La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par JO le Sam 3 Juil 2010 - 7:05

oui. Ou du cercle, dont nous serions le centre . Chacun au centre d'un cercle, ou d'une bulle, micro structure issue d'un cercle plus grand, autre centre . La terre tourne autour du solei, qui tourne autour de la galaxie, qui tourne ... ainsi d suite .
Un Dieu centre de tous les centres? De multiples centres qui tournent autour d'un cercle plus vaste ... petit pignon, grand pignon : roue de vélo avec ses ... dérailleurs !! Une conscience , qui s'éveille en chaque centre ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par Invité le Sam 3 Juil 2010 - 10:43

Lennonslegacy :
Je suis d accord la dessus. Ce qui me fait penser... Avez-vous déjà penser au fait que les divers "cosmes" (macrocosme, microcosme...) N'allaient ni du plus petit au plus grands, ni du plus grands au plus petits, mais du plus grand vers nous et du plus petit vers nous, exactement comme la métaphore de l'arbre....non?

Ça, c’est parce que nous partons d’un point de vue égocentrique. Mais les deux infinis, ne partent pas de nous, ils se rejoignent en un Ouroboros cosmique. Il n’y a en réalité ni commencement, ni fin, mais une incessante ronde qui est la danse de Shiva.

Le Tao nous dit que quand un état arrive à son apogée, il se transforme en son contraire.

Nous, en tant que conscience individuelle, nous nous situons sur un point de la circonférence, ou plutôt de la sphère infini se refermant sur elle-même, qui est la Conscience Universelle, alors bien évidemment nous avons tendance à nous prendre pour le centre du monde.

Bon, mais il est vrai aussi que quelque part, nous sommes bien ce centre, mais cela est une autre histoire……. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par _InfinimentGrand le Sam 3 Juil 2010 - 19:32

La sphère et le centre, on y vient, oh wouui...rire

Question: Qu'est-ce qu'un Ouroboros cosmique? Peux tu développer s'il te plait Hitori? Serait-ce cette forme centripète métalique que l'on voit dans les reportages scientifiques russes? Un genre de gros cylindre refermé sur lui-même?

Ce que tu dis me parles beaucoup

Ça, c’est parce que nous partons d’un point de vue égocentrique. Mais les deux infinis, ne partent pas de nous, ils se rejoignent en un Ouroboros cosmique. Il n’y a en réalité ni commencement, ni fin, mais une incessante ronde qui est la danse de Shiva.

Le Tao nous dit que quand un état arrive à son apogée, il se transforme en son contraire.

Nous, en tant que conscience individuelle, nous nous situons sur un point de la circonférence, ou plutôt de la sphère infini se refermant sur elle-même, qui est la Conscience Universelle, alors bien évidemment nous avons tendance à nous prendre pour le centre du monde.

J'aime beaucoup, y a du raisonnement, je suis tout à fait d'accord avec toi, l'idée de la ronde permanente, du contraire apogé, du point sur la circonférence. J'en suis arrivé aux mêmes perceptions il y a des années, et pourtant on ne se connait pas. C'est le fruit d'une immense réflexion de penseur posément calme et concentré pour la peine de chercher, imbriquer, résoudre, oser rêver! Et combien m'ont reproché qu'on était pas dans le même monde, ou dans l'incapacité de se retrouver dans le même monde? Je l'ai peut-être mal exprimé, pour faire passer un monde à moi gouroufié pour tous. A ces gens je leur souhaite leur fin perdue comme ils y tiennent tant. Merci Hitori. Je développerais plus tard mon point de vue, j'ai à faire.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par _InfinimentGrand le Dim 4 Juil 2010 - 20:25

et bah voilà ça m'apprendra à pas sauvegarder le texte long que je venais de faire...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par JO le Lun 5 Juil 2010 - 8:36

nous sommes plusieurs à partager peu ou prou les mêmes visions et l'Ouroboros, serpent cosmique , se mord la queue depuis toujours ... enfin, au moins depuis que l'homme dessine, en Inde, dans les pays nordiques, en Chaldée... partout .
Il a fallu attendre l'invention de l'histoire pour que le temps devienne linéaire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par _InfinimentGrand le Lun 5 Juil 2010 - 20:33

J'ai cherché par moi-même sur google le Ouroboros, dragon ou serpent qui se mort la queue indéfiniment. Cette une forme intéressante qui illustre le mouvement infini du cercle. Hm le passé étant la queue, la gueule étant le futur qui recouvre le présent. On peut considérer d'un point de vue non-réaliste que le serpent grandit en même temps qu'il avale sa queue. C'est bien joli mais cela ne prend rien en compte du reste de la vie! Cela me parait un peu pauvre et simpliste! L'espace-temps serait qu'une seule boucle matière-pensée? Et pourquoi pas un huit infini?

La vie a une organisation bien plus compliqué que cela, et se représente d'une forme aussi simple que toute chose de la vie. Chose et monde étant miroir de la même forme. Pas comme ce serpent à qui on a voulu qu'il avale sa queue! Le pauvre, il y a bien un moment où ça coince! rire

J'ai tiré d'autres perceptions, dont chaque fruit de la vie illustre le mouvement de l'infini, autre qu'en une boucle. D'un point de vue non-réaliste toujours.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 9:08

Réalisez-vous ou du moin ètes-vous daccord pour dire qu'avec le raisonnement de mon topic, l'on auraient pu venir a la conclusion que le temps etait flexible il y a des millénaire. L'intuition humaine, etant le fruit de l'univers, peut surprendre par la surprenante simplicité des questions qu'il pose. Par exemple, Épicure aboutissa à la conclusion que quelque chose "d'incassable"(atome en grec) était à la base de la matière. Seulement en se demandant combien de fois pourrait-on cassé en deux un objet, puis le casser de nouveau d'une moitié en deux et ainsi de suite..L'intuition peut faire des miracles, suffit de lui laisser le temps et de se poser les bonnes questions.

Être un humain, ce n'est pas trouver des réponses, c'est de poser des questions.

Bref, l'Univers est très intuitif, hé hé. Mais qu'est-ce que l'intuition. Si quelqu'un possède une définition clair et net je l'invite à dissipé le brouillards d'ignorance dans ma tête,

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par _InfinimentGrand le Sam 31 Juil 2010 - 19:28

Incassable cassable! Explorable plutôt. Après l'atome il y a une composante plus fine...etc A toutes distances égales de rayonnement sphèrique, nous trouverions-nous pas dans le vide irréelle?

Monde réel du plein matériel/Monde irréelle du vide immatériel


croule de rire

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par JO le Dim 1 Aoû 2010 - 7:48

je crois que le terme irréel ne convient pas : le vide est plein .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par mikes356 le Dim 1 Aoû 2010 - 13:26

JO a écrit:je crois que le terme irréel ne convient pas : le vide est plein .

Plein de quoi ? de vide
avatar
mikes356
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 267
Localisation : dans les abîmes
Identité métaphysique : spirituel
Humeur : philosophique
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par Millenium le Dim 1 Aoû 2010 - 14:08

Plein d'énergie noir ,l'éther qui permet la communication de l'infiniment grand à l'infiniment petit.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par lennonslegacy le Dim 1 Aoû 2010 - 15:47

Millenium a écrit:Plein d'énergie noir ,l'éther qui permet la communication de l'infiniment grand à l'infiniment petit.

Prend le pas mal mais l'ether ca existe pu au yeux de la science il y a de ca belle lurette.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par Millenium le Dim 1 Aoû 2010 - 16:01

Oui mais depuis il y a l'énergie noir. Wink

L'intuition pourrait bien venir de cette énergie ,carrefour (connection)de la conscience universelle.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par bernard1933 le Dim 1 Aoû 2010 - 16:07

L' éther, voilà ce qu' on nous enseignait quand je passais le bac... Depuis,
il s' est volatilisé ! Et, puisque je recevais en même temps la bonne parole des bons frères, on ajoutait que par l' éther, l' Univers était une création permanente ! A y voir de plus près, le jour biblique était donc une escroquerie, puisque Dieu n' arrête pas de bosser !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par lennonslegacy le Dim 1 Aoû 2010 - 18:26

Millenium a écrit:Oui mais depuis il y a l'énergie noir. Wink



On la surnomme noir justement parce que l'on ne l'a jamais observé! Il y a redondance dans l'histoire ici, l'ether etait un concept qui remplissait un vide dans une théorie. La matière noir, c'est un vide dans la théorie.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par mikes356 le Dim 1 Aoû 2010 - 19:05

Millenium a écrit:Plein d'énergie noir ,l'éther qui permet la communication de l'infiniment grand à l'infiniment petit.

L'ether a été banni des sciences y a bien longtemps...
avatar
mikes356
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 267
Localisation : dans les abîmes
Identité métaphysique : spirituel
Humeur : philosophique
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par _InfinimentGrand le Dim 1 Aoû 2010 - 19:44

je crois que le terme irréel ne convient pas : le vide est plein .
Oui alors ça m'amuse de lire ça. Le vide est égale au plein. La brique de base étant l'atome, tout est fait d'atome. Si on distingue ensuite le vide et le plein, moi je distingue le réel et l'irréel. Comme la vie et la mort. Question de mondes parallèles. Ça ne veut pas dire que le vide n'est rien, il est une chose. L'air du ciel est un volume chargé de vide. Ainsi on peut dire que le nuage est un volume chargé de plein. Ça ne veut pas dire non plus que l'irréel n'existe pas. Je place le réel dans ce qui existe matériellement/corporellement. Je place l'irréel dans ce qui existe spirituellement. Voir un cauchemard, un rêve, ou tout fruit de notre imagination se scénariser en vrai devant serait d'une résultante irréelle.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par mikes356 le Lun 2 Aoû 2010 - 0:12

Le vide existe et il est parfaitement différent du néant, le vide est un milieu susceptible d'être perturbée par des ondes immatérielles (électromagnétique ou gravitationnelle), il peut contenir la matière ce que la néant ne peut faire.
avatar
mikes356
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 267
Localisation : dans les abîmes
Identité métaphysique : spirituel
Humeur : philosophique
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La matière et le temps clignotent entre l'être et le non-être (hypothese)

Message par Leleu le Mer 4 Aoû 2010 - 0:29

mikes356 a écrit:
Millenium a écrit:Plein d'énergie noir ,l'éther qui permet la communication de l'infiniment grand à l'infiniment petit.

L'ether a été banni des sciences y a bien longtemps...
On abandonne pour mieux retrouver, avec d’autres mots histoire de faire moderne.
Le vide n’existe pas, l’univers est plein, les astrophysiciens en sont pratiquement convaincus.
Cette énergie noire immatérielle qu’ils devinent est le début de fabuleuses découvertes : la trame de fond, l’océan porteur. Je doute juste qu’elle soit démontrable par la science mécaniste. On verra bien.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum