La foi une maladie mentale

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Mer 14 Avr 2010 - 20:32

La foi religieuse serait elle une grave maladie mentale socialement hérité et guérissable dans un proche avenir.
La pillule miracle de l'athéisme;bizyprexacétamol serait a prendre chaque matin pendant 10 jours pour guérir de la bigoterie.
Est t'elle plutôt un processus d'endoctrinement que seul un traitement de choc pourrait guérir?
Question pour un proche avenir en quoi recycler les églises et mosqués ?
En discothèque,garderie d'enfant ou bien en musée?
Je vote pour le musée.


vous pouvez en lire d'avantage



http://www.rationalisme.org/french/communique_neurologie.htm

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Radha2 le Mer 14 Avr 2010 - 21:27

SCOOP !

Cette même pilule soignerait également la connerie universelle, mais plus précisément ; les pb récurrents en orthographe, la pensée-facile, l'ignorance, la suffisance, le manque de confiance en soi. Elle prépare aussi le café, la bouffe, et une option 'online' permet d'updater le médicament selon les mises a jour zététiques

Si vous la choisissez verte, votre intelligence augmente. Si vous la choisissez bleue.... vieux

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Sebi le Mer 14 Avr 2010 - 23:44

La foi, c'est la confiance non? Fidèle = confiant

La foi en quelque chose n'est pas forcément aveugle. Je sais très bien qu'un billet de banque ne vaut pas plus qu'une tranche de PQ, mais j'ai confiance en cet article de foi moderne et je l'utilise car il facilite ma vie en société. Je fais confiance aux banques...encore un petit peu... avant de lancer la guerre civile

La confiance en soi ne suffit pas, il faut aussi les autres... et pas un "autre" qui de toute façon n'a jamais torché le cul de personne.
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Jeu 15 Avr 2010 - 7:04

Désolé Radha ,je fais du mieux que je peux, mais vois-tu ,contenu de mon passé j'ai encore des problèmes a écrire, malheureusement pour vous.
Moi si,a des déficients intellectuelles et handicapés physiques(et les serviettes sanitaire aussi).
et je vote pour les musées...c'est plaisant!
croule de rire

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Jeu 15 Avr 2010 - 8:08

Pourquoi la croyance serait-elle une maladie mental?
Les comportements de croyances proviennent de plusieurs caractéristiques d'ordres psychologiques et ce qui favorisent l'émmergence de la maladie(autrement dit l'élément déclancheur);
Une personnalité perturber de naissance,de l'enfance ou de l'éducation(traumatisme et violence physique,verbal,abus sexuelle etc..)
Un choc émotionnel intense.
Un échec fondamental ou considéré comme tel..etc
Un sentiment d'insécurité générale devant l'existence.
Une religiosité exarcerbée dans un environnement autoritaire(le sujet est contraint a une grande morale).

Le croyant espère toujours que le salut vient de l'autre que de soi!... Et que le ciel va toujours se mobiliser pour nous venir en aide d'une façon ou d'une autre!
Le manque d'autonmie et de confiance en soi du croyant qui vie avec la pensée magique:
Qu'il vaut mieux de s'en remettre a l'au-delà que de risquer de se tromper et sombrer!
Le croyant hésite,soit il adopte un comportement de type supertiteux ou bien il évolue vers la foi (les deux sont souvent présent)Avec la foi,la personne aura un coté mystique et idéaliste(sainteté,maître etc.)des visions et des délires mystiques.
Le dénie de la réalité au délire comme tentative
de guérison.Il faut dire qu'a forte concentration et au coeur du sujet la schizophrénie peut surgir,en quoi elle consiste;mission,don particulier,vision,message et dans l'esprit du sujet qui ne peut plus si soustraire et le vie intensément,intérieurement.
Les questionnements spirituelle n'aboutissant jamais!
Le sujet s'aliène inlassablement sur le sens de la vie,de la mort,de dieu,des mystères,des esprits,de sa place dans le monde etc...
Jusqu'a ce que un beau(parce qu'il n'a pas su doser sa foi!et s'en éloigner) un jour ,lui et sa psyché se retrouve en état de crise psychotique(délire-hallucination etc..) et hospitaliser.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Jeu 15 Avr 2010 - 8:14

tu as une vision très primaire et réductrice de la foi: tu me fais même bien rigoler: quelle caricature ! lol!
Je trouve la caricature de Dan plus réaliste, qui arrive à la conclusion opposée, à savoir que la foi apaise le mental et procure la sérénité intérieure, j'ajouterais même: l'étouffement de la conscience. Mais ce n'est que dans le cas de foi "primaire", puérile.

Heureusement, la foi peut être totalement différente de la description que tu en fais, et ce dans plusieurs directions. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Leleu le Jeu 15 Avr 2010 - 10:18

pandore dit :
La foi religieuse serait elle une grave maladie mentale socialement hérité et guérissable dans un proche avenir.

Ceci n’est pas le problème exclusif de la foi religieuse mais de toute l’activité cérébrale de l’homme.
Il y a autant de schizophrènes chez les sportifs de haut niveau que chez des chercheurs totalement obnubilés et absorbés par leurs recherches que chez le cadre aliéné au fonctionnement de son entreprise et à sa réussite sociale.
Ceci étant dit il n’est pas plus malade de chercher en général, de souhaiter réussir ou de croire à moins de considérer l’homme comme une maladie. Car les grandes avancées humaines de toutes natures sont toujours le fait d’illuminés n’ayant vécus que pour leur don qu’il soit militaire, politique, scientifique, philosophique, artistique ou d’ordre spirituel.
Facile aux profanes en toutes matières de considérer ces grands hommes comme des fous alors que toute la civilisation dont nous profitons est le résultat cumulé de leur génie.
La question du pourquoi et du comment, in fine, est la question humaine par excellence. C’est la question qui fait de l’homme ce qu’il est et ce qu’il deviendra, la source du progrès. Croire que plus est possible est la base de l’évolution humaine, croire que l’on va tout savoir, tout pouvoir gérer anime le comportement humain depuis toujours, depuis qu’il n’est plus simplement un animal. Croire mène à chercher, mais peu de gens sont en situation intellectuelle ou professionnelle de chercher, or ceci qui se posent la question « pourquoi quelque chose plutôt que rien ? » n’on d’autre possibilité de « réponses » que dans la croyance qu’elle soit religieuse ou pas.
Le problème d’en parler comme vous le faites est de ne pas différencier la croyance en générale du fanatisme particulier de certains croyants. Créationnisme, athéisme ou n’importe quoitisme ne sont délires que lorsqu’ils se proposent comme le dépôt de la vérité absolue donc intolérants. C’est toujours l’intolérance qui condamne, l’intelligence critique et apporte sa pierre à l’édifice, car nous avançons par rectifications.
Parler de qui que ce soit en terme de malade au seul constat que son centre d’intérêt et ailleurs que le notre c’est déjà du fanatisme. Parce qu’il ne reste plus après cette dénonciation qu’à exclure, enfermer et tuer. Juger est déjà se mettre en abîme et de fait s’exclure soi-même se sectoriser dans la prétendue non secte de ceux qui croient tout savoir pour qui le questionnement des autres et preuve qu’ils n’ont rien compris, la secte de ceux qui n’aiment pas les autres, ne recherchant plaisir et contentement que par soi et pour soi, coupés du monde : la définition de la schizophrénie finalement.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Cochonfucius le Jeu 15 Avr 2010 - 10:47

Donc tu préconises une attitude ouverte envers les diverses formes de croyance.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23619
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Jeu 15 Avr 2010 - 10:51

Contente de te revoir, Leleu soutenir

J'adhère tout à fait à ta vision.
J'ajouterais que j'inverse le raisonnement de Pandore: un désaxé ou extrémiste le sera qu'il soit croyant, athée, ou n'importe quoi. Une personne équilibrée le sera également quelle que soit sa croyance ou son incroyance.

Il ne faut pas inverser la cause et la conséquence.

Cochonnet: moi oui, cela a même été mon combat depuis pas mal d'années: voir ce qui réuni les humains plutôt que de voir ce qui les sépare Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par JO le Jeu 15 Avr 2010 - 11:56

l'Ouroboros se mord la queue et le génie est proche de la folie, les extrêmes se touchant. Le génie est a-normal . Mais, avant de brûler, le rôti est cuit à point: c'est le même, à des stades différents .La folie mystique est une maladie , mais la catatonie aussi ... A mi-chemin, sont toutes les formes d'intelligence , rationnelle et intuitive, tournées vers des centres d'intérêt très constellés , non pathologiques . La névrose n'est pas une question de foi , et vice versa .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _La plume le Jeu 15 Avr 2010 - 12:02

Pandore, dénier la liberté de conscience, de croire, c'est nier la liberté tout court. Peut être que tu préconises des camps de rééducation pour les croyants ? à moins que ce ne soit la solution finale ... Je pense que tu es une intégriste qui n'a rien à envier aux intégristes religieux en la matière. C'est vraiment nul.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Geveil le Jeu 15 Avr 2010 - 12:09

La foi, au contraire d'une maladie, ne serait-elle pas un signe de vie épanouie ? ( Cf. mon post " Croyance et foi " ICI )
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par bernard1933 le Jeu 15 Avr 2010 - 16:00

La foi n' est certainement pas une maladie. Que parfois elle y conduise , certainement . Les exemples sont légion . La " kamikasie " en est une ..Par contre, la liberté de conscience, je ne sais pas ce que c' est . On est conditionné par ses gènes, son éducation, son milieu, les aléas de la vie, sa belle-mère, sa maîtresse ( quand on est jeune...) . Regardez les réactions des Polonais après la mort de leur président , ces femmes désespérées ... Conditionnés à mort , incapables
d' avoir un jugement serein et objectif . L' Eglise polonaise aura bientôt un nouveau saint, nationaliste et aussi retrograde qu' un uléma...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Jeu 15 Avr 2010 - 17:19

Leleu
Parler de qui que ce soit en terme de malade au seul constat que son centre d’intérêt et ailleurs que le notre c’est déjà du fanatisme.


Non Leleu,le fait de ce sujet est réelle ,ce n'est pas moi qui l'est inventé(psychiatrie-psychologie)L'hopital en psychiatrie regeorge de patient atteint de cette pathologie de la foi et bigoterie(les fous de Dieu!).

Il n'y a pas de sujet TABOU...Et Le fanatique ne s'est pas crée seul.


Lila dit; tu as une vision très primaire et réductrice de la foi: tu me fais même bien rigoler: quelle caricature !


Non Lila ,vas faire un tour a l'hopital en psychiatrie et vas voir combien de personne ,après avoir vécus leurs foi(dans le bonheur et la joie )on fini par attérir a l'asile sur les cachets(probablement pour le reste de leurs vies)gâcher par la foi et la croyance en l'existence d'un Dieu (qui lui se fou pas mal qu'ils soient tous devenu ZINZIN!)si Dieu existe et laisse ses fidèles serviteurs ainsi (il est un monstre!)La psychiatrie est déborder par les Dieux !
De plus la psychologie parle abondament des croyances ,la religion et autre s(ésotérisme,magie etc..) Certaines personnes on même des crises mystiques,hallucinations etc.. au cours d'un voyage(lieux mystique ou pélerinage,initiation en Inde,thibétaine,shamanique..)la psyché est fragile et finissent à l'hopital au soin psy.
Je ne vie pas dans un monde de Windie!

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Jeu 15 Avr 2010 - 17:50

bernard1933 a écrit:La foi n' est certainement pas une maladie. Que parfois elle y conduise , certainement . Les exemples sont légion . La " kamikasie " en est une ..Par contre, la liberté de conscience, je ne sais pas ce que c' est . On est conditionné par ses gènes, son éducation, son milieu, les aléas de la vie, sa belle-mère, sa maîtresse ( quand on est jeune...) . Regardez les réactions des Polonais après la mort de leur président , ces femmes désespérées ... Conditionnés à mort , incapables
d' avoir un jugement serein et objectif . L' Eglise polonaise aura bientôt un nouveau saint, nationaliste et aussi retrograde qu' un uléma...




C'est la tromperie par excellence de l'esprit bernard..l'homme qui tombe dans l'abnégation de la réalité(le surnaturelle,le mystique,le paranormal,les esprit etc..)le monde invisible deviens pour lui une réalité dans laquelle il ne peut plus se soustraire(si la religion n'est pas en cause ,alors là chapeau!).
La religion attire la personne (comme les abailles sur une fleur!) au début c'est anodin mais plus tard c'est catastrophique!
Un individu qui ne serait pas contaminer par la religion serait beaucoup plus équilibré(psychologiquement parlant!).
Dites moi comment le cerveau peut arrêter la machination spirituelle?
Impossible ,le sujet n'est plus capable de faire de distinction entre le réelle et le surréelle! l'esprit devient prisonnier de cette dimension qu'est la spiritualité(le mensonge est accepté!).
Ne pas aborder le problème de front n'aide en rien la personne.
Le but du sujet n'est pas de dénigrer une religion versus une autre ,mais plutôt comprendre pourquoi l'esprit ne veut si soustraire!
L'attaque et le dénigrement du sujet ne conduit pas la personne vers sa libération et a la recherche devient pour lui un coup d'épée dans l'eau!
Les mécanismes de défense interne sont les sous-papes de la résistance envers la compréhension de la problématique.
Si la personne ne peut activer une recherche éclairé ,c'est qu'elle est déjà trop enfoncer pour admettre l'erreur dans laquelle est s'est mise (en acceptant cette vérité qu'est la foi!).
Le travail n'est jamais chose facile ,surtout en ce qui concerne la foi !

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par bernard1933 le Jeu 15 Avr 2010 - 22:15

pandore, je te donne raison , mais pas totalement . La religion a pour but de te conditionner à une foi de plus en plus aliénante dont il est difficile de sortir . Certains n' y arrivent pas . Des méthodes longuement expérimentées font que tu raisonnes entièrement selon les normes et les critères gravés dans ton cerveau . C' est bien pourquoi
on te prend au berceau, bien avant l' âge dit de raison,
et que l' arme la plus utilisée est celle de la récompense et surtout de la menace . Mais on peut s' en sortir, à condition
de le vouloir , d' oser et d' être têtu dans la recherche
d' une autre " vérité ". Et c'est dur ! Il faut des années de réflexion . J'ai fait ce chemin ; dan aussi ; et nous ne devons pas être les seuls .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Jeu 15 Avr 2010 - 23:25

Non Lila ,vas faire un tour a l'hopital en psychiatrie et vas voir combien de personne ,après avoir vécus leurs foi(dans le bonheur et la joie )on fini par attérir a l'asile sur les cachets(probablement pour le reste de leurs vies)gâcher par la foi et la croyance en l'existence d'un Dieu (qui lui se fou pas mal qu'ils soient tous devenu ZINZIN!)si Dieu existe et laisse ses fidèles serviteurs ainsi (il est un monstre!)La psychiatrie est déborder par les Dieux !
tu pourrais renseigner un article, une étude, des stats qui confirment cela ? J'ai cherché un peu et je n'ai rien trouvé. dubitatif
Et comment expliques tu que des milliards d'humains croyants ne se retrouvent pas dans l'état que tu décris ?

Bernard: tu oublies tous ceux qui ont fait le chemin inverse: d'athée, il sont devenus plus ou moins croyants, après "des années de réflexion pour sortir du conditionnement... bla bla..".

Pas très cohérent, tout cela...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _athéesouhaits le Ven 16 Avr 2010 - 8:04

Aliénation: état de l'individu dépossédé de lui même par la soumission de son existence à un ordre de choses auquel il participe mais qui le domine.
aliéné: malade mental dont l'état justifie l'internement...
la foi aliène t'elle?
dans la mesure ou le croyant se soumet a un ordre de choses ...la religion.. on peut répondre ... OUI...
le croyant est il un malade mental....
, NON ...dans la mesure ou il n'a pas besoin d'etre interné...
mais est il aliéné ...OUI...
ou se situe la différence???

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Ven 16 Avr 2010 - 9:12

Lila as-tu déjà été a l'hopital en psychiatrie??
Peut-être que non mais dit toi bien que la majorité qui y sont souffre au niveau spirituelle (c'est pas des blagues!)entre les messagers de Dieu,le missionnaire,le sauveur,le mystiques(qui a des vsions et messages!) il y a des anges,des guérisseurs, d'autres qui ont la science infuse,des magiciens(ritualistes..)d'autre voient des démons (ou bien sont carrément possédés)écoute ,écoute et écoute ;
J'ai un message a te donner Dieu viens juste de me parler(et dit,que quand dieu commence a te parler dans la tête ""ça ne s'arrête plus"ta vie devient un véritable cauchemard!.et non ce n'est pas du cinoche..
Quand je dit l'expres​sion(je ne vie pas dans un monde de windie;dans un monde pour enfant ou monde paralèlle !)
En partant dans la vie (au départ)personne n'est fou ..mais a force de baigner dans la twilight zone ,un jours et personne ne sais lequel le cerveau fini par craquer!
Il y a plusieurs information sur le net.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Ven 16 Avr 2010 - 9:18

ok, mais donne moi au moins un lien sérieux à ce sujet.

Je n'ai jamais été en hôpital psychiatrique.

Je suis loin d'être convaincue, pour moi le déséquilibre est inhérent à la personne, pas à sa conviction philosophique ou religieuse, qui n'en sera que le révélateur.


Je pensais que les fous se prenaient surtout pour Napoléon. pette de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _athéesouhaits le Ven 16 Avr 2010 - 9:41

Lila a écrit:ok, mais donne moi au moins un lien sérieux à ce sujet.

Je n'ai jamais été en hôpital psychiatrique.

Je suis loin d'être convaincue, pour moi le déséquilibre est inhérent à la personne, pas à sa conviction philosophique ou religieuse, qui n'en sera que le révélateur.


Je pensais que les fous se prenaient surtout pour Napoléon. pette de rire
regarde un peu coté de l'islam...
ils s'appellent eux même les fous de dieu...
quand on est depuis sa plus tendre enfance formaté , soumis, qu'on doit faire 5 fois sa prière par jour, quand le moindre acte du quotidien doit etre controlé pour etre sur qu'on est dans le haram ...on est contamment sous l'emprise d'une loi divine frustrante et castratrice, ,
y'a de quoi devenir fou...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par bernard1933 le Ven 16 Avr 2010 - 17:50

Lila, quitte à faire , quel serait le plus fou, celui qui se prend pour Napoléon ou celui qui se prend pour Van Rompuy ? Sourire !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Ven 16 Avr 2010 - 18:51

on dévie...
L'origine du sujet, c'est "la foi est une maladie mentale".

Donc tout ceux qui ont "la foi", quelle qu'elle soit, sont des malades mentaux.

Je trouve cela caricaturé, et sans doute inexact.

Maintenant: que des personnes qui sont prisonnières d'une société intégriste, violente, irrespectueuse des autres, qui pratiques de formes d'esclavage puissent devenir folles à cause de cela, c'est évident, mais pour moi, ce n'est plus "la foi est une maladie mentale". (Je ne parle pas de l'Islam en particulier, mais de toute idéologie extrémiste violente)

Il y a des milliards de croyants qui ne sont pas fous au point de devoir être enfermés dans des asiles, et il y a des tas de fous dans les asiles qui ne sont pas croyants (je ne connais pas la proportion, mais il y en a certainement).

J'attends toujours les chiffres, les statistiques qui prouveraient que tous les gens qui ont "une" foi deviennent inévitablement fous à enfermer Wink
Euh... en fait je pense que cela ne sert à rien d'attendre wistle

Bernard: je pense être assez zinzin moi même pour ne pas avoir à prendre exemple sur un autre. lol!
Et pourtant, je n'ai pas la foi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par _pandore le Ven 16 Avr 2010 - 19:45

La psychopathologie.
Les fous de dieu.
La pensée magique.
L'altération de la psyché par la religion.
Les dérives mentales de la foi religieuse.
spychologie syndrôme de la pensée croyante,magique,religieuse.
Psychopathologie des fous de dieu.
Les causes,les besoins,les raisons etc..
En tout cas!
Ce genre de site il y a en des milliers...



http://eduardo.mahieu.free.fr/Cercle%20Ey/Seminaire/delmys.html

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foi une maladie mentale

Message par Invité le Ven 16 Avr 2010 - 20:28

OK, voici un extrait de ce site, qui m'a l'air plus nuancé que toi, au moins il admet qu'il est possible d'avoir la foi sans être fou pour cela: ils font bien la différence entre les "délires mystiques" des "fous" et autres phénomènes mystiques ne relevant pas de la pathologie..

A - EXTASES, VISIONS ET EXPERIENCES MYSTIQUES NON PATHOLOGIQUES

Socrate (58) disait: "Le délire (mania), sais-tu qu'il est de deux sortes, l'une qui est due à des maladies humaines, l'autre à un état divin qui nous fait sortir des règles coutumières?". Saint Bonaventure (59) décrit les six degrés d'élévation vers Dieu: la douceur, le désir insatisfait, le dégoût, l'ivresse, la sécurité et la tranquillité qui débouche sur l'extase. Saint Thomas distingue l'extase (quelqu'un qui est mis hors de soi par l'amour divin) du ravissement (qui ajoute à la précédente une certaine violence produite par la passion), Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix enseignent dans ses ouvrages une voie mystique graduelle pour atteindre l'union avec le divin.

Plusieurs auteurs sont d'accord pour laisser en déhors du registre de la pathologie certaines expériences mystiques. LHERMITE (60), BARUK (61) et BARTE (62), parmi bien d'autres, ont consacré des travaux à ce sujet. Mais ils ne sont pas d'accord en ce qui concerne les lignes de départition. Nous résumons ici quelques éléments qui permettent d'affirmer "l'authenticité" de certaines expériences mystiques.


Tu en as d'autre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum