Pauvres humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pauvres humains

Message par Geveil le Ven 30 Avr 2010 - 11:33

Je ne sais pas si ça va vous amuser, mais j'écris ce qui suit pour me défouler.

Dring
- Allo?
- Oui, bonjour, c'est Béber, un ami d'enfance de votre beau frère, nous étions à l'école ensemble et je connais bien votre femme, ça me ferait tellement plaisir de la revoir. Nous devons aller à Limoges, on en profiterait pour venir vous voir, ce n'est pas loin.

Pas loin, pas loin, Limoges est tout de même à trois cents kms.

- Est-ce que c'est montagneux, chez vous, car ma femme n'aime pas conduire en montagne, elle a très peur.
- Ben oui, tout de même.
- Ah! Est-ce qu'on pourrait venir en train de Limoges, paske avant Limoges ça va , les routes sont plates?
- De Limoges, pas de problème
- Et ensuite, comment on va chez vous?
- On ira vous chercher à la gare.

J'entends une voix criarde en bruit de fond.

- Attendez , je vous passe ma femme.
- Alloooo ?
- Oui, bonjour madame.
- Bonjour Monsieur. Oui, j'ai très peur en montagne. Est-ce qu'il y a des ravins, par chez vous?
- Des ravins? Non, ce n'est pas les Alpes, mais c'est tout de même de la montagne.
- Ah, bon, parce que j'ai très peur en montagne, j'ai toujours peur que la voiture quitte la route et tombe dans un précipice, surtout dans les montées.
- Ben il y a des montées, c'est sûr et des descentes.
- Non, les descentes, ça va. Sinon, nous pourrions venir en train?
- Oui.
- Bon, on va réfléchir. Au revoir.
- Au revoir.
Clic.

Finalement, ils sont arrivés en voiture, c'est elle qui conduisait, parce que son mari n'a pas de permis. Faut dire qu'il en a vu, le pauvre, opération de la thyroïde, d'un bras cassé avec broche, opération de la carotide, du cœur, suite à un infractus, diabète, choléstérol, maladie de Dupuytren, apnée du sommeil.
Et pourtant, il est gai et souriant, elle aussi d'ailleurs, mais elle trimbale une anxiété pas possible. Après les malheurs de son mari, qui outre ses problèmes de santé a eu une enfance très difficile, abandonné par sa mère à la naissance, il a été élevé par des marâtres, ses belles mères, car son père s'était remarié deux fois, elle nous a raconté les siens, une mère très dure, sans amour , parmi huit frères et sœurs , élevée pendant six ans chez les bonnes sœurs , qui soulevaient les rideaux des douches pour voir si elle se lavait correctement, qui mettaient des retiraient des fruits sur la table auxquels les pensionnaires n'avaient pas droit de toucher pendant carême, etc. Et maintenant, ses trois fils, qui la traitent comme une moins que rien, sous l'influence de ses brus. Elle leur avait pourtant prêté de l'argent dont elle n'a jamais revue la couleur. Elle ne peut même pas voir ses petits enfants, qu'elle adore. Elle nous raconte tout ça avec une voix criarde, et forte, la voix de Marje des Simpson, elle me saoule. Je prétexte d'aller aux toilettes pour respirer un peu. Quand je reviens, parce qu'il faut bien revenir, par politesse, elle raconte ses problèmes de conduite automobile. Elle est angoissée rien qu'à l'idée de reprendre le volant sur nos petites routes de montagne.
Le matin suivant, elle nous dit qu'elle n'a pas dormi jusqu'à deux heures, elle préparait l'intinéraire de retour dans sa tête. Finalement, elle va prendre l'autoroute, ça va rallonger le trajet de 140 kms, mais elle sera plus tranquille.Elle stresse à l'idée des six kms qu'elle devra faire pour atteindre la large départementale. Elle pleure, Catherine tente de la rassurer en lui faisant remarquer qu'elle l'a bien fait à l'arrivée. De plus, au retour, elle aura la montagne à sa droite au lieu des précipices ! Elle nous dit que de toutes façons, elle roule au milieu, et comme de plus elle va lentement, elle se fait klaxonner, ça l'ennuie de gêner les autres, mais elle ne peut pas faire autrement. D'ailleurs, consciente de gêner les autres, pas seulement en conduisant, elle est toujours à demander ce qu'elle peut faire pour "aider", ce qui bien sûr est encore plus gênant.
Je lui conseille de voir un psychologue comportementaliste. Elle est d'accord, je lui en trouve une près de chez elle, elle la contactera.

Arrive l'heure de partir...........La voiture refuse de démarrer!!!!
Bon, on va attendre un peu, en bavardant .
- Chéri! " dit Marge " On a un pneu crevé! Finalement, heureusement que la voiture ne voulait pas démarrer, je ne m'en serais pas aperçue". C'est le pneu arrière droit.
- Ah oui !
Il est en pantalon blanc, pas de quoi s'allonger par terre. Bon, je lui trouve une bâche. La roue de secours est bien gonflée, ouf !

Le temps de changer la roue, et le moteur noyé a pu sécher. Cette fois, la voiture démarre.

On se dit " Au revoir", "merci pour tout", et "venez nous voir".
Ils donnent un billet pour notre fille, "à son âge, ils aiment bien avoir de l'argent de poche, mais si, mais si, j'insiste!"
- Non, mais faut pas.
- Bon, ben je vous fais la bise.

Finalement, ils sont gentils comme tout, mais qu'est-ce qu'ils trimballent comme malheurs.
Comme je l'ai déjà dit, nous faisons B&B et des gens comme eux, nous en avons reçu des dizaines.
Pauvres humains !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par JO le Ven 30 Avr 2010 - 11:39

Il faut bien le constater: pour être heureux, il faut être doué pour ça . C'est comme le violon . Mais le violon, personne n'est obligé d'en jouer, ni, surtout, d'en faire écouter aux autres .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Ladysan le Lun 10 Mai 2010 - 15:21

C'est triste. Et oui Gereve, des cas pareils il y en a beaucoup. Je le sais pour avoir travaillé un peu dans le social.
La seule chose positive dans ton l'histoire est que le malheur ne les a pas aigris, et qu'ils gardent quand-même le sourire. Je connais des gens qui ont tout pour être heureux, mais qui ne sont jamais contents.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Geveil le Lun 10 Mai 2010 - 16:26

Ce que tu écris,Lady, me fait penser à un livre " Le voyage d'Hector" , psychanaliste dans les beaux quartiers et qui part en voyage à la recherche de la recette du bonheur, parce qu'il ne comprend pas que des gens qui semblent avoir tout pour être heureux viennent le consulter.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Ladysan le Lun 10 Mai 2010 - 18:20

Bin oui da Gereve, elle doit être bien moche la vie de ceux qui n'ont plus rien à désirer. Quelle injustice ! Qui meurt de faim, et qui meurt d'ennuis...
Je comprends mieux pourquoi les pauvres sont plus heureux que les riches. C'est parce qu'ils n'ont pas les moyens de se payer un psychanaliste tel que celui que tu décris.

avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Imala le Lun 10 Mai 2010 - 19:06

JO a écrit:Il faut bien le constater: pour être heureux, il faut être doué pour ça . C'est comme le violon . Mais le violon, personne n'est obligé d'en jouer, ni, surtout, d'en faire écouter aux autres .

T'es dur JO !

Gereve, je comprends que tu ais eu besoin de te défouler... Le moins que l'on puisse dire, c'est que tu n'as pas dû passer une très bonne après-midi... n'empêche, si c'est vraiment ainsi que cela s'est passé, moi j'ai comme un goût amer dans la bouche, et cela ne m'amuse pas : question malheur ils semblent avoir pas mal donné, merci, alors fallait-il vraiment, ici, les tourner en dérision, et sur ce ton que je ressens comme limite paternaliste ? Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Geveil le Lun 10 Mai 2010 - 19:36

Imala a écrit:alors fallait-il vraiment, ici, les tourner en dérision, et sur ce ton que je ressens comme limite paternaliste ? Imala
Et alors, tu ne l'aimes pas, ton papa ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Imala le Lun 10 Mai 2010 - 20:44

Si, bien sûr ! Toujours, et à jamais !!! Même si t'es un peu jeune pour être mon père !! lol!

C'est son ton que je n'aime pas !
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Geveil le Mar 11 Mai 2010 - 11:47

Ah! Et tonton, tu l'aimes ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Imala le Mer 12 Mai 2010 - 17:34

Gereve a écrit:Ah! Et tonton, tu l'aimes ?

Quoi ? T'as pas mieux ?

Prêtons attention à la façon DONT mon tonton TOND ton tonton, car : si mon tonton tond ton tonton ton tonton sera tondu !


Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pauvres humains

Message par Bulle le Mer 12 Mai 2010 - 17:46

Gereve a écrit:Ce que tu écris,Lady, me fait penser à un livre " Le voyage d'Hector" , psychanaliste dans les beaux quartiers et qui part en voyage à la recherche de la recette du bonheur, parce qu'il ne comprend pas que des gens qui semblent avoir tout pour être heureux viennent le consulter.
Ah mais c'est parce qu'il ne connaissait pas la formule magique à prononcer à chaque fin d'analyse lol! :
si vous voulez guérir, si vous voulez aller mieux, occupez vous un peu plus des autres et peu moins de votre trou de balle.
D'ailleurs, à propos de balles, c'est 250..."
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum