roue tourne mais son axe doit rester fixe, sans quoi, c'est plus une roue, c'est une boussole . Faut savoir ce qu'on veut ...

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21390
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Ven 11 Mar 2011 - 10:49

Regarde moi Ma Jo
Ai-je l'air d'1 pleureuse ?
Il m'empêche de vivre
Ai-je l'air d'1 vouivre
Ou d'1 butineuse ?
De sonnets à gogo
Dis lui, Dis lui ma Jo..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par JO le Ven 11 Mar 2011 - 11:17

Rien n'est plus sourd
que celui qui ne veut pas entendre.
Rien n'est plus lourd
Que les longs jours à attendre.
Ne t'attarde pas
Fuis-le ,Il te suivra

... et, s'il ne suit
le temps t'en rendra
un autre,et tant pis pour lui! câlinchat

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21390
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Ven 11 Mar 2011 - 11:48

Rire ..
Ma Jo ..
T'es trop ..
Je n'en reviens pas ..
Comme t'es belle ...
C'est 1 pervers qui s'ignore
Hélas, il a ce défaut ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Ven 11 Mar 2011 - 15:10

Curare : C'est pas laid la mort mon p'tit cochon de lait..
et puis les filles c'est des boudeuses et aussi des pleureuses ...

Ne fallait-il pas l'extraire ?
En démordrait-il ?
Méchante Curare..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Cochonfucius le Ven 11 Mar 2011 - 15:53


Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Sam 12 Mar 2011 - 21:04

Lilith écrivit :
Il dévissait l'humain avec arborescence
Souvent abstrait parfois rêveur mais si moqueur
Sa fol'âme blindée avec déliquescence
Cachait 1 coeur froissé, si chaud de l'intérieur


Qui ne dit mot consent ?



«Coupable, Baudelaire ! crie Sartre. Coupable de se sentir inutile. Coupable de penser que les hommes utiles sont hideux. Coupable de se soumettre. Coupable de définir l'être vivant par son au-delà. [...] Coupable de n'être pas le pervers que le monde attend. Coupable d'accepter la chrétienté, le christianisme et l'histoire du catholicisme.» (P. Muray)


(1 pensée pour Monsieur Songe qui a déserté le forum-)

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Cochonfucius le Dim 13 Mar 2011 - 11:09

Proverbe chinois:

Quant une arborescence entre en déliquescence, nul n'en reçoit le blâme.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Dim 13 Mar 2011 - 11:29

‎'We are such stuff as dreams are made on-'
Shakespeare -


Mister Songe en rêve m'a dit :

'Ahlàlà... J'ai promis que je reviendrai, et je tiendrai parole ! ^^ Le tout est de savoir quand.. 0.o"
Le forum et toi vous portez bien ?
Il y a 14 heures · J’aimeJe n’aime plus.'

On aime..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Cochonfucius le Dim 13 Mar 2011 - 16:37

De ces paroles que tu exprimes...


je survis.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Roue et son Axe

Message par Curare- le Dim 13 Mar 2011 - 16:42

et si j'allais m'épiler les sourcil's
ça fait pleurer aussi..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 479
Localisation: --
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Nul corps pouvant bouger n'est une cathédrale

Message par Cochonfucius le Mer 6 Avr 2011 - 12:41

Tu ne vois de ta vie la période initiale ;
Si tu l'apercevais, confus serait le trait
Qui, provenant d'un point, aurait été extrait
D'un brouillard qu'agitaient les forces primordiales.

Tu trouves la structure assez paradoxale ;
Or, ainsi en va-t-il dans le monde concret,
Si la vie était simple, alors, ça se saurait,
Nul corps pouvant bouger n'est une cathédrale.

Tu vois que la pulsion oscille en amplitude,
En effet, pourquoi pas, c'est, même, une habitude ;
Le coeur peut s'affoler sous un coup d'aiguillon.

A long terme il se peut que l'effet s'amortisse,
Tel le souffle du ver qui toujours sa mort tisse,
Sa mort, ou le cocon d'où sort un papillon.

Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 17411
Age: 60
Localisation: taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique: vieux porc
Humeur: paisible
Date d'inscription: 08/01/2009

http://lutecium.org/stp/cochonfucius

Revenir en haut Aller en bas

Pensée furtive-

Message par _Bib le Mer 6 Avr 2011 - 22:14

Accepter de mourir est 1 sport de glisse
L'envie d'en finir sans boire au calice
Chuchotements d'entremets en coulisse
Printemps complice s'écoule de délice

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages: 425
Date d'inscription: 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum