Existe-t-il un mal absolu ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Mer 19 Mai 2010 - 10:10

tu vas me dire : le soleil mourra, soit, mais à notre échelle, c'est perdu à l'infini . Et, si l'électron sacrifié se recycle ? ça m'embête, de ne rien piger en physique : je frotte sur mes limites intellectuelles et ... ça chauffe!
Bon, je reviens un peu plus tard ... merci
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Mer 19 Mai 2010 - 10:14

quant à regarder la mort en face , je vais te dire : je me sens dans l'état où j'étais lors de ma première grossesse. Je suis enceinte de ma mort. Seulement j'ignore le temps de la gestation, mais CA ARRIVERA , et ça, c'est tout à fait inimaginable ! Si bien que , tout en appréhendant l'accouchement, je suis morte de curiosité de savoir... s'il y aura une suite consciente, sous quelle forme ... tout ça ! lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Mer 19 Mai 2010 - 10:45

JO a écrit: Si on considère ça depuis la première Eve qui conçut d'Adam, je dirais que la chaleur a bigrement augmenté l'information . Certes , la planète se dégrade , mais on pourrait trouver l'homeostasie , avec encore plus de récupération de l'énergie perdue ...
Dis-moi où je déraille : ça me remet dans le rationnel, que je perds trop vite .
La quantité d'énergie ne se perd effectivement pas, c'est sa qualité qui se perd. (Voir plus haut mon explication sur les différentes formes d'énergie )
Non, tu ne dérailles pas, je comprends ce que tu veux dire: d'un côté un soleil qui s'épuise, certes, mais de l'autre, des humains ( Par exemple ) qui seront peut-être un jour capables d'aller à la recherche d'autres soleils, ce qui suppose bien sûr une sacré quantité d'informations.
La chaleur, la lumière, ont en effet fait apparaître de l'information, mais le bilan est-il positif? Pour la moment, pas de réponse.


Je comprends que la relation entre ces notions d'information et d'énergie n'est pas facile à comprendre. La notion d'information est reliée à la notion d'ordre, comme j'ai tenté de l'expliquer à propos du paquet de sucres.
En voici deux autres exemples:

Un réseau cristallin est un ensemble ordonné d'atomes, qui sont bien rangés, alors que dans un solide amorphe, les atomes sont en vrac, par exemple, un diamant est un réseau d'atomes de carbone alors que la houille, ce sont des carbones en vrac.
Si on chauffe certains solides cristallisés, du sucre par exemple, ils se transforment en solide amorphe. On dit qu'il y a perte d'information.

Une phrase est un ensemble ordonné de signes, selon certaines règles. Cette phrase peut avoir un sens et donc être porteuse d'information.
Les mêmes signes en vrac n'ont aucun sens.

Les messages précédents relus à la lumière de ces explications te paraîtront-ils plus clairs?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Cochonfucius le Mer 19 Mai 2010 - 10:47

"Les mêmes signes en vrac n'ont aucun sens"

sauf si avec patience on essaie toutes les combinaisons jusqu'à retrouver celle qui fait sens (comme font les archéologues avec les fragments de poterie) mais ce n'est pas toujours possible.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26258
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Mer 19 Mai 2010 - 10:55

Pourquoi tu dis ça CF ?

A propos, toi qui a fait des études scientifiques de haut niveau, pourrais-tu infirmer, confirmer, compléter ce que j'ai écrit ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Mer 19 Mai 2010 - 11:41

que fais-tu des cerveaux qui conçoivent et pensent ce que tu viens d'exposer, qui sont les machines à transformer le désordre en ordre et de conditionner les morceaux en vrac dans des boiboites à ranger bien comme il se doit ?
Dégradation , depuis les amibes primordiales ?
Non : ce qui se perd est repris par l'intelligence qui remet de l'ordre et donne - ou reçoit- le Sens .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Mer 19 Mai 2010 - 11:43

moralité : quand, enfin, il aura casé tous les morceaux , l'homme pourra rentrer chez Dieu et attendre son salaire ? Passqu'à la fin, il sera devenu dieu, l'homme : il comprendra tout . Plus besoin d'énergie . On a le temps : soit!Je ne suis pas pressée du tout . Je range mes petits morceaux ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par n°6 le Mer 19 Mai 2010 - 13:16

Je crois avoir saisi ce que tu expliques Gereve et je pense que ton raisonnement est juste (même si je ne suis pas un spécialiste).
Cela dit, tout ceci fonctionne dans un univers régi par la dualité : les relations cause / effet. Dans un univers régi par l'unité, ces concepts ne seraient plus exacts. C'est ce que disent en tout cas certaines philosophies qui ont décrit la réalité comme une illusion (mâyâ)...
Mais peut-être que je m'égare (de l'est). wistle
avatar
n°6
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Identité métaphysique : cacahuète cosmique
Humeur : grillée et salée
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Mer 19 Mai 2010 - 16:43

JO a écrit:moralité : quand, enfin, il aura casé tous les morceaux , l'homme pourra rentrer chez Dieu et attendre son salaire ? Passqu'à la fin, il sera devenu dieu, l'homme : il comprendra tout . Plus besoin d'énergie . On a le temps : soit!Je ne suis pas pressée du tout . Je range mes petits morceaux ...
Bon, d'accord, et une fois qu'il aura tout compris ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par bernard1933 le Mer 19 Mai 2010 - 21:49

Gereve, je me suis mal exprimé . Il est bien évident que le saut d' un
électron d' une couche à l' autre exige ou entraîne une quantité
d' énergie.
Et, tu le dis toi-même, la quantité globale d' énergie ne se perd pas .
C' est à cela que je voulais en venir . Pour le reste, entropie,
néguentropie, ma conception de Conscience universelle me donne à penser que l' Univers est en perpétuelle évolution, bouleversement , et que tout se recycle indéfiniment . Le sucre en morceaux, écrasé,
sera avalé, transformé en ATP, en carburant...mais rien ne changera
de la formule E = MC2 . De simple formule chimique C12H22O11,
il deviendra un morceau infime d' une protéine . Ce n' est donc pas de l' entropie . J' avoue que je suis " tordu "!
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Magdalene le Mer 19 Mai 2010 - 22:11

Peut-être qu'il y a bien entropie, d'un côté!
Mais comme la Source émet, de l'autre... Wink

Magdalene
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 85
Localisation : Europe
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 17/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Mer 19 Mai 2010 - 22:55

Il n'est pas sûr que la source soit infinie.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Jeu 20 Mai 2010 - 8:16

non: mais il est sûr qu'elle émet constemment , depuis au moins 15 milliards d'années ... à notre échelle , c'est l'infini , comme l'absolu ne peut l'être qu'à échelle de conception humaine ... L'ai-je bien rattrapé, le sujet ? lol
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Jeu 20 Mai 2010 - 8:34

Bof! Nous sommes là dans le domaine de l'imaginaire, et tous les rêves sont permis. L'important est de savoir que ce ne sont que des rêves.
La vie elle-même est un rêve, d'ailleurs, un peu plus long que les rêves de nuit, mais un rêve.

Bon, alors revenons au sujet:
Gereve a écrit:Ce sujet m'a été inspiré par l'opinion de Jipé:

La scientologie est foncièrement mauvaise, nuisible, destructrice.
Je ne pourrais jamais laisser "croire" qu'il y a quoi que ce soit de bon dans une telle secte afin de ne pas prendre le risque d'influencer un lecteur du forum, peut-être un peu fragilisé, d'aller y jeter un oeil.
ICI

Plus précisément, et plus concrètement, existe-t-il des œuvres humaines qui soient totalement mauvaises ou réciproquement, totalement bonnes ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Jeu 20 Mai 2010 - 11:18

il semble que non . Don Juan en a rêvé et a finalement été vaincu . Hitler aussi . Le mal absolu devrait être invaincu . Or, il l'est toujours .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par Geveil le Jeu 20 Mai 2010 - 11:34

Ah oui, vu comme ça, je n'y avais pas pensé.
Mais tu considères tout de même les actions d'H comme foncièrement mauvaises, non ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il un mal absolu ?

Message par JO le Jeu 20 Mai 2010 - 11:52

dans le cadre d'une incarnation humaine, oui .
Mais, dans l'hypothèse où tous les possibles possibles doivent être incarnés, Hitler est peut-être un être évolué qui a accepté le rôle pour prouver que, même ce mal devait être vaincu ?
Il faut trouver un sen au mal et le combattre. Autrement on n'est plus un humain, mais une marionnette . Les actes d'Hitler ne méritent pas de pardon . La personne doit y avoir droit, comme tous ... mais je n'en suis pas juge . Si l'on croit à la réincarnation possible, pourquoi non ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum