NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Aller en bas

NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par BROEDERS le Dim 16 Mai 2010 - 21:57

Nargoulan ou Nagourmira, est une divinté présente dans beaucoup de chapelles mal'bars (mot créole tiré de Malabars pour nommer les Indiens engagés et par la suite tous ceux qui pratique cette forme de l'hindouisme, le Dravidam), le Nargoulan est symbolisé par un mât (en tamoul « marlon ») au sommet duquel est fixée une sorte d'étandard de 5 ou 7 couleurs, plus rarement de 9 couleurs, decoré d' une main tendue vers le ciel, un croissant de Lune et des étoiles.
Nargoulan est souvent considéré comme un esprit ou djinn musulman ayant un statut d'hôte dans certaines chapelles mal'bars. C'est pourquoi, dans ces chapelles, lors des cérémonies religieuses, des prières et des offrandes lui sont faites juste après Ganesh conformément aux règles de l'hospitalité. Ces offrandes et ces prières ont certains aspects musulmans. Ses fidèles ne sabrent pas d'un seul coup le bouc qu'ils offrent mais font « halal ». Dans certains kovil(temple) on lui offre du briyani.

L'histoire de Nargoulan : Des Sikhs se sont engagé de l'Inde pour la Réunion parmis d'autres, tamoul, zarab' etc. C'étaient des « Lascars » (Lascar viendrai du mot arabe El hascar qui signifie militaire) ; ils priaient Allah. A bord du bateau sur lequel ils voyageaient, se trouvait un homme appelé Nargoulan. Ils aimaient bien Nargoulan. Ils l'estimaient en tant que chef. La femme de Nargoulan était sur le point d'accoucher. Le bateau ce trouva pris dans un violent cyclone. Ils implorèrent leur Dieu de les faire arriver à terre et de faire en sorte que Nargoulan vive parce que s'il mourait, il n'y aurait plus personne pour les diriger. Nargoulan ont l'imagine priait pour sa femme et il fit une "promesse" tous haut, Le bateau s'est échoué, mais ils sont quand même arrivés à terre. La femme eut son enfant. Nargoulan est allé mettre un pavillon devant la mosquée parce qu'il n'y avait pas de Sikh ici. Les Musulmans ont refusé parce que ce n'est pas prescrit dans le Coran. Il est donc venu le planter devant un temple mal'bar parce que les mal'bars accueil tout le monde pour à suivre leur religion. Et très naturellement les mal'bars prièrent également Allah. Nargoulan planta un mât semblable à celui de son bateau, Il mit le même drapeau avec les cinq doigts d'Allah, la lune et l'étoile et il sacrifia des boucs en l'Honneur des Dieux Hindou. depuis ce jours beaucoup d'hindou et de chrétiens, viennent demander des grâce spécial surtout face a un grand danger (et même des musulmans en secret) et faire des promesse

faire une promesse en creole, c'est faire un voeu trés pieux ou l'on offres un sacrifice si l'on obtien des resultat d' une divinité ou d'un saint homme voir même d'une entité démoniaque. c'est un contrat sur un ans a cinq ans " pendant cinq ans on marchera dans le feu lors d'une fetes de Kaali " ça fait cinq marche sur les braises en tous.
une marche sur le feu c'est 18 jours d'abstinence totale une nuit blanche et on passe sur 7 tonne de bois en braise qui brule depuis le matin
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par Invité le Dim 16 Mai 2010 - 22:16

merci, c'est très intéressant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

SAINT EXPEDIT un saint qui n'est pas trop saint

Message par BROEDERS le Lun 17 Mai 2010 - 6:54

St expedit et un saint chrétien, C'est peut etre un militaire romain de la légio expedita, qui lors d'un terrible affrontement, ce serai convertie au christianisme est du coup sauvé son groupe vouez a une mort terrible aux main des barbares. mais après un des gars d'la légion
la dénoncé et il fut martyrisé (et tué)

mais voici un lien qui vous en dira plus, sur le vrai sujet qui est le synchrétisme populaire

http://aigrsc.free.fr/culte_populaire_saint_expedit.htm
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par _La plume le Mer 19 Mai 2010 - 10:42

On retrouve aussi ce culte de Nargoulam aux antilles, ou les chapelles hindouistes sont signalés par un mat de plusieurs couleurs qui rapelle le long voyage par bateau des travailleurs engagés hindous. Il est vrai que les "coolis" de la Martinique et de la Guadeloupe ont la même histoire que les "malbars" de la Réunion, mais j'ignorais qu'il y avait un rapport avec l'islam.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par BROEDERS le Mer 19 Mai 2010 - 14:50

Je vais faire un dossier sur l' Engagisme, un phénomène colonial
mal connu.
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par Invité le Sam 22 Mai 2010 - 7:48

saint Expédit se trouve aussi dans une église, en France, entourée d'ex-votos, gravés ou sur de simples papiers, remerciant pour la résolution de problèmes urgents, c'est très amusant à lire, et en même temps, on se dit: quelle naïveté ! Si tout ceux qui n'ont pas été exaucés devaient aussi mettre un mot, tous les murs de l'église en seraient sans doute pleins !

C'est très chouette d'avoir des participations d'amis forumeurs éloignés !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par BROEDERS le Sam 22 Mai 2010 - 14:39

Lila a écrit:saint Expédit se trouve aussi dans une église, en France, entourée d'ex-votos, gravés ou sur de simples papiers, remerciant pour la résolution de problèmes urgents, c'est très amusant à lire, et en même temps, on se dit: quelle naïveté ! Si tout ceux qui n'ont pas été exaucés devaient aussi mettre un mot, tous les murs de l'église en seraient sans doute pleins !

C'est très chouette d'avoir des participations d'amis forumeurs éloignés !

oui quand les gens ne sont pas exaucé, certains cassent la tête de la statuette, pour punir le saint en question, mais ont ne le jette pas dans la poubelle par exemple, par crainte de représailles. c'est très africain, cette façon de punir l'entité rebelle.
avatar
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: NARGOULAN ou un exemple de synchrétisme populaire hindou

Message par Invité le Sam 22 Mai 2010 - 14:41

pette de rire ça je n'ai jamais entendu ! Pauvre Saint...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum