Jeanne et le grand Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne et le grand Charles

Message par Cochonfucius le Mar 6 Avr 2010 - 13:13

Jeanne affronta l'Anglais tout un jour de juillet,
Qui à la fin du jour de partout s'enfuyait.
Or, s'étant endormie, elle vit, sans armure,
Un chevalier français à la haute stature

Qui d'une main sur elle, en douceur, s'appuyait,
Tout en lui demandant si point ne l'ennuyait.
Jeanne qui lui trouvait bien séduisante allure
Le pria de narrer sa dernière aventure.

Charles, précisa-t-il, est le nom que je porte.
Avant que les Anglais du malheur ne la sortent,
La patrie en mon temps bien des maux a souffert.

Jeanne, un peu incrédule, écoute le grand Charles
Et croit vrai ce qu'il dit. Puis d'autre chose ils parlent,
C'est de guerre et de paix, du ciel et de l'enfer.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23626
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par bernard1933 le Mar 6 Avr 2010 - 15:02

Mais, mon preux chevalier, au milieu des fougères
pourquoi cachais-tu donc, , inconnu des bergères,
ce sceptre rutilant que mes anges innocents
couvraient de plumes blanches aux regards indécents.
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par Geveil le Mar 6 Avr 2010 - 15:56

bernard1933 a écrit:Mais, mon preux chevalier, au milieu des fougères
pourquoi cachais-tu donc, , inconnu des bergères,
ce sceptre rutilant que mes anges innocents
couvraient de plumes blanches aux regards indécents.

Le preux chevalier était-il donc si vieux pour avoir des p......lumes blanches à cet endroit ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par Cochonfucius le Lun 4 Avr 2011 - 13:52

Comme le disait Lao-Tseu, peu importe que la tête du poireau soit blanche, lorsque la queue est bien verte.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23626
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par Opaline le Lun 4 Avr 2011 - 15:25

Et c'est ainsi qu'en gente pucelle initiée,
Jeannette trancha la queue du blanc poireau navré,
My god ! se dit la dive Jeannette ennuyée,
Je vas donner la queue à la bonne du curé.
Mal lui en prit, mais la prude fille n'y songea pas,
C'est ainsi, que pucelle éternelle, elle resta !

( Pardon !)

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par Cochonfucius le Lun 4 Avr 2011 - 16:08

Voltaire a écrit:Jeanne à l'instant court au roi, court aux armes,
Modestement va derrière un buisson
Se délacer, détacher son jupon,
Et revêtir son armure sacrée,
Qu'un écuyer tient déjà préparée ;
Puis sur son âne elle monte en courroux,
Branlant sa lance, et serrant les genoux :
Elle invoquait les onze mille belles,
Du pucelage héroïnes fidèles.
Pour Jean Chandos, cet indigne chrétien
Dans les combats n'invoquait jamais rien.

(...)
Or des Français la championne auguste
N'avait la chair si ferme, si robuste,
Les os si durs, les membres si dispos,
Si musculeux que le fier Jean Chandos.
Son équilibre ayant dans cette rixe
Abandonné sa ligne et son point fixe,
Son quadrupède un haut-le-corps lui fit,
Qui dans le pré Jeanne d'Arc étendit,
Sur son beau dos, sur sa cuisse gentille,
Et comme il faut que tombe toute fille.

(...)

Le casque ôté, Chandos voit une tête
Où languissaient deux grands yeux noirs et longs.
De la cuirasse il défait les cordons ;
Il voit (ô ciel ! ô plaisir ! ô merveille !)
Deux gros tetons de figure pareille,
Unis, polis, séparés, demi-ronds,
Et surmontés de deux petits boutons,
Qu'en sa naissance a la rose merveille.
On tient qu'alors, en élevant la voix,
Il bénit Dieu pour la première fois.
" Elle est à moi, la Pucelle de France !
S'écria-t-il ; contentons ma vengeance.
J'ai, grâce au ciel, doublement mérité
De mettre à bas cette fière beauté.
Que saint Denys me regarde et m'accuse ;
Mars et l'Amour sont mes droits, et j'en use. "

(...)

Jeanne pâmée écoutait ce langage
Avec horreur, et faisait mille voeux
A saint Denys, ne pouvant faire mieux.

(...)

Mais saint Denys était loin de permettre
Qu'aux yeux du ciel Jean Chandos allât mettre
Et la Pucelle et la France aux abois.
Ami lecteur, vous avez quelquefois
Ouï conter qu'on nouait l'aiguillette.
C'est une étrange et terrible recette,
Et dont un saint ne doit jamais user
Que quand d'une autre il ne peut s'aviser.
D'un pauvre amant le feu se tourne en glace ;
Vif et perclus sans rien faire il se lasse ;
Dans ses efforts étonné de languir,
Et consumé sur le bord du plaisir.
Telle une fleur, des feux du jour séchée,
La tête basse et la tige penchée,
Demande en vain les humides vapeurs
Qui lui rendraient la vie et les couleurs.

(...)

Jeanne, échappant à son vainqueur confus,
Reprend ses sens quand il les a perdus ;
Puis d'une voix imposante et terrible,
Elle lui dit : " Tu n'es pas invincible :
Tu vois qu'ici, dans le plus grand combat,
Dieu t'abandonne, et ton cheval s'abat ;
Dans l'autre un jour je vengerai la France,
Denys le veut, et j'en ai l'assurance ;
Et je te donne avec tes combattants
Un rendez-vous sous les murs d'Orléans. "







Dernière édition par Cochonfucius le Lun 4 Avr 2011 - 16:42, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23626
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne et le grand Charles

Message par _pandore le Lun 4 Avr 2011 - 16:36

Merci ..génial...
Mais il est de bon aloi qu'orleans
et son nid de france se souviennent
de cette pucelle si chaudement attachée au bûcher.
De plus ,se minable roi au trône vacant et
Sous la cuisse du Pape chatouille de sa petitesse.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum