Vivre sans manger ni boire ?

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Jeu 6 Mai 2010 - 13:45

virgule a écrit:
lila a écrit:ah, ok. Je n'ai pas cette impression, pour la bonne raison que je me contrefiche de ce que les autres pensent, d'une façon générale.
Quelle attitude vertueuse, quel respect pour le temps que les autres passent a partager des choses avec toi.
tu es tout à fait hors sujet, avec tes critiques. Je répondais à ceci
Ce que je veux dire, c'est que parfois j'ai l'impression que certains sont arrivés à te faire sentir coupable de tes propres idées, si elles n'ont pas une saveur de science en arrière gout, mais il est possible que je me trompe, et que tu te sois toi même infligé cette sentence.
qui me semble décrire des sentiments forts compliqués, que je ne ressens pas. Rien à voir donc avec une quelconque vertu ni respect des autres, du moins de mon point de vue Wink

Ce serait sympa si tu pouvais arrêter de personnaliser le débat.

On revient au sujet ? Il est question de la capacité ou non de vivre sans manger ni boire, que je trouve infiniment plus passionnant que les éventuelles réactions de culpabilité que pourrait ressentir Lila face à des idées qui n'aurait pas assez d'arrière goût de science, suite au reproche que j'aurais cru percevoir dans le regard des autres
pette de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Jeu 6 Mai 2010 - 16:39

leela: tu es tout à fait hors sujet, avec tes critiques.
Il n'y a pas de critique, juste un simple constat.
Ce serait sympa si tu pouvais arrêter de personnaliser le débat.
Excuse moi d'être une personne et non pas une machine.
Il est question de la capacité ou non de vivre sans manger ni boire
Mais qu'est ce que tu cherches sur un forum a propos d'un sujet comme celui ci? Quelle réponse espères tu? Tu veux qu'on s'amuse a emettre a chacun notre tours nos diverses théories sur la question, qu'on fasse état de nos diverses croyance? Qu'on en parle a l'infini pour savoir si le type en question est oui ou non un vieil escrocs ou le nouveau prophète du siècle? Qu'on spécule a l'infini sur les capacité de la science a découvrir le secret mystérieux qui se cache la dessous, et de ce qu'on pourrait bien faire d'une telle decouverte? Que cherches tu leela?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Jeu 6 Mai 2010 - 17:11

J'ai très clairement décrit mon objectif, je suis désolée que cela te dérange tellement.

Je ne t'oblige pas à participer, Virgule, si cela ne t'intéresse pas.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par bernard1933 le Jeu 6 Mai 2010 - 17:35

virgule, Lila est comme moi ! On est curieux comme des poux ! Il y a quand même une énigme ! Et si on se fait avoir, c' est quand même moins grave que d' attraper la grippe H1N1...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par idrom le Jeu 6 Mai 2010 - 18:11

Ce que serait intéressant, ce serait de savoir ou ces phénomènes sont localisés. je suis sur que c'est presque exclusivement chez les boudhistes, non? Si c'est localiser, il faudrait expliquer pourquoi ca l'est.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Jeu 6 Mai 2010 - 18:25

je suis désolée que cela te dérange tellement.
Il n'y a rien qui me derange, je cherche juste a comprendre ce que tu veux au juste.
virgule, Lila est comme moi ! On est curieux comme des poux ! Il y a quand même une énigme ! Et si on se fait avoir, c' est quand même moins grave que d' attraper la grippe H1N1...
Personnellement je ne vois rien qui te rapproche de leela, bernard, même pas cette curiosité dont tu parles, mais bon, si tu penses t'être trouvé des point commun avec elle, je ne voudrais pas te casser la baraque...

De quelle enigme parles tu? Je n'en vois aucune.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Jeu 6 Mai 2010 - 18:43

idrom a écrit:Ce que serait intéressant, ce serait de savoir ou ces phénomènes sont localisés. je suis sur que c'est presque exclusivement chez les boudhistes, non? Si c'est localiser, il faudrait expliquer pourquoi ca l'est.
non, ces cas connus sont chrétiens ou hindouistes. Dans plusieurs d'entre eux, la personne avait une très grave maladie, comme Marthe Robin, et ne survivait que grâce à l'énergie que lui procure sa foi.

Dans tous les cas que j'ai lus, il y a un intense travail "spirituel": prière, méditation: ce sont des mystiques...
Le yogi de l'exemple n'est pas malade, mais il médite très intensément.

La maladie semble être l'élément qui pousse la personne à se réfugier dans la spiritualité, mais qui n'est pas en soi la cause du phénomène.

Il y a donc un lien évident avec "vie spirituelle" et l'inédie. On sait que l'état du mental influence la guérison, donc peut avoir un effet "matériel", mais il est plus facile d'imaginer que cela influence les glandes et le système immunitaire que d'apporter une énergie telle qu'elle nourrit le métabolisme d'un corps humain, qui est quand même une fameuse chaudière !


Virgule:
Spoiler:
Devrais-je être flattée du profond intérêt que tu portes à ma modeste personne ?
je cherche juste a comprendre ce que tu veux au juste
T'as vraiment rien de mieux à faire, dans la vie ? pette de rire
J'espère quand même que cette grave question métaphysique ne t'empêchera pas de dormir, parce que cela a l'air de te travailler sérieusement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Radha2 le Jeu 6 Mai 2010 - 19:42

Hello Idrom,

Ce que serait intéressant, ce serait de savoir ou ces phénomènes sont localisés. je suis sur que c'est presque exclusivement chez les boudhistes, non? Si c'est localiser, il faudrait expliquer pourquoi ca l'est.

Les écrits bouddhiques et védiques expliquent ces phénomènes sur le chemin de l'initiation comme symptôme a une pratique assidue - qu'elle soit religieuse, yogique, ascétique, visant a révéler sa véritable nature. La localité, a mon avis, cette simple volonté !

Patanjali a ainsi composé ses Sutras (yoga) sur la bases des textes précédents pour favoriser l'éveil de l'âme - atma, véritable Soi- résultant de la volonté de s'extraire de toute forme d'ignorance - dont, dans cette pensée, l'assimilation de l'être a son seul corps périssable, ses sens, son mental, sa famille ou son boulot, propres au faux égo, ahamkara.

Ce n'est donc aucunement pour meurtrir un véhicule considéré 'comme inférieur' mais pour permettre a une information subtile de devenir support d'une existence nouvelle - un bassin qui, ouvert, devient autonome. La mort de l'idée du bassin fermé s'avère donc nécessaire.

L'information ou l'énergie est le Prana (hindou) ou le Qi (bouddhistes), l'appelation du 'souffle' subtil qui imprègne le règne vivant et même minéral donc, en théorie pouvant être récupéré partout.

La concentration de Prana toutefois est dîte plus importante a certains endroits (cours d'eau, forêts, montagnes etc) L'aménagement de ces énergie relève du feng shui ou de la géomancie

Dans le cas de Prahlad Jani son allusion a l'énergie dîte solaire fait résonner, a mon sens une Upanishad appelée 'Prashnopanishad', qui mentionne le Prana comme 'Parnagnayo' (le prana, le feu)

Le mot 'agni' est étendu a la conscience présente dans la vie de chacun, dans les activités de chaque choses. Désignée enfin comme 'Mukkyo Prana', elle est l'origine de la Création - expression d'Agni, le feu

C'est ainsi que lorsque l'âme -atma- sort des ténèbres de l'ignorance, cet aspect 'actif' de l'âme est Prana et c'est pourquoi l'être apparaît 'autosuffisant'

La dualité commence lorsque l'Atma devient Prana, lorsque le bassin est ouvert - ce que nous ressentons comme le 'temps' est le Prana, la vie en nous est Prana. Mais selon le coté de la barrière ou l'on se situe, l'action discutée appartient a deux objets différents

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 6:56

Merci pour tes contributions toujours précieuses, Radha.


Je tombe sur un article sur le Chi Qong dans "passeport Santé" (site que je considère comme sérieux), qui montrerait que la science est bel et bien en train de redécouvrir cette énergie vitale: le Chi (qui est une évidence pour toute personne un peu sensible). Je vous en cite un extrait et je suis la piste...

Plusieurs chercheurs ont d’ailleurs mesuré un champ magnétique jusqu’à mille fois supérieur à la normale au bout des doigts des intervenants, au moment de l'émission du Qi. Dans une étude publiée en 20042, les auteurs mentionnent que même s’il y a encore des gens qui nient la possibilité que du « Qi » puisse être émis par un humain, la plupart des scientifiques impliqués dans ce domaine considèrent qu’il s’agit désormais bel et bien d’une réalité. Selon eux, il est clair que des gens expérimentés peuvent émettre une forme de bioénergie (qu’on peut appeler Qi) produisant des effets physiques, chimiques et biologiques mesurables. Pour plus de détails au sujet du Qi émis, voir l’entrevue Le Qi Gong, un allié de la médecine moderne?. Lien

Pour en revenir à l'effet Kirlian, il me parait évident que ce procédé permet de photographier ce champs d'énergie, en le "mettant sous tension". Les différences d'intensité de ce champ sont visibles aussi bien "à vue" (pour ceux qui le voient) que sur la photo. Les point faibles de l'énergie du corps (points d'acupuncture) ne montre aucun effet Corona, alors que les points forts, notamment le bout des doigts, montre une couronne plus importante. Du moins c'est ce que j'en avais retenu à l'époque, il y a une trentaine d'année, mais je n'ai pas suivi cela.

Si on peut prouver par des moyens scientifiques l'existence du Chi et la possibilité de le moduler par la pensée (la foi, la volonté), la médecine fera des progrès considérables, ainsi que dans d'autres domaines. Ce sera un bouleversement en profondeur de notre société parce que nous intégrerons le fait que notre pensée est matériellement agissante.

Contrairement à Virgule, je crois que ce serait un événement qui aura des répercussions sur notre vie à tous. Vivre sans manger n'a finalement qu'un intérêt anecdotique à côté des multiples applications du Chi. Mais cette expérience (si elle s'avère vraie) est un extrême qui démontrerait de façon éblouissante la présence et la force du Chi, balayant tous les arguments des matérialistes purs et durs qui soutiennent que rien d'autre n'existe que la matière... ou, plus exactement, ils s'adapteront vite, puisque le Chi EST une forme de "matière/énergie"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par bernard1933 le Ven 7 Mai 2010 - 9:54

Nous oublions trop souvent que notre corps est un générateur
d' énergie électrique, qu' il émet donc un champ électromagnétique qui peut se manifester à l' extérieur de lui-même, surtout aux extrémités par le phénomène dit " effet de pointe ". Que notre corps, alimenté en carburant par ce que nous mangeons et buvons, puisse aussi être une antenne capable de capter une énergie extérieure, au moins dans certaines conditions, pourquoi pas ? La mise en évidence de ce phénomène serait fantastique . Je ne rejette rien,
l' énergie-conscience étant pour moi la nature intime de la Réalité .
Je n' ai bu que du café au lait...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Ven 7 Mai 2010 - 11:34

Devrais-je être flattée du profond intérêt que tu portes à ma modeste personne ?
Flatté? Pour quelle raison? Je me fais juste un peu de souci pour toi quand je lis le contenu de certaine de tes interventions. Je me demande comment tu as fait pour en arriver là.
T'as vraiment rien de mieux à faire, dans la vie ?
J'espère quand même que cette grave question métaphysique ne t'empêchera pas de dormir, parce que cela a l'air de te travailler sérieusement...
Merci de t'en inquiété, mais ça va, cependant je dois reconnaitre que certaines questions ont tendance a occupé mon esprit, et restent en attentent de trouver leur resolution. Mais ces questions, je dois bien te le dire pour être honnete, n'ont rien a voir avec le fait de savoir si oui ou non, il y a un type au fin fond de l'inde qui vit sans manger, et fort heureusement il y a des personnes comme toi pour s'occuper de cela a ma place.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Ven 7 Mai 2010 - 13:37

Lila a écrit:
Petit exemple: quand j'étais jeune, les tisanes et remèdes de bonne femme étaient méprisés. Intéressant de voir ce qu'il en est maintenant. Jouissif.
La confirmation (ou infirmation) scientifique me permet de mieux utiliser les remèdes naturels. Je trouve cela très concret et utile.

Je n’ai rien contre la tisane de grand-mère, du moment que l'on ne confonde pas entre médecine et auto-médication.

Les animaux la pratiquent instinctivement, parce contrairement à nous, ils ont, la faculté de reconnaître et de savoir instinctivement, ce dont ils ont besoins. Chez eux, c’est inné, C’est une mémoire atavique que nous ne possédons plus, vu l’évolution de notre cerveau...
Le problème avec les plantes traditionnelles qu’ utilisaient nos ancêtres, c’est qu’il faut compter avec la pollution que nous connaissons aujourd’hui, et dont leurs principes actifs sont peut-être dénaturés. Il fallait presque une vie entière à nos ancêtres herboristes pour étudier les plantes et en faire un remède. Aujourd'hui, ils cultivent les plantes de manière industrielle, et en grande quantité, pour en vendre le plus possible. Prudente, je préfère aller chez mon médecin et me faire prescrire un médicament de la médecine officielle. C'est mieux dosé, controlé, et plus rapide. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 17:44

je récolte les "simples" moi même, et j'en cultive près de 150 variétés dans mon jardin, c'est encore plus simple Wink

On est en train de découvrir que les plantes entières ont plus d'effet que les extraits, ou les molécules de synthèse, sans doute parce que les plantes contiennent aussi les substance qui aident à l'efficacité. Je suis en train de déguster une tisane de feuilles de cassis toutes tendres, de menthe fraîche avec une cuillère de miel de ronce. mmmmmm Pourquoi irais-je acheter des médocs en pharmacie ?

(je te taquine Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par bernard1933 le Ven 7 Mai 2010 - 17:54

Lila, et un p'tit verre de marc de Bourgogne pour tuer les microbes ! Du vrai marc, celui qui décape...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 18:33

mmmm il y a un petit Bergerac qui m'attend, avec les derniers magrets de mes canards, ce n'est pas ce soir que j'essaierai de remplacer la nourriture par de la méditation !
blabla

La gelée de sureau au citron vert a été souveraine contre la grippe, elle a été KO en 2 jours. okey

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par _La plume le Ven 7 Mai 2010 - 18:35

mmmm il y a un petit Bergerac qui m'attend, avec les derniers magrets de mes canards,

Alors j'en déduis que t'es plutôt dans le sud ouest Wink

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 18:38

non, encore plus au Nord que les chtis ! On se réchauffe comme on peut Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par JO le Ven 7 Mai 2010 - 18:44

le romarin rend amoureux et gai . Le thym est souverain contre la grippe et la soupe de thym est un délice ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par _La plume le Ven 7 Mai 2010 - 19:25

Y a pas plus au nord que les cheutis (avec la voix de Galabru) rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Ven 7 Mai 2010 - 22:01

Lila a écrit:je récolte les "simples" moi même, et j'en cultive près de 150 variétés dans mon jardin, c'est encore plus simple Wink

On est en train de découvrir que les plantes entières ont plus d'effet que les extraits, ou les molécules de synthèse, sans doute parce que les plantes contiennent aussi les substance qui aident à l'efficacité. Je suis en train de déguster une tisane de feuilles de cassis toutes tendres, de menthe fraîche avec une cuillère de miel de ronce. mmmmmm Pourquoi irais-je acheter des médocs en pharmacie ?

(je te taquine Wink )

ça c'est vraiment chouette Lila, et je t'envie un peu d'avoir cette patience de les cultiver. Et arrête de me rappeler combien sont délicieuses ces tisanes . Moi, je dois me contenter de celles du commerce. Et ne fais pas comme moi. Un jour j'ai fait du jus de sureau, et j'en ai offert un grand verre à mon beau-frère en lui assurant que c'était très léger...Il a été malade pendant deux jours. C'était au temps ou j'aimais faire des mixtures comme on dit par ici. Savoir bien cultiver et utiliser des plantes est un art, et je suis certaine que tu les cultive avec amour
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 22:06

l'excès en tout nuit...
Je pense qu'elles me soignent déjà pendant... que je les soigne, avec le Chi, justement.

Je vois que tu habites le même pays, si tu passes par ici, tu es invitée, tu visiteras mon jardin de simples.

En attendant, j'espère trouver des nouvelles de notre yogi Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Ven 7 Mai 2010 - 22:16


le romarin rend amoureux et gai . Le thym est souverain contre la grippe et la soupe de thym est un délice ...

La soupe de thym ? Je n'ai jamais gouté, mais dès que mon thym repoussera, je veux bien essayer. On en apprends des choses sur la métaphisique. Pour l'instant, je ne preds que du thé du Dr Ersnt. Il est tellement bon et efficace que les pharmaciens sont toujours en rupture de stok.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Bulle le Dim 9 Mai 2010 - 15:09

Idrom a dit :
Ce que serait intéressant, ce serait de savoir ou ces phénomènes sont localisés. je suis sur que c'est presque exclusivement chez les boudhistes, non? Si c'est localiser, il faudrait expliquer pourquoi ca l'est.
En l'occurrence dans le phénomène serait localisé dans la vessie hihi...
J'ai lu avant hier (mais désolée j'ai perdu le lien) que le monsieur serait capable de maîtriser sa vessie qui remet l'urine dans le corps pour l'hydrater et que c'est grâce à sa pratique yogi.



Lila a dit :
non, ces cas connus sont chrétiens ou hindouistes. Dans plusieurs d'entre eux, la personne avait une très grave maladie, comme Marthe Robin, et ne survivait que grâce à l'énergie que lui procure sa foi.
Marthe Robin, désolée mais c'est "d'après ses proches" (elle ne voulait pas que cela se sache parait-il) donc pas grand chose de scientifique. D'ailleurs elle mangeait des hosties il paraît et la quantité n'est pas précisée...
En tous les cas il est très sympathique ce brave monsieur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(quelqu'un pourrait traduire ce qui est dit ? Bab ?)

PS : Le Chi c'est le Kiai du karaté non ? Le Tai "chi" est aussi un art martial d'ailleurs souvent on l'oublie...
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42701
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 23:03

Bulle :
PS : Le Chi c'est le Kiai du karaté non ? Le Tai "chi" est aussi un art martial d'ailleurs souvent on l'oublie...


Salut Bulle

Heu…..Petite confusion là. Le Tchi (phonétique) qui s’écrit Qi en chinois et Ki en japonais (idéogramme représentant du riz avec de la vapeur s’en dégageant) est traduit en français par énergie . Mais souffle serais plus approprié. Cette (ces énergies, plus précisément, car le Qi se compose de plusieurs énergies spécifiques) énergie circule à l’intérieur et en périphérie du corps. Le kiaï japonais, quant à lui, est le cri que pousse le pratiquant lors d’une technique. Le mot se compose de deux idéogrammes Ki (souffle) et Aï (union), donc union des énergies. Ce cri, qui n’est pas de gorge mais ventral (partant du Hara, le centre énergétique) libère l’énergie qui, ajoutée à la technique, augmentera l’efficacité de l’atémi. Il aura aussi un effet perturbateur sur le Ki adverse.

Oui, le Taichi chuan (boxe du grand faîte) est un art martial interne, par rapport au Wushu qui lui est un art martial externe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mar 11 Mai 2010 - 0:40

Bulle a écrit:PS : Le Chi c'est le Kiai du karaté non ? Le Tai "chi" est aussi un art martial d'ailleurs souvent on l'oublie...
Hitori a bien répondu.

Merci pour l'info sur Marthe Robin: témoignage sans aucune valeur pour une étude scientifique, en effet.

Pour ta vidéo, voici en résumé (il est difficile à comprendre, je ne suis pas sûre à 100%, et les sous-titres ne m'aident pas lol): Le Dr Sha est "très excité" parce qu'il sait ce fait que cela va changer les connaissances(?) de la médecine. PJ n'aurait rien mangé depuis l'êge de 12 ans
PJ: même quand je cours 200 km dans la jungle, je ne transpire jamais, et je ne me sens pas fatigué. Je peux méditer pendant des mois.

Il a passé 10 jours en observation, surveillé 24h/24. On fait des prélèvements sur lui plusieurs fois par
jour,
PJ Ils me mettent des machines sur ma tête et tout mon corps, et même dans mon corps. ils cherchent à savoir comment mon corps fonctionne. Je peux vivre des centaines et même des milliers d'années avec cette sorte de corps.

Il n'a rien rien reçu à manger ni à boire. Le matin, il prend un bain, l'eau a été psée pour être sur que rien ne s'est "perdu".
Le docteur Sha: après 10 jours, tous ses paramètres sont normaux, il n'a rien éliminé (urine, transpiration), il n'a pas bu son urine non plus, parce qu'on le verrait dans les prises de sang.

La femme: il est possible de modifier son alimentation pour avoir très peu d'urine chaque jour. On peut l'émettre quand on est assis et elle s'évapore sans qu'on le remarque. (image de "little Budha")

(voix off) la médecine moderne affirme qu'on ne peut pas survivre en moyenne plus de 4 jours sans boire, dans des cas exceptionnels, jusqu'à 10 jours. Le Dr Sha en conclut qu'il se nourrit du soleil.

(la femme) il est impossible qu'on se nourrisse de l'énergie du soleil, les plantes le font, mais
pour les humains, c'est impossible.

Sha: vous regardez le soleil pendant 5 secondes, sans vous laisser éblouir. Après quelques mois, vous le faites pendant quelques minutes.

La femme: le soleil abîmerait la rétine de l'oeil.
Voix off: le soleil transmets son énergie à travers un trou dans la gorge du saint homme, produisant un (?) collant et solide qu'il peut redigérer (on voit une femme le retirer).



dubitatif
10 jours, c'est trop court pour tirer des conclusions... Faudrait au moins un mois ou deux.
Je me demande comment ils font pour établir avec certitude qu'il ne transpire pas, puisque la transpiration peut s'évaporer immédiatement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum